Entrevue d’embauche : Trac et patatras


Perdre ses moyens à cause du trac

nous sommes tous égauxQuand l’enjeu est important, le trac s’installe.

C’est le cas lorsque vous vous présentez à une entrevue d’embauche.

La sueur commence à perler au front, dans le cou et sur tout le corps. La vision se trouble. L’audition baisse. L’esprit se vide.
Vous oubliez ce que vous voulez dire. Vous vous sentez paralysé (e). Vous perdez vos moyens.

Le trac est une énergie. C’est une sorte de peur.

Si nos ancêtres n’avaient jamais eu peur, notre race aurait disparue depuis longtemps.
Il faut de l’énergie pour fuir le danger… ou lui faire face.

Quand le trac arrive, ce sont les premiers instants qui comptent le plus.

Préparez-vous

Il faut comprendre et se préparer :

  • un look en phase avec le poste et le style de l’entreprise,
  • arriver à l’heure ou moins de cinq minutes avant le début de l’entretien,
  • serrer la main que votre interlocuteur vous tend, fermement sans l’écraser,
  • et surtout sourire.

Juste avant d’arriver devant la porte du bâtiment où va se dérouler l’entretien d’embauche, respirez un bon coup.

Évidemment, pas de cigarette, de gomme à mâcher ni de parfum qui pourraient mettre mal à l’aise votre interlocuteur.
Votre coiffure est en ordre. Vos chaussures sont propres. Voilà le recruteur qui arrive.

Inférieur(e) ou égal(e)

Le trac vient de la peur du jugement par l’autre.

L’accumulation des échecs entretient le sentiment que cette fois-ci sera comme les autres, un échec.

Il est très facile de se dévaloriser, de croire à la malchance ou à la loi des séries.
Il est tout aussi facile de penser que l’on est très inférieur à ce juge tout puissant qui va décider de la suite de votre candidature, à défaut de votre carrière toute entière.

La peur produit un effet qui peut se traduire par le besoin de fuir. Sauf que, là la fuite signifierait l’échec garanti.

Se replacer

D’abord, physiquement

Attendez que le recruteur vous le propose pour vous assoir. Vous avez environ 1 à 5 secondes pour regarder autour de vous pendant que vous posez votre sac à main, si vous en avez un, que vous enlevez votre manteau ou votre imperméable, en hiver ou en temps de pluie.

Prenez place sur le siège, ni trop au fond, ni sur le bord. Vous devez pouvoir vous adossez sans effort.

C’est le moment de poser la question d’autorisation de prendre des notes. Question de pure forme puisque tous les recruteurs répondent oui.
Sortez alors votre bloc-notes, votre stylo ou crayon. Posez le tout sur une de vos cuisses.

Gardez le buste droit, c’est le moment de détente. Très court, certes, et pourtant primordial.

Ensuite, Mentalement

L’autre est là pour vous dire si vous correspondez à la description de ce que l’entreprise attend de vous. C’est tout.

Ce qui va être jugé, c’est l’adéquation entre ce que vous savez faire, ce que vous êtes et ce que l’employeur imagine trouver.

Être respectueux, c’est se sentir que l’on est au même niveau que l’autre.

C’est un dialogue et non un interrogatoire.
Vous avez le droit de poser des questions, même en cours d’entretien, sans attendre sa fin.

Quand vous êtes dans le feu de l’action, le trac disparait.

Vous écoutez votre interlocuteur attentivement pour garder en tête, ou/et sur papier, les informations les plus utiles à la conversation.
Vous repérez le ton et l’attitude de l’autre.

Vous même, inconsciemment ou tout à fait consciemment, vous vous faites une idée sur le recruteur.
Vous le trouvez sympathique ou antipathique. Peu importe, il faut faire avec.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Trac : Conseils pour lutter contre
Manque de dynamique dans un entretien d’embauche ? Conseils
Être timide et réservé : point faible ou point fort

4 conseils pour inspirer confiance aux recruteurs
Ces phrases qui tuent le dialogue
Entretien d’embauche : Jamais les mêmes questions. Zut alors !

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : l’antisèche est recommandée


Une technique millénaire : L’antisèche

antisècheDurant la vie scolaire

L’antisèche est réservée aux cancres, aux mauvais élèves, à ceux qui n’ont pas appris leurs leçons et aux tricheurs aux examens.
Utiliser une antisèche peut conduire à l’élimination.

Pourtant, pour apprendre sa leçon, faire des exercices, réciter à haute voix, se faire poser des questions par un membre de sa famille ou par un (e) ami (e) sont des techniques qui ont fait leurs preuves depuis des millénaires.

Prendre des notes en cours, écrire pour se souvenir, sont des actions tout aussi efficaces.

Et maintenant

Maintenant, après sa période scolaire, on continue de prendre des notes.

Que ce soit sur un cahier, un carnet ou des petits feuillets collants, ou encore grâce à un logiciel sur son PC, sa tablette ou son smartphone, la prise de notes est toujours énormément pratiquée.

À la différence de la période scolaire où est strictement interdit d’utiliser ses notes pendant un examen, dans la vie active, elles servent surtout à ne pas oublier une information ou une action à mener.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pour un entretien d’embauche.

C’est tout l’inverse. Non seulement, il est bon de prendre des notes pendant l’entretien, ce qui permet de revenir dessus un instant plus tard ou après le rendez-vous, mais encore il est bon d’avoir son antisèche avant de se rendre à son entrevue.

Son antisèche sera accompagnée de deux exemplaires de son CV, un pour soi et un pour son interlocuteur, des fois qu’il aurait égaré son exemplaire, ainsi qu’une copie de l’annonce, s’il s’agit d’une candidature suite à une offre d’emploi.

Que trouve-t-on sur son antisèche ?

En premier lieu, on y trouve les informations sur l’heure et le lieu du rendez-vous, le nom de la personne que l’on va rencontrer, lorsqu’on la connaît, ainsi que les principales informations sur l’entreprise ou le cabinet de recrutement.

On trouve aussi les principales étapes de son CV et de sa formation, histoire de pouvoir en faire un résumé en guise de présentation.

Sur l’antisèche, les points faibles et les points forts y figureront en bonne place pour convaincre le recruteur qu’on est totalement motivé et en phase avec les compétences et connaissances demandées.

Enfin, sur son antisèche, on aura préparé quelques questions à poser au recruteur.

Philippe Garin

Pour un conseil personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

La prise de notes par le recruteur
Niveaux de langue européens : écrire
Entretien d’embauche : Avant de partir au rendez-vous

Préparation à l’entretien d’embauche
Points faibles et points forts : Pourquoi le recruteur pose la question
6 faiblesses positives pour l’entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Niveaux de langue européens : Écrire


Grille d’autoévaluation du référentiel européen des langues 3/3

écrireDernière des 3 grilles d’autoévaluation, celle-ci porte sur la capacité à s’exprimer par écrit dans une langue autre que sa langue maternelle.

À chacun de se faire sa propre opinion de son niveau réel de connaissances d’une langue étrangère

Les autres volets sont : COMPRENDRE et PARLER.

Écrire

Niveau A1

Je peux écrire une courte carte postale simple, par exemple de vacances.
Je peux porter des détails personnels dans un questionnaire, inscrire par exemple mon nom, ma nationalité et mon adresse sur une fiche d’hôtel.

Niveau A2

Je peux écrire des notes et messages simples et courts.
Je peux écrire une lettre personnelle très simple, par exemple de remerciements.

Niveau B1

Je peux écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui m’intéressent personnellement.
Je peux écrire des lettres personnelles pour décrire expériences et impressions.

Niveau B2

Je peux écrire des textes clairs et détaillés sur une grande gamme de sujets relatifs à mes intérêts.
Je peux écrire un essai ou un rapport en transmettant une information ou en exposant des raisons pour ou contre une opinion donnée.
Je peux écrire des lettres qui mettent en valeur le sens que j’attribue personnellement aux événements et aux expériences.

Niveau C1

Je peux m’exprimer dans un texte clair et bien structuré et développer mon point de vue.
Je peux écrire sur des sujets complexes dans une lettre, un essai ou un rapport, en soulignant les points que je juge importants.
Je peux adopter un style adapté au destinataire.

Niveau C2

Je peux écrire un texte clair, fluide et stylistiquement adapté aux circonstances.
Je peux rédiger des lettres, rapports ou articles complexes, avec une construction claire permettant au lecteur d’en saisir et de mémoriser les points importants.
Je peux résumer et critiquer par écrit un ouvrage professionnel ou une oeuvre littéraire.

Source : Europass

Philippe Garin

Pour une lettre de motivation efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Lettre de motivation : 3 conseils de base
Rédiger un rapport d’activité dans une entreprise pour la première fois
Orthographe, grammaire, conjugaison … ; Points forts ou points faibles

Fautes de français : dur dur, pas glop, nase, grave !
Méthode de rédaction de la documentation utilisateur
Texte dans un site Web : 20 questions à se poser avant de rédiger

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 16 Communication
Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : La prise de notes par le recruteur


Le désir de lire les notes du recruteur

prise de notesLorsque vous êtes candidat, en entretien d’embauche, vous avez une envie très forte de lire les notes que prend le recruteur durant l’entrevue.

Vous voulez savoir ce qu’il écrit. Vous souhaitez qu’il détourne le regard pour que vous puissiez poser le vôtre sur ses remarques, commentaires ou indications sur la suite qu’il envisage de donner.

A-t-il noté des points forts pour le poste ou, au contraire, a-t-il noté des points négatifs pour votre candidature ?

Vous voulez savoir si vous serez embauché, et vous pensez que cela figure dans ses notes.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Que trouve-t-on dans les notes d’un recruteur ?

La prise de notes par le recruteur est nécessaire quand il y a plusieurs candidats en piste. Généralement, cela ne sert que pour des précisions qui ne figurent ni dans le CV ni dans la lettre de candidature. La quantité d’informations notée a donc aucune importance.

Que feriez-vous si le recruteur écrit dans une autre langue que celles que vous connaissez. Là impossible de comprendre.

La lecture des notes du recruteur est inutile

Les informations notées sont la reprise des paroles entendues et aucunement une indication sur la décision. Ce genre de notes, c’est-à-dire l’opinion du recruteur est fait en dehors de la présence du candidat.

Quand aucune note n’est prise, c’est généralement un signe du manque d’intérêt du recruteur pour le candidat. Dans ce cas-là, l’entretien est écourté dès que le recruteur a pris la décision d’éliminer le candidat, car il y a trop d’écart entre le besoin et le profil du candidat.

Le contraire existe aussi. Il est plus rare qu’un candidat plaise ou convient parfaitement au poste à pourvoir. Quand cela arrive, alors la prise de note est soit inexistante ou très courte, soit très longue. Le candidat est interrogé plus à fond sur ses réalisations, ses motivations, ses loisirs, sa personnalité, etc. En fonction du poste à pourvoir, il est même possible d’entendre une réponse positive à l’issue de l’entretien d’embauche.

Et même !

C’est quand la signature est apposée sur un contrat de travail que le poste est pourvu, et non pas quand le recruteur dit oui. Les paroles s’envolent et les écrits restent. La vigilance reste de mise jusqu’au bout du processus.

Ensuite, il y a encore la période d’essai, avant de se sentir parfaitement à l’aise.

La recherche d’emploi, c’est étape par étape, qu’elle aboutit.

Philippe Garin

Pour vous préparer à un entretien d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Puis-je prendre des notes en entretien d’embauche ?
La mémoire pour une meilleure efficacité personnelle
Entretien d’embauche : Entre déception et espoir

Un sourire ne coûte rien
Nouvel emploi : Bien s’intégrer pour réussir sa période d’essai
Communiquer correctement pendant un entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Puis-je prendre des notes en entretien d’embauche ?


Risques et avantages de prendre des notes pendant un entretien d’embauche

Vous savez que vous devez être souriant (e), regarder le recruteur dans les yeux ou juste à côté pour éviter un regard trop rigide.

Seulement voilà, vous hésitez à sortir votre carnet ou votre cahier pour prendre des notes.

Vous risquez de perdre le contact des yeux. Aîe aïe aïe !
A moins, de prendre des notes sans regarder ce que vous écrivez, au risque de ne pas pouvoir vous relire après. Vous donneriez ainsi une image d’une personne pas suffisamment attentionnée aux propos du recruteur. Oufff !

Cela va augmenter votre stress. Brr !

Vous pensez perdre vraiment le fil de la conversation, de donner une image d’un scribe qui note tout pour éviter de perdre ou d’oublier une information. Euhh !

Prendre des notes

Cessez de paniquer !

Ce scénario est purement dans votre tête.

Ce que vous devez faire :

  • préparez papier et crayon ou stylo, attention à la panne d’encre ou au crayon dont la mine casse. Prévoyez du matériel de remplacement.
  • demandez l’autorisation de prendre des notes, par politesse
  • écrivez vos notes en style télégraphique, utilisez des mots-clés au lieu de phrases construites, de façon à pourvoir comprendre vos notes au calme, après l’entretien
  • écrivez sur votre jambe si vous avez un support solide ou sur la table, sans être ni envahissant(e) ni trop timide
  • notez les informations chiffrées, les noms nouveaux : service, personnes et leurs rôles, produits, etc.
  • notez les autres informations vraiment pertinentes et que vous pensez pouvoir oublier, celles qui sont importantes et seulement celles-là
  • écrivez proprement

Aucun recruteur ne vous refusera de prendre des notes. Au contraire, cela montre votre intérêt pour le poste et l’entreprise.

Votre attitude,

pendant la prise de note fournie des renseignements précieux sur votre comportement au travail, au recruteur observateur.

Vous devez écrire calmement, sans casser le rythme de l’entretien, au risque de mettre l’interlocuteur mal à l’aise, quitte à laisser passer quelques informations.

Par contre, si vous les considérez comme importantes, alors demander de « répétez, s’il vous plaît« , et éviter de le faire trop souvent, sinon le recruteur se posera des questions sur votre capacité à prendre des notes au travail.

La part du temps consacré à la conversation doit être supérieure à celle de la prise de notes.

Votre style d’écriture,

la forme de vos lettres sont autant d’indicateurs pour le recruteur. Avec une belle écriture, vous augmentez vos chances.

Mieux vaut éviter d’utiliser un stylo qui bave !

Une autre langue ?

Si vous la possibilité d’utiliser une autre langue européenne, en rapport avec votre origine, vous avez le droit de prendre vos notes dans votre langue.

Les autres langues sont un pari sur la curiosité ou/et la tolérance du recruteur.

Si vous utilisez le chinois ou le thaïlandais, l’impact sera différent que l’hébreu ou l’arabe. C’est un constat, pas une critique. En cas d’hésitation, restez au français. Bien sûr, s’il s’agit d’un poste avec des relations dans les pays qui utilisent ces langues, l’effet sera bénéfique.

Pouvoir écrire dans une langue demandée par l’emploi est un plus très positif : anglais, russe, allemand, italien, espagnol, sont des exemples qui font mouche.

Philippe Garin
Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

En complément :

Langues : Le référentiel européen commun
Pourquoi le français est une langue difficile pour les étrangers
Fautes de français : dur dur, pas glop, nase, grave !

Congruent Définition Communication verbale et non verbale
Retenir, classer dans sa mémoire pour mieux restituer quand vous prenez la parole
Entretien d’embauche : Erreurs de look flagrantes
PENDANT l’entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 5 Communication
Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 3 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Après l’entretien d’embauche à chaud puis à froid


Après l’entretien d’embauche, faites un bilan à chaud, puis à froid

chaud_et_froidVous êtes sorti depuis une minute du bâtiment où s’est déroulé votre entretien d’embauche. Vous respirez un bon coup, de soulagement, c’est fini.

Tout de suite, vous avez un ressenti sur la suite qui sera donnée à votre candidature : oui, non, peut-être.

Le jour même, au café du coin, dans le transport en commun que vous prenez pour rentrer ou chez vous, vous mettez en clair les notes que vous avez prises durant l’entretien, même si vous savez ou pensez savoir qu’il sera sans suite.

Vous notez ce que vous avez appris sur :

  • L’entreprise
  • Le poste
  • La tâche à accomplir
  • Le climat
  • Votre impression générale
  • Ce dont vous allez avoir besoin pour un entretien ultérieur, pour cette entreprise ou pour une autre candidature

Vous faites votre bilan :

  • Vous notez sur 10 ou 20 votre prestation
  • Vous listez les questions auxquelles vous avez bien répondu
  • Vous listez vos lacunes tant pour les réponses que vous avez donné que pour les questions que vous avez posées
  • Vous analysez votre comportement, votre communication sur deux colonnes : bien fait, à retravailler

Vous envisagez l’avenir et répondez à ces questions :

  • Avez-vous toujours envie de travailler pour cette entreprise, à ce poste, indépendamment de toutes considérations d’obligation de gagner de l’argent pour vivre ?
  • Y a-t-il adéquation entre vos possibilités et les besoins de l’entreprise ?
  • Qu’avez-vous de plus par rapport aux besoins de l’entreprise, qu’éventuellement pour pourrez mettre en avant pour vous distinguez positivement par rapport à d’autres candidats ?

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

AVANT l’entretien d’embauche
PENDANT l’entretien d’embauche
APRES l’entretien d’embauche

Entretien de recrutement : Mentir en entrevue ou se sentir mal à l’aise
Entretien d’embauche : l’antisèche est recommandée
Les 5 dernières minutes de son entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :