Employeur : Les Aides à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE


Des aides pour l’employeur, à la Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE

abattoir_carcassesQuand vous, un employeur est à la recherche de collaborateurs qualifiés, il arrive que trop peu de candidatures lui parviennent.

Dans certains secteurs, il est même très difficile de trouver du personnel, que ce soit seul, avec l’aide de Pôle emploi ou via autres annonces d’offres d’emploi.

C’est peut-être dû au manque de notoriété des métiers ou à une réputation en délicatesse, une contrainte géographique ou tout simplement, parce qu’aucune formation professionnelle n’existe pour ce que vous cherchez.

Même en réduisant vos critères de sélection au maximum, il reste difficile à trouver des candidats.

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi ou POE

est une solution pour vous.

Vous vous engagez à embaucher des Demandeurs d’emploi, auprès de Pôle emploi, et à les former.

L’accord se fait, à la fois entre l’entreprise, le futur collaborateur, Pôle emploi et l’OPCA dont vous dépendez.

La formation du demandeur d’emploi est prise en charge, sous réserve de proposer un CDI ou un CDD d’au moins 12 mois.

En tant qu’employeur, vous pouvez assurer la formation en interne, dans votre entreprise. Cela vous assure que les pratiques enseignées sont bien celles qui seront opérationnelles immédiatement après la signature du contrat de travail.

Les aides que l’employeur peut obtenir sont, dans la limite des coûts réels de la formation :

  • De 5 € / heure maximum, dans la limite de 2000 €, pour une formation interne, ou
  • De 8 € /heure maximum, dans la limite de 3200 €, si la formation est assurée par un organisme de formation externe à l’entreprise

Ces aides sont versées à l’entreprise, en présentant le bilan de la convention de formation et une copie du contrat de travail.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin

Pour vous faciliter le recrutement, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Attirer les talents façon 21ème siècle
Diminuer le stress du recruteur
Recrutement : La mise en situation

Employeur : Recrutement difficile ?
Questionnaire recrutement
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

Autres Emploi, Juridique et Management :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique
Récapitulatif 17 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

VAE : Les financements


Financer sa Validation des Acquis de l’Expérience ou VAE

financement formationLes deux premières étapes du processus de Validation des Acquis de l’Expérience sont pris en charge, donc totalement gratuits pour ceux qui s’informent sur la démarche

Les conseillers du Point relais conseil peuvent aider à la constitution du pré dossier et du dossier à déposer auprès de l’organisme certificateur qui va les examiner pour décider d’attribuer tout ou partie du diplôme ou de la certification professionnelle, ou refuser

Ce travail nécessite un financement pour rétribuer les conseillers.

Ces financements sont les mêmes que pour une formation. C’est ainsi que les mêmes organismes peuvent être sollicités :

  • L’État
  • La Région
  • Les entreprises, dans le cadre des plans de formation, du DIF
  • Les organismes de financement des formations, OPCA, OPACIF, ex : FONGECIF
  • Pôle emploi pour les personnes inscrites

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

VAE : Qu’est-ce que la Validation des Acquis de l’Expérience ?
VAE : Le processus de la Validation des Acquis de l’Expérience
Chômage et handicap : L’ADAPT

Les catégories administratives des demandeurs d’emploi pour le Pôle emploi
Employeur : Les aides à l’embauche d’un contrat en alternance
Contrats en alternance : Les rémunérations

Senior, Trop vieux, trop cher : Luttez contre les préjugés
Caution solidaire en cas de non paiement du loyer : les devoirs et les limites
Les pratiques dans la gestion des ressources humaines

Exonérations pour les Salariés créateurs d’une entreprise
Devise 013 : Tout ce qui mérite d’être fait, mérite d’être fait pour l’argent
Formation présentielle vs serious game vs e-learning

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 7 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Employeur : Les aides à l’embauche d’un contrat en alternance


Employeur : Les aides à l’embauche d’un contrat en alternance

Selon le type de contrat en alternance, l’employeur peut recevoir des aides à l’embauche

Le contrat d’apprentissage

Les employeurs d’apprentis peuvent bénéficier d’un certain nombre d’aides financières :

  • Une exonération de cotisations sociales. Celle-ci peut être totale ou partielle selon la taille de l’entreprise ou la qualité d’artisan.
  • Une indemnité compensatrice forfaitaire versée par la région. Le montant minimal est fixé à 1 000 euros par an.
  • Un crédit d’impôt de 1 600 euros par apprenti, porté à 2 200 euros dans certains cas.
  • Aides supplémentaires en cas d’embauche d’un travailleur handicapé.
  • Pour une embauche du 1er mars au 31 décembre 2011, une compensation des charges patronales pendant un an pour l’embauche supplémentaire d’un alternant de moins de 26 ans.

Le contrat de professionnalisation

Les employeurs de salariés en contrat de professionnalisation peuvent bénéficier, selon les cas, d’un certain nombre d’aides financières :

  • Allégements de cotisations patronales sur les bas et moyens salaires
  • Exonération totale des cotisations patronales lorsque le salarié est âgé de 45 ans et plus
  • Exonération spécifique pour certains groupements d’employeurs (GEIQ)
  • Aide forfaitaire en cas d’embauche de demandeurs d’emploi de 26 ans et plus (Pôle emploi)
  • Aides supplémentaires en cas d’embauche d’un travailleur handicapé
  • Depuis le 1er mars 2011, aide supplémentaire de 2000 euros à l’embauche d’un demandeur d’emploi de 45 ans et plus
  • Pour une embauche du 1er mars au 31 décembre 2011, une compensation des charges patronales pendant un an pour l’embauche supplémentaire d’un alternant de moins de 26 ans

La formation et les actions d’évaluation et d’accompagnement sont financées par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) sur la base de forfaits horaires définis par accord de branche.

Des forfaits spécifiques peuvent être fixés pour les publics définis comme prioritaires. Peuvent être prises en charge les dépenses liées au tutorat (interne ou externe).

source : Ministère du Travail, de l’Emploi, et de la Santé

Philippe Garin

Il est humain lors de périodes de changement majeur d’avoir besoin d’aide pour garder votre sérénité et efficacité.
Faites-vous épauler, que ce soit par un professionnel, des amis, de la famille et voyez comment bénéficier de leur soutien

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-nous : boosteremploi@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

 
 

Voir aussi :

Contrats en Alternance : c’est quoi et pour qui
Contrats en alternance : Les rémunérations
Employeur : Recrutement difficile en 2011 ?
500 sites d’emploi chez boosteremploi.com et plus de 1000 en 2014

Quiz sur la recherche d’emploi
Déroulement d’une cellule de mobilité ou cellule de reclassement
Nouveaux sur le marché du travail
Embauche conseils pratiques

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi

%d blogueurs aiment cette page :