Sondage : Les priorités des fonctions RH à court terme


Sondage : Les priorités des fonctions RH

ressources humaines assemblée généraleLe travail des professionnels des Ressources Humaines évolue de plus en plus vite.

Il doit tenir compte des évolutions des mentalités autant que des conditions de travail et des aspirations des dirigeants d’entreprise, des salariés et des candidats à l’embauche.

Déjà, la législation a changée avec l’arrivée de la « Loi Travail », depuis 2017.

C’est pourquoi, ce sondage a pour but d’aider à développer ces sujets dans de futurs articles.

Sondage

Merci de votre participation

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Sondage sur les préjugés sexistes au travail
Chômage : Les idées reçues ont la vie dure – Sondage
Pratiquez-vous le management participatif ? Sondage

Au bureau, vous êtes agacé (e) par …
Où est passé « la retraite à 60 ans » de mon enfance ?
Communication interne : flux d’information et climat social

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 20 Emploi
Récapitulatif 20 Management
Les sondages dans ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Une productivité d’enfer par la méthode des 2 listes de Warren Buffet


La méthode des 2 listes

Modèle des 2 listesLa to-do-list ou liste des tâches à faire consiste à lister l’ensemble des actions à mener, quel que soit le domaine, la durée et quel que soit l’importance de chaque action.

Il s’agit d’avoir sous les yeux les objectifs, les projets, les actions plus ou moins longues, afin de ne point les oublier.
C’est un aide-mémoire.

Seulement voilà, une fois cette liste établie, généralement longue et incomplète, les tâches les plus importantes se trouvent mélangées avec celles qui le sont moins.
Vous perdez du temps à chercher quelle sera votre prochaine action ou tâche.

La concentration sur les tâches les plus importantes permet de dégager une productivité accrue en se forçant à respecter la méthode.

La méthode de Warren Buffet

Le principe est de séparer la fameuse liste d’actions à mener dans laquelle se trouve tout ce qu’il y a à faire, en deux listes distinctes.

Parmi les tâches de la liste initiale, choisissez-en 3 à 5 que vous jugez prioritaires, plus importantes que les autres.
Reportez-les sur la première liste : à faire EN priorité

Une fois cette liste remplie, seules ces actions sont à mener à l’exclusion de toute autre tâche.

Cela nécessite une grande discipline, aussi est-il indispensable de bien choisir ces tâches.

Sachant que toutes les tâches restantes sur la deuxième liste viendront après que la dernière action de la première liste sera terminée, le processus de remplissage de la première liste s’applique à nouveau seulement lorsque la première liste est vide.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le cercle des règles de la gestion du temps
Analyse journalière de mon emploi du temps et de mes activités
Utilisez un code couleur pour vos tâches

Efficacité personnelle : Savoir se concentrer, comment faire
Gestion des risques : Le tableau ROAM
Gestin du temps : Concentré de tomates ou la technique Pomodoro

Autres Organisation :

Récapitulatif 20 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les prémices d’un plan stratégique informatique


Plan stratégique informatique : par quoi commencer ?

plan stratégique informatiqueUn plan stratégique informatique est une déclinaison d’un plan stratégique d’entreprise.

Si vous faites partie des plus proches collaborateurs du dirigeant de l’entreprise, alors vous devez connaître sa vision pour assurer la pérennité et de développement de l’entreprise. Sinon, vous devez attendre qu’il vous soit communiquer ou que vous le demandiez.

En fonction de cela, vous pouvez décliner ce plan global dans le domaine de l’informatique et des télécommunications.

Cependant, avant de vous lancer, il convient de savoir où en est la situation actuelle.

Commencez par établir un état des lieux :

Matériels et logiciels

Faites un inventaire de tous les ordinateurs, écrans, imprimantes, serveurs, et des équipements annexes, c’est-à-dire switchs, armoires, systèmes de sécurité, climatisation, câblage, caméras, etc.

Dès que l’organisation possède plusieurs établissements ou que le nombre d’utilisateurs commence à être important, il est possible de se procurer un logiciel qui permet un inventaire de tous les programmes et systèmes présents dans les réseaux locaux de l’entreprise, voire à distance aussi. Sinon, il faut le faire « à la main ».

Cela permet d’avoir, en détail, les versions de logiciels et de déterminer les mises à jour nécessaires, ainsi que d’éventuelles failles de sécurité et les besoins en puissance ou/et en place disponible sur des disques durs.

Cartes des réseaux

Dessinez une carte des télécommunications si vous avez plusieurs établissements à gérer ou s’il y a des ordinateurs portables de votre organisation qui se promènent en dehors de vos murs.

Vous y ajoutez la carte de chacun des réseaux locaux.

Vous décelez ainsi les besoins de clarification de la nomenclature des matériels, le débit des lignes et les besoins d’extension, surtout s’il y a des déplacements à l’étranger, toujours coûteux à l’utilisation

Les contrats

C’est souvent parmi les contrats que l’on a des surprises. Par exemple, un contrat de maintenance sur un matériel qui a été supprimé, ou des clauses d’exclusivité ou encore des pratiques qui n’existent plus chez les fournisseurs.

Tous les contrats, spécifiques pour le service informatique sont à vérifier :

  • Contrats de maintenance de matériels ou/et de logiciels
  • Licences et mises à jour
  • Location ou financement
  • Prestations externes

Les factures sont également à vérifier en fonction du budget autorisé en interne.

Une liste de contrats à renégocier peut ainsi être établie pour les dépenses les plus importantes.

Les projets informatiques

Listez tous les projets en cours ou prévus et leur état d’avancement que ce soit pour des développements spécifiques ou la mise en oeuvre de progiciels.

Rencontrez les différents responsables : Directeurs, chefs de service.
Rédigez un compte-rendu de ces entretiens, avec la liste d’améliorations ou de nouveautés qu’ils demandent et mettez-y une priorité pour chacune

Estimez la durée prévue pour chacun des projets, ceux en cours et ceux à venir

Une fois tous ces renseignements rassemblés, vous aurez une idée plus précise de la situation actuelle et éventuellement des principaux projets futurs.

Plan stratégique informatique

Tous les éléments ci-dessus serviront de base à votre plan stratégique informatique.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Objectifs pour définir un plan stratégique informatique
RGPD : Le registre des activités de traitement
PCA ou Plan de Continuité d’Activité : Par quoi commencer pour un établir un ?

Sommaire d’une charte informatique
Évolution de l’informatique dans l’entreprise
Liste des Coûts et Produits des projets informatiques

Autres Informatique et Management :

Récapitulatif 18 Informatique
Récapitulatif 18 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien annuel d’évaluation du cadre en 6 points


6 points d’évaluation des cadres

Critères d'évaluation du cadreChaque année, en entretien individuel, le cadre va évaluer ses collaborateurs.
De multiples exemples existent. Celui-ci est destiné à l’évaluation des cadres et autres encadrants, ceux qui ont la responsabilité de collaborateurs.

Les cadres aussi ont droit à leur grille d’évaluation.

1. Connaissances

  1. Démontre des connaissances techniques et organisationnelles
  2. Comprend la nature des affaires de l’entreprise : Stratégie, procédés, marchés et environnement
  3. Analyse et résout les problèmes de manière logique et structurée
  4. Apporte un jugement à partir de ses connaissances : décisions claires et compréhensibles

2. Apprentissage

  1. A envie d’apprendre et de progresser
  2. Recherche, accepte de manière constructive et utilise les remarques négatives pour adapter ou modifier son comportement
  3. Encourage activement et soutient ses collègues en cas de difficulté et dans une optique de progression
  4. Encadre et fait progresser son équipe : feedback régulier relatif aux performances et aux comportements attendus
  5. Partage ses connaissances avec les autres
  6. En tant que responsable, veille au développements des compétences de son équipe

3. Changement

  1. S’adapte rapidement face à des changements d’objectifs ou de situation et les mène à bien
  2. Agit en tant qu’« entrepreneur » : Se concentre sur la création de valeur, prend volontairement des risques mesurés pour la réalisation des projets importants
  3. Traite la résistance et la peur du changement de manière à rendre le changement possible
  4. Soutient les idées novatrices et crée un environnement qui encourage l’innovation
  5. Sait garder confiance et maîtrise même dans des situations difficiles

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4. Leadership

  1. Mène les missions et les projets avec ténacité
  2. Mène son équipe en utilisant des objectifs et des plans d’amélioration prédéfinis
  3. Se bat pour la mise en oeuvre de ses idées
  4. Est acteur dans l’organisation, l’application et l’exécution
  5. Se fixe et/ou fixe les bonnes priorités et permet la bonne réalisation de toutes les missions
  6. Donne la priorité à ses clients internes ou externes en développant des relations durables dans un esprit gagnant – gagnant

5. Interaction

  1. Développe des relations de travail en sachant écouter et accepter les différences
  2. Travaille en équipe en faisant preuve de coopération avec tous les services
  3. Motive tous les membres de l’équipe pour atteindre des objectifs communs
  4. Traite les conflits de manière constructive et juste
  5. Fait preuve d’intégrité et est digne de confiance

6. Vision

  1. Décline et communique à son équipe les objectifs stratégiques, dans son domaine de responsabilité, en objectifs opérationnels
  2. Est capable de développer et de décrire les besoins à venir dans le cadre de son activité
  3. Influence, motive et obtient le support de son entourage
  4. Reste concentré et conserve le cap même dans les moments difficiles

Philippe Garin, plus de 20 de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

L’entretien d’intégration
10 critères d’évaluation d’un stagiaire ou d’un apprenti
L’entretien individuel : un exercice difficile pour le manager

Livret d’entretiens avec un nouveau collaborateur
La génération Y au travail
Management participatif : Comment ça marche, points forts, points faibles

Autres Management :

Récapitulatif 15 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Se sentir bien en entreprise : Les 7 critères


Avoir un travail et s’y sentir bien

J'aime mon travailLes critères qui permettent de savoir si l’on se sent bien dans son entreprise ou sa future entreprise sont propres à chacun.
Si l’un va privilégier la rémunération, un autre préférera les perspectives d’évolution de sa carrière ou la proximité et sa vie de famille.

Dans son classement des 400 meilleurs employeurs, le magazine Capital, nous fourni les critères retenus par leurs employés pour déterminer ce qui leur tient le plus à coeur. Cette liste est basée sur un sondage à grande échelle de 30 000 employés.

Appropriez-vous ces critères. Retenez ceux qui correspondent à votre situation, votre ambition.

Que vous soyez en poste ou au chômage, que vous soyez satisfait de votre travail ou que vous en cherchiez un dans lequel vous allez vous sentir mieux, classez ces critères selon l’importance que vous leur donnez.

Utilisez une échelle

Mettez un degré d’importance sur chacun des critères pour pouvoir les comparer les uns aux autres. Par exemple, la rémunération sera « très importante » et la « formation continue » sera « accessoire ».

Voici une échelle pour vous permettre d’apprécier ces critères selon votre goût :

  1. Très important
  2. Important
  3. Moins important
  4. Accessoire

Ces critères pour la recherche d’un poste

Une fois établi le classement des critères :

  • analysez les offres d’emploi, pour les candidatures en réponse à une annonce, et les entreprises, pour, aussi, les candidatures spontanées,
  • postulez à celles qui remplissent les critères que VOUS avez retenus

Votre motivation en sera d’autant plus forte qu’un maximum de ces critères seront remplis par l’entreprise envisagée.

Pour ceux qui sont en poste

Faites l’exercice par rapport à votre société actuelle et vous pourrez ainsi décider d’y rester ou d’envisager d’en changer.

Pour les employeurs, les 7 critères

Pour faire partie des meilleures entreprises, la taille de votre entreprise est sans importance. Pour conserver les meilleurs éléments et attirer vos futurs employés, satisfaits de travailler pour vous, au point qu’ils voudront rester longtemps chez vous, mettez en place sur les 7 critères suivants :

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?
Sentir son auditoire pour être un bon orateur
Quels Points faibles mettre dans une lettre de motivation ?

Réflexions pour une orientation professionnelle
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
Psychologie du travail dans l’organisation du bureau

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recherche d’emploi : Les 5 premiers pas


Premier chômage : Par quoi commencer

Deux grandes catégories de chômeurs

Il y a ceux qui n’ont jamais travaillé et qui cherchent leur premier emploi :Pas sur la Lune

  • Jeunes sortis du système scolaire, avec ou sans diplôme
  • Moins jeunes, souvent des femmes restées au foyer avant de se mettre à chercher un premier emploi

Et les autres, ceux qui ont déjà travaillé et qui se retrouvent sans emploi.
Parmi eux, ceux qui n’ont jamais été salariés, les entrepreneurs qui ont perdu leurs entreprises.

Le premier pas : S’inscrire à Pôle emploi

Bénéficiaire ou pas de l’Allocation de Retour à l’Emploi (ARE), appelée communément indemnités chômage, s’inscrire à Pôle emploi est le tout premier pas.

Deuxième pas : Définir ce que l’on veut

Annoncer que l’on veut un travail, est évidemment insuffisant.
Dire ce que l’on veut faire comme travail, s’appelle avoir un projet professionnel.

Le projet professionnel, c’est le poste, le métier, le secteur professionnel dans lequel on veut travailler.

C’est aussi définir la taille de l’entreprise, sa position géographique, le salaire souhaité, les conditions de travail.

C’est également mettre des priorités dans ses souhaits et faire la part entre la vie professionnelle et la vie personnelle.
Par exemple : accepter de déménager ou de se reconvertir dans un autre métier ou de suivre une nouvelle formation.

Troisième pas : Rédiger ou mettre son CV à jour

Le CV est la carte de visite du chercheur d’emploi.
Sans CV, difficile, bien que très possible, de trouver un emploi.

Un CV attractif en lien avec son projet professionnel, et qui tient compte aussi de ses expériences et de ses connaissances.

Quatrième pas : informer tout le monde de votre recherche d’emploi

Plus il y aura de monde à savoir que vous êtes en recherche d’emploi, et plus vous multipliez les chances qu’il y ait au moins une personne pour vous signaler qu’un poste est à pourvoir.

Pour cela,

  • informer tous vos proches, famille, amis, voisins,
  • informer vos connaissances, clients, fournisseurs, partenaires,
  • mettez votre CV en ligne sur des sites d’emploi
  • mettez vos profils de réseaux sociaux à jour

Cinquième pas : Renseignez-vous

Se renseigner, c’est

  • Sortir de chez soi : salons de l’emploi, porte-à-porte, contacts directs avec des professionnels du secteur, etc.
  • Surfer sur Internet : Offres d’emploi, informations sur les entreprises qui recrutent ou qui sont susceptibles d’embaucher, recherche de personnes influentes, etc.

Les pas suivants :

La suite de la démarche de recherche d’emploi dépend des résultats des premiers pas.
Selon que vous appartenez à l’une ou l’autre des deux grandes catégories citées plus haut, vous aurez plus ou moins de facilités et de succès dans votre démarche.

De multiples facteurs entrent en jeu, de la préparation de vos outils de communication à la chance d’un bon tuyau ou d’une rencontre fructueuse.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les catégories administratives des demandeurs d’emploi pour le Pôle Emploi
Les nouveaux chômeurs vous font de l’ombre ? Comment vous motiver
Dépôt de bilan : rebondir

Chômage, argent et restrictions
Chômage : Qui n’est pas compté dans les statistiques ?
Les motifs d’inscription à Pôle emploi

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :