Période d’essai interrompue : Repartir du bon pied


Étape 3/3 : Repartir du bon pied

différents types de chaussuresUne fois que le deuil de son emploi perdu pendant la période d’essai est fait et que l’analyse de son échec a permis de savoir ce que le salarié doit faire pour éviter une récidive, le processus de recherche d’emploi peut repartir, enrichi de cette expérience, plus ou moins longue, plus ou moins malheureuse.

Sommaire :

Période d’essai interrompue : Et alors ?

Si la période d’essai a été très courte, il est préférable de la supprimer de son CV, ainsi que de toute mention dans ses profils de réseaux sociaux, surtout professionnels. Mieux vaut éviter de tendre la perche à de futurs recruteurs pour qu’ils posent des questions embarrassantes sur les motifs de l’interruption de la période d’essai.

Lorsque cela est impossible alors le salarié doit pouvoir expliquer les causes de son départ de chaque entreprise précédente, que ce soit une démission ou un départ involontaire, durant la période d’essai ou bien après celle-ci. Dans tous les cas, le calme est de rigueur et le candidat fournira au recruteur des explications correctes, compréhensible et surtout sans regret, quitte à expliquer les enseignements retenus pour chaque départ.

Rebondir Évoluer

Lorsque le salarié se voit signifier l’interruption de son contrat de travail pendant la période d’essai, son analyse va lui permettre de mieux cibler les postes auxquels il peut prétendre.

C’est l’occasion de se poser la question de son orientation et de son évolution de carrière. Il est, en effet, possible, que le manque de motivation soit une des sources de cette interruption, de même que le manque de connaissances, ou encore une incompatibilité entre son caractère et les qualités personnelles qu’il aurait fallu avoir pour assumer le poste correctement.

Dans ces cas-là, un changement de métier peut s’avérer une bonne solution. De même, ce pourrait être l’occasion de se mettre à son compte et de créer sa propre entreprise ou d’entrer dans les ordres, de partir à l’étranger ou de se lancer dans une ONG humanitaire.

En conclusion, le fait de perdre son emploi durant sa période d’essai peut s’avérer très positif. Il faut se faire à l’idée que le poste convenait mieux à quelqu’un d’autre et que sa propre carrière a évité de trébucher après ce faux-pas.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Nouvel emploi : Bien s’intégrer pour réussir sa période d’essai
La prise du nouveau poste, du nouvel emploi
Analyse de poste

Dépôt de bilan : rebondir
Motifs de départ : papillon ou pas de bol
Quitter la France pour trouver un emploi ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Faute du recruteur : 7. Ne pas vérifier auprès des autres


7) Ne pas vérifier auprès des autres

vérifier de prèsChacun a eu l’occasion d’avoir un premier rendez-vous réussi, suivi par un second qui s’est avéré moyen et un troisième carrément catastrophique…et puis l’un de vos amis vous demande : »Qu’est ce qui t’a impressionné chez lui ? J’aurais pu t’en dire plus à son propos…»

Sommaire :

Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

1) Considérer que la timidité signifie incapacité à
2) Élargir le champ des possibilités
3) Avoir la certitude que 5 ou 6 ok = « extra ordinaire »
4) Organiser un entretien improvisé à plusieurs
5) Suivre scrupuleusement un script pré défini
6) Prenez du recul

Les candidats vous donnent le meilleur d’eux-mêmes, ils sont dynamiques, ils sont innovants, ils sont à la pointe. Mais comment se comportent-ils réellement lorsqu’ils ne sont pas en face de vous, le recruteur, pour vous séduire ?

Faites ceci : Je nomme ceci le test du réceptionniste.

Le comportement des candidats lorsqu’ils ne sont pas en face de vous pourra vous en dire beaucoup.

Essayez de savoir quel a été leur comportement à la réception, ce qu’ils ont fait lorsqu’ils étaient en train d’attendre, comment ont-ils réagis avec vos collaborateurs durant le processus de recrutement…

A l’occasion vous aller percevoir la véritable personnalité du candidat et non ce que vous avez perçu.

Un comportement exemplaire dans la salle d’attente ne compensera jamais des aptitudes professionnelles insuffisantes, mais des faux pas lors de l’attente signifient bien souvent des faux pas dans l’activité professionnelle.

Ceci est le dernier article de la série, qui s’adresse en premier à tous les recruteurs.
Comme les candidats, ils ne sont pas infaillibles.

Si vous êtes candidat(e), dites-vous que ce qui vous différencie du recruteur est le nombre d’entretiens d’embauche auxquels chacun d’entre vous participe.

Cette série vous est proposée par Philippe Gaultier

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com
Vous êtes cordialement invité à visiter le site www.boosteremploi.com et ses plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Pour en savoir plus :


En complément :

Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien
Comment présenter un avantage ou un inconvénient
Comment bien mener un entretien

Vidéoconférence : entretien d’embauche ou pas, 6 conseils pour soigner votre communication
Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
Recrutement : Les sources de stress du recruteur

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles des catégories sont listés dans la page Emploi et la pageCommunication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :