Entretien d’embauche : Pourquoi quittez-vous votre ancien employeur


Motifs de départ

Que vous soyez encore en poste ou que vous n’en ayez plus, vous êtes en recherche active d’un nouvel emploi. Dans une telle situation, comment répondre à la question « Qu’est-ce qui vous pousse/a poussé à quitter votre employeur ? ».

Pire ! Vous devez répondre à une telle question pour chaque employeur que vous avez quitté.

motif rupture conventionnelle

Les mauvaises réponses

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire

Évidemment, toutes les réponses qui sont en votre défaveur sont à garder pour soi.

Même si vos relations étaient de mauvaises à exécrables avec votre hiérarchie ou vos collègues, il est, de principe, indispensable d’éviter de parler en mal de son ancien employeur, même si cela vous démange de profiter de l’occasion pour lister toute une série de reproches.
Vous montreriez ainsi une incapacité à s’entendre avec d’autres personnes.

Toutes les causes de licenciement sauf une sont à taire. Seul un licenciement pour raison économique, un PSE touchant plusieurs salariés dont vous, est acceptable, car indépendant de votre volonté. C’est une conséquence d’une restructuration dont vous êtes une victime.

mauvaise réponse

mauvaise réponse

L’opportunisme, le fait de suivre une intuition ou les sirènes d’une proposition d’un chasseur de têtes, sans avoir vraiment réfléchi à la nouvelle situation par rapport à celle que vous avez/aviez, est à double tranchant. Soit vous êtes instable, une girouette qui change au gré du sens du vent, soit vous profitez d’une opportunité unique à ne pas manquer.

Avoir un projet de création d’entreprise ou pour parcourir le monde sont deux motifs à éviter.
Le premier parce que si vous recherchez un emploi de salarié, vous risquez de repartir dès que les conditions de mener votre projet deviennent favorables.
Le second parce que, là aussi, vous pouvez partir à tout moment.

Les meilleures réponses

La rémunération

Le salaire et autres éléments de la rémunération, avantages, primes, etc. sont le premier critère qui vous fait quitter votre entreprise. Encore faut-il que vous ayez une rémunération au-dessous du revenu moyen du poste que vous occupez/occupiez.

Vouloir plus d’argent est un bon motif.

état des lieux de l'égalité hommes femmes en Europe en 2019L’intérêt du travail

Il faut dire que si vous vous ennuyez dans votre poste, si vous aviez des activités routinières peu intéressantes, si seule la rémunération était votre motivation pour rester, la perspective de découvrir et d’apprendre d’autres façons de faire, outils et techniques, d’être au contact d’un autre public, peut vous redonner l’envie de changer.

Le plan de carrière

Avoir envie de progresser dans la hiérarchie ou/et avoir plus de responsabilités correspond mieux à votre ambition, à votre sens des responsabilités, à un besoin de démontrer tout votre potentiel.

L’équilibre vie personnelle / vie professionnelle

Quand vous avez l’esprit et le corps accaparé par un emploi très prenant, certes intéressant, ou pas, le stress, le ras-le-bol de faire passer son travail avant sa vie personnelle est de plus en plus fréquent.

Moins d’heures supplémentaires, moins de temps de trajet, des horaires fixes sont des motivations respectables.

équilibre vie pro vie persoLe respect de ses valeurs

L’interruption forcée des confinements durant la pandémie de Covid-19 a permis de remettre en question le respect de votre valeurs en les comparant avec celles de votre employeur.

Évidemment, si votre prochain employeur et vous avez des valeurs différentes, voire incompatibles, alors éviter ce motif de départ, sous réserve que vous vous en êtes rendu compte, au plus tard, durant votre entretien.

Déménager loin

Changer de ville, pour rejoindre votre conjoint ou se rapprocher de votre famille, est également un motif valable pour quitter son emploi.

D’une manière générale, un évènement ou une raison du domaine du privé, qui vous amène à prendre la décision de quitter votre emploi, est une des bonnes raisons acceptées.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Employeur : Le bouleversement de la valeur travail
Entretien de départ : Vous quittez votre poste ?
Quitter son emploi ou rester : Telle est la question

Prud’hommes : Le barème des indemnités en cas de licenciement abusif
Productivité : Relaxez-vous autant que vous travaillez
Être mobile pour trouver un emploi = déménager ?

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Conséquences de votre seule motivation au travail : L’argent


Et si l’argent était votre seule motivation au travail

« Vivre d’amour et d’eau fraîche ». Qui y croit encore ?

« Tout travail mérite salaire » est plus proche de la réalité depuis des milliers d’années, périodes d’esclavage exclues.

Nous avons besoin d’argent pour vivre. C’est-à-dire pour nous nourrir et nourrir notre famille, se loger, s’habiller, etc.

La pyramide de MaslowGagner plus que le minimum vital, commence déjà à créer quelques difficultés. Certains y parviennent.

Le travail est le moyen légal de gagner de l’argent. Cependant, ceux dont c’est la seule motivation sont bien à plaindre ; voici pourquoi.

Insatiable

Quand l’argent est devenu une obsession, il est à craindre que la rémunération est toujours insatisfaisante. Il vous en faut toujours plus.

Vous avez l’impression que vous êtes payé au-dessous de votre qualification ou que les autres sont mieux payés que vous.

Vous est insatisfait en permanence et vous êtes déçu que votre hiérarchie refuse vos multiples demandes d’augmentation.

Instable

Insatisfait de votre revenu, vous changez fréquemment d’emploi, moyen d’augmenter votre salaire à chaque changement.

changer d’emploi

Cependant, plus le temps passe et plus la différence de rentrées d’argent diminue, puis stagne ou – pire – les autres entreprises vous proposent moins.

Niveau de vie précaire

Chaque nouvelle période d’essai est une période d’incertitude, surtout après une démission.

De plus, vos dépenses évoluent avec le temps.
Vous avez besoin d’argent pour rembourser des prêts pour le logement, ou pour aider vos enfants à faire des études.
Puis, une fois les emprunts remboursés et les enfants autonomes financièrement, vous voulez garder votre niveau de vie.

Cela passe par d’autres emprunts, à la consommation, pour des biens par exemple une automobile d’un standing qui montre votre réussite, ou des loisirs plutôt coûteux comme des voyages pour épater vos amis.

Plus de dettes, plus de besoin d’argent.

Coincé dans un emploi avec un revenu à vos yeux insuffisants, vous le garder pour payer vos dettes et conserver votre niveau de vie « quoi qu’il en coûte ».

Sainte Pélagie Prison pour dettes

Sainte Pélagie Prison pour dettes

Comme vous êtes devenu moins sensible à l’intérêt du travail, votre employeur vous remplace par quelqu’un dont la motivation est différente.

Un juste milieu

Prendre un emploi uniquement pour l’argent conduit à le perdre, plus ou moins rapidement.

Par contre, vous serez plus productif, plus performant dans un poste qui vous plait, où vous pourrez donner la mesure de vos talents.

En plus de votre plaisir, vous pouvez gagner plus en grimpant dans la hiérarchie, donc vous gagnez plus d’argent… aussi.

L’argent devient alors une conséquence et non plus un but. Le cercle devient vertueux.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Entretien d’embauche : bonnes et mauvaises raisons de vos départs
En poste ET en recherche d’emploi : Les risques
Le contrat de génération : L’argent n’est pas la seule motivation

Quelles motivations dire en entretien d’embauche
5 conseils efficaces pour montrer sa motivation en entretien d’embauche
Rupture du contrat de travail : Les documents officiels

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter