La méthode Coué


La méthode Coué

Emile CouéÉmile Coué de la Châtaignerais, psychologue de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle, a inventé une méthode qui fonctionne uniquement avec les gens qui croient : la méthode Coué.

« Tous les jours, à tous points de vue,
je vais de mieux en mieux
»

Cette phrase est devenue célèbre. Répétée 20 fois tous les matins et tous les soirs, elle permet, à ceux qui croient, de se sentir beaucoup mieux. C’est de l’autosuggestion, voire de l’autohypnose. Et ça marche !

Le mantra

Un mantra est une phrase répétée de nombreuses fois suivant un certain rythme. Le mantra a pour objectif d’orienter esprit vers la méditation pour apporter un bienfait physique ou spirituel.

Le mantra est une technique employée par plusieurs religions, comme l’hindouisme ou le bouddhisme. La méthode Coué est basée sur le principe du mantra.

Volonté et imagination

Les principes de la méthode Coué :

  1. L’imagination l’emporte toujours sur la volonté
  2. Les résultats sont les meilleurs lorsque la volonté et l’imagination sont en accord entre elles
  3. Il est possible d’influencer notre inconscient par la suggestion

Les limites de la méthode Coué

Avec le temps, cette méthode a montré ses limites. Néanmoins, elle est utilisée dans la pensée positive. La méthode Coué permet de se sentir mieux, mais elle ne guérit pas. Par contre, certains troubles temporaires, comme le stress ou la peur, peuvent s’atténuer en l’appliquant.

L’atténuation

Même à force de se répéter que l’on ne doit pas avoir peur, la peur arrive lorsque l’imagination a été insuffisante pour se représenter tous les cas qui peuvent susciter la peur. Cependant, grâce à la méthode Coué, la peur va s’atténuer et même disparaître beaucoup plus rapidement. Il en est de même dans les situations de stress.

Le détachement

Avoir répété ses mantras au point de les connaître par cœur permet de se détacher du discours pour se concentrer sur la manière de l’exprimer, sur l’observation de son entourage et de réagir plus facilement à celui-ci.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Exercices de diction : le crayon dans la bouche
Il ne suffit pas de savoir, il faut aussi appliquer
C’est difficile, osons ! Sénèque

Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Ce que vous devez atteindre
Menu à préparer chaque matin pour un bon jour

Autres Bien-être :

Récapitulatif 12 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Je peux le faire ! ou motivation personnelle en 8 étapes


Se motiver est un mécanisme qui fonctionne par étapes

mouvement du yo-yoSelon l’étape dans laquelle on se trouve, on peut progresser et franchir l’étape suivante. On peut aussi régresser et retomber à l’étape précédente.

Ce mécanisme de yo-yo est assez courant, dans la vie.

On peut passer d’une étape à une autre avec une vitesse fulgurante qui ne mesure en une fraction de secondes ou avec une lenteur extrême qui prend des années.

Il s’agit du mécanisme qui déclenche l’action.

Ce n’est pas une question de but à atteindre, d’objectifs que l’on se serait fixés et qui nécessitent de se lancer dans l’action après une analyse, une formation, un stage, etc., jusqu’à l’obtention de sa satisfaction d’avoir atteint son but.

Vous pouvez vous lancer dans une action, aussi simple soit-elle que de décrocher le téléphone et d’appeler des prospects, sans y réfléchir, sans a-priori, et sans penser ni au succès ni à l’échec.

Vous pouvez aussi vous trouver bloquer avant l’action, être incapable de décrocher le téléphone, sans savoir pourquoi, faire une analyse thérapeutique auprès d’un psy ou de ses ami(e)s, chercher toutes sortes de raison et ne rien trouver de satisfaisant.

Se motiver est à la frontière entre le conscient et le subconscient

Vous savez que vous devez vous lancer dans l’action (par ex. téléphoner), parce que… des tas de raisons à commencer par apporter une réponse à ses besoins primaires (voir la pyramide de Maslow) et pourtant vous « sentez inconsciemment » que… pour tout un tas de raisons plus ou moins valables, vous tergiversez et vous ne faites rien.

La peur aussi paralyse

Si la motivation est partagée entre l’inconscient et le conscient, la peur a le même effet.

Sous l’emprise de la peur, certains vont agir, par exemple en fuyant ou en combattant alors que d’autres vont rester sur place, sans bouger, complètement paralysés.

Les étapes de la motivation personnelle

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Tous les Sondages

Fiche pour le suivi de l’action
Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail
Il ne suffit pas de savoir, il faut aussi appliquer

Critères de planification de ma situation personnelle
Objectifs et Priorités Modes d’emploi
Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant

Autres Bien-être et Organisation :

Récapitulatif 1 Bien-être
Récapitulatif 9 Bien-être
Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 8 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Organisation et dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

L’impact des couleurs sur le subconscient


L’impact des couleurs sur le subconscient

impact des couleurs sur le subconscientLes couleurs des murs et du mobilier dans une pièce ont une influence, un impact sur le subconscient qui fait que l’on se sent bien ou moins bien au travail ou ailleurs.

De plus, l’éclairage met en valeur les couleurs des meubles et accentue les impressions ressenties en présence d’une couleur chaude ou d’une couleur froide.

Couleur Distance Impression de température Stimulation psychique
Bleu éloignement froid calme
Vert éloignement très froid, neutre très calme
Rouge proximité chaud très excitant
Orange grande proximité très chaud stimulant (rend communicatif)
Jaune proximité très chaud stimulant
Marron, brun grande proximité neutre stimulant
Violet grande proximité froid agressif, décourageant

Avec les couleurs, on peut compenser le bruit

Vert olive, gris vert, marron foncé, pour diminuer les sons clairs et très aigus

Jaune, orange, vert clair, pour les sons graves et sourds

Tout dépend aussi de l’orientation de la source de la couleur

Couleur Du haut Du côté Du bas
Jaune stimule l’esprit réchauffe élève l’esprit
Rouge (foncé) élégance forte puissant solide
Vert (clair)

Bleu (clair)


élève l’esprit

froid

stimule le mouvement
Violet pesant triste dévorant

Les couleurs claires donnent une impression de propreté et facilitent le nettoyage

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Encombrement de la table de bureau
Quels sont les éléments qui composent un bureau bien conçu
Quels sont les différents procédés de rangement

Pour assurer le bon fonctionnement des CD DVD et Disquettes
Stress technologique : comment le maîtriser
Le langage des fleurs

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La communication non verbale : le message total


La communication non verbale : le message total

ami en langage des signesLa communication utilise couramment le langage verbal ; cependant, dans la communication orale, les éléments non verbaux jouent un rôle important ; sans eux, la communication ne serait pas totale.

Les différents supports des messages non verbaux sont :

  • Attitudes ou signaux de posture
  • Gestes ou signaux de gestuelle
  • Mimiques ou signaux d’expression
  • Voix ou signaux sonores

Les attitudes

Au cours d’une communication, on peut distinguer deux sortes d’attitude.attitude décontractée

Les attitudes para-communicatives

À première vue, elles semblent étrangères à la communication :

  • Modification de la posture : croisement et décroisement des jambes, des bras
  • Activité sans rapport avec la communication : fait de dessiner, de manipuler un crayon, d’enrouler une mèche de cheveux…

En fait, quand elles se répètent, ces attitudes sont significatives des tensions émotionnelles de l’individu.

Les attitudes d’expression

Certaines attitudes expriment clairement le comportement de la personne face à la communication en cours :

  • Le désintéressement se traduit par une tenue relâchée, voir la somnolence ;
  • L’intérêt par une attitude tendue, le corps penché en avant ;
  • L’opposition par des bras croisés.

Les gestes

geste de victoire d'un enfant

Les gestes langage

Gestes

Signification

Applaudissements = admiration
Index de pointer horizontalement = direction
Index pointé verticalement = demande de parole
Index sur les lèvres = silence
Hautement d’épaule = mépris

Certains gestes renforcent la parole et peuvent même se substituer à elle dans certaines situations : langage de sourds-muets par exemple.

L’étude les gestes d’un interlocuteur peut éclairer ses véritables intentions, notamment quand il pense le contraire de ce qu’il exprime

Les gestes d’expression

Le soulagement peut se traduire par une forte expiration.

L’impatience par un pianotement nerveux.

Cependant :

  • Certains mouvements volontaires de l’inconscient, les tics, ont une signification incertaine
  • La politesse, l’éducation impose des gestes qui n’ont pas de véritable signification : sourires, salutations ; et provoquent le contrôle des gestes : maintien imperturbable en cas d’incident
  • L’importance de gestes très variable selon les pays (exubérance des Latins, impassibilité des Asiatiques).

Les mimiques

mimique de hibou
Les mimiques peuvent exprimer :

  • la joie ou la tristesse
  • le plaisir ou la douleur
  • le désir ou le dégoût
  • la sérénité ou la peur
  • l’intérêt ou l’indifférence

Les mimiques établissent un contact. Elles facilitent le décodage du message.

La voix

voix d'une enfant qui crie

La voix renforce le sens des paroles

cordiale
ou
sèche
joyeuse
ou
triste
indécise
ou
impérative
calme
ou
agressive

La voix trahit également la personnalité

dynamique
ou
traînante
timide
ou
assurée
basse
ou
forte
au débit régulier
ou
saccadé

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Congruent Définition Communication verbale et non verbale
La quantité d’informations transmises par un message
Attitude congruente en entretien de recrutement

L’écoute active, ça s’apprend
Entendre n’est pas comprendre
Déperdition de l’information : Pourquoi

Autres Communication :

Récapitulatif 4 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :