Rôle des acteurs majeurs dans un projet


Rôle des acteurs majeurs dans un projet

Les 7 merceilles du monde antique

source : Wikimedia

Désigner, nommer une ressource dans un projet, c’est désigner les personnes qui vont travailler dans le projet, c’est-à-dire exécuter les tâches à réaliser pour mener le projet à bien.

La nomination des ressources est une des premières tâches du chef de projet.

Lorsque le projet est important, pour la stratégie de l’entreprise, la Direction créé un Comité de Pilotage.

Le Comité de Pilotage,

composé généralement de la Direction Générale ou/et du PDG, et des Responsables fonctionnels concernés, en plus du Chef de Projet

  • définie les limites du projet, c’est-à-dire les objectifs du projet,
  • fixe un budget,
  • nomme le Chef de projet

A son tour, le Chef de projet,

  • découpe le projet en tâches, plus ou moins élémentaires selon l’ampleur du projet
  • désigne les ressources matérielles et humaines, nécessaires pour l’exécution des tâches
  • estime et calcule la durée des tâches et fixe les points de contrôle et la date de fin du projet

NB : La date de fin du projet peut être l’un des objectifs fixés par le Comité de Pilotage ou Comité de Projet, en anglais Steering Comitee, à moins que des événements extérieurs imposent la date de fin, par exemple, la date de début d’une nouvelle réglementation ou d’une loi.

Souvent, la notion de projet démarre avec la maîtrise d’œuvre.

A partir d’un cahier des charges, le Chef de projet démarre le projet.

Néanmoins, pour les projets importants, la maîtrise d’ouvrage fait souvent partie du projet. C’est la partie en amont du projet ou au début du projet qui permet de définir le besoin et de rédiger le cahier des charges. La maîtrise d’ouvrage est assimilée au donneur d’ordres.

A partir d’une seule analyse de besoins, plusieurs projets peuvent être définis et mis en œuvre, l’un après l’autre ou en parallèle.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Plan compte rendu Comité de projet
Organisation de la Gestion de Projet
Composition d’une équipe de projet : juniors et seniors

A savoir sur la gestion des ressources pour un chef de projet
Evaluation de projet : L’échelle européenne
Le rôle des ressources internes dans un projet

Autres Informatique :

Récapitulatif 5 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Merise Méthode de gestion de projet obsolète


Merise Méthode de gestion de projet obsolète

merisier prunus aviumLa merise est le fruit d’un cerisier appelé merisier.

C’est aussi le nom que porte une méthode de gestion de projet, destinée principalement aux grands projets.

Les systèmes informatiques ont évolué avec le temps et la méthode Merise est devenue inadaptée et obsolète. Elle est, de fait, remplacée par d’autres méthodes.

La caractéristique principale de cette méthode est la séparation des données et des traitements, quelle que soit la phase du projet dans laquelle on se trouve.

De nos jours, les données sont associées à des traitements intrinsèques aux données. Il ne viendrait à l’idée de personne de programmer un traitement pour vérifier que le 30 février est une date inexistante, par exemple.

Tout, cependant, n’est pas à jeter et certains éléments de la méthode, lorsqu’ils sont bien assimilés peuvent servir dans la compréhension et l’approche d’un projet.

Tout d’abord, les trois phases de Merise sont :

1) L’étude préalable

2) L’étude détaillée

3) L’étude technique

L’étude préalable

permet de modéliser les besoins en termes de traitements et de données avec :

  • MCT ou Modèle conceptuel des traitements
  • MLT ou Modèle logique des traitements
  • MCD ou Modèle conceptuel des données
  • MLD ou Modèle logique des données

Le fait de décrire les traitements principaux puis détaillés séparément des données permet une représentation intellectuelle qui permet de savoir de quoi on parle. Bien sûr, les traitements inhérents aux données ne seront plus représentés et laisseront la place aux traitements d’interactions entre les flux.

L’étude détaillée

La deuxième phase permet de détailler chacune des fonctions à traiter.

A retenir dans cette phase pour les projets actuels est la séparation entre les spécifications fonctionnelles décrites par la maîtrise d’ouvrage, plus générales, que celles décrites par la maîtrise d’œuvre qui doit aller dans le détail le plus fin.

L’étude technique

La troisième et dernière phase permet de définir les moyens techniques à mettre en œuvre.

Là encore, les matériels et systèmes ont évolués. Leur nombre est réduit. Seules quelques systèmes de base de données et quelques langages de programmation ont survécus.

Néanmoins, il convient toujours de s’intéresser aux dispositifs informatiques qui vont prendre en charge les données et les traitements. Les procédés de programmation restent toujours à décrire ainsi que la formalisation des textes d’aide, de support utilisateur ainsi que l’environnement technique.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Introduction à la méthode MERISE
Approche Bottom-up
Approche Top-down

Données
Langage
Base de données

Java un langage et non une danse
Projet pierre fondamentale de l’informatique
Programmation Quick and Dirty

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique
Récapitulatif 5 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Stress technologique : comment le maîtriser


Stress technologique : comment le maîtriser

stress technologiqueCourriel, boîte vocale, SMS, sont les moyens de transmettre un message, en l’absence physique du destinataire du message.

Téléphone, messagerie instantanée, sont les moyens de transmettre un message, en présence du destinataire du message.

Dans tous les cas, ces moyens modernes provoquent une situation de stress.

Rien que de connaître le nombre de messages en attente de lecture vous donne envie de laisser tomber. Après tout, votre job n’est pas de passer votre temps à les lire mais à effectuer les tâches qui vous incombent dans l’exercice de votre fonction.

Ce stress se traduit par des fatigues nerveuses, des insomnies, etc. Vos performances en souffrent.
Quelques règles pourtant peuvent vous aider à maîtriser votre stress technologique :

  • Ne vous précipitez pas sur votre messagerie à chaque « cling » annonçant l’arrivée d’un message, courriel ou vocal
  • Fixez-vous des plages horaires pour consulter sa ou ses messageries, en dehors des plages réservées à l’exécution des tâches inhérentes à sa fonction
  • Utilisez un code couleur ou/et visuel pour distinguer l’origine des courriels ou pour vous indiquer si vous êtes le destinataire ou simplement un lecteur en copie
  • Prévenez vos collaborateurs de minimiser les mails de type parapluie qui ne servent qu’à protéger ses arrières et qui encombrent inutilement votre boîte aux lettres. Faites-leur comprendre que les messages envoyés auront d’autant plus de valeur
  • Déplacez-vous, convoquez vos collaborateurs, utilisez votre téléphone, en remplacement d’écrire un courriel, surtout interne à votre entreprise

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le principe d’Eisenhower
Définition des critères d’exigence
Tests de réaction au stress et aux tensions

Ce que vous devez atteindre
Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?

Autres Bien-être et Organisation :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 1 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Organisation et dans la page Bien-être de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Axe de qualification des collaborateurs


Axe de qualification des collaborateurs

Le dirigeant d’une entreprise doit mettre à niveau son organisation et trouver les compétences, notamment chez ses cadres.qualification collaborateur

Par exemple :

  1. Maîtrise du temps
  2. Adéquation individu / poste
     
  3. Aptitudes à la communication
  4. Aptitudes au travail en groupe
     
  5. Polyvalence, autonomie, efficacité
  6. Analyse des problèmes et recherche de solutions
     
  7. Pilotage aux instruments
  8. Tableau de bord d’informations individuelles

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Axe des compétences de l’entreprise ou Outils de management du dirigeant d’entreprise
Critères de jugement du personnel
Mener un entretien d’évaluation d’un collaborateur

Échelle d’évaluation 1/3 pour Aptitudes et comportements
Échelle d’évaluation 2/3 pour Aptitudes et comportements
Échelle d’évaluation 3/3 pour Aptitudes et comportement

Autres Management :

Récapitulatif 1-1 Management
Récapitulatif 1-2 Management
Récapitulatif 5 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Tests de réaction au stress et aux tensions


Tests de réaction au stress et aux tensions

résistance au stress et aux tensionsTestez-vous pour analyser votre situation du moment face au stress et aux tensions quotidiennes.

Pour vous aider à répondre la question : suis-je surchargé et ma santé est-elle compromise ?
Voici une grille d’analyse :

Symptômes

L’affirmation correspond à ma situation

Souvent /
très souvent

En partie /
de temps en temps

Rarement / jamais

1. Je m’irrite lorsqu’il me faut attendre

2. Je prends souvent de travail chez moi

3. Je fume plus de 10 cigarettes par jour

4. Je consomme de l’alcool chaque jour

5. J’ai un excédent de poids supérieur à 10 kg

6. Je ne pratique aucun sport

7. Je suis souvent sollicité de partout

8. Je ne m’accorde jamais de véritable pause

9. On me dérange souvent (visiteurs, téléphone, bruits, etc.)

10. Après des ennuis au travail, je souffre de colique

11. Lorsque je veux qu’un travail soit bien fait, je dois l’exécuter moi-même

12. Mes collaborateurs ne sont pas assez qualifiés

13. Après mes absences, j’ai mon bureau encombré de paperasses

14. Je fais souvent des heures supplémentaires

15. Lorsque j’ai des problèmes, je me réveille la nuit et je ne peux plus me rendormir

16. J’ai souvent l’impression d’être débordé de travail

Total des croix :

Si j’ai plus de cinq à huit « souvent / très souvent », je suis surchargé (e) et ma santé est compromise.

Réfléchir à mes propres qualités / à ma position personnelle.

La vie professionnelle et privée, l’esprit et le corps pris en considération simultanément.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Catastrophe stress et mesures personnelles à prendre pour se préparer
Urgences Réactions courantes au stress en situation d’urgence
Stress technologique : comment le maîtriser

Faut-il avoir peur des tests de personnalité informatisés ?
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
Insomnie vs sommeil fractionné

Autres Bien-être :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 5 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :