Embauche : Pourquoi voulez-vous ce poste ?


Comment répondre à la question des motivations du candidat

Dans tout processus de recrutement, vous devez vous poser la question de ce qui vous attire pour le poste. Outre le fait que cela vous permet de vous jauger et de vérifier que vous avez les capacités de prendre la responsabilité du poste, vous aurez, aussi, à répondre au recruteur qui vous posera la question de vos motivations.

D’accord, il y a la lettre de motivation, censée répondre à cela. Seulement, la lettre de candidature est faite pour montrer l’adéquation entre votre profil et le poste plus que vos véritables motivations, celles qui font que vous vous sentirez bien dans ces nouvelles fonctions.

motivations diverses

chacun ses motivations

Les mots positifs

L’usage des mots positifs est de mise. C’est le moment de les prononcer. Voici quelques exemples :

  1. Intéressé (e), Intérêt, m’intéresse
  2. Passion, passionné (e), passionnant
  3. M’impliquer, rejoindre
  4. Correspondre, Me correspond
  5. Répondre, donner
  6. Rejoindre, participer
  7. Opportunité, Mission
  8. Progression, carrière, étape
  9. Ravi (e), heureux (se)
  10.  

L’attitude positive

L’enthousiasme passe par le sourire, alors souriez, c’est une excellente nouvelle que d’être là pour présenter tout l’intérêt de votre profil pour le futur employeur.

Soyez légèrement penché (e) vers l’avant, le dos décollé de la chaise.

Ayez les mains ouvertes, paumes vers le haut, en guise d’offrande, pour donner ou recevoir.

Et aussi

Vos motivations vont souvent au-delà du poste en lui-même.

autre motivation

autre motivation ?

C’est l’entreprise, sa réputation, sa solidité, ses valeurs qui vous attirent.

Vous avez droit d’être fier (ère) de faire partie de ses effectifs, de rejoindre une équipe et le mode de fonctionnement, à la fois de l’équipe et du management de l’entreprise.

Les technologies, les méthodes, les machines utilisées vous font baver d’envie ou vous permettre d’être au goût du jour, de rester compétitif (ve) dans votre métier.

Votre créativité, votre autonomie, votre esprit d’innovation s’exprimeront davantage dans ce nouveau milieu professionnel, à votre portée.

Votre projet de carrière passe par cette entreprise, ou par ses concurrents, et votre progression dans la hiérarchie en sera facilitée.

Votre besoin de sécurité, de stabilité, de durabilité dans un poste sera comblé.

A éviter

Cependant, évitez d’évoquer la rémunération, les avantages sociaux, la place de parking ou la voiture de fonction. Ce sont des motivations trop centrées sur vous, qui peuvent sembler trop égoïstes.

coeur brisé

motivation trop personnelle

Évitez aussi les motivations extra-professionnelles, comme une rupture familiale, le besoin d’échapper à une routine, ou diminuer le temps de trajet.

Parmi les mauvais motifs à exprimer se trouvent les difficultés ou même les rancœurs envers l’ancienne entreprise, votre hiérarchie ou anciens collègues.
Dénigrer son ancien employeur, même si vous avez raison de vous en plaindre, fait toujours un effet très négatif.

Votre interlocuteur n’est pas un exutoire à votre colère ni à vos frustrations.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Les 5 plus puissantes motivations au Monde
Valeurs et motivations : Le portrait chinois
Ex-chef d’entreprise : 8 conseils pour rassurer le recruteur

Motifs de départ : papillon ou pas de bol
Lettre de motivation : 3 conseils de base
Se reconvertir ou changer d’employeur ?

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter