Québec vs France : équivalence des études et des diplômes


Equivalence niveaux d’études et diplômes au Québec et en France

équivalence diplômes au Québec et en FranceLes cycles d’études

Les études primaires

Les études primaires au Québec se composent de 6 années pour 5 seulement en France, où la sixième année est la première du cycle suivant des études secondaires.
Si au Québec, les années sont nommées ainsi et dans un ordre croissant, en France, on parle de Cours préparatoire, de Cours élémentaire et de Cours moyen.

Québec

France

1ère année CP
2ème année CE1
3ème année CE2
4ème année CM1
5ème année CM2
6ème année 6ème et début du collège

Les études secondaires

Les études secondaires au Québec se composent de 5 années et en France il n’y en a 4 seulement, y compris la 6ème. La numérotation en France est une sorte de compte à rebours.

Québec

France

1ère année 5ème
2ème année 4ème
3ème année 3ème et dernière année du collège
4ème année Seconde et première année du lycée
5ème année Première

Les études collégiales et supérieures 1er cycle

Le CEGEP ou collège d’enseignement général et professionnel au Québec est un établissement préparatoire aux études supérieures universitaires, alors que le collège est le nom donné, en France, aux établissements d’études secondaires et Lycée celui des trois dernières années avant le diplôme ouvrant le droit à accéder aux études supérieures, le baccalauréat.

Québec

France

CEGEP 1ère année Terminale et dernière année du lycée
CEGEP 2ème année Première année universitaire ou en IUT
CEGEP 3ème année Deuxième année universitaire ou en IUT

Les études universitaires

Les IUT, ou Instituts universitaires technologiques, en France, proposent des études en deux ans alors que les universités sont les établissements pour des études plus longues.
Au Québec, le 1er cycle universitaire dure 3 ans, pour 2 en France. Toutefois, une harmonisation récente des niveaux de diplômes entre les pays européens a poussé la France à ajouter une année au premier cycle universitaire.

Les diplômes

Il n’y a pas d’équivalence automatique entre un diplôme français et un diplôme étranger. Une demande d’équivalence est à demander à l’inscription dans un établissement français.

Québec

France

CEGEP S5 à la fin de la 5ème année des études secondaires Brevet des collèges ou BEPC à la fin de la 3ème et dernière année du collège pour l’enseignement général
CEGEP 1ère année Brevet de technicien
Les CAP et BEP, diplômes d’enseignement professionnel sont obtenus une année après le collège, dans les lycées professionnels uniquement
CEGEP 2ème année Baccalauréats à la fin de la troisième année du lycée, appelée Terminale
CEGEP 3ème année BTS ou Brevet de Technicien Supérieur, obtenu dans les Facultés ou en lycées en deux ans après le baccalauréat

Cycles universitaires

Avant la réforme européenne, la France permettait d’obtenir un diplôme après 2 années d’études universitaires, appelé DEUG dans les universités et DUT dans les Instituts universitaires de technologies. Puis, à la fin de la troisième année, la licence, suivi par un doctorat après au moins 6 ans, 5 ans pour obtenir un diplôme d’ingénieur. Les plus longs doctorats sont en médecine.
Après la réforme européenne, le système est devenu :

  1. Licence : nécessite 3 années d’études
  2. Master : nécessite 4 semestres d’études supplémentaires, soit 5 années d’études en tout
  3. Doctorat : normalement obtenu après 16 semestres, soit 8 années d’études

Philippe Garin

Pour un premier emploi ou une réorientation, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com
Pour en avoir plus :


En complément :

Les niveaux de qualification et de diplômes
Les discriminations à l’embauche
VAE : Qu’est-ce que la Validation des Acquis de l’Expérience ?

CV Formations Conseils pour les présenter
Equivalences exactes des unités anglo-saxonnes en unités métriques
Comment évaluer votre niveau de connaissance d’une langue étrangère

Autres Bien-être et Emploi :

Récapitulatif 11 Bien-être
Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 3 formes normales dans une base de données


Les 3 formes normales dans une base de données

Forme normalePour la conception d’une base donnée, il existe une normalisation qui permet de connaître les dépendances d’un élément vis-à-vis des autres. Chaque élément est indépendant des autres, ou il est dépendant d’un ou de plusieurs autres. Dans ces derniers cas, les éléments de qui dépend d’autres éléments qui sont les éléments d’une clé. Une clé composée d’un seul élément est une clé primaire.

Par exemple : le numéro de matricule est la clé primaire, à partir de la clé, le nom et le prénom du salarié sont uniques. Ils dépendent du numéro de matricule.

Les règles des trois formes normales permettent de faire en sorte qu’un élément dans une base de données ne soit présent qu’une seule fois. Les structures sont les regroupements des éléments qui dépendent d’une clé, clé incluse.

Exemple d’une structure : le fichier du personnel.

Première forme normale

Chaque élément d’une base de données a un nom unique, c’est-à-dire à l’intérieur de la base de données, aucun élément ne porte le même nom

La structure des données a une clé primaire.

Deuxième forme normale

A partir de la structure de la base de données dans la première forme normale, chaque élément, qui n’appartient pas à la clé primaire, dépend fonctionnellement de tous les éléments de la clé.

Ceci permet de définir des clés avec plusieurs éléments.

Troisième forme normale

A partir de la structure de la base de données dans la deuxième forme normale, chaque élément qui n’appartient pas à l’ensemble des éléments de la clé, ne dépend d’aucun des autres éléments qui n’appartiennent pas à la clé.

Là, c’est plus compliqué à comprendre, je vous laisse chercher 🙂

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les paramètres de la maturité des systèmes d’information
Les étapes du développement d’application
Normes sur http://www.sites.google.com/site/phgarinlexiqueinformatique/

Base de données dans http://sites.google.site/phgarinlexiqueinformatique/
Normes informatiques sur http://sites.google.com/site/phgarinlexiqueinformatique/
Limites et réalités du partenariat pour un développement informatique spécifique

Autres Informatique :

Récapitulatif 3 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :