Parlez-moi de vos erreurs en entretien d’embauche


Comment gérer ses erreurs au travail

c'était pas moi, c'était luiC’est une des questions pièges d’un entretien d’embauche. Mieux vaut préparer au moins une réponse.

Comment répondre ?

La qualité de votre travail

Y a-t-il dans votre travail des moyens de contrôle pour éviter les erreurs ? Sûrement !

Listez-les ! Vous pourrez vous servir de cette liste dans les entretiens d’embauche, en montrant pourquoi c’est important dans votre métier, que vous êtes parfaitement au courant du comment cela se passe et des conséquences d’une erreur.

Nous parlons ici de savoir-faire. Bien sûr le recruteur va rebondir en vous demandant de citer un exemple d’erreur que vous avez commise.

Cherchez une réponse qui ne soit pas trop pénalisante, même s’il vous demande votre pire erreur.
Enchaînez en disant que vous avez vu pire et racontez en précisant que l’erreur vient d’un (e) collègue.

Le recruteur cherchera, peut-être, à vous déstabiliser en vous incitant à faire part de moments difficiles dans votre carrière.
Ce qu’il veut, ce n’est pas une histoire triste ou un mea culpa, mais quels sont les enseignements que vous avez tirés des erreurs que vous avez commises ou que vous avez vues ou entendues.

L’employeur veut savoir ce qui vous avez fait pour minimiser les conséquences de l’erreur et surtout que vous ne l’avez faite qu’une seule fois.

Le droit à l’erreur

Le droit à l’erreur est exclu de la législation du travail.
Chacun est censé faire son travail sans erreur.

Certaines erreurs se paient cher.
Elles peuvent vous coûter votre place ou la vie ou la santé de quelqu’un.

Le droit à l’erreur n’existe pas sauf chez les chirurgiens et les aiguilleurs du ciel, ainsi que dans de très rares professions, comme les forces de l’ordre.

Plaie d’argent n’est pas mortelle

Un bon entrepreneur aura inclus dans ses prix de ventes, un montant ou un pourcentage pour les frais internes, erreurs ou mauvaise qualité de ses produits et/ou services inclus, ainsi que le service après-vente.

Vous avez le sens des responsabilités.
C’est une qualité recherchée par les employeurs.

Que faites-vous quand vous remarquez une anomalie ?

Vous vous tordez les bras, paniquée ou en pleurs, en criant Mon Dieu, Mon Dieu ?
Ou vous prenez les choses en main, trouvez une solution immédiate, tirez profit de la situation pour montrer ce qu’il faut éviter de faire et ce qu’il faut faire ?

Préparez vos réponses et partagez-les avec moi, s’il vous plait :

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les 6 erreurs humaines d’après Cicéron
Faute avouée à demi pardonnée
Cerveau droit ou cerveau gauche : trouver vos points faibles et vos points forts

Management de projet informatique : 9 erreurs les plus courantes du Chef de projet
Point faible, Axe de progrès, Faiblesse, Entretien d’embauche
Formulaires Qualité

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

25 excuses pour une absence au travail


Vous cherchez une excuse pour éviter de vous rendre à votre travail ?

nombre 25Une étude américaine réalisée par le cabinet Wakefield Research pour le compte de Citrix a de quoi faire sourire, puisqu’elle fournit un florilège d’excuses données dans des employés à leurs employeurs pour justifier leurs absences, en dehors des raisons de santé :

  1. J’ai besoin d’un break
  2. J’ai trop bu et je suis trop fatigué pour venir
  3. Je suis allergique au bureau
  4. L’essence est trop chère
  5. Je me suis battu hier et je suis en prison
  6. Mon chat a caché mes clés
  7. Mes vaches se sont échappées
  8. Il y a un serpent à la porte et je ne peux pas sortir
  9. Mon chien a mangé mon réveil
  10. Une dinde s’est encastrée dans mon pare-brise pendant que je conduisais
  11. Mon lézard est mort
  12. Je me suis fait pipi dessus sur le trajet et je dois rentrer pour me changer
  13. Je n’ai pas pu mettre mes chaussures de travail car j’ai les pieds trop gonflés
  14. Je n’ai plus de sous-vêtements propres
  15. C’est nuageux dehors
  16. La neige est trop bonne, je dois aller skier
  17. Il y a trop de vent dehors, ma voiture pourrait être emportée
  18. Le soleil est trop lumineux
  19. Mon vélo est à cours d’essence
  20. Mon numérologiste m’a dit de ne pas venir
  21. Je pourrais avoir une migraine
  22. C’est l’anniversaire d’Elvis
  23. Je fais un régime
  24. J’ai besoin de temps pour ma santé mentale
  25. Je pensais qu’on était dimanche

Et vous, quelle est votre « meilleure » ou « pire » excuse ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

L’empathie, c’est…
Psychologie du travail dans l’organisation du bureau
Facteurs perturbants dans un bureau

Mon jour favori est le…
Le succès c’est …
My boss and I, mon chef et moi, mein Chef und ich

Management participatif : comment ça marche, points forts, points faibles
Au travail : Motivation et Démotivation vues par les employés
Manager : Augmentation, Prime, Promotion, 4 astuces pour dire Non

Autres Bien-être, Humour et Management :

Récapitulatif 1 Humour Récapitulatif 8 Humour
Récapitulatif 7 Management . Récapitulatif 9 Management .
Récapitulatif 1 Bien-être Récapitulatif 8 Bien-être
Récapitulatif 9 Bien-être

Tous les articles de ces catégories sont listés dans le page Management et les pages Bien-être et Humour de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :