Le traumatisme du chômage


« Au secours, je suis au chômage ! »

Volontaire ou victime, se retrouver dans une situation de perte de son statut social, acquis par son travail, tout le monde aurait préféré éviter.

Vous n’êtes plus représenté(e) par le titre de votre poste, puisque vous l’avez perdu.

Financièrement, vous savez que les temps risquent d’être durs, que vous allez devoir serrer les cordons de votre bourse et réduire votre train de vie précédent.

perte d'emploi qui suis-jeFaire face

Que l’on soit trentenaire, après quelques années d’emploi, en pleine forme, seul(e) ou accompagné(e) dans la vie, vous étiez bien engagé(e) pour faire carrière.
Elle est stoppée net.

Quadra, vous avez de l’expérience, engagé(e) financièrement dans un achat de logement ou lié(e) à un loyer pour votre famille, vous angoissé(e) pour vos revenus, tout en étant à l’affut d’une nouvelle opportunité d’emploi.

Plus de 50 ans, expert(e) dans votre domaine, les préjugés contre l’emploi des séniors vous font craindre de rester sans emploi jusqu’à l’âge de la retraite et de tomber dans la précarité.

Isolé(e)

Le premier constat est que la vie change au quotidien.

faire face à son imageLe rythme du lever au coucher évolue.
Difficile de se motiver pour se lever à la même heure qu’avant, de respecter l’heure du repas le midi, voire de changer d’alimentation, de passer son temps devant Internet, d’aller se coucher d’aussi bonne heure qu’au moment qui était devenu habituel.

Les amis sont joignables, certes, sur leurs moments libres donc le midi ou le soir seulement. Du moins, celles et ceux qui sont restés en contact.

Vous devez  supporter que les autres vous traitent désormais comme un(e) assisté(e), profiteur(se) d’un système.

Des conséquences matérielles

La baisse de revenus entraîne une base du taux d’imposition pour le prélèvement à la source. Encore faut-il effectuer la démarche auprès du centre des impôts.

baisse de revenus réduire ses dépensesVotre loyer ou votre remboursement de prêt immobilier ne change pas.
Et pourtant, avec moins d’entrée d’argent, il faut continuer à payer. Au mieux, un décalage peut avoir lieu sous réserve d’avoir pris une assurance dès la signature du prêt.

Les loisirs et les petits plaisirs qui coûtent vont se trouver réduits proportionnellement à la baisse de revenus.

Les démarches

Après la démarche d’inscription à Pôle emploi, simple si tous les documents, comme les bulletins de salaire, y compris le dernier, et l’attestation de l’employeur, viennent les démarches de recherche d’emploi.

Déception face à des réponses négatives, frustration en cas d’absence de réponse, énervement en cas d’abandon de processus de recrutement ou en cas de promotion interne.

Il est temps de prendre patience, d’analyse ses échecs pour mieux repartir à la bataille de l’emploi.

C’est aussi le moment de rencontrer son réseau, d’établir de nouveaux contacts et d’élargir son cercle de connaissances. L’une d’elles peut vous apporter une information qui vous mènera à votre futur employeur.

Le temps passe

alphonse de lamartine ô temps suspens ton volPour éviter procrastination et ennui, des formations en ligne ou en présentiel, sont toujours possible, à condition de les financer ou d’obtenir un financement via Pôle emploi.

Envisager une reconversion ou se lancer dans une VAE, validation des acquis de l’expérience, sont des solutions pour s’occuper, en dehors de la télévision, des jeux, de la cuisine, du bricolage ou du sport

Toutes ces activités permettent de se découvrir des talents et d’ouvrir des pistes nouvelles vers le retour à l’emploi.

C’est un moment privilégié pour faire le point sur vos envies et vos critères de choix du futur emploi.

Le plus important est de trouver ce qui correspond le mieux à vos compétences, vos valeurs et envies, dans de meilleures conditions de travail.

L’idéal est peut-être à porter de main.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Zone de confort et Chômage : Évolution obligatoire
Comment regagner de la confiance en soi
Chômeurs, un traitement inégal par Pôle emploi

Chômage : Sortez de votre indécision
Pourquoi une candidature spontanée a plus de succès qu’une réponse à annonce ?
Chômage : Le nombre de jours sans indemnité

LES ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

AGEPI ou Aide à la garde d’enfants pour les parents isolés, mode d’emploi


Pôle emploi reçoit les demandes d’aide à la garde d’enfants pour les parents isolés

Agepi de Pôle emploiLorsqu’un parent élève, seul, un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans, et trouve un nouvel emploi ou une formation, alors il ou elle peut demander une aide pour couvrir une partie des frais de garde de son ou ses enfants.

Sont concernés, les personnes sans indemnité chômage ou dont l’indemnité est inférieure à celle de l’Allocation de retour à l’emploi, ARE, minimal.

Une seule fois sur 12 mois

A partir de la date de l’entrée en formation, si celle-ci est au moins de 40 h, ou de la reprise d’un emploi : CDI, CDD ou Contrat de travail temporaire de 3 mois consécutifs minimum.

L’AGEPI est un montant forfaitaire entre 170 et 520 euros selon la durée hebdomadaire de l’emploi, ou de la formation, et le nombre d’enfants.

La demande est à effectuer dans le mois qui suit le début de la formation ou de la reprise de l’emploi.

Philippe Garin

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Licenciement économique : Le CSP est obligatoire, Contrat de Sécurisation Professionnelle
Employeur : Les aides à l’embauche d’un contrat en alternance
Contrats en Alternance : c’est quoi et pour qui

Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?
Emploi d’avenir : Pour qui, comment
Emploi franc : Définition et conditions

Autres Emploi et Juridique:

Récapitulatif 11 Emploi
Récapitulatif 10 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Efficacité : Isolez-vous phoniquement


Efficacité : Isolez-vous phoniquement

Bruit - La transmission du bruitLe bruit est un facteur de stress et aussi un facteur perturbateur qui vous distrait de votre travail , même inconsciemment

Sommaire :

Abandonnez votre vie privée au vestiaire de votre entreprise

7 règles pour rester concentrer sur son travail

Fermer sa messagerie
Laissez le téléphone sonner
Ne surfez plus avec votre smartphone, tablette ou PC

« Laissez-moi tranquille » ou « Fichez-moi la paix »
N’allez pas à des réunions
Indicateurs d’efficacité

C’est plus facile quand on est seul dans un bureau, plus compliqué si on le partage à plusieurs et pire en open space

  • Fermez les fenêtres et les portes, pour ne pas laissez les bruits extérieurs pénétrer jusqu’à vos oreilles
  • Faites remarquer à vos collègues que vous avez une tâche à accomplir, qu’elle demande de la concentration et que c’est incompatible avec leurs conversations entre eux, elles, ou au téléphone
  • Mettez des bouchons dans vos oreilles dans les moments où vous n’attendez aucun appel téléphonique
  • Eloignez-vous des autres si vous, vous avez à faire du bruit, et signalez aux autres que vous appréciez la même discrétion et respect de votre environnement de leur part à votre encontre

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les bruits qui courent ou pourquoi parvient-on à autant de rumeurs
Entendre n’est pas comprendre
Les généralisations et les règles pour mieux se faire comprendre

Les cinq clés de la communication
Les cartes du bruit
La climatisation dans la salle informatique

Autres Organisation :

Récapitulatif 6 Organisation
Récapitulatif 7 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

7 règles pour rester concentré sur son travail


Efficacité : 7 règles pour rester concentré (e) sur son travail

crepuscule_banc_silhouetteLa fin de la journée arrive. C’est l’heure du bilan et vous vous dites : « Déjà ! Mais je n’ai rien fait de la journée ! »

Pour éviter cela, voici quelques règles pour rester concentré(e) et améliorer son efficacité :

  1. Efficacité : Fermer sa messagerie
  2. Laissez le téléphone sonner
  3. Ne surfez plus avec votre smartphone, tablette ou PC
  4. « Laissez-moi tranquille » ou « Fichez-moi la paix »
  5. N’allez pas à des réunions
  6. Isolez-vous phoniquement
  7. Abandonnez votre vie privée au vestiaire de votre entreprise

Tous ces sujets font l’objet d’un article dans ce blog

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Avec le temps vient le conseil
On perd ou on gagne du temps
Le bûcheron qui n’a pas le temps

Mesures à prendre en cas d’écart dans le planning d’un projet
Pour être un manager performant
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Autres Organisation :

Récapitulatif 7 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter