Se renseigner pour une candidature spontanée


Se renseigner pour le succès d’une candidature spontanée

se renseigner avant d'agirLa candidature spontanée consiste à écrire à une entreprise pour lui proposer une rencontre dont le but est d’obtenir un emploi dans cette entreprise.

Après avoir vu les avantages et les inconvénients de cette façon de trouver un emploi, voyons comment prendre des renseignements sur les entreprises pour mettre toutes les chances de son côté et rédiger la meilleure lettre de motivation possible, en l’absence d’indications que l’on trouve dans une offre d’emploi, puisque celle-ci n’existe pas.

Sommaire :

Avantages et inconvénients d’une candidature spontanée

Se renseigner

Postuler

Se renseigner

En fonction de son profil, de ses envies et de ses savoir-faire, il est intéressant de lister les entreprises, du secteur professionnel que l’on vise, ou, à défaut de savoir dans quel secteur, il y a le choix de la zone géographique.

Plusieurs sources d’informations existent, notamment les institutions, comme les chambres consulaires (chambre des métiers, chambre de commerce et d’industrie, chambre d’agriculture), ou, tout simplement, Internet.

Une fois que vous avez établi votre liste, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux et la Presse locale ou régionale, voire nationale, pour connaître le nom du dirigeant de l’entreprise ou du responsable fonctionnel qui sera votre interlocuteur.

Votre interlocuteur sera le dirigeant de l’organisation, celui qui décide de créer un poste, ou celui, ou celle, qui va lui parler en bien de votre profil.

L’actualité de l’entreprise, décrit dans son site ou dans les journaux en ligne, est une source d’inspiration.
Vous allez imaginer les besoins en personnel de l’organisation et qui correspondent à vos compétences ou/et votre expérience.

Si un site de production ou un nouvel établissement, ou encore un nouveau produit ou service, est annoncé, c’est que des embauches sont à la clé.

À l’inverse, si l’actualité fait état de perte financière ou de licenciement, vous éliminerez l’entreprise de votre liste, avant même de postuler.

Une entreprise, qui recrute souvent, est-elle une bonne cible ?
Elle peut l’être quand il s’agit de créations de postes, ou une mauvaise nouvelle, quand il s’agit de remplacement de personnes.
Sont-elles incompétentes ou le management est-il « désagréable » ?

Cela mérite d’approfondir l’information avant de postuler.

 

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Emploi : Se renseigner sur l’entreprise qui recrute
4 bonnes raisons d’utiliser les réseaux sociaux dans sa recherche d’emploi
Fausses offres d’emploi

Internet : Naviguer en toute sécurité
Entretien d’embauche : La curiosité est un bon défaut
En poste ET en recherche d’emploi : Bien réagir

Autres Emploi :

Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi : Quels sont les différents types de mobilité ?


Être mobile, ça veut dire quoi ?

mobilité déplacementDéplacement

La mobilité est d’abord associée aux déplacements.

En premier, on pense aux commerciaux et autres métiers pour lesquels le travail se fait en se rendant chez un client ou un fournisseur.

Et aussi ceux qui se rendent sur leur lieu de travail comme un chantier ou une mission de sécurité.

Déménagement

La mobilité d’emploi ou le changement d’emploi conduit parfois à déménager.

C’est être mobile géographiquement. Notion qu’il vaut mieux signaler dans l’entête de son CV en précisant l’étendue de la zone géographique à l’intérieur de laquelle on accepte un travail.

On peut être aussi amené à déménager pour regroupement familial.

Mobilité hiérarchique

Être mobile, c’est aussi rester dans la même entreprise tout en changeant de position dans la hiérarchie.
Si rétrograder est impossible, il est, par contre, possible d’évoluer au sein d’une organisation.

La promotion permet de grimper les échelons de la hiérarchie.

Les concours, surtout administratifs, donnent aussi l’opportunité de monter en grade, qu’ils soient internes, c’est-à-dire réservés aux salariés, ou externes, c’est-à-dire, ouverts à de futurs nouveaux salariés.

Changement d’employeur

Entre démission et licenciement, entre volonté de valoriser une expérience récente et motivations personnelles, les motifs de changement d’employeur sont multiples, divers et propres à chacun.

Que ce soit volontaire ou non, dû à la crise, une mauvaise gestion ou une ambition personnelle, changer d’employeur s’appelle aussi mobilité.

Reconversion

Un changement de métier complet est plus rare qu’une évolution d’un métier vers un autre.

Une ou des formations à la clé aident à réussir sa reconversion, encore faut-il avoir les capacités personnelles, le savoir-faire et le sens de la persuasion pour convaincre un employeur pour se faire embaucher ou une clientèle si l’on choisit de se mettre à son compte.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Mobilité : Oser déménager pour retrouver du travail
Emploi : Trop mobile ? Expliquez !
Zone de confort et Chômage : Évolution obligatoire

CFE pour les autoentrepreneurs à payer même sans CA
Démission : SurenchèreS au départ du salarié
Jurisprudence : Rupture conventionnelle et licenciement

Autres Emploi :

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :