La compatibilité en informatique, c’est quoi ?


La compatibilité des programmes et des données

compatibilités sanguines

compatibilités sanguines

On parle de compatibilité entre deux choses lorsqu’elles vont bien ensemble.

Les logiciels que l’on utilise sont :

  • issus d’un développement spécifique réalisé par le service informatique de l’entreprise ou par soi-même, ou
  • disponibles sur le marché sous forme de licences que l’on peut installer par un simple téléchargement ou directement dans son navigateur Internet.

Les versions de progiciels

Ces derniers sont aussi appelés progiciels, pour « produits logiciels ». L’exemple le plus connu et le plus répandu est la bureautique, c’est-à-dire le traitement de texte en premier et quelques autres : tableur, etc.

Les progiciels sont aussi plus complexes, comme la messagerie, la comptabilité, la paie ou les progiciels de gestion intégré ou PGI, ERP en anglais.

Les fournissent de ces progiciels ajoutent des fonctionnalités dans leurs programmes, corrigent les anomalies et comblent des failles de sécurité, au travers de nouvelles versions de leurs produits.

La compatibilité permet de travailler sur des fichiers créés dans d’anciennes versions, ce qui permet d’utiliser la dernière version sans perdre d’informations, sauf pour les informations créées uniquement grâce à la dernière version.

Ceci implique que le retour à une version précédente est impossible sauf à perdre les nouveautés et avec le risque de perdre des données.

Les changements de progiciels

Dès qu’un changement de logiciel a lieu, il faut que l’entreprise reprenne les informations et les rende « compatibles » avec le nouveau logiciel.

Pour cela, des programmes de transfert sont développés pour effectuer les transformations des données pour les rendre utilisables par le nouveau progiciel.

Ces programmes doivent reprendre tous les fichiers de l’ancien logiciel, un par un, vers le nouveau.

C’est indispensable lorsqu’une entreprise décide de passer d’un développement spécifique vers un progiciel ou l’inverse ou, lorsque les deux logiciels utilisent des systèmes différents ou encore des codifications différentes.

Par exemple, une date avec l’année sur 2 positions va devenir une date avec l’année sur 4 positions. Selon le cas « 30 » va devenir « 1930 » ou « 2030 ».

Autre exemple, les données d’un fichier accessible sous Unix sont inaccessibles ou incompatibles avec celles d’un fichier accessible sous Windows 10 ou SAP, et réciproquement. Impossibles à lire et à stocker, donc à utiliser.

Les changements dans les développements spécifiques.

Lorsqu’une activité dans une entreprise est unique dans son domaine, il est très difficile de trouver un progiciel sur le marché ou d’en trouver un qui prenne en compte le fonctionnement de l’entreprise.

Là, soit l’entreprise s’adapte au progiciel, soit elle adapte le progiciel à ses façons de faire, soit elle développe tous ses programmes-maison.

Les données sont, par définition, toujours compatibles, puisqu’il n’y a pas de versions issues du marché et en provenance d’un fournisseur externe.

Lorsque le logiciel fait l’objet d’améliorations, celles-ci sont intégrées au fur et à mesure des besoins, au rythme de l’entreprise.
Les modifications mineures sont intégrées directement.
Les modifications majeures se font de telle façon que les données restent compatibles avec les nouveautés.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Etapes de la qualification d’un logiciel
Limites et réalités du partenariat pour un développement informatique spécifique
Lois de programmation des ordinateurs

Check-list pour l’achat de progiciel
Les étapes du développement d’application
Enregistrement et repérage des modifications apportées dans les programmes

Autres Informatique et Sécurité :

Récapitulatif 17 Informatique
Récapitulatif 17 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Efficacité : Ne surfez plus avec votre smartphone, tablette ou PC


Efficacité : Ne surfez plus avec votre smartphone, tablette ou PC

Surfer-sur-un-smartphone-modifierait-le-cerveau_source_top_santeLes smartphones et certaines tablettes sont de vrais petits bijoux de technologie qui permettent l’accès à Internet, en plus de téléphoner.

Le revers de la médaille, comme avec un ordinateur est qu’on se prend au jeu et que l’on passe du temps à surfer au lieu de se concentrer sur sa tâche, même quand celle-ci consiste à rechercher de l’information sur Internet. Il est tellement facile de perdre de précieuses minutes ou heures avec toutes les sollicitations que l’on trouve sur la Toile.

  • Réservez-vous des moments « sans Internet ». Fermez la fenêtre ou réduisez-la.
  • Supprimez l’actualisation automatique de la page que vous lisez pour éviter la mise à jour de la publicité qui y est incluse
  • Paramétrez votre navigateur pour ne pas recevoir de pop-up d’affichage de publicité ou d’avertissement de l’arrivée d’un nouveau mail
  • Utilisez un bon choix de mots-clés pour trouver les pages Web les plus pertinentes et consultez uniquement ces pages
  • Ne cliquez sur les liens dans les pages que s’ils vous apportent une information qui va vous servir
  • Pas de vidéo ni de musique, et encore moins de film pendant les heures de bureau et arrêtez-les avant la fin quand il faut reprendre le travail, en arrivant le matin ou en reprenant après une pause
  • Utilisez le copier-coller uniquement pour les informations utiles à votre activité et que vous allez exploiter. Ne prenez pas celles que vous pouvez retrouver facilement, (les favoris ou marque-pages sont faits pour ça) pour vous concentrez sur celles que vous allez utiliser tout de suite

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


Sommaire :

« Laissez-moi tranquille » ou « Fichez-moi la paix »

7 règles pour rester concentrer sur son travail

Fermer sa messagerie
Laissez le téléphone sonner
N’allez pas à des réunions

Isolez-vous phoniquement
Abandonnez votre vie privée au vestiaire de votre entreprise

En complément :

Internet : Les femmes ne surfent pas comme les hommes
BYOD ou AVEC : Définition et limites
Réseau LAN ou WAN ralenti : Comprendre 1/2

Bonnes pratiques de navigation sur Internet
Les risques du téléchargement et quelques principes utiles
Texte dans un site Web : 20 Questions à se poser avant de rédiger

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 7 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sécurité sur Internet : Les 10 commandements


Les 10 commandements de la sécurité sur Internet

ANSSI Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d'Informationpréconisés par l »Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information

 

Extrait du Portail gouvernemental de la sécurité informatique : www.securite-informatique.gouv.fr

  1. Utiliser des mots de passe de qualité
  2. Avoir un système d’exploitation et des logiciels à jour : navigateur, antivirus, bureautique, pare-feu personnel, etc.
  3. Effectuer des sauvegardes régulières
  4. Désactiver par défaut les composants ActiveX et JavaScript
  5. Ne pas cliquer trop vite sur des liens
  6. Ne jamais utiliser un compte administrateur pour naviguer
  7. Contrôler la diffusion d’informations personnelles
  8. Ne jamais relayer des canulars
  9. Soyez prudent : l’internet est une rue peuplée d’inconnus !
  10. Soyez vigilant avant d’ouvrir des pièces jointes à un courriel : elles colportent souvent des codes malveillants

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

4 acteurs de la sécurité informatique
Services de lutte contre la cybercriminalité
Bonnes pratiques de navigation sur Internet

Les risques du téléchargement et quelques principes utiles
Pour créer un mot de passe sécurisé : quelques règles
Liste des risques de sécurité informatique

Autres Informatique et Sécurité

Récapitulatif 6 informatique
Récapitulatif 6 Sécurité

Tous les articles de ces catégories sont regroupés dans les pages Informatique et Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Java un langage et non une danse


Java un langage et non une danse

C’est aussi le nom d’un ancien programme d’IBM, mais en fait Java est un langage très répandu; à découvrir dans…

Le Lexique informatique de Philippe Garin

Voir :

API
Applet
Architecture client – serveur
Base de données (BD)

Bibliothèque de classes
Compilateur
Corba
Enterprise JavaBeans (EJB)

Internet
JavaServer Page (JSP)
JDBC
Just in time (JIT)

Juran, Josef
Langage
Linux
Navigateur

Orienté objet
Serveur Web
Servlet

Site Web
SUN Microsystems
UNIX

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Lexique informatique de Philippe Garin
Prolog
Loi de Parkinson

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

HTML


HTML

Mais si ! HTML, c’est le truc qu’on voit parfois au bout du nom d’une page d’un site Web ! Non ? …

Lexique informatique/par-ordre-alpha/h/html

Voir : ASP, CGI, Hyperlien, HyperText, JavaServer Page (JSP), Langage, Navigateur, Normes, PHP, Script, SGML, SSI, Structure, W3C, XML

Voir aussi :

Quiz sur l’Internet
TCP/IP Acronyme de Transmission Control Protocol/Internet Protocol
Internet thème d’accès aux définitions sur le Lexique informatique

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

Navigateur ou browser


Navigateur ou browser

En informatique, on parle de surfer et de navigateur, vocables emprunté au langage maritime, un navigateur, c’est …

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Autres définitions :

HTML
Interface utilisateur
Serveur Web
World Wide Web

Et si vous êtes intéressés par des statistiques sur les différents navigateurs, allez voir (en anglais) sur le site w3schools.com

Voir aussi :

Bonnes pratiques de navigation sur Internet
Thèmes de la navigation dans mon lexique informatique et assimilés
Internet

Sécurité sur Internet : Les 10 commandements
Grooming : Attention les jeunes !
Internet : Composer votre guide des bonnes pratiques vous-même à partir du site info-familles.netecoute.fr

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

Bonnes pratiques de navigation sur Internet


Bonnes pratiques de navigation sur Internet :

Pour bien utiliser, sereinement, Internet

Bien configurer son navigateur

  • Mettre à jour son navigateur, de préférence d’une manière automatique
  • Mettre à jour Java sur votre machine pour permettre la création de la machine virtuelle nécessaire au fonctionnement des Applets Java de certains sites Internet
  • Désactiver les contrôles ActiveX et les scripts JavaScript par défaut et ne les autoriser que pour les sites de confiance
  • N’installer des extensions de navigateur ou plug-in qu’en cas de besoin et dont l’origine est un site de confiance

Naviguer prudemment sur Internet

  • Ne donnez pas d’informations personnelles et confidentielles sur un site marchant sans avoir vérifié au préalable que le site est sécurisé par l’emploi d’un certificat électronique garantissant l’authenticité du site.Deux indices qui permettent cette vérification :
    • L’adresse URL du site commence par https:// et le nom correspond bien à ce à quoi vous vous attendez
    • La présence d’un cadenas fermé à droite de l’adresse du site ou en bas de la fenêtre du navigateur.

Attention : cela ne suffit pas toujours car des pirates peuvent s’interposer dans la connexion et vous faire croire que vous êtes sur le bon site

  • Ne donnez pas d’informations personnelles et confidentielles dans un forum
    Des robots peuvent analyser ces informations, récupèrent votre adresse de messagerie et vos identifiants dans le texte et vous allez vous trouvez inondé de spams pour longtemps
  • Lors d’un paiement en ligne, vérifier d’abord que le site est protégé par un certificat électronique, puis qu’il s’agit bien d’un site de confiance. Un site ne doit jamais vous demander le code secret de votre carte bancaire.
    Si tel était le cas, signalez-le immédiatement aux points de contact identifiés sur http://www.securite-informatique.gouv.fr/gp_article89.html ou directement aux Services de lutte contre la cybercriminalité

Philippe Garin, plus de 20 ans manager en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Voir aussi :

Navigateur ou browser
Les risques du téléchargement et quelques principes utiles
Moyens mnémotechniques de création de mots de passe

Sécurité en informatique
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
4 acteurs de la sécurité informatique

Autres Sécurité et Informatique :

Récapitulatif 1 Sécurité
Récapitulatif 5 Sécurité
Récapitulatif 4-2 Informatique

%d blogueurs aiment cette page :