Insomnie vs sommeil fractionné


Quelle est la grande différence entre une insomnie et un sommeil fractionné ?

insomnie

Dans les deux cas, on dort mal !

L’insomnie est un phénomène qui touche des millions de personnes

  • 20 à 30 % de la population ont ou ont eu des insomnies
  • 65% des personnes de plus de 65 ans ont aussi ce problème de troubles du sommeil

L’âge est un facteur d’insomnie, de même que le stress professionnel. Les élèves ou les étudiants peuvent aussi souffrir d’insomnie, occasionnellement à l’approche d’examen.
Plus généralement, lors d’un évènement traumatisant ou une échéance importante dans sa vie personnelle ou professionnelle, l’insomnie nous guette tous.

D’autres causes de l’insomnie existent

  • Problèmes de santé : maladie, douleurs, dépression, anxiété, syndrome des jambes sans repos, …
  • Produits excitants : caféine, médicaments, …
  • Tabac, alcoolisme
  • Environnement : changement de lit, bruit, température, lumière, décalage horaire, télévision, ordinateurs et autres appareils, …
  • L’autre, qui partage le lit, le bébé, même s’il ne pleure pas, …
  • Activité physique : trop intense avant d’aller se coucher, ou trop peu en cas d’inactivité comme le chômage ou la sieste dans la journée
  • etc.

En résumé, l’insomnie est subit. Elle est involontaire.

Le sommeil fractionné ou polyphasique est très différent de l’insomnie

Le sommeil fractionné est un mécanisme où l’on habitue son corps à dormir de courtes périodes (phases de sommeil) et plus fréquemment (phases d’activité).

Les marins, dans des courses au large de plusieurs jours, ont besoin d’utiliser cette technique pour faire le point et rectifier leur trajectoire de façon à garder le meilleur cap tout au long de la régate.

Plusieurs « découpages » du temps sont possible en fonction de chaque personne.

Certains d’entre nous récupèrent physiquement plus rapidement . La fragmentation de leur sommeil va être d’une demi-heure toutes les 4 heures, par exemple.

D’autres ont besoin de plus de temps et dormiront 3 ou 4 heures la nuit puis une demi-heure toutes les 5 heures

Le sommeil fractionné est limité dans le temps.

Ce peut être celui de la course, ou celui du Ramadan, d’un stage de survie ou tout autre évènement qui sort du quotidien, stage, Ramadan, etc.

En résumé, le sommeil fractionné est volontaire.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Insomnies ! Quoi faire ?
Le sommeil fractionné
Moi, stressé (stressée) ?

Tests de réaction au stress et aux tensions
Loi de Fraisse (Paul) : La perception du temps est subjective
Découpage du temps de travail

Autres Bien-être :

Récapitulatif 9 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le sommeil fractionné


Le sommeil fractionné

sommeil fractionné
C’est un phénomène bien connu des marins sur leurs bateaux de courses.

Ils dorment par tranches de quelques minutes, variables de 10 à 20 minutes.

Leur vigilance pendant ces brèves périodes de sommeil est accrue, au début, car le moindre son inhabituel les réveille.

Le même phénomène existe, dans une moindre mesure, pour les jeunes parents, et particulièrement pour les jeunes mères.
Le corps enregistre les sons. Il fait une différence entre un son « inoffensif » comme le bruit de la rue, et un son qui mérite de réveiller le corps : les pleurs de bébé.
Généralement, dès que bébé cesse de pleurer, le parent qui s’est levé se recouche et se rendort.

Avec la répétition toutes les nuits, ou presque, la fatigue s’accumule. Le sommeil devient peu à peu un sommeil fractionné, bien que les périodes de sommeil soient plus longues que pour les marins de compétition.

Un repos réparateur est un repos qui ne dépend pas de la durée du sommeil mais de sa qualité.

Une courte pause, en fermant les yeux, d’un maximum de 20 minutes, sur une aire de repos le long d’une route ou d’une autoroute, fait plus d’effet qu’une sieste d’une heure ou deux où l’on se sent encore très fatigué en se réveillant.

Le sommeil fractionné est pratiqué aussi par les hommes et femmes qui vont dans l’espace.

La pesanteur ayant disparu, le corps a des besoins différents et moindres. Les astronautes doivent pratiquer des exercices physiques intenses, non seulement pour ne pas perdre leurs muscles, mais aussi pour se fatiguer. Ils dorment rarement plus de quatre d’heures d’affilées.

Comme pour les parents de bébés, les marins et les cosmonautes, le sommeil fractionné est suivi de périodes d’éveil plus courtes.

Malgré les bienfaits d’un sommeil de très courte durée, celui-ci ne suffit pas à reposer son corps correctement.

Toutes les personnes qui subissent ou/et qui pratiquent le sommeil fractionné, ont aussi besoin, de « vrai » sommeil sur des périodes plus longues.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les 10 principes du Pacte Mondial des Nations-Unies
Critères de planification de ma situation personnelle
C’était le bon temps, celui où l’on vivait selon le calendrier

Règles pour être un humain
La méthode Coué
Règle du dimanche

Autres Bien-être :

Récapitulatif 5 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :