Enlèvement d’enfant : Confiance et méfiance


Encouragez vos enfants

Danger enlèvement

Danger enlèvement

Faire comprendre à l’enfant qu’il peut dire « non »

Les parents doivent apprendre à leur enfant qu’il a le droit de se défendre contre des adultes, quand ceux-ci essayent de lui faire faire quelque chose qu’il (elle) ne veut pas, surtout lorsqu’il s’agit d’une atteinte à son corps.

C’est aux parents d’apprendre à leur enfant à s’affirmer, à faire se faire confiance et à jauger de la confiance à accorder aux autres.

Se méfier des actes et non des étrangers

Il y a Étranger et étranger. Le premier est une personne qui vient d’un autre pays. Le second est une personne inconnue. Le même mot sert pour les deux, car une personne qui vient d’un autre pays est souvent une personne inconnue, pas l’inverse.

Cela, l’enfant doit bien le comprendre. Faire l’amalgame entre les deux, risque de conduire l’enfant à penser qu’il doit se méfier de tous ceux qui sont différents par l’apparence alors qu’il risque de se faire enlever ou agresser par des gens qui lui ressemblent.

Dialoguer en toute confiance

Plus un parent dialogue, avec bienveillance, avec son enfant, plus ce dernier saura qu’il peut avoir confiance dans les adultes, y compris les parents de ses camarades et tout autre adulte connu.

Sommaire Enlèvement d’enfant :

Des actions pour les protéger
Confiance et méfiance
Des mesures simples de protection

Philippe Garin

Pour échanger, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Grooming : Attention les jeunes !
Pièces à présenter pour déposer plainte
Sécurité des données : Les 7 points capitaux du comportement responsable

Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone
Décès : Démarches à effectuer
Paix Mondiale : Les 23 indices

Autres Sécurité :

Récapitulatif 15 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Charte informatique : Le Garant ou Officier de sécurité


Le Garant de la Charte informatique

Garant de la Charte informatique : Un arbitreL’introduction d’une charte informatique dans une entreprise nécessite une réflexion qui va plus loin que son contenu, car elle impacte l’organisation et le fonctionnement de l’entreprise.

C’est la raison pour laquelle la rédaction d’une charte est de la responsabilité de la Direction, patron en tête.

Toutes les conséquences de cette introduction et de chaque phrase dans la charte doivent être analysées de façon à ne laisser qu’une seule interprétation possible. Les termes choisis doivent être compréhensibles même par du personnel maîtrisant peu le français.

La charte doit être signée par tout le personnel, y compris ceux qui n’ont pas accès aux ressources informatiques. En effet, il est probable, qu’occasionnellement, ils aient à s’en servir : Remplacement d’un chef ou d’un collègue malade, besoin d’accéder à titre privé, promotion ou nomination à un autre poste, etc.

La charte informatique décrit les droits et les devoirs des informaticiens et des utilisateurs.

Ces derniers, par ignorance ou/et par méfiance, veulent avoir le plus de liberté possible dans l’usage des outils et des matériels informatiques, alors que les premiers se doivent de préserver le bon fonctionnement de l’informatique et du système d’information. C’est parfois incompatible, d’où l’utilité de la charte.

C’est là qu’intervient le Garant de la charte, appelé aussi Officier de sécurité selon les entreprises
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Qui est le Garant de la charte ?

Un Garant de la charte sera nommé parmi les volontaires, issu d’un service indépendant du service informatique.

La mise en place d’un Garant a pour but de rassurer les utilisateurs qui craignent toujours que les actes des informaticiens dépassent le contenu de la charte. De savoir que cette personne, est volontaire, il en faut toujours une, permet de rassurer.

Il est préférable qu’il ne soit pas un représentant du personnel pour garantir à la Direction, sa neutralité. Son nom est donc divulgué à l’ensemble du personnel. Son rôle et les modalités de sa nomination, ainsi que ses droits et devoirs, moyens et limites d’action sont dans la charte, mais pas son nom.

S’il n’est pas indispensable qu’il est une culture informatique ou juridique, il faut néanmoins qu’il soit capable d’appréhender ces questions et de juger du respect ou non de la charte par tous.

Le rôle du Garant de la charte

Le rôle principal du Garant de la charte est de vérifier que le service informatique respecte la charte, notamment les administrateurs du réseau, et que les droits et devoirs indiqués dans la charte soient respectés par tous.

Le Garant de la charte vérifie et conserve les formulaires d’acceptation de la charte signés par les salariés.

Un utilisateur peut s’adresser au Garant de la charte lorsqu’il soupçonne un non-respect de la charte, et réciproquement.

Le Garant de la charte sert de modérateur en cas de conflit entre un utilisateur et la Direction ou/et le SI. Il est le témoin en remplacement d’un salarié absent ou d’un salarié récalcitrant, par exemple.

Avant de mettre en place ce rôle, il faut convenir qu’il a un droit de consultation, de supervision, de conseil et aussi d’alerte de l’inspection du travail en cas d’abus.

Ce Garant de la charte est aussi celui qui doit informer tout collaborateur occasionnel des règles à respecter, avec ou sans le responsable de ces collaborateurs, stagiaire, sous-traitants, visiteurs, etc.

C’est donc lui qui organise les réunions de rappel des règles, deux fois par an par exemple, à l’ensemble du personnel, par petits groupes pour ne pas désorganiser les services.

Le Garant ou la Garante n’a aucun pouvoir de décision.

Il rédige un rapport annuel, remis à la Direction. Ce rapport fait l’objet d’une communication interne, dont la forme est conforme aux pratiques de communication interne de l’entreprise, de telle façon que tous les personnels puissent consulter le rapport.

Ce rapport doit contenir les incidents reconnus comme étant non conformes à la charte, et omettant tout ce qui pourrait permettre d’identifier les personnes concernées, de façon à respecter lui-même la loi sur l’Informatique et les Libertés.

Les moyens du Garant de la charte

Le Garant de la charte dispose d’un crédit temps, comme un représentant du personnel, pour exercer cette activité et sans autre compensation, dans le seul but d’être le gardien de la charte.

Il participe à toutes les réunions ayant pour objet la rédaction de la charte, qu’il doit connaître la charte sur le bout des doigts.

C’est à lui que s’adresse la Direction et les utilisateurs pour demander avis sur les changements à apporter à la charte.

Le Garant de la charte est habilité à réclamer des modifications de la charte, permanentes ou temporaires, sans être décisionnaire puisque le contenu reste de la responsabilité de la Direction. À celle-ci de jouer le jeu et de ne pas créer un rôle fantoche.

Le Garant de la charte a, par ailleurs, l’autorisation de pénétrer dans les locaux réservés au personnel informatique de façon à ce que les informaticiens ne puissent pas se réunir pour effectuer des tâches contraires à la charte d’une manière cachée.

À contrario, les actions de supervision, d’actions de sécurité, restent du ressort du service informatique et sont exécutées sans autorisation préalable ni même d’information auprès du Garant de la charte. Chacun son boulot.

Philippe Garin, plus de 20 de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Sommaire d’une charte informatique
Surveillance en entreprise : caméra, micro et charte informatique
Sécurité des données : Les 7 points capitaux du comportement responsable

Keylogger : Espionnage facile de votre PC
Démission d’un salarié = fuite d’informations : Comment s’en prémunir
Filtrage Internet : Pas de brimade des salariés

Autres Informatique, Management et Sécurité :

Récapitulatif 15 Informatique
Récapitulatif 15 Management
Récapitulatif 15 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 048 : Plus grand est le sourire, plus aiguisé est le couteau


Devise 048 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Plus grand est le sourire, plus aiguisé est le couteau« 

« The bigger the smile, the sharper the knife »

source : Les devises de l’acquisition (DS9)

Littéralementmasque halloween

Plus grand le sourire, plus aiguisé le couteau

Interprétation

Quand on est en pleine conversation, surtout s’il s’agit d’une négociation commerciale, alors celui qui sourit le plus, a le plus de chance de gagner car il prépare, derrière son sourire, tous les arguments pour gagner.

Plus le sourire est grand et plus son interlocuteur est confiant dans celui qui sourit, alors que celui-ci prépare, dans son dos, un couteau pour détrousser celui qui est trop confiant.

Commentaires

Les voleurs ont rarement une tête de voleur.
Nombreux sont, dans l’histoire, les arnaqueurs qui, par leurs paroles, leurs sourires, leurs beaux atours, sont parvenus à convaincre les plus incrédules et les plus confiants de leur confier de l’argent. Puis, l’argent encaissé, adieu les arnaqueurs.

Les méthodes ont évoluées. De nos jours, les arnaques se font beaucoup par Internet, via des messages qui promettent amour ou argent, quand ce ne sont pas les deux à la fois. Plus l’attrape est grosse et plus la tentation est importante.

Le phishing, qui consiste à obtenir que l’internaute donne volontairement ses codes d’accès à sa messagerie ou à ses comptes bancaires, ou l’appel au bon coeur pour des oeuvres soit-disant charitable, ou encore une photo d’une superbe jeune femme à l’autre bout du monde qui veut venir en Europe, etc.

Les plus forts se font passer pour des haut-fonctionnaires, des investisseurs, des gourous, etc. à qui l’on fait confiance, a priori, et qui se révèlent menteurs et voleurs, une fois leurs « coup » réussi.

Cela impliquerait-il de faire confiance qu’à ceux que l’on connait bien ? Ou à personne ? Bien sûr que non ! Seulement, un seul brin de soupçon et des vérifications permettent souvent de se prémunir contre de mauvaises intentions, n’est-ce pas ?

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 047 : Ne fais jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que toi
Devise 052 : Ne demande jamais si tu peux prendre

Entretien d’embauche : 4 conseils pour inspirer confiance aux recruteurs
Pôle emploi : Trop-perçu et surendettement. Que faire ?
Poissons, coquillages et crustacés : Les tailles à respecter

Le-pacte défense cyber : 550 postes créés
Arnaques téléphoniques ou par SMS
Arnaques, fraude, virus : Pôle emploi met en garde

Autres Science-Fiction :

Récapitulatif 14 Science-Fiction

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 047 : Ne fais jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que toi


Devise 047 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Ne fait jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que toi« 

« Don’t trust a man wearing a better suit than yours »

source : Épisode  Rivaux (Rivals) (DS9)

Littéralement

Ne fait jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que le tiencostumes de Ferengi

Interprétation

Pour en mettre plein la vue, il faut commencer par bien s’habiller. Comme seuls les Ferengi mâles ont le droit de porter un vêtement, leurs costumes sont les plus chatoyants et bien coupés.

Cette devise est là pour leur rappeler que si un autre porte un meilleur costume, alors c’est qu’il gagne plus qu’eux. Donc, c’est un rival en affaires, et un rival qui s’en sort mieux.

Commentaires

Deux métaphores se cachent derrière cette devise.

Celle que l’habit ne fait pas le moine.
Ce n’est pas à l’apparence qu’il faut juger les autres, seuls leurs actes parlent pour eux et permet de se faire une opinion quant à leur sincérité ou leur volonté de nuire.

L’autre est celle des coqs de basse-cour où chaque coq tente de se faire le plus beau possible pour impressionner les autres coqs, jusqu’à l’exagération qui peut les mener à se battre.
Là, c’est la force et non plus l’apparence qui fait la différence.
Les deux étant séparés, la force et l’apparence sont sans rapport entre eux.

La confiance est un sentiment que l’on a vis-à-vis d’une autre personne.
On lui fait confiance parce que l’on émet l’hypothèse que l’on connaît suffisamment bien cette personne pour s’imaginer ses actions et ses réactions vis-à-vis de soi.

Lorsque deux personnes se rencontrent pour la première fois, c’est l’aspect extérieur, la gestuelle, la voix et les premiers mots qui vont déterminer la première impression et générer la confiance ou la méfiance.

Selon ses propres expériences de confiance renforcée, parce que l’autre a agit ou réagit comme on se l’était imaginé, ou de méfiance, parce que l’autre a « trahit sa confiance » en agissant différemment voire contre soi, que l’on aborde un (e) nouvel (le) inconnu (e) avec confiance ou méfiance, quitte à changer d’avis quand on connaît mieux l’autre.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 044 : Ne confonds jamais sagesse et chance
Devise 048 : Plus grand est le sourire, plus aiguisé est le couteau

Friday Wear ou Le vendredi relax
Tempes grises : Soigner son apparence
S’habiller pour un entretien d’embauche : pas de bague, pas de blague

Les niveaux de classification de la Défense nationale
IST : La Prévention contre les Infections Sexuellement Transmissibles
Enlèvement d’enfant : Confiance et méfiance

Autres Science-Fiction :

Récapitulatif 11 Science-Fiction

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :