Comment reconnaître un mail de phishing ou frauduleux


Comment reconnaître un mail de phishing ou frauduleux

phishing ou hameçonnageLe phishing est cette pratique des escrocs sur Internet qui consiste à vous soutirer vos codes d’accès bancaires et vos informations personnelles pour vous voler.

Le voleur vous envoie un message, par mail ou SMS, en vous faisant croire que vous avez un problème quelconque ou que vous avez gagné une grosse somme d’argent.

Le plus dangereux est de vous faire croire que le message provient d’un site que vous connaissez, par exemple une administration, un fournisseur, une personne que vous connaissez.

Le message ressemble tellement à un vrai que vous y croyez et que vous y répondez.

Les signes sont pourtant là

Plusieurs signes permettent de repérer les mails ou SMS frauduleux :

1 Le contenu de message lui-même

Si le message vous paraît peu crédible, ou, si vous pensez avoir vos affaires en ordre, alors « pourquoi » vous écrirait-on ?

Les offres mirobolantes, les menaces, les fausses erreurs de facturation ou de remboursement sont autant de signes d’alerte.

2 L’objet du message

Souvent lié au contenu, l’objet du message peut déjà alerter.

Un simple « tiens, c’est quoi ça ? » dans votre tête et c’est la méfiance qui doit vous venir à l’esprit.

3 L’expéditeur de message

Un coup d’œil sur l’adresse mail de l’expéditeur permet de savoir qui envoie vraiment le message.
Celle des voleurs est toujours différente de l’adresse du « vrai » expéditeur.

Ce peut être une adresse très proche ou/et en provenance d’un autre pays.

4 Le lien à ne surtout pas cliquer

La curiosité est une qualité. C’est malheureusement un défaut en matière de sécurité informatique car un message pour vous piéger contient toujours un lien.

En passant le pointeur de votre souris par-dessus le lien, sans cliquer, vous découvrez le site vers lequel le lien vous envoie.
S’il s’agit d’un site différent de celui de votre expéditeur respectable alors c’est un nouveau signe d’une tentative d’escroquerie.

Et si j’ai répondu quand même

Si vous vous êtes rendu compte trop tard qu’il s’agissait d’un vol d’identité, les 3 actions suivantes sont impératives.

1 Avertir votre banque

Seule votre banque peut annuler des transactions frauduleuses.

Indiquez le plus précisément possible, le jour et l’heure où vous avez fourni vos informations bancaires au voleur.

Surveillez vos relevés de compte de très près.

2 Portez plainte

Rendez-vous au plus proche poste de la police nationale ou de la gendarmerie pour déposer plainte.

Emmenez une copie de l’échange de message que vous aurez imprimé pour l’occasion ou emmenez votre smartphone pour montrer l’échange de SMS.

En plus, vous pouvez porter plainte aussi sur le site internet-signalement.gouv.fr qui enregistre les plaintes, surtout lorsque l’escroc se trouve à l’étranger car cette plainte arrive chez Interpol.

3 Changez vos mots de passe

Plus vite vous changerez vos mots de passe et plus vous multiplierez les barrières contre d’éventuelles arnaques supplémentaires.
Le voleur d’informations les revend à des réseaux de pirates du web.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Internet-signalement.gouv.fr : mode d’emploi en images
Pour créer un mot de passe sécurisé : Quelques règles

Grooming : Attention les jeunes !
Même mot de passe partour : Une mauvaise idée
Signaler un problème de consommation via SignalConso

Autre Sécurité :

Récapitulatif 19 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Compétences numériques : Sécurité informatique


Compétences numériques : Sécurité informatique

protection non numériqueLe summum des problèmes vient des autres. Déjà, résoudre des problèmes numériques nécessite certaines compétences.

La sécurité sert à prévenir des attaques de toutes sortes que, par jeu ou par malveillance, menacent l’intégrité de vos données, de vos applications et de vos matériels informatiques.

Pourtant, certaines règles simples permettent de se protéger et de résoudre des problèmes liés à la sécurité informatique. C’est l’occasion d’augmenter ses chances en utilisant le CV européen pour montrer son savoir-faire.

Voici une grille pour découvrir comment vous vous en sortez.

Utilisateur élémentaire

  • Je peux prendre des mesures simples pour protéger mes appareils (par ex. en utilisant des anti-virus ou des mots de passe).
  • Je sais que l’information disponible en ligne en ligne n’est pas toujours fiable.
  • Je sais que mon identité numérique (identifiant et mot de passe) peuvent être volés.
  • Je sais que je ne dois pas dévoiler d’information privée en ligne.
  • Je sais qu’une utilisation intensive des technologies numériques peut nuire à ma santé.
  • Je prends des mesures simples pour économiser l’énergie.

Utilisateur indépendant

  • J’ai installé des programmes pour sécuriser le(s) appareil(s) que j‘utilise pour accéder à l’Internet (par ex. anti-virus ou pare-feu).
  • J’exécute et mets à jour régulièrement ces programmes.
  • J’utilise différents mots de passe pour accéder aux équipements, appareils et services numériques ; je le modifie périodiquement.
  • Je sais identifier les sites web ou les courriels qui peuvent être utilisés à des fins frauduleuses (scam).
  • Je sais reconnaître un courriel de filoutage (phishing).
  • Je peux configurer mon identité numérique en ligne et conserver la trace de mon empreinte numérique.
  • Je suis conscient des risques pour la santé associés à l’utilisation des technologies numériques (par ex. ergonomie, risqué de dépendance).
  • Je suis conscient de l’impact, positif et négatif, de la technologie sur l’environnement.

Utilisateur expérimenté

  • Je vérifie régulièrement la configuration et les systèmes de sécurité de mes appareils et/ou des applications que j’utilise.
  • Je sais comment réagir si mon ordinateur est infecté par un virus.
  • Je peux configurer ou modifier le pare-feu et les paramètres de sécurité de mes appareils numériques.
  • Je peux encrypter des courriels ou des fichiers.
  • Je peux filtrer les pourriels (spams).
  • Je fais une utilisation raisonnable des technologies de l’information et de la communication, afin d’éviter les problèmes de santé (physique ou psychologique).
  • J’ai un avis éclairé sur l’impact des technologies numériques sur la vie quotidienne, la consommation en ligne et l’environnement.

Source : Europass

Les niveaux de compétences des 5 domaines du numérique :

  1. Traitement de l’information
  2. Création de contenu
  3. Communication
  4. Résolution de problème
  5. Sécurité

Pour vous aider à autoévaluer votre propre niveau, cliquer sur les liens pour accéder aux grilles

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Internet : Naviguer en toute sécurité
L’audit des vulnérabilités
Méthodes et outils de résolution de problèmes

Sécurité des données : Les 7 points capitaux du comportement responsable
Liste des acteurs de la Sécurité
Enlèvement d’enfant : Des mesures simples de protection

Autres Emploi, Informatique et Sécurité :

Récapitulatif 16 Emploi
Récapitulatif 16 Informatique
Récapitulatif 16 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :