Récapitulatif 14 Emploi


Récapitulatif 14 Emploi

Boosteremploi

Depuis le dernier récapitulatif, début juillet 2014, j’ai écrit 169 nouveaux articles, toutes catégories confondues. Le rythme d’écriture reste autour de 3 articles par semaine.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


Les articles :

avant-entretien
Entretien d’embauche : avant de partir au rendez-vous

chômage
Chômage : Les droits rechargeables, mode d’emploi
Chômeur : Comment ne pas perdre en cas de travail
Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Les étapes d’un licenciement

contrat
Déclaration préalable à l’embauche : Mode d’emploi
Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition
Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion

Le CDI intérimaire : Les points forts et les points faibles
Le contrat de génération : L’argent n’est pas la seule motivation

cv
CV pour un premier emploi : meubler est inefficace
Le CV d’un jeune diplômé : Que doit-il contenir ?
Un CV ou des CV

emploi
Carrière : Plus on vieilli et moins on fait de concession
Changer d’emploi pour un revenu inférieur ?
Entretien de départ : Vous quittez votre poste ?
Quitter son emploi ou rester : Telle est la question

entretien
Entretien d’embauche : La prise de notes par le recruteur
Parler salaire durant un entretien d’embauche : Les risques

intégration
Conseils pour bien s’intégrer dans une nouvelle entreprise
Nouvel emploi : une réprimande met-elle l’intégration en danger ?
Période d’essai interrompue : En tirer les leçons

Période d’essai interrompue : Et alors ?
Période d’essai interrompue : Faire son deuil
Période d’essai interrompue : Repartir du bon pied

junior
Jeunes diplômés et premier emploi : Lâchez la pression
Jeunes et sans diplôme : Les écoles de la seconde chance ou E2C
Premier emploi : Les jeunes apprennent vite

Premier emploi : Méthode de recherche d’emploi
Trouver son premier emploi est différent de trouver un job

lettre de candidature
Candidature spontanée : 6 pièges à éviter
Quand une candidature spontanée n’est pas vraiment spontanée

points forts – points faibles
6 faiblesses positives pour l’entretien d’embauche
Points faibles à citer en entretien d’embauche 1/6 : Mort de trac
Points faibles à citer 2/6 : Les échecs professionnels

Points faibles à citer en entretien 3/6 : Un défaut, et alors ?
Points faibles à citer en entrevue 4/6 : Le manque d’expérience
Points faibles à citer en entretien de recrutement 5/6 : Trop expérimenté ?

Points faibles à citer en entretien 6/6 : Pas, pas assez, pas les bons ou trop de diplômes
Point faible ou point fort : Le narcissisme
Points faibles en entretien d’embauche : Pourquoi et comment ?

prospection
Chômage : Relancez votre recherche d’emploi
Emploi : Mais pourquoi le recruteur avait dit oui ?
Recherche d’emploi : Les 5 premiers pas

Recherche d’emploi : Pourquoi la réponse est aussi longue
Recherche d’emploi : Pourquoi le poste vous a échappé
Recherche d’emploi : Surqualifié (e) pour le poste

Salon Emploi : Tout l’intérêt pour le chercheur d’emploi
Stagnation dans sa recherche d’emploi : se remettre en question

question
Entretien de recrutement : Décrire une tribu et oser y aller

recherche
Candidature : Gare aux détails qui font mal
Emploi : 22 millions de DPAE, et moi, et moi, et moi ?
En poste ET en recherche d’emploi : Bien réagir

En poste ET en recherche d’emploi : Les risques
En poste ET en recherche d’emploi : Prudence
Le chargé de recrutement veut vous imposer
Salaire : Comment chercher son salaire

reconversion
Évolution professionnelle : Reconversion et réorientation

recruteur
Recruteurs : 7 conseils pour évaluer les candidats
Entretien d’embauche : La passion et l’enthousiasme
Recrutement : La richesse de la personnalité

Entretien d’embauche : La curiosité est un bon défaut
Recrutement : le choix se fait par les détails
Entretien d’embauche : Les lumières

Recrutement : Audace, ambition ou provocation
Recruteur : Les bonnes questions en entretien d’embauche

Embauche : Création de poste ou remplacement
Emploi : Pourquoi une entreprise recrute
Recrutement : Attirer des candidats par la RSE

Recruteur : La présélection des candidats
Salon Emploi : Tout l’intérêt pour l’employeur

En complément :

Burnout : Symptômes, Causes et Conséquences
Mon aide directe : Votre participation
Attitude en entretien d’embauche : l’effet miroir

Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler
L’écoute active : mode d’emploi
Mauvaise réputation sur Internet : C’est gênant quand on cherche un emploi

Mauvaise réputation sur Internet : que faire quand on cherche un emploi ?
Comment valider ses stages pour sa retraite
La pénibilité au travail : Les facteurs de pénibilité

La pénibilité au travail : Mode d’emploi
Licenciement, Rupture conventionnelle, Démission, Jurisprudence : Définitions
Nacre : Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’Entreprise

Période d’essai en Belgique : disparue
Prime sur objectif : Mode d’emploi et jurisprudence
Salarié protégé : Comment le devenir

Travail, Licenciement : Obligation de loyauté
Premier poste de manager : L’angoisse du premier jour
Salaire : Critères de variation des salaires

Journée de travail : 10 minutes avant de partir
Arnaques, fraude, virus : Pôle emploi met en garde
Sites officiels de 20 pays et gouvernements

Autres Emploi :

Récapitulatifs Emploi :

 1     3     4     5     6     7     8     9     10    11    12 

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CV pour un premier emploi : meubler est inefficace


La recherche de son premier emploi commence par son premier CV

CV okLe débutant sur le marché du travail se trouve confronté à un dilemme : Les offres d’emploi indiquent que les candidats doivent avoir une première expérience, réussie, alors qu’il faut bien débuter par un premier emploi.
Alors comment le décrocher ?

Le premier outil, du débutant au senior, est le CV.

Si pour un senior, la difficulté est de faire tenir le CV sur une page ou deux, le débutant, lui, est confronté à la difficulté de remplir sa page.

En dehors de ses études, avec ou sans diplôme, il a peu d’expérience à y mettre.

Meubler un CV

Comme une page blanche ou presque blanche montre que ses expériences sont peu nombreuses, voire inexistantes, le débutant va se mettre à « meubler », c’est-à-dire, à trouver des informations à mettre sur sa feuille, sans trop savoir si cela est efficace.

Les moyens de remplir le CV pour un débutant sont, entre autres :

Mettre tous ses diplômes

Le nom des diplômes, avec mentions, spécialités, prix obtenus, du Brevet au dernier diplôme, avec l’idée, que plus il y en a et mieux on verra son parcours.

A défaut d’avoir obtenu des diplômes, le titre des formations suivies, académiques et des formations continues, rempliront bien la page. Toutes les formations doivent-elles présentes sur le CV ?

Mettre tous ses stages et jobs

La liste des stages, dès le stage obligatoire de découverte en 3ème, jusqu’aux stages en entreprise, sont des expériences et comptent comme telles. Plus les études sont longues et plus le nombre de stages augmente. Une aubaine pour les diplômés ?

Certains jeunes ont travaillé l’été, au boulot de leurs parents, ou en solo, sur une station balnéaire ou encore en colonie de vacances, etc. Les autres regrettent d’avoir passé de bonnes vacances sans s’intéresser au monde du travail, trop éloigné de leurs études.

Les petits boulots dans l’année sont aussi des expériences. Rémunérés avec un contrat de travail temporaire ou bénévoles dans une association ou le magasin d’une connaissance, les jobs sont plus ou moins apporteurs d’expériences. Entrent-elles dans le cadre « professionnel » ?

Mettre loisirs et autres centres d’intérêt

La rubrique du bas de page est un moyen de remplir le CV. Elle contient la liste des sports, des voyages, des autres loisirs. Il doit y avoir dans le lot quelque chose qui va intéresser un recruteur, n’est-ce pas ? Ou pas ?

La qualité plus que la quantité

Un CV pour la recherche d’un premier emploi est l’occasion d’apprendre à mettre l’essentiel.

Si formations, stages, jobs et centres d’intérêt, sont les rubriques que l’on met dans un CV, il est plus efficace de sélectionner les informations que l’on va mettre devant les yeux d’un recruteur.

Le choix va faire en fonction de deux critères principaux : Soi et l’Autre.

Soi

C’est répondre à la question de ses savoir-faire.  » Qu’est-ce que j’ai appris ? « ,  » Qu’est-ce que je sais faire ?  »

A chacune de ses questions, il y en a une supplémentaire :  » Est-ce que l’information que je m’apprête à donner va servir à ma candidature ?  »

L’autre

L’autre, c’est le recruteur qui peut être aussi le futur chef ou le futur patron. Celui-ci a rédigé une annonce et cherche un candidat qui sera apte à tenir le poste.

Il va donc chercher, parmi les CV qu’il reçoit, ceux qui sont les plus intéressants pour lui. Il cherchera une personne pour exécuter les tâches du poste, et jamais pour faire plaisir à un candidat. Le piston fonctionne très, très rarement. La recommandation, oui, le piston, non.

Le débutant va donc sélectionner les informations qu’il pense utile pour répondre aux critères de sélection du recruteur.

Un CV sur une demi-page

Mieux vaut un CV sur une demi-page, avec tous les éléments utiles pour le recruteur, sera plus efficace qu’un CV d’une page contenant des informations inutiles.

Et la lettre de motivation

La lettre de motivation est plus importante que le CV pour un débutant. C’est le moyen le plus efficace pour combler son manque d’expérience et de proposer son enthousiasme et sa volonté de bien faire.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour un soutien,, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le CV d’un jeune diplômé : Que doit-il contenir ?
CV : Formations conseils pour les présenter
CV « arrangé » : Même aux postes les plus importants, ils se font prendre

Candidature spontanée : 6 pièges à éviter
Recruteur : La présélection des candidats
Carrière : Plus on vieilli et moins on fait de concession

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Candidature spontanée : 6 pièges à éviter


Pièges et solutions pour une bonne lettre de candidature spontanée

piège à candidature spontanée

piège à candidature spontanée

Rédiger une lettre de candidature spontanée est un exercice compliqué dans la mesure où une offre d’emploi est absente. Les critères de sélection sur les savoir-faire, les savoir-être, les diplômes, les compétences, ainsi que la description du poste sont totalement absents.

Comme aurait pu dire Monsieur de la Palisse : quand une entreprise publie une annonce, c’est qu’elle recrute. Et en l’absence d’une annonce, cela voudrait-il dire que l’entreprise n’a pas de besoin ?

C’est une erreur, bien sûr !

1er piège : croire que l’entreprise n’embauche pas

Si vous vous retenez d’envoyer une lettre de candidature spontanée à l’entreprise qui vous plaît, vous risquez de passer à côté.
L’entreprise s’apprête justement à recruter. Avec votre candidature, elle aurait fait des économies sur l’annonce et vous n’auriez pas eu de concurrent sur le poste.

  • Renseignez-vous sur les perspectives d’embauche de l’entreprise

2ème piège : mal rédiger sa lettre de candidature

Toutes les règles qui s’appliquent à une lettre de candidature en réponse à annonce s’appliquent aussi à une lettre de candidature spontanée.

Il faut réfléchir à ce que la lettre doit contenir, aux choix des mots, au vocabulaire employé par l’entreprise et par soi, au rapprochement à exposer entre ses expériences et les besoins de l’entreprise.

  • Pensez votre lettre avant de la rédiger
  • Lisez et relisez votre lettre
  • Supprimez toutes les fautes de français, avant de l’envoyer

3ème piège : confondre lettre spontanée et mailing

Un mailing, c’est le même texte envoyé à plusieurs destinataires. Or chaque entreprise est unique, ne serait-ce que par la personne qui va recevoir la lettre de candidature.

  • La candidature spontanée est à personnaliser :
    • Nom de la personne destinataire
    • Informations sur l’entreprise
    • Rapprochement entre savoir-faire et entreprise
    • Description des savoir-être avec l’image et la politique de l’entreprise

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

4ème piège : Demander un job sans savoir lequel

Lorsque les compétences du candidat sont multiples au point de pouvoir postuler à plusieurs postes dans une entreprise, se pose alors la question du choix du poste à mettre dans la lettre de candidature spontanée.

Ce n’est pas à l’employeur de décider à quel poste vos compétences seraient le mieux utilisées. Il n’en a ni le temps ni l’envie.

  • Imaginez votre poste idéal dans cette entreprise et proposez vos services en conséquence

5ème piège : Oublier le but de la lettre spontanée : demander un rendez-vous

Quelle soit spontanée ou en réponse à annonce, une lettre de candidature a pour objet d’intéresser suffisamment le recruteur, en l’occurrence, l’entreprise directement, pour qu’il vous contacte, en retour, pour vous fixer un rendez-vous. Téléphonique ou en face-à-face, selon le degré d’intérêt suscité par vos propos dans le courrier.

  • Proposez une date et une heure pour appeler l’entreprise au sujet de votre candidature en laissant la possibilité à celle-ci d’en changer. À mettre juste avant la formule de politesse

6ème piège : Laisser tomber trop vite ou harceler l’entreprise

À moins de tomber juste au moment où l’entreprise se prépare à publier une annonce, le candidat doit s’attendre à ce que le délai de réponse à sa lettre de motivation spontanée soit plus long que pour une candidature en réponse à annonce.

C’est pourquoi, le découragement est fortement déconseillé.

A l’opposé, le harcèlement avec une relance systématique tous les deux jours ou toutes les semaines est contreproductif.

  • Relancer l’entreprise, une première fois, pour savoir si le courrier est bien arrivé et s’il a été lu
  • Relancer une seconde fois, pour connaître la position de l’entreprise sur la candidature et de la date d’un prochain contact
  • Rappeler l’entreprise à la date convenue, parfois plusieurs semaines ou mois plus tard, pour savoir si les besoins de l’entreprise ont changés et si ses compétences peuvent à nouveau intéresser l’entreprise

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Parler anglais dans un entretien d’embauche : How goude is ior english ?
Emploi Entretien de recrutement : Des trous dans son CV
Entretien de recrutement : Gardez votre calme !

Risques et moyens dans un entretien d’embauche
Entretien d’embauche : Soyez vous-même !
Entrevue de recrutement : Faute avouée à demi pardonnée

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Trouver son premier emploi est différent de trouver un job


Un premier emploi est différent d’un job

les jeunes à la recherche du premier emploi

Vie active

Un emploi va conférer une expérience professionnelle par un contrat de travail hors d’un cursus scolaire. C’est l’entrée dans la « vie active », le statut de salarié ou de chef d’entreprise. C’est l’aboutissement attendu de ces années d’études.

Un job est alimentaire. Il vous permet, sur une période précise et néanmoins courte, de gagner de l’argent. L’intérêt est porté presque exclusivement sur le revenu que vous allez recevoir.

Un emploi, c’est autre chose

Un emploi est plus contraignant car il devient votre seule source de revenus. Vous devrez compter uniquement sur vous-même pour gagner de l’argent.

Un premier emploi, c’est aussi apprendre. Quand vous quittez l’école, avec ou sans diplôme, vous ne savez rien.
Vous avez certes des connaissances et certaines d’entre elles vous ont servies pour vos stages. En fait, ce n’est que la valise avec laquelle vous allez voyager tout au long de votre carrière.

Maintenant, vous avez à la remplir avec vos nouvelles expériences à acquérir :

  • les tâches liées au poste,
  • les relations avec les autres,
  • les outils et les méthodes employés,
  • le style et la culture de l’entreprise,
  • etc.

Embauche à la clé

Nombre de jeunes se sous-estiment dans l’espoir de décrocher plus rapidement un premier emploi. Ils perdent ainsi tout le bénéfice de leur(s) diplôme(s).

Un employeur va embaucher un jeune parce que ce jeune va apporter à l’entreprise, parce qu’il aura décelé chez lui, ou elle, ce qui manque dans son organisation.
Vous éviterez la réponse « vous êtes trop qualifié pour le poste »

C’est le point de départ de votre carrière, celle que vous allez mettre sur votre CV jusqu’à la fin de votre carrière

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Job dating ou speed recruiting : Faire une bonne impression
Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
Trop jeune pour le RSA : Le Service Civique est là

La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?
Le Titre Emploi Service Entreprise ou Tese pour simplifier les formalités d’embauche et de gestion
Recherche d’emploi : Surqualifié (e) pour le poste

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 12 Emploi


Récapitulatif 12 Emploi

Boosteremploi

Depuis le dernier récapitulatif, début janvier 2014, j’ai écrit 79 nouveaux articles, toutes catégories confondues, dont 24 dans cette catégorie Emploi. Le rythme d’écriture reste autour de 3 articles par semaine.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


Les articles :

Recrutement : Votre image de marque pour votre recherche d’emploi
Entreprise : Charte de la parentalité
Pré-embauche : LES contrats, mode d’emploi

Pré-embauche : LES périodes d’essai, mode d’emploi
Promesse d’embauche et pré-embauche : Ne pas confondre
Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées

Recherche d’emploi : Sérendipité ou Aider la chance
RSA 2014 : Combien toucherez-vous ?
RSA, Revenu de solidarité active : Il faut le demander

Trop jeune pour le RSA : Le Service Civique est là
Le Service Volontariat Européen (SVE) pour partir en Europe
Quitter la France pour partager ses compétences : le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Volontaire dans l’Administration française à l’International : Le VIA
Recrutement : Les clichés sur les femmes et sur les hommes
Chômage : Aide à la mobilité

Recrutement : 8 réponses à la question « qu’emporteriez-vous sur une île déserte ? »
Chômage : Les motifs d’inscription à Pôle emploi
Chômage : Qui n’est pas compté dans les statistiques ?

Contrôle de référence aux abonnés absents
Recrutement : La mise en situation
Quels Points faibles mettre dans une lettre de motivation ?

Emploi : CV papier vs Profil sur des réseaux sociaux
Être timide et réservé : point faible ou point fort
Contrôle de référence : Peur du référent ?

En complément :

Québec vs France : équivalence des études et des diplômes
Image de Marque personnelle : Définition et concept
Vaccination : Le calendrier de 10 vaccins

La mémoire pour une meilleure efficacité personnelle
Psychologie positive, Pensée positive, Parler positif
Pôle emploi a les yeux sur vos comptes bancaires

Travail du dimanche : que dit la loi
Comment annuler un licenciement ?
Conflit entre salarié et employeur : Les intervenants

AGEPI ou Aide à la garde d’enfants pour les parents isolés, mode d’emploi
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
Workaholic ou Bourreau de travail : du burnout au karōshi mortel

Friday Wear ou Le vendredi relax
Management : 8 différences entre la France et l’Allemagne
Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?

Poste de travail vacant : Les besoins de transition des causes IMPRÉVISIBLES
Poste de travail vacant : Les mesures de transition
Poste de travail vacant : Pallier aux causes extérieures

Méthode : ACP ou Approche centrée sur la personne
2014 : Les jours fériés
Conversion taille de soutien-gorge

Autres Emploi :

Récapitulatif Emploi :

  1                         10    11

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recrutement : Votre image de marque pour votre recherche d’emploi


Votre image de marque : N°1 pour votre recherche d’emploi

Mon image de marque Ma recherche d'emploiLa recherche d’emploi est un mécanisme de marketing et de communication

Vous devez paraître la personne la plus compétente possible pour le poste à pourvoir. Et aussi celle qui sera la mieux intégrée dans l’entreprise.

Vous devez non seulement convaincre que vous avez les capacités, l’expérience, l’envie d’assumer les responsabilités du poste, mais vous devez aussi réussir votre casting.

Les intermittents du spectacle savent que pour décrocher un rôle ou un poste pour un projet culturel, ils doivent donner une image d’eux-mêmes, leur image de marque, la plus attrayante possible.

On reconnaît un clown à son maquillage et son costume, il en est de même d’un patron d’entreprise. Il faut avoir le look, le charisme, l’énergie rayonnante nécessaires pour décrocher Ce job que vous convoitez.

Avant les entretiens de recrutement, l’image de marque se trouve déjà dans votre CV et votre lettre de candidature

Donnez le meilleur de vous-même !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Ayez l’air d’être la personne indispensable en entretien d’embauche
50 ans et plus : Comment voulez-vous être appelé ?
Job dating ou speed recruiting : Faire une bonne impression

Entretien d’embauche : Soyez vous-même !
Comment donner confiance à son interlocuteur
Être à l’aise avec soi pour bien parler

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 11 Communication
Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Récapitulatif 11 Emploi


Récapitulatif 11 Emploi

au 31 décembre 2013
Boosteremploi

Depuis le dernier récapitulatif, 6 mois plus tôt, j’ai écrit 85 nouveaux articles, toutes catégories confondues, dont 39 dans cette catégorie Emploi. Le rythme d’écriture reste autour de 3 articles par semaine.

Si vous souhaitez me faire part de sujets à traiter, que vous désirez voir développer, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Tous les liens sont regroupés dans la page : Emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


Les articles :

Réflexions pour une orientation professionnelle
Chômage : Sortez de votre indécision
Démission, réorientation professionnelle : la problématique du choix
7 raisons pour poursuivre sa recherche d’emploi durant l’été
Entrevue de recrutement : Faute avouée à demi pardonnée

Réorientation, reconversion : Faites ce que vous aimez ?
Reconversion : Manque d’expérience, comment convaincre
Entretien d’embauche : Entre déception et espoir
S’habiller « comme il faut » pour un entretien d’embauche

Connaître ses limites face à un recruteur en entretien d’embauche
Raconter son CV en entrevue de recrutement
Echanger durant l’entretien d’embauche
Entretien d’embauche : 4 conseils pour inspirer confiance aux recruteurs

Comment rater son entretien d’embauche
Dites du mal de votre ancien chef ou de vos anciennes entreprises
Soyez irrespectueux envers le recruteur pour rater son entretien d’embauche
Ayez l’air d’être la personne indispensable en entretien d’embauche

Motifs de départ : papillon ou pas de bol
Emploi : Licenciement et Contrôle de référence
Recrutement : Contrôle de référence, mode d’emploi
Chômeurs, un traitement inégal par Pôle emploi

Le sourcing dans le recrutement 2.0
Emploi franc : Définition et conditions
Emploi d’avenir : Pour qui, comment
Le recrutement conversationnel ou social : Mode d’emploi pour les entreprises

Marre du chômage !
Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?
CESU : Pour quels services à la personne
Point faible : compensez avec des gants de cuir

Indemnité chômage : Comment est calculé le montant de l’Allocation d’aide au Retour à l’emploi
Chômage, argent et restrictions
Dépôt de bilan : rebondir
Comment est calculé le montant du RSA
Des offres d’emploi trop belles

Handicap et Emploi : Comment trouver 1/2
Handicap et Emploi : Comment trouver 2/2
Point fort, Atout, Force, Talent, Entretien d’embauche
Point faible, Axe de progrès, Faiblesse, Entretien d’embauche
Pôle emploi connecté à l’URSSAF

En complément :

Le veinard et le malchanceux
Confiance en soi : Un indicateur pour la mesurer
Pôle emploi a les yeux sur vos comptes bancaires
Génération W ou babyboomers
Le sage et l’absurde

Bâtir l’Expérience Client 1/3 : une démarche, un parcours
Bâtir l’Expérience Client 2/3 : Objectif et Pertinence
Bâtir l’Expérience Client 3/3 : L’ingénierie inversée et Kaizen
Prise de décision : L’heure du doute et de la remise en question
Températures Celsius et Fahrenheit pour un four : Thermostat 1 à 8

Autres Emploi :

Récapitulatif Emploi :

  1       3      4      5      6      7      8      9      10  

Tous les billets de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

Sans oublier les sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Des offres d’emploi trop belles


Les sirènes vous appellent : ne répondez pas !

Certains pirates sur Internet n’hésitent pas à passer de fausses offres d’emploi très alléchantes.

Elles apparaissent brusquement dans votre messagerie et vous propose un job tellement facile et plutôt bien rémunéré, bien écrit à vous en donner envie que vous êtes très tenté d’y répondre.

Ulysse et les sirènes

Sachez décrypter les arnaques et éviter des ennuis judiciaires importants.

En voici un exemple très récent :

« Cher monsieur / madame,
T M est une société française spécialisée dans la vente et le rachat de matériel de tout genre (imprimerie, fournitures de bureau, pièces autos, matériels informatiques, matériels électroniques, vêtements etc.….).
Nous recherchons des personnes d’entière confiance pour pouvoir collaborer avec elles ainsi que disponible, dotée d’une grande intégrité et ayant son propre domicile.
Sa tâche consistera à recevoir à son domicile le matériel (commandé et payé par nos soins) puis à le réexpédier vers nos différents clients à nos frais par notre transporteur.
Nous avons adopté cette politique de travail afin de minimiser les frais inutiles de location d’entrepôt.
Vous serez rémunéré à 1100 Euros (pour la période d’essai de 1 mois) et 1800 Euros par la suite si cet essai est satisfaisant.
Toutefois, il est indispensable que vous disposiez d’une connexion internet et d’une imprimante à votre domicile car vous aurez à imprimer les différents documents de réexpédition que nous vous transmettrons par mail après réception de ces colis livrés.
Si vous êtes intéressé, veuillez nous faire parvenir par mail une copie recto verso de carte d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile (Facture EDF ou TELEPHONIQUE ou GAZ ou GDF) à votre nom datant de moins de trois mois et vos numéros de téléphone fixe et portable.
Ces documents seront acheminés à notre service de recrutement pour dans un premier temps vous introduire dans notre base de données employés.
Par la suite, la période d’essai de 1 mois commencera et vous serez rémunéré à 1100 euros et débouchera surement à une embauche.
veuillez nous contacter par mail tm @ tm.com ou au 09xxxxxxxx »
Merci et bonne réception.
GERANT
Nom du gérant : N. C.
Nom de l’entreprise T M
rue
33000 / Bordeaux
R.C.S BORDEAUX
Code NAF :   5821Z
Siret:
N° TVA :
Tel :
Fax :
E – mail : »

Avertissement

Le nom de l’entreprise, du gérant et les informations permettant les identifier sont différents du texte original car mon propos est de mettre en garde mes lecteurs sur le principe, puisque ces noms changent en fonction du message et qu’une arnaque avec un nom a une durée de vie très limitée. Ensuite nouveaux noms et tout recommence.

Décryptage

Une recherche d’information simple permet de trouver les incohérences suivantes :

  • Le code NAF de l’entreprise 5821Z signifie « Edition de jeux électroniques ». Quel est le rapport avec l’activité annoncée en début du mail ?
  • L’entreprise existe bien. Seulement, son gérant a changé depuis peu et il s’appelle T. P. et non pas N. C., vraisemblablement le nom de l’ancien gérant. Le pirate n’a pas vérifié ce détail

Ça ne vous surprend pas que l’on ne vous indique pas

  • La fréquence de l’envoi de colis,
  • Le nombre de colis,
  • La taille des colis, alors que cette « entreprise » ne vous demande pas si vous avez la place suffisante pour les stocker ?

Qu’en est-il du contenu des colis ?

Matériels en tout genre ou drogues, objets volés, contrefaçons, etc. ?

Et puis,

Vous donneriez votre carte d’identité au premier venu dans la rue ? Alors, pourquoi le faire par Internet à un parfait inconnu, douteux de surcroit ?

Et encore,

En donnant la preuve de votre lieu d’habitation, obligatoirement suffisamment grande pour stocker des colis, vous désignez exactement l’endroit où des voleurs peuvent vous rendre visite pendant que vous êtes à la Poste pour expédiez ces colis.

Et les salaires, et les remboursements des frais ?

Aucune indication sur :

  • Un contrat de travail,
  • Une convention collective,
  • Une description du poste,
  • Un règlement intérieur,
  • Une protection sociale,
  • Les modalités d’avance et/ou de remboursements des frais de réception ni de transfert des colis,
  • Le paiement du soi-disant salaire, où, comment et quand a-t-il lieu ?,
  • les critères qui permettent de savoir si la période d’essai est concluante ou pas,
  • Les conditions de rupture des relations

Attention

Ne répondez JAMAIS à des annonces effectuées par mail.

Faites très attention aux incohérences.

Ne laissez pas de fausses identités vous leurrez au point de donner des informations sans rien recevoir en retour, sinon un éventuel travail de passeur, une complicité de vol ou de trafic de drogues.

Les seules annonces d’offres d’emploi sur Internet sérieuses sont celles qui paraissent sur des sites spécialisés, ayant pignon sur rue, à la réputation de sérieux indiscutable.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Ordonnance n° 2011-1012 du 24 août 2011 sur la fuite des données personnelles
Europe : Liste d’associations de consommateurs
Hors Europe : Liste d’associations de consommateurs

Signalez un mail frauduleux
Déposer plainte sur Internet pour escroquerie
Sécurité sur Internet : Les 10 commandements

Marre du chômage !
Plus de questions à poser à un recruteur
Recrutement : Refuser un poste

Autres Emploi, Juridique et Sécurité :

Récapitulatif 10 Emploi
Récapitulatif 10 Juridique
Récapitulatif 10 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Réorientation, reconversion : Faites ce que vous aimez ?


Ah ! Faire ce que l’on aime !

Votre point fortJ'aime mon travail

Il est sûr que si on aime ce que vous faites, vous le faites mieux, avec plaisir et satisfaction. C’est ce qu’on appelle un point fort.

Un travail bien fait peut l’être avec de l’effort et sans plaisir. D’autres motivations peuvent vous amener à bien travailler :

  • par crainte de perdre son emploi,
  • pour le revenu que l’on en tire,
  • parce qu’il permet d’obtenir un statut social, une image qui donne envie à d’autres
  • etc.

Une vocation est l’exemple typique d’une activité que l’on aime. Quelles que soient les contraintes que l’on a alors dans le travail, elles font partie du plaisir que l’on peut ressentir à l’exercer.

Faire ce que l’on aime = succès ?

Tout dépend de ce que l’on appelle succès.

La passion peut conduire à une satisfaction intérieure, et peut conduire à la pauvreté ou à la richesse matérielle. Les joueurs, les parieurs en sont l’exemple type. Les religieux aussi, dans un autre registre de satisfaction et de passion.

Devenir un expert pour convaincre

Quand on choisit une reconversion ou une réorientation professionnelle, il faut parvenir à convaincre un futur employeur ou de futurs clients.

Si votre choix se porte sur ce que vous aimez, vous allez compléter votre formation et atteindre un degré d’expertise suffisant pour les convaincre.

Attention à la désillusion

Transformer un plaisir en une profession, c’est passer de l’amateurisme au professionnel.

C’est convertir une passion en un métier. Cela demande de compléter les informations sur le métier, de comparer les informations obtenues avec les préjugés, les idées toutes faites, et la réalité du marché, les attentes des entreprises ou des particuliers, c’est-à-dire des clients, directement si vous vous mettez à votre compte ou indirectement au travail d’un emploi dans une entreprise, et la concurrence.

« I love ma job » : « J’aime mon travail » (expression canadienne)

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Démission, réorientation professionnelle : la problématique du choix
Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Se reconvertir ou changer d’employeur ?

Réflexions pour une orientation professionnelle
Comment faire passer mes idées en 8 étapes
Pourquoi les propositions, recommandations, nouvelles idées sont-elles souvent refusées?

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 10 Communication
Récapitulatif 10 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Partir pour travailler chez le concurrent


Le concurrent vous propose un job

Vous êtes en poste et le concurrent de votre entreprise vous approche et vous propose de vous embaucher. Ça vous tente ?Viens chez moi : le concurrent

La première question est celle du Pourquoi ?

Pourquoi est-ce que le concurrent s’adresse à vous ?

  • Parce qu’il reconnaît vos compétences, puisque vous lui avez chipé un marché ou que vous avez amélioré les performances de votre patron actuel ?
  • Ou parce qu’il veut obtenir, à peu de frais durant votre période d’essai, tous les renseignements sur les produits, les méthodes, les objectifs, les projets de votre patron actuel ou qu’il souhaite l’affaiblir en le privant d’un bon élément ?
  • Ou les deux ?

Les chasseurs de têtes, eux-mêmes, peuvent ne pas connaître la Vraie motivation de leur client.

Prenez le temps de la réflexion

En tout état de cause, analysez et réfléchissez.

Si vous êtes soumis à une pression pour que vous rejoigniez rapidement le concurrent, alors c’est qu’il y a anguille sous roche. Vos capacités et vos savoir-faire seront toujours là dans quelques semaines !

Au contraire, si le concurrent a posté une offre d’embauche officielle, cela semble nettement plus sérieux.

Vous proposez-t-il des conditions de travail identiques ou presque ? Un salaire nettement au-dessus ou quasi-équivalent ?

Selon la réponse, considérez les avantages et les inconvénients de quitter votre emploi pour un autre où vous ne connaîtrez la vraie raison que si vous parvenez à terminer votre période d’essai à son terme et en étant toujours en place,
sinon gardez le silence de façon à ce que votre chef actuel n’apprenne pas où vous êtes allé durant ces quelques mois,
et espérez qu’il vous reprenne, sinon lancez-vous dans une nouvelle recherche d’emploi.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
Prise de décision : Comment est-elle prise ?
La fatigue durant la période d’essai

Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?
Cinq critères pour savoir ce que l’on veut
10 conseils pour décider de poursuivre ou d’abandonner une décision

Autre Emploi, Organisation

Récapitulatif 9 Emploi
Récapitulatif 4 Organisation
Récapitulatif 8 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Choix de carrière : Suivre sa passion


Profitez de cette période de recherche d’emploi pour suivre votre passion

mon boulot est ma passionVotre ancien poste ne vous convenait pas, faites le bilan de ce vous souhaitez éviter et de ce que vous souhaitez retrouver ou trouver.

Mettez toutes les chances de votre côté en vous mettant au goût du jour.
Tant qu’à changer d’emploi, autant en trouver un qui vous convienne mieux que les précédents.

  • Déterminez vos propres critères de choix du job idéal.
  • Pensez à une reconversion éventuelle.
  • Formez-vous aux nouveaux outils, matériels, méthodes, langues, etc.
  • etc.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut
50 ans et plus : Agir pour avancer

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
La prise du nouveau poste, du nouvel emploi

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

Senior: Être présent(e)


Pour que l’on ne vous oublie pas, soyez présent(e) !

être présentPersonne ne vient vous voir. Personne ne vous appelle. Personne ne vous propose un job.

Vous vous sentez obsolète, passé(e), dépassé(e), mis(e) au rebut, coulé(e).

Sommaire :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Quinqua : Forcer le respect
Baby boomer : Afficher sa force tranquille

50 ans et plus : Rester en forme
Tempes grises : Soigner son apparence
Seniors : Exprimez-vous correctement

Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut
50 ans et plus : Agir pour avancer
Choix de carrière : Suivre sa passion

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Montrez-vous !

Être au chômage implique d’en parler autour de vous pour montrer que vous êtes toujours là, droit(e) dans vos bottes. Personne ne vous abattra.

  • Occupez le terrain,
  • Visitez des sites d’emploi,
  • Participez à des salons,
  • Rejoignez une association de défense des chômeurs,
  • Participez à la vie de votre quartier, de votre commune,
  • Inscrivez-vous à des forums,
  • Faites part de votre expertise dans un blog,
  • Créez un site web,
  • Communiquez sur les réseaux sociaux pour démontrez votre savoir-faire,

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour ne pas rester isolé (e), contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Stratégie de présentation en six points
Les raisons de l’échec à l’embauche
Boosteremploi : Témoignage et remerciements de Sylvie

Salons de l’emploi : Préparation et repérage
Emploi : Votre pitch de présentation
Emploi : Pourquoi être sur les réseaux sociaux

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Attitude congruente en entretien de recrutement


Dans toute entrevue d’embauche, une bonne dose de stress est présente.

Vous savez que vous vous serez en face d’un inquisiteur qui va chercher le plus possible à en savoir sur vous.
Le recruteur aura lu votre CV. Or moins de 20% des CVs contiennent des informations 100% vraies.

Si, si ! J'aime l'eau
Loisir : Natation
J’adore ça ! Si, si !!

D’un côté vous avez besoin de ce job, de l’autre le recruteur a besoin de savoir si vous convenez au poste.

Voici une série de conseils pour votre entretien de recrutement :

  1. Votre corps parle
  2. Mentir en entrevue ou se sentir mal à l’aise
  3. Panique à bord
  4. Pourquoi cacher les trous de son parcours professionnel ?
  5. Soyez vous-même
  6. Surtout gardez votre calme

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Congruent Définition Communication verbale et non verbale
Comment bien mener un entretien
Génération Y : Comment les recadrer au travail

Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?
Stress : Utilisez votre intuition 2/2

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Job dating ou speed recruiting : Faire une bonne impression


L’objectif principal pour le candidat est de se faire remarquer

se faire remarquer en entretien d'embauche ou ailleursparmi les dizaines de candidats qui ont également participer au même job dating ou speed recruiting.

Avec un quart d’heure d’entretien avec un recruteur. Cela fait entre 20 et 30 candidats dans la journée.

Le recruteur a peu de temps pour se faire une idée du candidat, de son parcours, de ses expériences les plus marquantes et de sa motivation, sans parler de sa personnalité.

Il va donc préparer un questionnaire, court, de deux à trois questions, droit au but et le candidat va devoir répondre, d’une manière synthétique sans être trop laconique, lui aussi, droit au but.

Que faire pour cela

Mimiques, postures, sourires, intonation de la voix, regards vont être déterminants dans l’impression donnée au recruteur, autant que le choix de son habillement, son odeur et sa ponctualité, sa convivialité, ses silences de réflexion, sa préparation à cet exercice difficile.

Pour autant, candidat et recruteur ont pour objectif commun, de déterminer si un entretien supplémentaire, et plus classique, vaut la peine.

Pour se distinguer des autres candidats, il faut apporter son CV, avec une photo, en haut à droite de la feuille. C’est un des rares cas, avec les salons de l’emploi, pour lequel je préconise d’inclure une photo dans le CV. C’est parce que le recruteur vous voit en même temps que le CV, juste avant ou juste après l’entretien.

Contrairement à la photo sur un CV qui va servir de critère de discrimination, la photo sur un CV pour un job dating ou speed recruiting ou un salon va servir au recruteur à se remémorer le visage du candidat ou de la candidate.

Résumer la compréhension du poste et de l’entreprise

En fin d’entretien, le candidat devra résumer ce qu’il a compris du poste et apportera un éclairage par une compétence ce qu’il peut apporter à l’entreprise dans ce poste.

C’est aussi ce qu’il faudra faire, en doublon donc, dans l’après entretien.

En effet, le candidat, suffisamment motivé pour décrocher le poste, va contacter le recruteur, de préférence par téléphone, ou par courriel, pour lui faire part de sa profonde motivation pour le poste, deux à trois jours après son entretien.

Ensuite, ce sera l’attente, au maximum une semaine, pour demander, en l’absence de réponse, quelle est la prochaine étape du recrutement.

Tri et classement

Le recruteur a aussi peu de temps pour trier les candidatures. A la fin de la journée marathon qu’il a passée, il aura déjà classé les candidatures en trois groupes :

  1. Les « retenus »
  2. Les « éliminés »
  3. Les « second choix »

Les « retenus » sont convoqués rapidement à un deuxième entretien d’embauche.

Les « éliminés » sont souvent prévenus rapidement, ou pas du tout.

Les « second choix » devront attendre le résultat des entretiens des « retenus » pour savoir s’ils ont encore une chance. Ceux-là devront attendre plus que les autres.

Le stress est partagé

Le speed recruiting ou job dating est comme une sélection de CVs vivants. C’est aussi un exercice difficile autant pour le recruteur que pour le candidat.

En effet, le recruteur pourrait laisser passer un « bon » profil à cause d’une mauvaise communication, ou retenir un « mauvais » profil face à un spécialiste de la communication.

C’est pourquoi, un candidat devra, en tout état de cause, prendre contact, pour tenter de convaincre que le stress du job dating ou speed recruiting l’a empêché de fournir des informations importantes sur son profil et ses motivations.

Le candidat devra alors apporter des compléments sur son expérience ou sa personnalité au recruteur, et espérer que cette « session de rattrapage » lui permettra de décrocher un second entretien d’embauche.

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts
Humour en entretien d’embauche : A manier avec précaution
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi
Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
Recrutement : La mise en situation

Autres Emploi :

Récapitulatif 8 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Présidentielles 2012 : un entretien d’embauche ?


Quelles conclusions tirer des élections présidentielles 2012 en France pour ses entretiens d’embauche ?

élection présidentielle française 2012Première conclusion : un entretien d’embauche est un exercice de communication

Avant toute autre considération, pour votre prochain entretien d’embauche, vous devez avoir en tête que vous allez pratiquer un exercice de communication : il s’agit de séduire et de convaincre que vous êtes le « bon » candidat

2. Être congruent : L’importance du langage non verbal

La congruence est la coordination entre le langage verbal et le langage non verbal.

Les experts en attitudes examinent tous les gestes et expressions non verbales des candidats.

Votre prochain entretien d’embauche va vous mettre en face d’un interlocuteur qui observera, avec attention, tous vos gestes, vos expressions, vos mimiques, votre attitude.
Plus vous serez cohérent avec votre discours, vos réponses et vos questions, et plus vous serez à même de convaincre

3. Le ton, la voix, les expressions, le choix de mots et la façon de le prononcer

Le choix des mots est très important dans vos propos que vous allez prononcer en entretien d’embauche, ET dans la bouche de votre interlocuteur.

Si le choix des mots permet de jauger votre style de communication, c’est aussi le cas pour la façon dont vous allez parler.

Avec une voix ferme, claire, sans balbutiement, vos propos auront un impact plus important qu’avec une petite voix, hésitante, geignarde ou agressive.

En entrevue d’embauche, votre interlocuteur sera sensible à une voix chaleureuse, sérieuse, calme.

4. Soyez enthousiaste… sans excès

Un fanatique n’a jamais convaincu.
Une litanie de la façon dont on se projette dans le job, dont on s’imagine la prise de poste et les premières actions que l’on mènera, est encourageant pour ceux qui sont convaincu à l’avance de la candidature de son favori, et est lassant pour les autres.

Dans un entretien d’embauche, il est important de s’imaginer être dans sa nouvelle fonction, car cela permet au candidat de montrer sa motivation.
Cependant, comme pour tout, il faut savoir se modérer et se limiter. Imiter la technique présentée au débat présidentiel du 2 mai 2012, va faire sourire votre interlocuteur car ce recruteur aussi a regardé le débat.

5. Le débat présidentiel est différent d’un entretien d’embauche

Dans le débat présidentiel, comme dans tous les échanges politiques entre candidats, quels que soient les postes auxquelles ils soumettent leurs candidatures aux suffrages d’électeurs, l’entretien se fait entre les candidats, qui savent qu’ils ne parviendront jamais à convaincre leur adversaire.
Leur but est de convaincre les auditeurs ou spectateurs.

Dans un entretien d’embauche, c’est vous qui devez convaincre votre interlocuteur : le(s) recruteur(s).

De plus, l’engagement est généralement sur une durée plus longue que le mandat présidentiel.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts
Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien

La voix pour bien communiquer en entretien d’embauche et ailleurs
Convaincre par les mots
Les noms et les verbes pour améliorer un entretien par des bonnes questions

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 2 Communication
Récapitulatif 4 Communication
Récapitulatif 5 Communication

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter