Mais docteur, faire du sport ?


Le sport pour maigrir, mais

Gourmand une oeuvre de Henri BrispotDu sport ? Docteur,
je perds déjà mon souffle

quand je mange trop vite !

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Perdre du poids grâce au yoga
Un gros effort de volonté
Déstresser autrement

Conversion taille de soutien-gorge
La courte histoire d’amour de Nopécu
Le parapluie de Jean

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Perte de poids : Premier succès


Ça commence enfin

succès plus léger légèreJe crois que mon régime
commence à faire son effet :

Mes cheveux commencent
à être plus légers

Source : Brigitte.de

Traduction par

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Maigrir à quelques cheveux près
Le succès c’est …
Aujourd’hui je cuisine

Une théorie à notre goût
Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?
L’inefficacité de Franz Schubert

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Maigrir à quelques cheveux près


Et oui, ça perturbe la mesure

puli chien aux poils très longsC’est quand je me persuade
que mes cheveux pèsent 5 kilos

que je peux monter
sur ma balance

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

Voir aussi :

Aujourd’hui, je cuisine
Régime injuste : je suis un être humain frustré
Après une longue réflexion

En faire trop
Comment on parle à une femme
Le poids du sac-à-main

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Peur de ne pas réussir : Comment réagir


Pire que le trac, la déconsidération de soi

peur de l'échecVous doutez de vous-même ?

Après une série d’échecs ou une seule rebuffade, votre moral est au plus bas.

Un dépit amoureux ou un licenciement, un cadeau raté reçu à votre anniversaire ou une réduction qui vous est passé sous le nez, une remontrance de votre chef ou un harcèlement sur Internet, etc. : il y a tellement d’occasions de se sentir oublié (e), frustré (e), décontenancé (e), rabaissé (e), au point de penser que l’on est bon à rien, malgré ses qualités et son savoir-faire.

La peur de l’échec

La peur de l’échec est un des premiers symptômes que l’on éprouve dans sa vie.

Elle apparaît dès l’école, surtout quand une leçon est mal apprise ou que l’on s’est entiché de son ou sa camarade de classe.

La peur de manquer des connaissances ou des compétences pour parvenir au résultat envisagé est au moins aussi forte que celle d’essuyer un refus et de perdre l’estime de l’autre.

Le manque de confiance en soi

Le manque de confiance en soi vient aussi des discours entendus dans sa vie professionnelle autant que dans sa vie personnelle.

Quand vos parents, vos professeurs, votre conjoint (e), vos enfants, vos chefs disent du mal de vous ou vous répètent que d’autres font mieux que vous, ou encore vous ignorent, on peut dire que cela pèse sur le moral.

Se sous-estimer

Mettez-vous la barre trop haute ?

Sans vouloir pécher par excès de zèle ou surestimer ses qualités et ses compétences, dites-vous que l’opinion des autres sur vous-même à moins d’importance que votre propre opinion sur vous-même.

C’est vous qui avez raison !

Accumulez les échecs pour progresser

Si vous ratez cette fois-ci, ce sera pour une prochaine fois.

Préparez-vous, formez-vous, renseignez-vous et quand vous pensez être prêt (e), lancez-vous.

Avoir peur de l’échec conduit à la paralysie, alors dites-vous que l’occasion fait le larron : une opportunité que l’on laisse passée vous fait éprouver des regrets.

Préférez-vous avoir des regrets ou des remords ? Ceci est une question entendue dans un entretien d’embauche.

Agir, c’est se donner le droit de se tromper. Le droit à l’erreur que l’on s’accorde, permet de rebondir sur de meilleures bases, sous réserve d’avoir compris ce qu’il aurait fallu faire.

Analyser ses erreurs

Certains échecs sont sans rapport avec vous :

Un amour non réciproque, un licenciement économique, une inondation soudaine, etc. sont autant d’exemples où l’échec est indépendant de votre volonté.

D’autres échecs sont bien les vôtres :

Ne rejetez pas systématiquement tous les malheurs qui vous arrivent sur les autres. On a vite fait de trouver des boucs-émissaires alors qu’une analyse plus objective montre que vous avez commis une erreur.

Faites la part des choses et rebondissez.

Progresser

D’autres font mieux que vous ou ont plus de chance. Et alors ? La jalousie est un sentiment négatif.
Être envieux (se) devrait vous aider à vous surpasser.

Si vous voulez parvenir à atteindre les mêmes objectifs que les plus chanceux, les plus intelligents ou les plus entreprenants, alors déterminez vos points forts et vos axes d’amélioration.

Renforcez les premiers et minimisez les seconds.

Philippe Garin

Pour vous faciliter le recrutement, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Penser positif génère des résultats positifs
Les 7 systèmes de valeurs personnelles
Stress : Utilisez votre intuition 2/2

Au bureau, vous êtes agacé (e) par …
L’idéal pourrait être ainsi défini : Vivez de votre mieux
Menu à préparer chaque matin pour un bon jour

Autres Bien-être et Emploi :

Récapitulatif 17 Bien-être
Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Déléguer au travail : Entre craintes et promotions


Délégation au travail, craintes et promotions

déléguer au travailLorsqu’un manager délègue une partie de son pouvoir, il craint de le perdre complètement.
C’est surtout le cas pour les managers peu habitués à déléguer ou/et ceux qui pensent que le travail serait mieux fait, s’ils le faisaient eux-mêmes.

Le choix de la personne à qui le manager va déléguer une partie de ses responsabilités est suffisamment important pour le manager autant que pour le collaborateur.

Si le premier craint pour son poste, pour le maintien de ses compétences, ou de ne pas être à la hauteur pour superviser la délégation, le second craint aussi que la délégation lui fasse négliger ses autres tâches ou d’être en dessous des attentes de son chef.

Un collaborateur efficient sera toujours repéré

Lorsqu’un collaborateur effectue son travail correctement, qu’il atteint toujours ses objectifs, voire les dépasse, qu’il démontre son savoir-faire au profit de l’entreprise qui l’emploie, il sera une personne à qui il faudrait déléguer.

D’abord pour promouvoir quelqu’un de compétent et éviter de le (la) voir quitter l’entreprise qui ne répondrait pas à ses ambitions.

Et aussi, parce que le responsable supérieur au manager qui a délégué, sera tenté de promouvoir le collaborateur à un poste équivalent ou même, avec le temps, au-dessus de son ancien chef.

Mieux vaut pour le manager de recommander une promotion pour un (e) collaborateur (trice) plutôt que de le (la) brider et de se voir contourné. Néanmoins, le risque de perdre son emploi existe, tant pour le déléguant que pour le délégué.

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

 
 

Voir aussi :

Surmenage au travail : Comment s’organiser pour déléguer
Management, Déléguer : Rectifier, sanctionner

Déléguer : Pourquoi faire ? ou Neuf fausses bonnes raisons pour ne pas déléguer
Manager : Augmentation, Prime, Promotion, 4 astuces pour dire Non
Être manager de nos jours : Entre sa hiérarchie et ses collaborateurs

Définition des critères d’exigence dans le domaine du Comportement de manager.
Quitter son emploi ou rester : Telle est la question
Définition de l’effectivité et définition de l’efficience

Autres Management :

Récapitulatif 12 Management

Laissez un commentaire

Chômeur : Comment ne pas perdre en cas de travail


Comment ne pas perdre toutes ses indemnités en cas de reprise d’un travail

Pôle emploi AREQuand une personne est inscrite comme demandeur d’emploi à Pôle emploi, elle espère trouver un emploi. En attendant, elle va toucher l’ARE, ou allocation de retour à l’emploi, communément appelée « indemnité chômage ».

Cependant, il arrive que les indemnités soient plus élevées que le salaire proposé pour le poste que le chômeur a trouvé.

Pôle emploi a la solution : Le complément d’ARE

Le complément d’ARE a pour objet de vous permettre de recevoir au moins autant tous les mois.

Il est versé en complément du salaire mensuel perçu dans le nouvel emploi, jusqu’à ce que le total atteigne 30 fois le montant de l’indemnité journalière telle qu’elle a été donnée lors de la notification des droits à l’ARE.

Le calcul est automatique et le versement effectué après la validation de votre déclaration de salaire à Pôle emploi lors de la déclaration de situation mensuelle auprès de Pôle emploi : Le 3949, que les demandeurs d’emploi connaissent bien ou par Internet

Quelques exceptions existent, lorsque d’autres aides sont déjà données. Le détail est donné par Pôle emploi.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour booster votre recherche d’emploi,, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées
Autoentrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi
Chômage, argent et restrictions

Indemnité chômage : Comment est calculé le montant de l’Allocation d’aide au Retour à l’emploi
Comment est calculé le montant du RSA

Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?
Chômage : Aide à la mobilité
Embauche des handicapés : Les aides depuis le 01 janvier 2012

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Facteurs chronophages ou pourquoi je perds du temps


Facteurs chronophages ou pourquoi je perds du temps

facteurs chronophageSi vous avez l’impression de perdre du temps, de ne pas pouvoir faire tout ce que vous avez à faire, de n’être jamais tenir les délais impartis pour un travail, vous avez peut-être un problème d’organisation dans votre emploi du temps : les facteurs chronophages.

Liste de facteurs qui prennent du temps et n’apportent que des problèmes

Facteurs chronophages

Solutions

Perfectionnisme

Ne pas faire mieux que ce que l’on demande. Ne pas viser à la performance maximale. Quelles sont les exigences de notre donneur d’ordres ?

Tout faire soi-même

Déléguer

Faire beaucoup de choses en même temps

Faire une chose après l’autre. Fixer des priorités

Vouloir tout savoir

Faire confiance à ses collaborateurs. Demander de brefs comptes-rendus. Contrôler les résultats / les coefficients. Les collaborateurs règlent eux-mêmes les détails.

Les collaborateurs et les collègues ne respectent pas les délais

Fixer des échéances et les inscrire dans l’agenda (ceci étant valable pour les deux partenaires). Introduire le principe de l’engagement volontaire. Exhorter constamment les autres à tenir leurs délais. Les respecter soi-même.

Fréquents dérangements par le téléphone

Analyser les messages reçus. Déléguer davantage. Transférer les appels des correspondants vers les collaborateurs compétents. Introduire des périodes de non-interruption. Faites dévier les appels téléphoniques avant les entretiens / séances.

Ajourner les choses désagréables

Liquider d’abord les tâches désagréables ou du moins les accomplir en partie

Travailler sans plans d’action, sans avoir fixé de priorités

Fixer des objectifs pour chaque jour. Faire les choses importantes avant les choses urgentes

Dérangements trop nombreux causés par des visiteurs internes

Un entretien bien préparé vaut mieux que de nombreuses conversations spontanées. Regrouper les entretiens avec les subordonnées / Collègues. Faire intercepter les choses peu importantes par le secrétariat. Une claire formulation des objectifs et des tâches.

Lecture des périodiques professionnels

Utiliser des banques de données. S’abonner à des condensés. Déléguer des responsabilités pour certaines lectures. Échanger des informations sur les principaux sujets. Établir un fichier. Faire classer les périodiques. Lire en voyage

Entretiens / réunions non préparés, sans objectif

Fixer les objectifs de l’entretien. Préparer les documents.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Ne passe pas de temps à la recherche d’un obstacle
On perd ou on gagne du temps
40 pièges pour perdre du temps

Analyse journalière de mon emploi du temps et de mes activités
On perd ou on gagne du temps
40 pièges pour perdre du temps

Autres Organisation :

Récapitulatif 1 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :