12 signes qui agacent le recruteur en entretien d’embauche


Agacer le recruteur = échec assuré

agacé irritéS’il y a bien une chose qui vous met hors course dans la recherche d’emploi, c’est agacer le recruteur.

Celui-ci ou celle-ci a l’habitude d’avoir, devant lui, un (e) candidat(e)s, qui cherche un emploi et qui est prêt (e) à « presque » tout pour le (la) « séduire » et le convaincre qu’il (elle) est le (la) meilleur (e) pour le poste.

Seulement voilà ! Même avec les meilleures qualités possibles et les capacités suffisantes pour obtenir le poste, vous le voyez vous passer sous le nez, sans comprendre pourquoi.

Ce ne sont ni vos savoir-faire ni vos savoir-être qui en sont responsables mais vous avez déçu par votre comportement durant l’entrevue d’embauche.

Vous l’avez agacé parce que

  1. Vous êtes arrivé en retard, sans prendre la peine de vous en excuser ni d’avoir prévenu
  2. Vous avez les mains moites ou avez une poignée de main molle
  3. Votre voix est trop haute ou trop basse
  4. Vous utilisez des mots qui se répètent ou d’autres tics de langage
  5. Vous zozotez ou balbutiez ou avez un fort accent
  6. Vous avez déballé vos affaires sur le bureau du recruteur sans autorisation
  7. Vous êtes mal assis (e)
  8. Vous avez votre smartphone qui sonne ou, pire, vous téléphonez
  9. Vous mâchez quelque chose : gomme ou autre
  10. Vous avez croisé les bras, signe de refus
  11. Vous avez occupé vos mains avec un objet ou un tapotement
  12. Vous avez fait la tête (presque) tout le temps

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour allonger la liste, n’hésitez pas et contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment rater son entretien d’embauche
Entrevue d’embauche : Trac et patatras
Faire une bonne impression en entretien d’embauche : Mode d’emploi

30 minutes en entretien d’embauche : Suffisant ?
Comment interrompre poliment un entretien d’embauche ?
Communication : Convention et référentiel commun indispensables

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 19 Communication
Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pas peur de se tromper


Aucune angoisse de l’erreur

erreur au travailCelui qui travaille, fait des erreurs
Celui qui travaille plus, fait plus d’erreurs.

Seul celui qui garde les mains dans les poches,
ne fait jamais d’erreur

Source : Brigitte.de (Magazine allemand)

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Heureusement qu’elle s’est mariée
Winston Churchill : Un pessimiste et un optimiste
Lois de non fiabilité de Gibbs

Le Petit Chaperon Rouge raconté par un informaticien
Règles et axiomes d’un chef de projet en trois langues
Comment on parle à une femme

Autres Humour :

Récapitulatif 19 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : Que faites-vous de vos mains ?


Empoté (e) ou très à l’aise avec vos mains ?

mains dans ses pochesIntrovertis et extravertis se retrouvent devant le recruteur. C’est la phase cruciale de la recherche d’emploi : l’entretien d’embauche.

C’est le moment, où l’échange entre recruteur et candidat va permettre, à l’un et à l’autre, de se faire une meilleure idée, pour l’un de l’adéquation entre le besoin de l’entreprise et le profil du candidat, pour l’autre de l’adéquation entre ses propres capacités et envies et le poste proposé.

C’est aussi le moment, où la gestuelle et les expressions du corps et du visage vont refléter ses sentiments, notamment les mains.

Pour une personne plus introvertie, plus discrète, moins expressive dans sa communication, faire des gestes avec les mains est moins naturel que pour une personne plus expressive, pour extraverties, plus ouverte dans sa communication pour qui faire des gestes permet d’accentuer ses propos.

Vos mains

Éviter les mains moites, pour l’hygiène et la sensation désagréable.

A cette règle, s’ajoute celle qui consiste à avoir une poignée de main ferme, sans aller jusqu’à l’expression de force ou incruster les bijoux sur les doigts de son vis-à-vis.

D’un côté comme de l’autre, la poignée de main au début de l’entretien, va conditionner immédiatement vers le plus ou le moins, cet entretien si important.

Durant l’entretien, cacher ses mains indique un manque de confiance en soi. C’est aussi le signe que l’on a quelque chose à cacher, ne serait-ce que sa timidité ou son stress.

Position des paumes

Celui qui dominera l’autre est celui qui orientera ses paumes vers le bas, sans avoir besoin de présenter une posture d’agresseur, griffes en avant.

La sincérité se traduit aussi par des gestes où l’on va montrer ses paumes à son interlocuteur. Un petit geste, main ouverte, pour accentuer un propos, sera associé à la vérité.

Les doigts parlent pour vous

Presser le bout des doigts de vos mains les uns contre les autres, pouce contre pouce, jusqu’à auriculaire contre auriculaire montre votre assurance, votre compréhension des propos de votre interlocuteur.

Tapoter des doigts montrera votre impatience, de parler ou de partir. Dans tous les cas, cela montrera le peu d’attention que vous portez sur les propos de l’autre. Vous êtes concentré sur ce que vous voulez dire au détriment de l’écoute.

Un doigt pointé vers l’avant est un geste d’agression, d’accusation. A éviter absolument car il met votre interlocuteur en difficulté, sur la défense et le repli sur soi, donc il le met dans une position qui vous sera défavorable.

Évitez aussi de faire craquer vos doigts. Outre le bruit désagréable, cela montre un manque de respect, ainsi qu’une désinvolture et le peu d’intérêt que vous portez aux propos de l’autre.

Plus haut : Les bras

Les bras croisés sont signe de fermeture. Vous montrez ainsi que vous fermez la porte aux arguments de votre interlocuteur. C’est une position de défense, de repli tout autant que de désaccord ou de déception

Avoir les bras ouverts, posés sur la table ou sur les bras du fauteuil est la meilleure position lorsque vous ne savez pas quoi faire de vos mains.

Avoir les coudes sur la table est un manque de respect. A bannir totalement.

Les bras écartés attirent trop le regard et distraient votre interlocuteur. Ils expriment aussi un caractère impulsif, de l’exaspération ou une tendance à l’exagération. S’en méfier par conséquent.

Sondage

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Vidéoconférence : 6 conseils pour soigner votre communication
Entretien d’embauche : 4 conseils pour inspirer confiance aux recruteurs
Lâcher-prise vs relaxation

Points faibles à citer en entretien de recrutement 5/6 : Trop expérimenté ?
Ayez l’air d’être la personne indispensable en entretien d’embauche
Connaître ses limites face à un recruteur en entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 14 Communication
Récapitulatif 14 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Déperdition de l’information : Pourquoi


Pourquoi la déperdition d’information ?

déperdition de l'informationLa déperdition orale

La déperdition de l’information est une perte de compréhension entre un émetteur et un récepteur, c’est-à-dire entre deux personnes.

Chaque personne a sa propre culture, l’éducation qu’elle a reçue, ses habitudes familiales, son expérience de vie, etc.
C’est que l’on appelle les filtres.

Celui qui veut transmettre un message d’information, utilise son propre vocabulaire. Il y met l’intonation, son accent, et sa compréhension des mots qu’il choisit. C’est son filtre à lui.

Celui qui va recevoir le message, entend et interprète le message à sa façon. Un mot, une tournure de phrase que la première émet, est comprise par le récepteur du message avec son propre filtre.

Comme chaque filtre est propre à chaque personne, pour que l’information sans transmise sans déperdition, il faudrait que les deux filtres soient identiques, ce qui est impossible par nature.

La déperdition écrite

La transmission d’informations par écrit est moins soumise à la déperdition d’information.

D’abord, on n’écrit pas comme on parle. L’exercice qui consiste à écrire demande un mode de réflexion différent et donc on formule les phrases différemment.

Quant à celui qui lit le texte, il peut relire, reprendre le texte, chercher les mots inconnus ou l’on a un doute sur la signification.

De plus, en dehors du cerveau, le texte transmis oralement se fait par la bouche et la réception se fait par l’oreille.

Dans le message écrit, ce sont les mains pour l’un et les yeux de l’autre qui sont sollicités. Or nos yeux sont l’organe le mieux utilisé chez l’être humain.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

L’origine du français et de son orthographe
Leçon de français aux francophiles
Schéma de la déperdition de l’information

Une information précise est proche de l’expérience sensorielle
Information – Définition
Les rôles dans la communication ou sachez pourquoi vous communiquez mal

Autres Communication :

Récapitulatif 1 Communication
Récapitulatif 10 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Soyez irrespectueux envers le recruteur pour rater son entretien d’embauche


Un moyen sûr de rater son entretien : manquer de respect au recruteur

Irrespect en entrevue de recrutement
Il est très irritant,
et pas seulement pour un recruteur,
d’avoir quelqu’un en face de soi, qui ne vous respecte pas.

Pour rater votre entretien d’embauche, vous allez :

  1. arriver en retard, sans avoir pris la peine de prévenir
  2. mal vous habiller,
  3. avoir les mains moites
     
  4. avoir la main molle pour dire bonjour ou au revoir
  5. faire la tête
  6. fixer les yeux dans les yeux
     
  7. couper la parole
  8. élever la voix
  9. regarder votre montre ostensiblement
     
  10. éviter de répondre directement aux questions
  11. mâcher de la gomme
  12. manger vos mots
     
  13. faire du bruit
  14. vous dandiner sur votre chaise
  15. etc.

C’est toute votre attitude qui va vous conduire à rater complètement votre entrevue de recrutement

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment rater son entretien d’embauche

Dites du mal de votre ancien chef ou de vos anciennes entreprises
Ayez l’air d’être la personne indispensable

Quinqua : Forcer le respect
Ces phrases qui tuent le dialogue
Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 10 Communication
Récapitulatif 10 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Communication de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?


La preuve a été apportée que, si le recruteur a la main chaude alors il donnera un avis favorable

main chaude

Dimanche 06 janvier 2013, une émission de télévision sur une chaîne allemande, a proposé un test.

La question était de savoir quel était le sens le plus développé dans l’espèce humaine : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût ou le sens du toucher.

Le sens du toucher permet de reconnaître plus de 2 millions de sensations.

On peut vivre, aveugle, sourd, sans sensation de goût ou sans odorat, mais l’être humain ne peut vivre sans le sens du toucher !

Le test de l’entretien d’embauche

Un acteur s’est fait passer pour un candidat. Il a passé 40 entretiens d’embauche dans le même bureau.

En face de lui, les organisateurs de l’émission ont invité 40 recruteurs professionnel de tout horizon.

Le soi-disant Directeur des Ressources Humaines a accueilli personnellement chacun des recruteurs, l’a conduit jusqu’à l’ascenseur. Les mains pleines, il a demandé au recruteur, homme ou femme, de prendre son gobelet. Pendant 30 secondes, le temps de monter à l’étage et de rendre le gobelet pour s’installer et procéder à l’entretien avec le soi-disant candidat. Puis, le pseudo DRH est sorti et l’entrevue a démarré.

Chaque recruteur a reçu un même questionnaire pour évaluer le candidat, grâce à des cases à cocher, à remplir dès la fin de l’entretien.

Jusque là, rien de particulier. Sauf que…

…le gobelet contenait, dans 20 cas, une boisson froide, avec des glaçons. Dans les 20 autres cas, le gobelet contenait un café chaud. La distribution soit du gobelet chaud, soit du gobelet froid, a eu lieu d’une manière complètement aléatoire.

Le pseudo candidat étant un acteur, a répété les réponses et les a donné de la même manière. En quelque sorte, pour lui, c’était 40 représentations de la même pièce de théâtre. Comme tous les entretiens ont eu lieu dans la journée, les entretiens ont été courts.

Les résultats sont édifiants !!

Main froide

Sur les 20 recruteurs ayant reçu un gobelet avec une boisson froide, glacée, 40% ont été prêts à recruter le candidat

Sur les 20 recruteurs ayant reçu un gobelet avec une boisson chaude, très chaude, le pourcentage est étonnant : 100% ont considéré que le candidat convenait au poste.

La raison donnée par un scientifique

La sensation de chaud, que chacun connaît déjà dans le ventre de sa mère, est une sensation positive, qui met le recruteur dans un état d’esprit favorable avant même de démarrer l’entretien.

La sensation de froid dérange le recruteur et le met sur la défensive. Il aborde l’entretien en étant déjà mal à l’aise.

Conclusion

Chauffez-vous la main qui va vous servir à serrer celle de votre ou vos interlocuteurs, juste avant l’entretien d’embauche, sans atteindre, cependant, la main moite ou trop chaude. Ce conseil pratique est surtout valable en période froide. Dans ce cas, portez simplement des gants pour retenir la chaleur des mains, c’est suffisant.

Et… enlevez les gants avant de serrer la main !

Serez-vous recruté(e) grâce à cela ?

Mettre à l’aise le recruteur est déjà un point positif allant dans ce sens. Le reste dépend de vous.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts
Humour en entretien d’embauche : A manier avec précaution
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

L’empathie, c’est…
Ne passe pas de temps à la recherche d’un obstacle
Soyez positif – Ne dites pas, dites

Autres Bien-être et Emploi :

Récapitulatif 2 Bien-être
Récapitulatif 9 Bien-être
Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts


10 bons gestes qui sont de autant de bons atouts en entretien d’embauche

attitude de supériorité

Le langage corporel est important lors de tout entretien. Il est particulièrement important d’y prêter attention lorsqu’il s’agit d’un entretien d’embauche où sa vie professionnelle est susceptible de changer à très court terme.

C’est pourquoi, voici 10 « bons » gestes

à mettre en pratique qui seront autant d’atouts dans votre jeu de séduction du recruteur :

  1. Ayez un look adapté au poste, sobre, propre : vêtements, chaussures, coiffure et pas trop de maquillage
  2. Sentez bon, mieux vaut sentir le savon que la sueur, le tabac, ou de laisser un parfum dominer la conversation
  3. Allez vers votre interlocuteur pour lui tendre la main, en le (la) laissant prendre l’initiative de tendre la main en premier
     
  4. Regardez votre interlocuteur dans les yeux, sans le fixer toutefois. Si plusieurs interlocuteurs sont présents, alors regarder celui qui parle et partager votre regard à durée égale entre eux
  5. Soulevez votre chaise, au moment de vous asseoir, de façon à éviter de laisser la chaise racler le sol et produit un son désagréable
     
  6. Adossez-vous sans vous affaler dans le siège. Etre penché(e) légèrement en avant est un signe d’attention
  7. Laissez vos mains sur les genoux ou les accoudoirs de la chaise (si elle en possède) en évitant tout geste répétitif ou qui expriment votre nervosité. Utilisez vos mains pour renforcer vos propos
     
  8. Gardez les pieds à plat, sans les croiser ni les agiter
  9. Répondez aux questions en évitant de faire répéter la question ou en demandant de hausser la voix si vous l’avez mal comprise
  10. Souriez, en toute circonstance et durant tout l’entretien, sans montrez les dents ou avoir un sourire carnassier ou benêt
Et un 11ème conseil : visitez notre site www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer vos entretiens d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
La voix pour bien communiquer en entretien d’embauche et ailleurs
Soyez positif ! Ne dites pas, dites

Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
Entretien d’embauche : Erreurs de look flagrantes
Comment minimiser un point faible ou Liste 3 des points forts et points faibles en entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 7 Communication
Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :