Employeurs trop curieux : Ils veulent accéder à votre page Facebook


Une pratique de plus en plus dénoncée : des employeurs demandent les codes d’accès à Facebook

Facebook merci d'être passéUne pratique née aux États-Unis

Jusqu’ici, la e-réputation permettait aux (futurs) employeurs de vous connaître au travers des informations que vous diffusez sur les réseaux sociaux, Facebook en tête

De nombreuses mises en garde contre le contenu de votre blog, votre page Facebook ou votre site Web ont permis à nombre d’entre vous de mettre en place des mesures de protection sur les droits, les autorisations de consultation de vos informations à vos « amis ». L’arrivée de Google+ a introduit la notion de regroupement d’amis dans des cercles pour lesquels, vous pouvez gérer des autorisations différentes.

Oui, seulement voilà, cela ne suffit plus !

En effet, lors des entretiens d’embauche, frustrés, trop curieux et sans-gêne, des employeurs ont trouvé la parade : ils demandent carrément les codes d’accès (pseudo, compte, mots de passe) à vos informations présentes, personnelles ou non, à la liste de vos amis, à vos photos, privées, confidentielles ou non, présentes sur les réseaux sociaux.

Fini la vie privée, aussi en Europe ?

Une loi est proposée aux Etats-Unis, avec pour objectif d’interdire cette pratique et de sanctionner les employeurs qui la poursuivrait, et même qui seraient dénoncés par des employés ou candidats qui auraient fait l’objet de pression en vue de devoir fournir leurs codes d’accès

Ma proposition de solution

Que les réseaux sociaux mettent en place un système qui permet d’utiliser le même pseudo avec un deuxième mot de passe.

Ainsi, l’employeur ou/et le recruteur qui utiliserait ce second mot de passe, aurait un accès limité à des informations non confidentielles, qu’il considérerait comme confidentielle : un faux en quelque sorte.

Non seulement, il serait pris au piège de fausses informations, mais, en plus, une alerte automatique et secrète, avertirait directement un service de police de l’intrusion frauduleuse, de façon à ce que la trace numérique (ordinateur qui accéderait aux informations des fausses pages, adresse IP, voire identification de celui qui accéderait par utilisation de ce second mot de passe) soit diffusée ou/et transmise.

Bien sûr, ce système serait rapidement détourné par les contrevenants. Du moins, il permettrait de freiner ceux qui hésiteraient à se lancer à vous réclamer vos codes d’accès.

Que pensez-vous de ma proposition ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour répondre ou avoir plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Comment se protéger sur Facebook
Cybersécurité : Le gouvernement français créé un groupe d’intervention rapide
Même mot de passe partout : Une mauvaise idée

Recrutement en ligne : attention cheval de Troie
Google + : Le réseau social de Google
Votre e-réputation sur le Web 2.0

Autre Informatique, Juridique et Sécurité :

Récapitulatif 8 Informatique
Récapitulatif 8 Juridique
Récapitulatif 8 Sécurité

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Informatique et dans les pages Juridique et Sécurité de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts


10 bons gestes qui sont de autant de bons atouts en entretien d’embauche

attitude de supériorité

Le langage corporel est important lors de tout entretien. Il est particulièrement important d’y prêter attention lorsqu’il s’agit d’un entretien d’embauche où sa vie professionnelle est susceptible de changer à très court terme.

C’est pourquoi, voici 10 « bons » gestes

à mettre en pratique qui seront autant d’atouts dans votre jeu de séduction du recruteur :

  1. Ayez un look adapté au poste, sobre, propre : vêtements, chaussures, coiffure et pas trop de maquillage
  2. Sentez bon, mieux vaut sentir le savon que la sueur, le tabac, ou de laisser un parfum dominer la conversation
  3. Allez vers votre interlocuteur pour lui tendre la main, en le (la) laissant prendre l’initiative de tendre la main en premier
     
  4. Regardez votre interlocuteur dans les yeux, sans le fixer toutefois. Si plusieurs interlocuteurs sont présents, alors regarder celui qui parle et partager votre regard à durée égale entre eux
  5. Soulevez votre chaise, au moment de vous asseoir, de façon à éviter de laisser la chaise racler le sol et produit un son désagréable
     
  6. Adossez-vous sans vous affaler dans le siège. Etre penché(e) légèrement en avant est un signe d’attention
  7. Laissez vos mains sur les genoux ou les accoudoirs de la chaise (si elle en possède) en évitant tout geste répétitif ou qui expriment votre nervosité. Utilisez vos mains pour renforcer vos propos
     
  8. Gardez les pieds à plat, sans les croiser ni les agiter
  9. Répondez aux questions en évitant de faire répéter la question ou en demandant de hausser la voix si vous l’avez mal comprise
  10. Souriez, en toute circonstance et durant tout l’entretien, sans montrez les dents ou avoir un sourire carnassier ou benêt
Et un 11ème conseil : visitez notre site www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer vos entretiens d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
La voix pour bien communiquer en entretien d’embauche et ailleurs
Soyez positif ! Ne dites pas, dites

Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
Entretien d’embauche : Erreurs de look flagrantes
Comment minimiser un point faible ou Liste 3 des points forts et points faibles en entretien d’embauche

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 7 Communication
Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes


Aurélie Tachot a interviewé Philippe Garin sur le speed recruiting

7_minutesSon article est paru le 18 janvier 2012 dans le site de cadremploi.fr :

Speed recruiting : embauché en 7 minutes chrono

Quoique controversé, le speed recruiting gagne du terrain en France. Pour effectuer une première sélection, les recruteurs sont désormais nombreux à avoir recours à ces entretiens éclair, sur un salon ou un évènement. Un exercice que les cadres sont pourtant loin de maîtriser.

« Vous avez sept minutes pour convaincre ». C’est ainsi qu’ont débuté les entretiens d’embauche du Crédit Agricole du Finistère le 10 décembre dernier. Apparues en France sous l’impulsion des SSII et des banques, ces opérations de recrutement fonctionnent sur le même principe que le speed-dating : une salle informelle, des duos attablés qui se regardent dans le blanc des yeux et… sept, dix ou quinze minutes pour convaincre de la pertinence de son profil.

Un timing plutôt serré lorsqu’il s’agit de résumer une carrière professionnelle de vingt ans à un recruteur. « L’exercice est stressant pour les candidats, reconnait Philippe Garin, coach en recherche d’emploi. Toutefois, il permet aux recruteurs de sourcer un maximum de candidats en un minimum de temps et de faire une première sélection sur le savoir-être avant de convier les meilleurs profils à des entretiens plus approfondis. »

Pas de place pour l’impro !

Pour que l’échange soit le plus fructueux possible, une visite du site web de l’entreprise s’impose en amont de l’entretien.

Informez-vous notamment sur ses activités, son positionnement sur le marché et ses postes à pourvoir. Pour réussir à aiguiser la curiosité du recruteur le jour J, pensez également à préparer un « pitch » court et accrocheur retraçant votre parcours professionnel. « Celui-ci doit être synthétique et uniquement mettre en relief les compétences clés du candidat par rapport au poste brigué », insiste Pierre-Yves Le Gall, chef du service « Développement, carrières et compétences » du Crédit Agricole du Finistère.

« Le but n’est pas d’assommer le recruteur d’informations peu pertinentes comme celles relatives aux diplômes et aux formations, qui figurent déjà sur le CV, explique pour sa part Philippe Garin. Mais plutôt d’aller droit au but et de débuter sa présentation par ce qu’on a compris du poste. »

Du concret, rien que du concret

Exit les questions pièges du type « Quelles sont vos qualités et vos défauts ? » ou « De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ? ». En speed-recruiting, les RH axent leurs questions sur les expériences professionnelles du candidat et leur motivation. Point barre.

Si d’aventures le recruteur vous invite à poser des questions, restez à votre tour dans le concret. Interrogez-le sur l’autonomie que requiert le poste, le type de responsabilités confiées, la liberté de décision… Quoiqu’il en soit, gardez la tête dans le guidon. Car si certaines sessions de speed-recruiting se déroulent dans les locaux des entreprises, d’autres se tiennent dans des lieux aux antipodes de l’ambiance confinée d’un bureau de recruteur : bars, restaurants, salles de concert… Le challenge ? « Rester concentré et de ne pas se laisser distraire par un environnement inhabituel », explique Philippe Garin. Veillez également à ne pas accélérer votre débit de parole à mesure que les minutes passent. Et ce même si votre interlocuteur a les yeux rivés sur sa montre jusqu’au gong final.

Aurélie Tachot © Cadremploi.fr

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Philippe Garin

Pour réussir votre entretien d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Boosteremploi : la barre des 700 sites d’emploi atteinte pour démarrer la nouvelle année 2012   Plus de 1000 aujourd’hui
Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
Entrevue ou entretien d’embauche : Pour laisser une mauvaise impression

CV astuces 1/2 pour Internet
CV astuces 2/2 pour Internet
Les aides à l’embauche d’une personne en situation de handicap

Autres Emploi :

Récapitulatif 5 Emploi
Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La période d’essai : Pour faire ses preuves


La période d’essai : Pour faire ses preuves

maçon brique mur« C’est au pied du mur que l’on reconnaît le maçon »

Si on a pu enjoliver son CV pour décrocher un entretien d’embauche, si on a pu convaincre le recruteur durant l’entrevue, il y a un moment où aucune tricherie n’est possible, c’est bien la période d’essai.

C’est le moment de vérité

C’est le moment où :

  • l’employeur va vérifier concrètement, sur le terrain, les aptitudes du nouvel embauché
  • le nouvel embauché va savoir s’il se sentira à l’aise dans son nouveau travail

Pour un CDI, la durée maximale de la période d’essai est de 2 à 4 mois, selon le statut du poste, renouvelable une fois selon l’accord de branche et avec approbation écrite du salarié, avant la fin de la première période d’essai.

Il n’y a pas de durée minimale. La période d’essai peut même ne pas exister.

Rupture de la période d’essai

Si aucune justification à la rupture de la période d’essai n’est nécessaire ni pour l’employeur ni pour le salarié, un délai de prévenance est cependant obligatoire

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Nouvelle déclaration d’embauche à partir du 01 08 2011
La prise du nouveau poste, du nouvel emploi
Nouvel emploi : Bien s’intégrer pour réussir sa période d’essai

Utiliser Twitter pour trouver un emploi, un candidat
La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?
Les raisons de l’échec à l’embauche

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 5 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 6 Juridique
Récapitulatif 7 Juridique

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

S’habiller pour un entretien d’embauche : pas de bague, pas de blague


Entrevue ou entretien d’embauche : pas de bague, pas de blague

Le chef du personnel d’une entreprise a conseillé dans le site urbanbaby.com aux femmes de laisser leur diamant à la maison lorsqu’elles se présentaient à une entrevue d’embauche, sinon elles prenaient le risque de donner une mauvaise image

bagues et braceletsNon, ce n’est pas une blague !

De tels conseils sexistes sont-ils acceptables ?

La polémique fait rage au Canada et s’applique à tout le Monde. Certain(e)s crient au scandale.

Où est le scandale ?

Dans le conseil donné pour aider les femmes en recherche d’emploi, ou, dans le fait que ce conseil s’applique aux femmes et pas aux hommes, ou encore parce que la réalité est telle qu’une femme est jaugée (jugée) différemment dans le monde du travail, à commencer par le processus de recrutement ?

Quoi qu’il en soit, le conseil s’applique aussi aux hommes : Évitez de montrer votre bonne fortune lors d’un entretien d’embauche

Choisissez le « costume » de l’emploi que vous visez, celui qui va faire que votre intégration sera jugée comme possible par le recruteur, parce qu’il correspond au code vestimentaire de l’entreprise

A entreprise jeune, vêtements jeunes et toujours corrects. La cravate ou le tailleur peuvent être abandonnés, à condition que les vêtements portés soient propres et de bon goût au regard de la clientèle de l’entreprise

Porter des bijoux qui attirent l’oeil, c’est faire détourner le regard du recruteur ailleurs que sur votre visage

Le recruteur jauge autant le non verbal que votre façon de s’exprimer alors autant éliminer tout ce qui peut nuire à la conversation et à la bonne impression qu’il faut impérativement laisser derrière soi quand on quitte l’interviewer

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer Vos entretiens d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :

En complément :

L’âge, véritable handicap pour l’emploi ?
Un excellent CV… suffisant ?
Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi

Comment s’habiller pour un entretien d’embauche
Soyez positif – Ne dites pas, dites
Communiquer correctement pendant un entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

Conseils pour un deuxième entretien d’embauche


Conseils pour un deuxième entretien d’embauche

Vous avez passé avec succès l’épreuve de l’entretien d’embauche. Le recruteur vous a fixé un deuxième entretien d’embauchedeuxième entretien d'embauche

Ce deuxième rendez-vous sera différent du premier

  • Vous connaissez le profil demandé, soit avant, soit depuis le premier entretien d’embauche
  • Vous connaissez ou avez découvert l’entreprise, son activité, son marché, le lieu géographique du poste, etc.

Et

  • Vous allez rencontrer la ou les mêmes personnes
  • ET de nouvelles personnes, généralement
    • votre futur responsable hiérarchique, ou/et
    • son responsable hiérarchique ou/et
    • le patron de l’entreprise ou/et
    • l’ancien détenteur du poste ou/et
    • un ou des membres de la future équipe
    • etc.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Vous tirez les enseignements du premier entretien

  • Vous avez rectifié votre apparence :
    • Vous avez aligné votre garde-robe en fonction de ce que vous avez vu et lu
    • Vous avez peut-être investi dans un système de blanchiment des dents à domicile pour améliorer l’apparence de votre sourire (important pour les premières impressions)
  • Vous avez retenu certains mots du vocabulaire de l’entreprise et saurez les glisser dans la conversation

Comme au cours du premier entretien

  • Restez cohérent dans le discours, quel que soit l’interlocuteur ou les interlocuteurs si plusieurs personnes représentant l’entreprise sont présentes à l’entretien
  • Soyez honnête et vous-même, dites uniquement la vérité, qui est parfois différente de ce qu’attend votre interlocuteur
  • Supprimez les marches arrière dans le discours qui vous placent sur la défensive

Des conseils supplémentaires

  • Détendez-vous, vous avez passé le barrage du premier entretien
  • Mettez-vous, mentalement, à la place de votre employeur. Les absents du premier interview ont lu son compte-rendu
  • Restez congruent : Si vous postulez à un poste avec responsabilité, ne montrez pas que vous êtes nerveux
  • Listez vos qualités et concentrez-vous dessus
  • Réservez la journée pour ce deuxième entretien en éliminant tout autre rendez-vous ou engagement de la journée

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Préparation à l’entretien d’embauche
Congruent Définition Communication verbale et non verbale
Sentir son auditoire pour être un bon orateur

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

De fausses embauches font de vous un Vrai complice de vols
Axe de qualification des collaborateurs
Règles pour un manager pour des phases difficiles de communication

Autres Communication, Emploi et Management :

Récapitulatif 5 Communication
Récapitulatif 7 Communication
Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 1-2 Management
Récapitulatif 2-2 Management
Récapitulatif 7 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien téléphonique non planifié


Entretien téléphonique non planifié

entretien téléphonique femme sourireQuand vous avez envoyé votre candidature pour un poste ou, quand vous avez déposé votre CV sur un site de CV (CVthèque) ou un réseau social, vous devez vous attendre à ce qu’un recruteur, peut-être un chasseur de tête, vous appelle au téléphone.

Ne soyez pas surpris (e)

Ce premier appel téléphonique sera obligatoirement le premier entretien avec le recruteur, même si, dès le début, il vous annonce qu’il s’agit simplement de prendre un rendez-vous, ne vous leurrez pas, il s’agit bien d’un premier entretien. Le recruteur voudra savoir :

  • si vous êtes toujours en recherche d’emploi,
  • si et quand vous êtes disponible, pour une rencontre ou pour prendre le nouveau poste,
  • quels types de poste vous recherchez

Ce n’est qu’après avoir reçu une réponse satisfaisante à ces questions, qu’il poursuivra avec d’autres questions, en particulier :

  • le niveau de rémunération auquel vous êtes ou que vous souhaitez trouver
  • si vous êtes mobile pour vous déplacer à un rendez-vous, voire pour le poste lui-même

Ensuite viennent une série d’autres questions, conditionnées par votre profil et le poste à pourvoir.

Soyez préparé(e)

Dans tous les cas, quelques précautions et une bonne préparation sont nécessaires.

Par exemple :

  • Avoir un répondeur, une boîte vocale, avec un message d’accueil clair, compréhensible et neutre. Mieux vaut éviter une musique d’introduction, ou préférez une musique courte et douce pour ne pas heurter le recruteur. Aucun gag. Neutre.
  • Prévoyez de quoi écrire à côté du téléphone, papier et crayon. Si vous utilisez un stylo, prévoyez-en un second, au cas où l’encre vous fasse défaut (épuisée ou sèche)
  • Ayez la liste de vos candidatures en cours aussi à proximité du téléphone. Quoi de plus désagréable de ne pas savoir pour quelle candidature, le recruteur vous appelle
  • Ayez en tête, à défaut de l’avoir sur papier, une liste de questions à poser au recruteur une fois que vous aurez répondu aux siennes

Réagissez correctement

  • Si, au moment de l’appel, vous n’êtes pas disponible ou vous êtes dans un environnement non propice (transports, lieu inapproprié, réunion, etc.), alors dites à votre interlocuteur que vous souhaitez le rappeler au plus vite, dès que vous serez au calme et au bon endroit.
    Le recruteur vous en sera gré, vous lui aurez ainsi démontré le sérieux de votre candidature ou que vous êtes dans une démarche d’écoute intéressée.
    N’entamez alors surtout pas l’entretien en posant vous-même quelques questions. La seule qui vous soit autorisée et de demander qui vous appelle, son nom et le nom de son entreprise et bien sûr le numéro de téléphone où le rappeler.
  • Pensez à l’annonce, s’il y en a une, ou au poste que vous souhaitez exercer, ou encore, à celui que vous exercez encore, durant l’entretien, ainsi qu’à la lettre de motivation que vous avez envoyée ou à celle que vous auriez écrite, dans le cas d’un chasseur de têtes. Dans tous les cas, il faut, durant l’entretien téléphonique, vous mettre dans des conditions similaires à celles d’un entretien en face à face.
  • Parlez positif. Utilisez uniquement des mots positifs et évitez les négations au maximum, sauf si cela complique la formulation des phrases.
  • Utilisez vos formulations de phrases, dans un français correct et châtié, c’est-à-dire évitez d’utiliser des expressions familières ou pire. Soyez poli.
  • Soyez motivé(e), enthousiaste sans être dans l’excès, de bonne humeur, souriez au téléphone. Cela s’entend !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

A savoir sur l’entretien d’embauche
Embauche conseils pratiques
Questions de recruteurs et exemples de réponses

Plus de questions à poser à un recruteur
Soyez positif – Ne dites pas, dites
Les objections au téléphone

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 5 Communication
Récapitulatif 6 Communication

Récapitulatif 1 Emploi
Récapitulatif 3 Emploi
Récapitulatif 6 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Liste 5 exemples de points forts pour une entrevue ou entretien


Liste 5 exemples de points forts pour une entrevue ou entretien

Voici une cinquième liste de critères personnels, qui, selon le poste à pourvoir, seront des points forts ou des points faibles

Sommaire :

Liste 1 des points forts et points faibles ou Points faibles entretien d’embauche
Liste 2 Points forts points faibles entretien d’embauche
Liste 3 des points forts et points faibles en entretien d’embauche ou Comment minimiser un point faible

Liste 4 des points faibles Exemples de Points faibles présentés comme des points forts
Liste 6 d’atouts en tant que point fort ou point faible à dire en entretien d’embauche
Liste 7 d’exemples de points forts et de points faibles

Liste 8 : 20 atouts à mettre en avant dans une candidature

main cinq doigts écartés

Elle est orientée Savoir-être

  • Accueillant
  • Ambitieux
  • Aventureux
  • Chaleureux
  • Comique
    • Cultivé
    • Éloquent
    • Empathique
    • Enjoué
  • Entregent
  • Extraverti
  • Franc
  • Généreux
  • Gentil
    • Honnête
    • Imaginatif
    • Indépendant
    • Individualiste
    • Intellectuel
  • Intelligent
  • Introverti
  • Jovial
  • Juste
  • Logique
    • Obstiné
    • Optimiste
    • Poli
    • Prudent
    • Réceptif aux autres
  • Rêveur
  • Sensible
  • Sérieux
  • Serviable
  • Sociable
    • Social
    • Sportif
    • Tolérant

Vous trouverez sur notre site dédié à la recherche d’emploi

www.boosteremploi.com

plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour trouver Vos points forts et vos points faibles, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Définition Points faibles Points forts
Connaître ses points forts et ses points faibles pour une interview de recrutement
Entretien Qualités personnelles recherchées ou points forts pour un recrutement

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?
Les 3 éléments d’une bonne candidature
Employabilité : Les 8 compétences que les entreprises attendent d’un cadre

Autres Emploi :

Récapitulatif 1 Emploi
Récapitulatif 3 Emploi
Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 5 Emploi

Tous les liens sont regroupés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

PENDANT l’entretien d’embauche sur mon site www.boosteremploi.com


PENDANT l’entretien d’embauche sur mon site http://www.boosteremploi.com

PendantSur mon site www.boosteremploi.com, j’ai ajouté la rubrique PENDANT l’entretien d’embauche
et toutes les phases de cette très importante composante de votre recherche d’emploi

Ces pages ont été remplacées par la page Emploi de ce blog

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour préparer votre entretien d’embauche, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Lettre de motivation sur mon site www.boosteremploi.com
AVANT l’entretien d’embauche sur mon site www.boosteremploi.com
Seniors Vos points forts auprès des recruteurs

Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?
Humour en entretien d’embauche : A manier avec précaution
Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

APRES l’entretien d’embauche


APRÈS l’entretien d’embauche

café en terrasseÇa y est, l’entretien vient de se terminer. Vous êtes lessivé(e), perturbé(e), excité(e).

Ça va passer, très, très vite.

C’est pourquoi, la première chose à faire en sortant est de vous rendre dans un café, votre voiture à l’arrêt où tout autre lieu pour faire immédiatement APRÈS l’entretien d’embauche un bilan à chaud

Sommaire :

AVANT l’entretien d’embauche
PENDANT l’entretien d’embauche

Faites des listes :

  • Quels étaient la couleur des cheveux, des yeux, les habits portés, etc. de la (des) personne(s) rencontré(e)s ?
  • Quelles sont les informations que je retiens ?
  • Qu’est-ce que j’ai oublié de dire ? Sur quoi, j’aurais dû insister ?
  • Quels sont les faiblesses de ma prestation ?
  • Quels sont les points faibles que j’ai découverts sur moi, par rapport au poste ?
  • Préparez questions et contre entretien pour le prochain contact. Il y a souvent deux à trois entretiens pour un poste à responsabilité

Deux à trois jours plus tard, faites un bilan à froid.

  • Ma motivation est-elle toujours là ?
  • Le poste, l’entreprise correspond-ils à mon projet professionnel, ne serait-ce que sous la forme d’une étape ?
  • Serais-je capable d’assumer le poste et ses responsabilités associées ? Est-ce que je me sens capable de réussir dans le poste ?
  • Je confirme mon intérêt par courrier où je remercie de l’entretien et je pose des questions complémentaires, celles que j’estime décisif pour MA décision et je fais part des éléments que j’ai omis pendant l’entretien ou qui servent de précision, en un ou deux paragraphes de cinq lignes au maximum.
  • Je rappelle à la date et à l’heure convenue.
  • En l’absence de réponse, je rappelle, de toutes façons, une semaine après l’entretien pour me rappeler au bon souvenir du recruteur et pour confirmer tout mon intérêt pour le poste (et surtout pas pour lui reprocher de vous avoir oublié)
  • Si vous avez décidé de décliner l’offre et de retirer votre candidature, soyez poli et prévenez le recruteur. Vous le retrouverez peut-être sur votre chemin un jour.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Après l’entretien d’embauche à chaud puis à froid
Les 5 dernières minutes de son entretien d’embauche
Puis-je prendre des notes en entretien d’embauche ?

Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
Pôle emploi connecté à l’URSSAF
Entretien d’embauche : importance du lieu

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien


20 Conseils pour une atmosphère de sympathie dans un entretien

sympathie autour d'un ballonSi, de base, vous avez la volonté de créer une image de vous qui resplendit de bienveillance et de sympathie envers votre interlocuteur, celui-ci se sentira plus à l’aise, il s’ouvrira au dialogue et vous obtiendrez de meilleurs résultats.

Par contre, si vous vous forcez, en croyant que la simple technique suffira à obtenir le même résultat, votre instinct prendra le dessus, votre interlocuteur « sentira » le côté artificiel et les résultats escomptés seront absents du rendez-vous ou seront moindres.

Cependant, que cela soit naturel ou que vous ayez des progrès à faire, voici une approche pour construire une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien, en management ou en entretien d’embauche

  1. Se mettre au niveau de son interlocuteur
  2. Être habillé (e) selon les circonstances
  3. Montrer son intérêt à la personne en plus du sujet traité
  4. Aller vers l’autre
     
  5. Engagement et Identification
  6. Donner la possibilité à l’autre de se présenter et de se décrire
  7. Mettre en avant les points communs, sans lourdeur
  8. Mettre de côté son propre système de valeurs
     
  9. Avoir suffisamment d’informations préalables
  10. Parler ouvertement des positions divergentes
  11. Prendre du recul dans son approche et avoir du tact
  12. Se retenir
     
  13. Reprendre les arguments de l’autre, en exposer les points forts
  14. Renforcer l’autre
  15. Écouter
  16. Faire ressortir les côtés positifs du point de vue (demander son aide)
     
  17. Faire part de ses craintes d’avant l’entretien et de leurs disparitions
  18. Appeler l’interlocuteur par son nom
  19. Sourire (humour)
  20. Reprendre son interlocuteur à l’endroit où il s’est arrêté

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les cinq clés de la communication
Comment présenter un avantage ou un inconvénient
Règles d’interactions pour bien mener une réunion de groupe

La quantité d’informations transmises par un message
Ces phrases qui tuent le dialogue
Psychologie positive, Pensée positive, Parler positif

Autres Communication :

Récapitulatif 2 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter