Présumé professionnel est l’usage d’Internet sur le lieu de travail


Présumé professionnel est l’usage d’Internet sur le lieu de travail

interdit au moins de 18 ansLa Cour de Cassation, dans son arrêt Nortel du 19 mai 2004 condamnait un salarié pour abus de confiance, en raison d’un usage abusif et répréhensible d’Internet sur le lieu de travail.

La connexion à Internet de l’entreprise doit rester raisonnable, article L 120-4 du Code du Travail.

La Cour de Cassation, dans son arrêt du 9 juillet 2008, a jugé que

« les connexions établies par un salarié sur des sites Internet pendant son temps de travail grâce à l’outil informatique mis à sa disposition par son employeur pour l’exécution de son travail sont présumées avoir un caractère professionnel, de sorte que l’employeur peut les rechercher aux fins de les identifier, hors de sa présence ».

En cas de conflit, c’est la Charte informatique, surtout si elle est annexée au règlement intérieur de l’entreprise qui fera référence en priorité.

Une déclaration à la CNIL sera indispensable en cas de relevé nominatif des connexions.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Mention « personnel » contre « caractère professionnel » des documents en entreprise
Bonnes pratiques de navigation sur Internet
La mention « personnel » ne suffit plus

Conservation des logs dans une entreprise
Filtrage Internet : Pas de brimade des salariés
Mentions légales sur Internet dans le cas d’une entreprise

Autres Juridique :

Récapitulatif 3 Juridique
Récapitulatif 5 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :