L’Alphabet Radio International


L’Alphabet Radio International

union internationale des télécommunicationsDepuis 1959, l’alphabet radio international est utilisé dans le monde entier, pour les communications radiotéléphoniques, notamment dans l’aviation.

Cette norme a été définie par l’Union internationale des télécommunications.

Cet alphabet est composé de mots, reconnus dans toutes les langues.

Pour chaque lettre de l’alphabet latin existe un seul mot qui commence par la même lettre.

Ainsi en prononçant le mot, on sait quelle est la lettre qu’il représente.

Cet alphabet est utilisé pour épeler un identifiant, un acronyme ou un mot pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté sur la façon dont on écrit ce mot.

Il a fallu choisir des mots courts, dont la prononciation est la même partout.

A ALPHA
B BRAVO
C CHARLIE
D DELTA
E ECHO
F FOX
G GOLF
H HOTEL
I INDIA
J JULIET
K KILO
L LIMA
M MIKE
N NOVEMBER
O OSCAR
P PAPA
Q QUEBEC
R ROMEO
S SIERRA
T TANGO
U UNIFORM
V VICTOR
W WISKEY
X X-RAY
Y YANKEE
Z ZOULOU

Mike Echo Romeo Charlie India

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Communication ; Convention et référentiel commun indispensables
Télécommunication, facteur déterminant des infrastructures
Compréhension dans la communication

Sémaphore : Des signes pour se parler
Le langage des fleurs
Comment interpréter la phrase : « Qu’est-ce que tu bois ? »

Autres Communication :

Récapitulatif 18 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Origine et Prévention des risques sur un site industriel


Origine et prévention des risques sur un site industriel

Les risques domestiques sont ceux que l’on a chez soi. Ils sont plus importants dans la cuisine et la salle de bain que dans une chambre, par exemple.

Les risques pour les personnes sur un site industriel entrent dans le cadre de la législation du travail.

Il faut les connaître pour les prévenir et agir quand l’accident arrive.

Mieux vaut prévenir que guérir

1. Électrique

danger électrique

Le risque est inhérent à la présence de l’énergie électrique partout dans l’établissement. L’électrisation par contact avec un organe ou un conducteur sous tension peut laisser à l’organisme des séquelles internes et dans les cas les plus graves aboutir à une issue fatale par électrocution.

  • Ne touchez pas, même indirectement, un câble ou un conducteur ni une installation susceptibles d’être sous tension ;
  • N’utilisez pour raccorder vos appareils électriques que les prises qui vous auront été désignées à cet effet ;
  • Vérifier le bon état de vos prolongateurs électriques ;
  • Ne manœuvrez que les interrupteurs prévus pour l’éclairage ;
  • Ne prenez pas l’initiative de débrancher un appareil ;
  • Ne déplacez pas les perches de mise à la terre ;
  • Ne travaillez jamais sans chaussures aux pieds et mettez des chaussures isolantes si vous utilisez un appareil électrique sur sol mouillé ;
  • N’utilisez que des appareils électriques conformes aux normes en vigueur.
2. Chimique

danger chimique
 

  • Ne touchez ni ne bousculez aucun récipient (boîte, bidon, flacon, etc.) quelle que soit sa taille et surtout s’il est fragile ;
  • N’intervenez pas dans les hottes, sur les paillasses et sur les tables de manipulation si elles ne sont pas vides de tout produit ;
  • Ne ramassez pas, même avec une serpillière, les substances (liquides, en pâtes ou en poudres) répandues sur le sol sans l’autorisation du responsable du local ;
  • Ne jetez pas de produits inconnus dans les poubelles ;
  • Respectez partout les interdictions de fumer et n’allumez jamais aucune flamme (sauf pour nécessité de travail et à la condition d’avoir obtenu un permis de feu) ;
  • Il est interdit de manger sur les lieux de travail.
3. Rayonnement Ionisant
danger rayonnement ionisant
L’accès aux sources scellées, telles que « TRITIUM HTO ou 3H2O » est interdit
La zone est signalée par un trèfle noir sur fond jaune.
4. GAZ

danger gaz
 

Certains gaz présents sur le site sont dangereux parce que toxiques et inflammables.

  • Appliquez la législation en tenue d’indications et de repérages conventionnels ;
  • Limitez les stocks et conservez-les dans un parc spécialement aménagé ;
  • Limitez les quantités dispersées sur le site aux besoins des utilisateurs ;
  • Ne fumez pas ;
  • Si travail à proximité : permis de feu obligatoire & consignation du réseau.

Avec ces consignes, vous devriez réduire le taux d’accident du travail, et surtout, améliorer la sécurité des personnes travaillant sur le site.

Chaque nouveau collaborateur et chaque intervenant extérieur soit impérativement respecter les consignes de sécurité dès le début de son intervention.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Poste de travail vacant : Les besoins de transition des causes Imprévisibles
La pénibilité au travail : Mode d’emploi
Décès : Les formalités bancaires

Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions
Les événements susceptibles de faire augmenter le stress durant une urgence
Extincteurs : Comment les distinguer ?

Autres Management, Organisation et Sécurité :

Récapitulatif 18 Management
Récapitulatif 18 Organisation
Récapitulatif 18 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Plan de prévention ; Les 21 travaux dangereux


Prévenir les 21 travaux dangereux

Arrêté du 19 mars 1993 fixant, en application de l’article R. 237-8 du code du Travail, la liste des travaux dangereux pour lesquels il est établi par un plan de prévention.

dans coupure

Article 1er. -Un plan de prévention est établi par écrit dans les conditions prévues au deuxième alinéa de l’article R. 237-8 du code du Travail pour les travaux dangereux ci-après énumérés :

  1. Travaux exposant à des rayonnements ionisants.
  2. Travaux exposant à des substances et préparations explosives, comburantes, extrêmement inflammables, facilement inflammables, très toxiques, toxiques, nocives, cancérogènes, mutagènes, toxiques vis-à-vis de la reproduction, au sens de l’article R. 231-51 du code du Travail.
  3. Travaux exposant à des agents biologiques pathogènes.
     
  4. Travaux effectués sur une installation classée faisant l’objet d’un plan d’opération interne en application de l’article 17 du décret n° 77-1133 du 21 septembre 1977 modifié.
  5. Travaux de maintenance sur les équipements de travail, autres que les appareils et accessoires de levage, qui doivent faire l’objet des vérifications périodiques prévues à l’article R. 233-11 du code du Travail, ainsi que les équipements suivants :
    • véhicules à benne basculante ou cabine basculante ;
    • machines à cylindre ;
    • machines présentant les risques définis aux deuxième et troisième alinéas de l’article R. 233-29 du code du Travail.
  6. Travaux de transformation au sens de la norme NF P 82-212 sur les ascenseurs, monte-charge, escaliers mécaniques, trottoirs roulants et installations de parcage automatique de voitures.
     
  7. Travaux de maintenance sur installations à très haute ou très basse température.
  8. Travaux comportant le recours à des ponts roulants ou des grues ou transstockeurs.
  9. Travaux comportant le recours aux treuils et appareils assimilés mus à la main, installés temporairement au-dessus d’une zone de travail ou de circulation.
     
  10. Travaux exposant au contact avec des pièces nues sous tension supérieure à la T.B.T.
  11. Travaux nécessitant l’utilisation d’équipements de travail auxquels est applicable l’article R. 233.9 du code du Travail.
  12. Travaux du bâtiment et des travaux publics exposant les travailleurs à des risques de chute de hauteur de plus de 3 mètres, au sens de l’article 5 du décret n° 65-48 du 8 janvier 1965.
  13. Travaux exposant à un niveau d’exposition sonore quotidienne supérieure à 90 dB (A) ou à un niveau de pression acoustique de crête supérieure à 140 dB.
  14. Travaux exposant à des risques de noyade.
  15. Travaux exposant à un risque d’ensevelissement.
     
  16. Travaux de montage, démontage d’éléments préfabriqués lourds, visés à l’article 170 du décret n° 65-48 du 8 janvier 1965.
     
  17. Travaux de démolition.
  18. Travaux dans ou sur des cuves et accumulateurs de matière ou en atmosphère confinée.
     
  19. Travaux en milieu hyperbare.
  20. Travaux nécessitant l’utilisation d’un appareil à laser d’une classe supérieure à la classe 3 A selon la norme NF EN 60825.
  21. Travaux de soudage oxyacéthylénique exigeant le recours à un «permis de feu».

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Activités dangereuses et prévention associée
La pénibilité au travail : Les facteurs de pénibilité
Produits chimiques : Les 9 symboles de danger

TMS : Des chiffres et des accessoires (troubles musculo-squelettiques)
Le Compte Prévention Pénibilité ou CPP sert aussi pour se former
Agir en cas d’intoxication au monoxyde de carbone

Autres Juridique, Management, Organisation et Sécurité :

Récapitulatif 18 Juridique
Récapitulatif 18 Management
Récapitulatif 18 organisation
Récapitulatif 18 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV africain de l’UA


Le CV de l’Union Africaine

site de recrutement de l'Union AfricaineL’Union africaine regroupe la quasi-totalité des pays africains. Plusieurs institutions africaines, comme la CEMAC et la CEDEAO la composent. Un pays peut adhérer à un ou plusieurs institutions internationales, ce qui complique la lecture des imbrications de ces institutions.

Cela dit, le continent africain est très grand et de multiples tentatives de coopérations entre pays se sont succédées ou ont évoluées en parallèle. Quoi qu’il en soit, l’Union africaine existe bien.

L’Union Africaine dispose d’un site web sur lequel elle propose des offres d’emploi. Pour y répondre, un formulaire en ligne est disponible et permet de créer son CV selon des normes identiques pour toute l’Afrique.

Les 4 langues officielles de l’UA sont l’anglais, le français, l’arabe, le portugais.

Les informations demandées sont réduites au plus petit dénominateur commun pour rendre le CV le plus universel au niveau de toute l’Afrique, comme il existe le CV européen.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

LE CV africain de l’UA

DONNÉES INDIVIDUELLES

Qualité, Prénom (s), Nom, Sexe, Date de naissance et Nationalité

Adresse fixe et domicile actuel

E-mail et téléphone

Catégorie et site internet

FORMATION

Institution d’enseignement

Date de début et Date de fin, Pays, Ville

Catégorie de formation et Niveau de diplôme

Domaine d’enseignement, Titre du diplôme ou de la Qualification

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Employeur

Date de début et Date de fin, Pays, Ville

Secteur d’activité et Domaine fonctionnel

Niveau de hiérarchie

Désignation de fonction et Description

Philippe Garin

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

D’autres CV Africains :

Pour en savoir plus :


En complément :

Le CV : L’obsession ?
Conseils pour présenter les formations sur son CV
CV Les embuches du parcours professionnel

Mobilité : Oser déménager pour (re)-trouver du travail
Développement durable : Les 17 objectifs de l’ONU
Définition du chômage au sens du Bureau International du Travail

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : le mode de questionnement du recruteur


Le mode de questionnement du recruteur évolue

Questionnaires, tests et recrutement prédictif

évolution du savoirLe mode de questionnement d’un recruteur a évolué avec le temps.

Là où le recruteur s’intéressait aux savoir-faire d’un candidat, se trouvait un questionnaire, long, avec un nombre important de questions fermées.

Ce principe est encore utilisé dans certains logiciels en ligne. Le « bon » résultat est celui qui « colle » le plus à la majorité des réponses données par les répondants.

C’est ce même principe que les services de météo utilisent lorsqu’ils parlent de « normale saisonnière ». Il s’agit d’une moyenne des températures, le même jour, sur un grand nombre d’années, et qui alors considérée comme la « norme ».

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter
Donc, pour décrocher le job, le candidat devait, en entretien d’embauche, répondre à de longs questionnaires, et que l’on appelle toujours des tests.

C’est ce principe utilisé de nos jours, dans ce qui est appelé « recrutement prédictif ». Les questions portent sur des sujets divers, autant que la personnalité, le quotient émotionnel, etc. que sur les expériences et connaissances.

Ce mode de recrutement se développe. Il a un air de nouveauté, alors qu’il s’agit d’établir un rapprochement des réponses données par les candidats et celles établies par l’employeur et qu’il considère comme celle du candidat « idéal ». Et c’est plus facile par des questions fermées.

Et les questions ouvertes alors ?

Les automates, robots et autres logiciels de recherche de profils sur internet, sont des moteurs de recherche, utilisés pour trouver des CV dans des banques de CV, appelés aussi CVthèques, des profils de réseaux sociaux, et les grands moteurs du marché, Google en tête avec Bing et Yahoo.

La sélection s’effectue alors dès la recherche du CV et moins au moment de l’entretien d’embauche.

L’entretien d’embauche contient moins de questions fermées et plus de questions ouvertes.

A priori, les personnes convoquées possèdent les savoir-faire attendus, puisque ces derniers sont dans leurs CV. Encore faut-il les vérifier.

Vérification des informations sur la formation et les diplômes, contrôles de références auprès des anciens employeurs sont des techniques largement utilisées, surtout lorsque l’intervieweur a un doute sur la sincérité du candidat.

Les qualités humaines sont de plus en plus recherchées en entretien d’embauche pour répondre à la principale question :

« Le (la) candidat (e) est-il (elle) à même de réussir
son intégration dans la société ? »

L’évolution du recrutement

L’évolution du recrutement va-t-il se poursuivre et mener à la disparition de l’entretien d’embauche ?

Certes non ! Et pourquoi ?

Parce qu’un robot reste un robot et que rien ne remplacera la sensibilité de la personne.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer votre entretien d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Recruteur : La présélection des candidats
Embauche : 8 critères de sélection légaux ou pas
Autopsie du discours d’un candidat malheureux

Pourquoi le poste vous a échappé
Connaître ses limites face à un recruteur en entretien d’embauche
Candidature : Réponse automatique du recruteur

Autres Emploi :

Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Insatisfactions et suggestions des clients : Les objectifs


Insatisfactions et suggestions des clients : Les objectifs

objectifs individuelsLes objectifs qualitatifs et quantitatifs concernent tous les acteurs d’une entreprise et pas seulement les commerciaux, comme nous venons de le voir dans les articles Gérer l’insatisfaction client et Gérer les suggestions des clients.

Sommaire :

  1. Gérer les insatisfactions des clients
  2. La relation avec le commercial : source d’insatisfactions
  3. Insatisfaction client : Les causes financières
  4. La gestion de la réclamation
  5. Gérer les suggestions des clients
  6. Insatisfactions et suggestions des clients : Les objectifs

Il convient donc de donner de tels objectifs à chaque personne ou/et à chaque service.

Une partie de la rémunération des salariés peut être liée, partiellement, en fonction du degré d’attente de ces objectifs.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Exemples d’objectifs par service :

  • Pour le commercial, cela peut être, le nombre de commandes ou de lignes de commandes.
  • Pour le SAV, le délai entre l’enregistrement de la réclamation et son règlement.
  • Pour le service livraison : la capacité à fournir des livraisons totales et de diminuer le nombre de livraisons partielles.
  • Pour la fabrication, le respect des instructions de fabrications et la diminution du nombre de produits défectueux.
  • Pour les achats, la qualité des produits et services achetés, en conformité avec ses propres spécifications.

Parmi les critères qualitatifs, se trouve le respect des normes du marché ou définies par l’entreprise, la courtoisie, la ponctualité, la propreté, etc.

Si vous avez à partager vos réflexions, émettre des commentaires sur vos réflexions, je me ferais une joie de les publier ou simplement d’échanger entre nous. Ce serait ma satisfaction de prendre en compte vos suggestions.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :
Inventions grâce à la perception du temps
Méthode SBAM pour booster sa relation client
Comment retenir et valoriser ses propres idées

Pourquoi les propositions, recommandations, nouvelles idées sont-elles souvent refusées ?
Choix de projets : Méthode de la moyenne pondérée
Prise de décision : 10 méthodes

Autres Management et Organisation :

Récapitulatif 15 Management
Récapitulatif 15 Organisation
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?


Les normes des équipements de sécurité pour les deux-roues motorisés

Sécurité routière : tous responsablesLes deux-roues motorisés : en 2010, c’est moins de 2 % du trafic mais 1/4 des tués

5 raisons de se sentir vulnérable

  1. Une absence de carrosserie : pas d’habitacle naturellement protecteur
  2. Un équilibre instable : la surface de contact au sol très faible (seulement : d’appui)
  3. Une capacité de freinage : bien inférieure à celle des voitures
  4. Une faible détectabilité : les deux-roues motorisés sont de petits gabarits
  5. Une très forte capacité d’accélération : elle peut surprendre les autres usagers

La législation sur les équipements des deux-roues motorisés

Le marquage « CE » de la norme européenne est obligatoire sur tous les équipements de protection individuelle.

Pour les différentes protections, veillez à ce qu’elles comportent les normes suivantes :

  • Casques : ECE 22-05 :
    • suivi de la lettre « P », il s’agit d’un casque intégral qui, s’il est modulable, ne peut pas être porté dans la circulation en position ouverte ;
    • suivi des lettres P/J, il s’agit d’un casque modulable utilisable en position fermée ou ouverte
  • Protections corporelles (épaules, coudes, hanches, genoux) : EN 1621-1
  • Gants : EN 13594
  • Bottes : EN 13634
  • Blouson, pantalon, combinaison : EN 13595
  • Protection dorsale : EN 1621-2
  • Protection haute visibilité (gilet, baudrier et brassard) : EN 471, EN 1150 ou EN 13356

Le législateur édicte les règles et les normes des produits.

N’acheter que des produits marqués CE.

Optez de préférence pour des équipements neufs, surtout en ce qui concerne le casque qui peut être abîmé sans que cela se voit.

Source : Délégation à la sécurité et la circulation routières

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Correspondance des tailles des gants
Taille de pantalons : équivalence américaine
S’habiller « comme il faut » pour un entretien d’embauche

Chômage et handicap : L’Adapt
Secourir 1/5 : Les bons gestes
Autoroute en Allemagne : Attention particulière

Autres Sécurité :

Récapitulatif 14 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le Code Morse international (Alphabet Morse) a trois composantes


Trois composantes pour le code Morse !

Contrairement à l’idée que s’en fait la très grande majorité des gens, le code morse a trois composantes :

  • Le point ou ti,
  • Le tiret ou taah, équivalent en durée à 3 points
  • L’espace

Une invention du 19ème siècle

En 1837, Samuel Morse invente avec Alfred Lewis Vail, le code qui sera remplacé en 1999 par les communications satellitaires.

L’invention du code va de pair avec l’invention par Morse du télégraphe électrique, basé sur l’utilisation d’un électro-aimant.

L’idée est de pouvoir transmettre un message en représentant lettres et signes, autres caractères et symboles par des impulsions électriques possibles grâce à un électro-aimant.

Le code Morse international

Après différentes variantes issues du code original, l’ITU instaure le code Morse international, appelé souvent Alphabet Morse par erreur puisque l’alphabet n’a que 26 lettres.
Code Morse international

Des durées différentes

Pour cela, les impulsions ont des durées différentes. La combinaison des impulsions courtes, longues et l’absence d’impulsion détermine le signe représenté.

  • Le point est une impulsion courte
  • Le tiret est une impulsion longue, dont la durée est trois fois celle du point
  • L’espace est l’absence d’impulsion dont la durée est variable :
    • Séparation entre deux signes d’un même caractère : la durée est identique à celle d’un point,
    • Séparation entre deux caractères, lettres ou chiffres : la durée est identique à celle de 3 points ou d’1 tiret,
    • Séparation entre deux mots : la durée est généralement identique à 7 points, parfois 5.

Exemple :

La lettre S est représentée par trois points avec un espace d’une durée d’un point entre chacun des trois points, la durée du message représentant la lettre S est donc de 5 :
1 impulsion courte pour chacun des trois points + 2 absences d’impulsion pour les espaces entre les points

La lettre O est représentée par trois tirets avec un espace d’une durée d’un point entre chacun des trois tirets, la durée du message représentant la lettre O est donc de 11 :
1 impulsion longue d’une durée de 3 points pour chacun des 3 tirets + 2 absences d’impulsion pour les espaces entre les tirets.

Le fameux SOS (Save Our Saouls, Sauvez nos âmes)    (ti ti ti taah taah taah ti ti ti) a donc une durée équivalente à 27 points :

  • 5 pour le premier S +
  • 3 pour séparer le S du O +
  • 11 pour le O +
  • 3 à nouveau, pour séparer le O du second S +
  • 5 pour le second S

La durée d’une impulsion d’un point diffère selon l’opérateur, c’est-à-dire de la personne qui utilise le code Morse. La vitesse commune est de 20 mots à la minute. A vous de faire le calcul !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Alphabet Braille français ; tout sur les lettres et les chiffres
L’origine du français et de son orthographe
Leçon de français aux francophiles

PNL Code de représentation VAKO
Norme ISO 3166 Codes YATA des Pays – 1 –
Codes ISO 4217 des monnaies de AED à ETB

Autres Communication

Récapitulatif 10 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Détecteurs de fumée : les obligations de la loi 2010-238


Officiellement, ça s’appelle Détecteurs autonomes avertisseurs de fumée

Maison en flammesLa loi n° 2010-238 du 9 mars 2010, parue au Journal Officiel du 10 mars 2010, rend obligatoire l’installation d’un détecteur avertisseur autonome de fumée dans tous les logements, avant le 08 mars 2015.

Qui doit payer l’installation ?

Tous les logements sont concernés : neufs ou anciens, collectifs ou individuels.

C’est l’occupant du logement qui doit procéder à l’installation, qu’il soit locataire ou propriétaire, sauf exceptions :

L’installation et l’entretien sont à la charge du propriétaire, dans les cas suivants :

  • Logements à caractère saisonnier
  • Logements-foyers
  • Résidences hôtelières à vocation sociale
  • Logements de fonction
  • Locations meublées

L’installation et l’entretien sont à la charge de l’organisme d’intermédiation locative dans les cas suivants :

  • Logements-foyers gérés par des organismes d’intermédiation locative
  • Logements familiaux gérés par des organismes d’intermédiation locative

Normes et règles à respecter

Le détecteur doit être conforme à la norme NF EN 14604. Cette norme doit être écrite sur l’appareil.

De même, vous devez trouver, d’une manière indélébile, donc non falsifiables, les informations suivantes :

  • Le nom et l’adresse du fabricant
  • La norme de référence
  • La date de fabrication ou le numéro de lot
  • La date de remplacement recommandée
  • Les instructions à l’attention de l’utilisateur

Sachez aussi :

  • Un signal indique la faiblesse des piles
  • Un bouton doit vous permettre de tester le bon fonctionnement du détecteur
  • Le sigle Certification CE doit être visible sur l’emballage du détecteur
  • Il est interdit et dangereux d’installer des détecteurs de fumées dans les parties communes des immeubles collectifs

Source : Ministère de l’égalité des territoires et du logement

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le veinard et le malchanceux
L’idéal pourrait être ainsi défini : Vivez de votre mieux.
Winston Churchill : Un pessimiste et un optimiste

Décès : Démarches à effectuer
Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Menu à préparer chaque matin pour un bon jour

Autres Bien-être :

Récapitulatif 10 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Codes ISO 4217 des monnaies de SSP à ZWL


Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de SSP à ZWL

Symbole du dollar

Sommaire :

Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de AED à ETB
Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de EUR à LRD
Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de LSL à SRD
 

Code ISO 4217

Monnaie

Pays

SSP livre sud-soudanaise Soudan du Sud
STD dobra santoméen Sao Tomé-et-Principe
SYP livre syrienne Syrie
SZL lilangeni swazilandais Swaziland
THB baht Thaïlande
TJS somoni Tadjikistan
TMT manat turkmène Turkménistan
TND dinar tunisien Tunisie
TOP paʻanga Tonga
TRY livre turque Turquie
TTD dollar trinidadien Trinité-et-Tobago
TWD nouveau dollar de Taïwan Taïwan
TZS shilling tanzanien Tanzanie
UAH hryvnia Ukraine
UGX shilling ougandais Ouganda
USD dollar américain États-Unis / Îles Marshall / Timor oriental / Salvador / Pays-Bas caribéens (Pays-Bas) / Îles Turques-et-Caïques (R.-U.) / Îles Vierges britanniques (R.-U.) / Équateur / Micronésie / Palaos
UYU peso uruguyaien Uruguay
UZS sum Ouzbékistan
VEF bolívar fuerté Venezuela
VND dong Viêt Nam
VUV vatu Vanuatu
WST tala Samoa
XAF franc CFA (BEAC) Cameroun / République centrafricaine / République du Congo / Gabon / Guinée équatoriale / Tchad
XCD dollar des Caraïbes orientales Anguilla (R.-U.) / Antigua-et-Barbuda / Dominique / Grenade / Montserrat (R.-U.) / Saint-Christophe-et-Niévès / Saint-Vincent-et-les Grenadines / Sainte-Lucie
XOF franc CFA (BCEAO) Bénin / Burkina Faso / Côte d’Ivoire / Guinée-Bissau / Mali / Niger / Sénégal / Togo
XPF franc pacifique Nouvelle-Calédonie (France) / Polynésie française (France) / Wallis-et-Futuna (France)
YER rial Yémen
ZAR rand sud-africain Afrique du Sud
ZMW kwacha zambien Zambie
ZWL dollar du Zimbabwe Zimbabwe

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément:

Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés
Mayotte dans l’Océan indien
Suffixes QA – TJ des noms de domaine ISO 3166

Suffixes TK – ZW des noms de domaine ISO 3166
Décalages horaires par Pays et Villes 2
Liste Pays Amériques Océanie

Autres Voyage :

Récapitulatif 10 Voyage

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Voyage de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Codes ISO 4217 des monnaies de LSL à SRD


Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de LSL à SRD

Symbole du Yen

Sommaire :

Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de AED à ETB
Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de EUR à LRD
Liste des codes des monnaies d’après la norme ISO 4217 de SSP à ZWL
 

Code ISO 4217

Monnaie

Pays

LSL loti lesothan Lesotho
LTL litas Lituanie
LVL lats letton Lettonie
LYD dinar libyen Libye
MAD dirham marocain Maroc
MDL leu moldave Moldavie
MGA ariary malgache Madagascar
MKD denar Macédoine
MMK kyat Birmanie
MNT tugrik Mongolie
MOP pataca Macao (Chine)
MRO ouguiya mauritanien Mauritanie
MUR roupie mauricienne Maurice
MVR rufiyaa Maldives
MWK kwacha malawien Malawi
MXN peso mexicain Mexique
MYR ringgit Malaisie
MZN metical mozambicain Mozambique
NAD dollar namibien Namibie
NGN naira nigérian Nigeria
NIO córdoba nicaraguayen Nicaragua
NOK couronne norvégienne Norvège / Svalbard
NPR roupie népalaise Népal
NZD dollar néo-zélandais Nouvelle-Zélande / Îles Pitcairn (Royaume-Uni)
OMR rial omanais Oman
PAB balboa panaméen Panama
PEN nuevo sol péruvien Pérou
PGK kina Papouasie-Nouvelle-Guinée
PHP peso philippin Philippines
PKR roupie pakistanaise Pakistan
PLN złoty polonais Pologne
PYG guaraní paraguayen Paraguay
QAR riyal qatari Qatar
RON leu roumain Roumanie
RSD dinar serbe Serbie
RUB rouble russe Russie
RWF franc rwandais Rwanda
SAR riyal saoudien Arabie saoudite
SBD dollar des îles Salomon Salomon
SCR roupie seychelloise Seychelles
SDG livre soudanaise Soudan
SEK couronne suédoise Suède
SGD dollar de Singapour Singapour
SLL leone sierra-léonais Sierra Leone
SOS shilling somalien Somalie
SRD dollar de Surinam Suriname