L’idéal pourrait être ainsi défini : Vivez de votre mieux.


L’idéal pourrait être ainsi défini : Vivez de votre mieux.

La vie est un jeu dont les règles s’apprennent en y sautant à pieds joints pour être immergé jusqu’au cou sous peine d’être toujours pris au dépourvu, toujours surpris par le moindre changement de décor.
Les spectateurs passifs se plaignent en gémissant que la chance est passée juste à côté d’eux.
Ils refusent de voir qu’une bonne part de cette chance, c’est à eux qu’il venait de la créer.

Darwi Odrade

Cette phrase s’adresse à tous ceuxne rien voir ne rien entendre ne rien dire

  • qui attendent, sans rien faire, sans se poser de question,
  • qui se contente d’habitudes, du train-train, et surtout
  • à ceux qui refusent de voir le monde changer,
  • à ceux qui sont satisfaits de leur sort, peu importe qu’il soit bon ou mauvais.

Vous êtes concerné

    • si vous avez jeté le gant,
    • si vous avez renoncé à vos rêves,
    • si vous avez rejeté les relations interpersonnelles nouvelles,
    • si vous n’êtes pas curieux, quel que soit votre âge,
    • si vous avez le nez ou la tête dans le guidon,
    • si vous ne savez pas quoi de leur temps, ou
    • si vous n’avez jamais le temps.

A vous tous,vivez vos rêves

      • Prenez du recul
      • Posez-vous des questions sur votre existence, votre vie personnelle et votre carrière professionnelle
      • Réfléchissez, dressez des plans, agissez, avancez, en un mot Vivez !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Loi de Parkinson
C’est toujours le bon moment
Menu à préparer chaque matin pour un bon jour

Recherche d’emploi : Sérendipité ou Aider la chance
Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Ce que vous devez atteindre

Autres Bien-être :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 9 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Windows propre ou le nettoyage physique se confond avec le virtuel


Windows propre ou le nettoyage physique se confond avec le virtuel

écran vertA la fin des années 80, les écrans « verts » ou écrans passifs étaient de simples monitors, des interfaces utilisateurs rigides, monochromes et peu pratiques.

Pourtant, il était possible d’avoir deux sessions ouvertes en même temps.
Un simple jeu de touches permettait de passer d’une session à l’autre, un peu comme de passer d’une fenêtre à une autre avec les systèmes d’exploitation actuels.

Ces écrans, à tube cathodique, avaient la fâcheuse habitude d’attirer la poussière et devaient être souvent nettoyés.
Pas question de verser un liquide quelconque sur l’écran lui-même.
Le produit nettoyant devait être déposé sur un chiffon propre et c’est le chiffon qui était appliqué sur l’écran.

Méthode toujours valable de nos jours, pour effacer les traces de doigts de certains.

Dans un élan de propreté, un collègue avait son chiffon imbibé à la main et commence à le passer sur les divers écrans quand il parvient au mien.
Il le nettoya. Puis, je basculais sur la deuxième session de mon écran et lui demanda de repasser le chiffon pour nettoyer ma nouvelle fenêtre.

Une seconde durant, il m’a regardé d’un air ahuri, puis nous avons éclaté de rire.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le succès c’est …
Leçon de marketing
Le Petit Chaperon Rouge raconté par un informaticien

Mot d’enfant : la logique de la grossesse
Mon Chéri, pas au volant
Différence entre le français et l’allemand, histoire alsacienne

Autres Humour :

Récapitulatif 5 humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :