Mauvaise journée ?


Ressasser ses pensées

ressasser ses pensées

ruminer ou ressasser

As-tu vraiment eu une mauvaise journée ?
Ou seulement 10 mauvaises minutes

auxquelles tu as pensé
toute la journée ?

Source : Brigitte.de (Magazine allemand)

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Quand le canular crie au loup
Les 10 premières choses sur les 20 qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé
Démission : Pour que tout se passe bien

Relaxez-vous autant que vous travaillez
Grain de beauté ou cancer de la peau ? : La méthode ABCDE
Faire des économies chez soi : Facile !

Autres Bien-être :

Récapitulatif 19 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mauvaise réputation sur Internet : C’est gênant quand on cherche un emploi


1/2 Comment savoir si j’ai eu une mauvaise e-réputation ?

Je n’avais pas pensé à ça avant

femme ivreDe plus en plus, Internet est indispensable pour sa recherche emploi. C’est aussi l’outil utilisé par les recruteurs pour se renseigner sur les candidats.

Il faut donc que votre réputation soit la plus irréprochable possible. Seulement voilà, vous n’y aviez pas pensé plus tôt :

  • Vous avez mis vos pensées intimes sur Internet quand vous étiez adolescent (e).
  • Vous avez écrit des propos entre copains et copines sur des réseaux sociaux, sans prendre garde à qui peut les voir.
  • Vos photos personnelles sont accessibles à tout le monde, y compris celles qui ne vous mettent pas en valeur.Vous vous êtes permis de critiquer d’autres personnes, avec des mots plus ou moins « sympathiques ».
  • Vous avez fait part d’une expérience désagréable que vous auriez mieux fait d’oublier.

Où j’en suis maintenant ?

Pour savoir où l’on en est, c’est simple : il suffit de regarder les moteurs de recherche. Pour cela, saisissez votre prénom et votre nom entre guillemets dans le moteur de recherche. Rappel : Google est le plus utilisé.

Vous verrez alors une dizaine de pages de sites sur Internet qui parlent de vous. Vous pouvez même aller regarder les pages suivantes.

Si vous êtes satisfait (e) de ce que l’on dit de vous, alors vous n’avez pas une mauvaise réputation.

Par contre, s’il existe un seul article parmi tout cela qui vous dérange, il va falloir changer votre e-réputation. Ce sont surtout les 10 premiers articles, ceux de la première page, qui sont regardées par les recruteurs. Ce sont les plus importants, parce que les mieux référencés, parce qu’ils sont montrés en premier. Le recruteur n’a pas le temps de faire le tour des autres pages sauf s’il a un doute supplémentaire.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Gare aux homonymes

L’association de votre nom et de votre prénom, ou de votre prénom et de votre nom, peut donner des résultats qui concernent des homonymes à vous. Vos réputations respectives s’influencent l’une l’autre. Si leur réputation est plus négative que la vôtre, vous risquez d’en pâtir. Il est impératif que l’on puisse vous identifier sans mélanger les articles de vos homonymes avec les vôtres.

Pour être unique, il vous faut un identifiant supplémentaire. Ce peut être :

  • votre commune
  • votre métier
  • toute autre information qui pourrait intéresser un recruteur, à condition qu’il puisse retrouver facilement. Par exemple, la mention « à l’écoute d’opportunités »

Lire la suite : 2/2 mauvaise réputation sur Internet : que faire quand on cherche un emploi ?

Philippe Garin

Pour améliorer votre image sur Internet et booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Votre réputation sur Internet ou celle de votre entreprise
Piratage du nom (username spotting) en plus de l’e-réputation
Votre e-réputation sur le Web 2.0

De fausses embauches font de vous un Vrai complice de vols
Recrutement en ligne : attention cheval de Troie
Caractéristiques typiques de styles d’organisation et de management

Autres Emploi, Informatique :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Votre réputation sur Internet ou celle de votre entreprise


Comment savoir si vous avez une bonne ou une mauvaise réputation sur Internet ?

le choc de la découverte de sa réputationPour Vous ou pour celle de votre entreprise ou future entreprise, il est important de savoir ce que les internautes peuvent lire de vous.

Ces internautes peuvent être vos amis ou vos détracteurs, de simples curieux, des voisins, et aussi votre patron, votre chef, vos collègues, un recruteur ou un futur employeur.

Pour connaître votre e-réputation, il faut faire comme eux et chercher des informations vous concernant.

Moteurs de recherche

Bien qu’il y en ait un de très dominant, chaque moteur de recherche donne des résultats différents.

Vous pouvez vous contenter de plus utilisé.
Pensez aux autres, surtout si vous trouvez des informations négatives à votre égard.

Dans une recherche d’emploi, cherchez des informations sur votre futur employeur : son site Web, des articles de Presse, ses propres annonces, ses offres d’emploi.

Échangez sur l’entreprise avec des anciens ou actuels employés, sur les réseaux sociaux.

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont plus nombreux que les moteurs de recherche.

Néanmoins, même si vous n’en faites partie d’aucun, d’autres peuvent parler de vous.

Il est donc important que vous alliez y faire un tout, ne serait-ce que pour utiliser la recherche des articles, tweets, billets, et autres images qui évoquent votre nom ou montre des images ou photos de vous, seul(e) ou en groupe.

Ayez du bon sens

Internet est une place publique où tout ce qui s’y trouve est exposé à tout le monde.

Même lorsque vous utilisez un paramétrage qui est censé assuré la confidentialité de vos informations.
A partir du moment où vous autorisez une seule de vos amis à voir ce que vous publiez, vos informations peuvent être reprise et transférées à d’autres.

Un secret partagé n’est plus un secret.

Ne donnez jamais des informations bancaires, vos mots de passe ou toute autre information qui permettrait d’usurper votre identité, au risque de vous voir sali(e) de réputation et même dépouillé(e) de votre argent.

Écrivez bien et correctement

Premier aspect : votre style d’écriture

Votre style d’écriture va vous faire une bonne ou une mauvaise réputation, selon que vous utilisez

  • un langage ordurier ou vulgaire,
  • des abréviations à la SMS,
  • des fautes de grammaire ou de conjugaison
  • ou un peu de tout ça,

ou alors que

  • vous faites de belles phrases,
  • vous vouvoyez les gens au lieu de les tutoyer,
  • lire ce que vous écrivez est bien rédigé,

votre message passera plus ou moins facilement.

Deuxième aspect : vos propos

Là encore, si vous rédigez un contenu amical, professionnel, passionné sur des sujets intéressants ou
si dénigrez, insultez, répéter des propos diffamants ou qui portent atteinte à la vie privée,
ceux qui vous liront se feront une idée de votre personne positive ou négative

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Même mot de passe partout Une mauvaise idée
Internet : Les femmes ne surfent pas comme les hommes
Employeurs trop curieux : Ils veulent accéder à votre page Facebook

Devise 028 Ne crie pas ton succès (Star Trek)
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Services de lutte contre la cybercriminalité

Autres Informatique et Sécurité:

Récapitulatif 6 Sécurité
Récapitulatif 8 Sécurité
Récapitulatif 8 Informatique

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Informatique et la page Sécurité de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recherche d’emploi « en vacances » : mauvaise ou bonne idée


Interrompre sa recherche d’emploi pendant les périodes de vacances est une mauvaise idée

job_vacances_marinQue ce soit pendant les « grandes » vacances, de juillet ou août, ou encore entre Noël et le Premier de l’An, les périodes sensées être des périodes où il est inutile de poursuivre sa recherche d’emploi est une idée qui ne tient pas la route.

Lorsque la majorité des entreprises mettaient la clé sous la porte et tous les employés et ouvriers en vacances en même temps, cela représentait un sens puisque tout le monde partait en même temps.

C’est une pratique qui a disparue depuis des années du paysage économique de nos pays.

Les effectifs sont réduits parce que les entreprises restent en activité en effectuant des mises en congés partielles de ses employés de façon à assurer un roulement des vacances et une permanence des activités.

De plus, si les décideurs aussi prennent des congés et partent en vacances, il est rare, qu’ils fassent un break complet sans se soucier de la bonne marche de leurs entreprises. Les décideurs sont « connectés » par Internet ou par téléphone, au moins une fois par jour quand ils ne le sont pas beaucoup plus.
Leurs vacances se résument à un changement de lieu, à des activités récréatives, studieuses, sportives, de loisirs, mais avec des appels, des messages vocaux ou écrits, sur leur ordinateurs, tablettes ou smartphones.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les périodes de vacances sont favorables aux embauches !

Les moments de vacances sont propices au recrutement.

Les décideurs sont plus détendus, plus à l’écoute des candidatures, surtout spontanées.

Ils aiment bien aussi savoir avec qui ils vont travailler quand ils rentreront de vacances.
Certes, un recrutement peut être lancé à n’importe quel moment de l’année.
Cela se fait en fonction des besoins de l’entreprise, à l’occasion d’un départ à la retraite d’un(e) employé(e), d’une démission ou d’un licenciement.

Mais la décision d’embaucher se fait en dehors des clous, c’est-à-dire à l’occasion d’une réflexion du décideur sur ses perspectives de remplacement de personnel ou d’augmentation de ses effectifs.

Un employeur en « vacances » est un employeur dont l’esprit est (devrait) être plus détendu et qui prend, enfin !, le temps de réfléchir sur son marché, ses idées de développement, sur l’avenir de son entreprise, donc aussi sur les embauches.

Donc, partir aussi en vacances en même temps que les employeurs n’est pas une bonne idée.

Bien sûr, il est regrettable de ne pas profiter de quelques jours de repos, de moments d’une pause dans sa recherche d’emploi.
Cela ne signifie pas, non plus, de passer 12 h par jour à sa recherche d’emploi, 7 jours sur 7.
Il faut se ménager des moments de loisirs et des moments consacrés à sa recherche d’emploi.

Choisir pour cela le mauvais prétexte que les entreprises sont « en vacances » est un mauvais choix.

Alors quand se mettre en congés ? C’est à chacun de décider pour soi.

Cependant, mieux vaut entrer en relation avec un recruteur, chasseur de tête, ou un employeur, pendant qu’il est disponible pour cela que pendant le plein boum de ses activités, donc quand il est en plein travail.

L’appeler sur son téléphone cellulaire, sur son lieu de vacances, est aussi une mauvaise idée, alors que l’envoi d’un message électronique, un courriel, peut s’avérer payant, sous réserve qu’il soit bien rédigé et qu’il corresponde à un besoin de l’entreprise.

Philippe Garin
Pour améliorer vos outils de recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

En complément :

Un Visa spécial (VVT) pour le Programme Vacances-Travail (PVT) dans 6 pays
Protéger son habitation pendant les vacances quelques conseils de bon sens
Quitter la France pour trouver un emploi ?

Pôle emploi : Surveillez votre messagerie
Calendrier scolaire 2014 2015
Poste de travail vacant : Les causes

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :