Arnaque à l’emploi : Recevoir des loyers


Recevoir des loyers = Une arnaque dangereuse

Arbre à louer ou une arnaquePlusieurs fois, j’ai dénoncé des  arnaques à l’emploi
(voir les articles en complément, à la fin de cet article).

Voici un message reçu directement dans ma boîte mail :

andrejean.pierucci@laposte.net

17:06 (Il y a 34 minutes)
À andrejean.pier.

Bonjour

J’ai eu à lire votre CV sur le site pole-emploi.fr et en basant sur vos compétences et vos atouts, je crois que vous êtes la personne idéale pour mon travail. En effet, je suis à la recherche d’une personne sérieuse et digne de confiance qui pourra me recevoir les loyers auprès de mes locataires pendant mon absence en attendant que je sois de retour de mon voyage contre une rémunération de 150 euros.
Si vous êtes intéressé veuillez bien me le dire.

Merci pour la lecture et en attente d’une réponse de votre part cordialement.

Piratage de l’adresse mail

Si certains se demandent ce qu’ils risquent dans le cas où leur adresse mail est piratée, voici un exemple typique d’une utilisation frauduleuse.

En effet, il y a une vraie adresse mail utilisée pour émettre le courriel ci-dessus. Toutefois, ce pauvre André-Jean s’est fait dérobé son adresse mail, vraisemblablement au travers d’un virus qui a enregistré les adresses mails d’un de ses correspondants.

A lui-même

Intéressant à remarquer est que le destinataire de ce message porte le même nom que l’émetteur.

Cela signifie que mon adresse mail a été utilisée en copie cachée, CCi dans la messagerie.
Là encore, de multiples destinataires ont reçu le même message en même temps que moi.

L’escroc compte bien que l’un d’eux soit suffisamment crédule pour croire ce qui est écrit.

Recevoir des loyers

Comment payez-vous vos loyers ?

Par virement ? Alors en cas d’absence de votre bailleur, il recevra son argent de tout façon

Par chèque ? Si vous avez l’habitude de déposer votre chèque à votre bailleur, en cas d’absence vous le mettez dans sa boîte-aux-lettres.
Et si vous l’envoyez par la Poste, il n’y a aucune raison pour que l’enveloppe ne parvienne pas à destination

En monnaie ? De la main à la main ? Eh bien, en cas d’absence, le propriétaire attendra de revenir.

Alors pourquoi faudrait-il faire la collecte des loyers ?

C’est parce qu’il s’agit d’une coutume répandue dans les Amériques où le loyer est perçu par chèque remis au bailleur par le locataire, chaque semaine de surcroit.

Pourquoi vous ?

à la place d’une personne totalement inconnue, qui vous ferait soi-disant confiance, sans même vous avoir rencontré ou vous avoir téléphoné pour se renseigner sur vous ?

Quand on sait à quel point les employeurs sont frileux, réclament des CV et des lettres de motivation, puis un ou plusieurs entretiens d’embauche avant de recruter, comment croire que l’on ait été choisi uniquement à la lecture de son CV sur le site de Pôle emploi ?

Argent facile

L’argent viendrait-il de loyers ou serait-ce de l’argent « sale », de la drogue, de vols, ou de tout autre affaire contraire à la loi ?
Comment le savoir ?

Pas de contrat de travail

Ce que propose l’arnaqueur est du travail au noir, du travail non déclaré.
Accepter de répondre, c’est le premier pas vers l’illégalité, en dehors du fait qu’il s’agit d’une arnaque à l’emploi.

Convaincu (e) ?

Si tous ces indices ne vous ont pas convaincu, alors attendez-vous à une surprise désagréable.

Quant aux autres, je vous rappelle le site pour déposer plainte : internet-signalement.gouv.fr

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Arnaques téléphoniques ou par SMS
Dénonciation d’une fraude : Injustice ou Abus
Danger : fausse annonce, vraie boite-aux-lettres = complice

Internet-signalement.gouv.fr : Mode d’emploi en images
Emploi chauffeur ou une belle arnaque
Des offres d’emploi trop belles

Autres Juridique:

Récapitulatif 18 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Danger : fausse annonce, vraie boite-aux-lettres = complice


Plus qu’une arnaque : Un piège

gogos piégésVous vous souvenez du film  » Le dîner de C… ».
L’invité se fait prendre au piège par sa crédulité.
Il fait la joie des hôtes qui se moquent de lui, sans le lui dire ouvertement.

Hé bien voici pire : Un mail piégeant :

Bonsoir

Je suis à la recherche d’une personne sérieuse et digne de confiance ayant 18 à 60 ans qui pourrait me recevoir les loyers auprès de mes locataires pendant mon absence, vous n’aurez pas à vous déplacer, les locataires se chargeront de vous faire parvenir les loyers et vous me les gardés en attendant que je sois de retour de mon voyage.

Rémunération très très importante, vous avez le choix d’avoir d’autre boulot. Si vous êtes sure de pouvoir donc me gérer mes appartements en location tout juste pour prendre les loyers, alors vous aurez une rémunération de 300€/mois. Les locataires vous les feront parvenir. Rémunération très intéressante par mois sur les loyers perçu.

Merci de me répondre si vous êtes intéressé.

Cordialement.

Pourquoi est-ce un piège ?

D’abord, parce que ça ressemble à une offre d’emploi, à peine déguisée en demande de mise en relation.

Sauf qu’il n »y a aucune des mentions légales :

  • Type de contrat
  • Date de début
  • Durée
  • Convention collective
  • Salaire
  • etc.

ni aucune mention sur l’expéditeur, en dehors d’un nom banal qui fait penser à un particulier.

Un peu de bon sens

Aucune référence demandée, seule une vague notion d’âge, ce qui, par ailleurs, est parfaitement illégal.

Attendre et ne rien faire, recevoir et transmettre : Quelle confiance !
Le pauvre voyageur laisse un inconnu s’occuper de ses affaires, en toute confiance.
Et pourquoi pas à un avocat, un notaire ou une agence immobilière ? Enfin, quelqu’un dont c’est le métier ?

D’où vient l’argent ? Qui vous dit qu’il s’agit réellement de loyers ? Rien, si ce n’est ce qui est écrit. En fait, bien souvent il s’agit de blanchiment d’argent sale !

Une rémunération à 300 Euros par moi ? Et le minimum légal, le SMIC, passe aux oubliettes.
Une part sur les loyers perçus ? Il semble qu’il manque le pourcentage de commission.

Pas de papier, pas de contrat = tape-moi dans la main, ni copie des baux ou autres preuves. Tout est parfaitement illégal.

Il est suggéré que la responsabilité est entièrement sur le dos de la personne qui va encaisser les soit-disant loyers.
Un contrôle de l’Urssaf, de la Sécurité sociale, de Pôle emploi ou de la Police / Gendarmerie et vous êtes pris dans le sac.

Allez ! On parie qu’il faut transmettre tout cet argent à l’Étranger ? Fuite de capitaux. Aucun risque pour celui qui se trouve « en voyage », c’est vous qui prenez 100% de la peine de prison.

Vraiment tout, tout ce qu’il faut pour se faire emprisonner ! ça vous tente ?

Et si c’était faux ?

Si vous croyez à une plaisanterie, c’est à désespérer de votre intelligence.

Si vous répondez à l’annonce, dans le meilleur des cas, vous confirmez que votre adresse mail est bien active.
Elle vaut donc plus chère sur le marché noir des escrocs en tout genre.

Mon conseil : Faites preuve de bon sens et signalez ces courriels comme des arnaques : internet-signalement.gouv.fr
et si vous craignez de vous tromper, signalez ces courriels comme des spams, le service signal-spam fera l’analyse du mail et lui donnera la suite qu’il convient

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche ; Parlez-moi d’une de vos erreurs
Emploi chauffeur ou une belle arnaque
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie

Recrutement : Palmarès des moyens les plus utilisés par les employeurs
14 motifs légaux pour proposer un CDD
Demandeurs d’emploi : Les risques en cas de fausse déclaration

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Caution solidaire en cas de non paiement du loyer : les devoirs et les limites


Caution solidaire : les devoirs et les limites

location habitationDans certains cas, le propriétaire qui met en location un bien peut demander au locataire d’apporter le concours d’une à trois autres personnes qui se portent caution solidaire en cas de non paiement du loyer par le locataire.

Généralement le propriétaire privilégie une seule personne comme caution solidaire.

Devoirs de la caution solidaire

  1. La caution solidaire doit payer le loyer, et, selon l’acte de cautionnement, les charges ou/et les réparations liées à des dégradations causées par le locataire.
  2. La personne se portant caution solidaire doit fournir les justificatifs réclamés par le propriétaire : bulletins de salaire, pièces d’identité, quittances de loyer, etc.
  3. La personne se portant caution solidaire s’engage sur la nature et l’étendue de l’obligation qu’elle contracte.
  4. La caution solidaire se peut être résiliée avant la fin de la durée de l’engagement, sous réserve que celle-ci figure dans l’acte de caution solidaire.
  5. La caution solidaire doit payer des loyers après que le propriétaire ait engagé une action en justice contre le locataire pour impayé, à sa demande et dans un délai de 15 jours.

Limites de la caution solidaire

  1. Toute personne peut être caution solidaire, sous réserve qu’elle soit majeure et solvable. Elle ne doit être ni sous tutelle ni sous curatelle.
  2. La caution solidaire ne peut être réclamée dans le cas où une assurance des loyers impayés a été souscrite ou dans le cas d’une garantie des risques locatifs.
  3. L’acte de cautionnement est un acte sous seing privé, donc sans intervention d’un notaire, bien que cette possibilité existe.
  4. L’acte de cautionnement peut être signé sur le même document que le bail, ou dans un document séparé contenant les informations nécessaires pour lever toute ambiguïté sur le bien loué.
  5. La durée du bail n’est pas une mention obligatoire sur le document de caution solidaire.
  6. L’engagement de caution solidaire prend fin à la même date que la fin du contrat de location.
  7. Aucune indemnité de retard ne peut être réclamée à la caution solidaire en cas de dépassement du délai de 15 jours, prévu par la loi pour payer le loyer impayé à la demande du propriétaire.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Barème des retraits de points du permis de conduire
Faire face à un contact agressif au téléphone
Les quatre attitudes de base de la négociation

7 conditions de réussite pour la résolution de problème
e-justice Le portail européen sur la Justice
Responsabilité Pénale et Responsabilité Civile en France

Autres Bien-être, Communication et Juridique :

Récapitulatif 6 Bien-être
Récapitulatif 5 Communication
Récapitulatif 6 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :