6 faiblesses positives pour l’entretien d’embauche


6 Points faibles à citer dans un entretien d’embauche

Point faible : Mannequin ET trisomique

Madeline Stuart : Mannequin ET trisomique


La question des points faibles est des plus récurrentes, et qui prend la tête autant aux candidats qu’aux recruteurs.

Sommaire

  1. Mort de trac
  2. Échecs professionnels
  3. Avoir un défaut, et alors ?
  4. Le manque d’expérience
  5. Trop d’expérience
  6. Pas de diplôme ou pas le bon diplôme

Les premiers pèchent pas manque d’imagination ou la trouille d’énoncer des faiblesses qui pourraient leur coûter le job.
Les autres sont saturés des « perfectionnistes » et autres banalités tellement peu originales.

Cependant, il existe des points faibles que l’on peut très bien énoncer lors d’une entrevue d’embauche, qui conviennent assez bien pour les deux parties.

Philippe Garin

Entreprises, chercheurs d’emploi, facilitez-vous le recrutement avec un accompagnement personnalisé,contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Recruteurs : 7 conseils pour évaluer les candidats
Entretien d’embauche : avant de partir au rendez-vous
Liste 6 d’atouts en tant que point fort ou point faible à dire en entretien d’embauche

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
Les raisons de l’échec à l’embauche
Emploi Entretien de recrutement : Des trous dans son CV

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Orthographe, grammaire, conjugaison … : Points forts ou points faibles


Point fort ou point faible

Parmi les points forts ou les points faibles d’une personne, sa maîtrise d’une langue est souvent citée.

Si vous parlez 2, 3 ou plus de langues, votre valeur sur le marché du travail et l’intérêt que l’on vous porte dans votre vie privée seront d’autant plus importants que vous savez lire, écrire, parler ces langues.

La première langue qu’il est impératif de bien connaître est sa propre langue maternelle.

b-a-ba

Un débutant sur le marché du travail se verra pénaliser dans sa recherche d’emploi, s’il fait trop de fautes dans son CV, sa lettre de motivation ou ses comptes-rendus d’activité.

Un senior, qui a subi une perte de 4 points par faute dans une dictée, apportera un meilleur atout à l’entreprise qui l’embauche

Voici le vocabulaire à connaître pour savoir de quoi on parle.

Langue

Une langue est un système de signes linguistiques, vocaux (sons), graphique (écriture) ou gestuels, qui permet la communication entre les individus.

Linguistique

La linguistique est l’étude du langage. À la différence de la grammaire, elle est descriptive.

Grammaire

La grammaire est l’étude systématique des éléments constitutifs d’une langue.

La grammaire étudie les règles qui composent une langue. Entre autres :

  • La phonétique, qui étudie les sons
  • L’orthographe, qui étudie l’écrit
  • La syntaxe, c’est-à-dire les phrases

Phonétique

La phonétique d’une langue désigne l’ensemble des sons et des traits qui caractérisent la prononciation naturelle des mots et des énoncés dans une langue, c’est-à-dire les sons utilisés dans la communication verbale.

Orthographe

L’orthographe désigne les normes qui règlent la façon d’écrire dans une langue.

L’orthographe grammaticale définit la façon d’écrire les éléments variables des mots, par exemple les marques du pluriel, du féminin et la conjugaison des verbes. L’écriture représentant les sons et les éléments variables dépend des autres éléments de la phrase et du contexte de l’expression.

Conjugaison

La conjugaison décrit les variations du son et de l’orthographe des verbes.

Ces variations sont dues à :

  • La personne : je, tu, …
  • Le nombre : singulier, pluriel
  • Le genre : masculin, féminin
  • Le temps : passé, présent, futur
  • La voix : active, passive, pronominale
  • Le mode : affirmatif, impératif, interrogatif

Syntaxe

La syntaxe est la branche de la linguistique qui étudie les combinaisons des mots pour former des phrases.

Sémantique

La sémantique est la branche de la linguistique qui étudie le sens des mots contenus dans les phrases.

Lexique

Le lexique d’une langue est l’ensemble des mots d’une langue.

C’est aussi le nom que l’on donne à un recueil de termes et de mots pour lesquels le sens est expliqué.

Dictionnaire

Un dictionnaire est un recueil de mots et d’expressions, généralement présentés par ordre alphabétique.

Un dictionnaire comprend une partie du lexique d’une langue. Il est impossible de lister tous les mots d’une langue dans un temps suffisamment court pour en faire l’inventaire complet. Outre cette impossibilité, de nouveaux mots et expressions sont créés en permanence.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Exercices de diction : le crayon dans la bouche
L’allemand est presque devenue la langue officielle des États-Unis ou la légende de Mühlenberg
Règles et axiomes d’un chef de projet en trois langues

Le lexique informatique de Philippe Garin
Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler
L’origine du français et de son orthographe

Autres Communication :

Récapitulatif 12 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Candidature : Gare aux détails qui font mal


Réussir ou échouer : une question de détails

le détail qui tue

Aïe Une tache juste avant l’entretien

Réussir son CV, sa lettre de candidature, son entretien d’embauche, son intégration dans le nouveau poste, dépend souvent d’un rien. Des détails peuvent vous apportez du succès et aussi des échecs.

Quand plusieurs candidats ont un profil équivalent, les détails deviennent les clés de votre différence par rapport aux autres candidats.

Éléments discriminatoires visibles

La dernière tendance est le CV anonyme. Soi-disant anonyme pour donner plus de chances aux minorités visibles.

Mais alors il faut aussi interdire de mettre une photo, de mettre son nom, de signaler un handicap ou son adresse, si vous habitez dans un quartier qui vous désavantage, ou encore votre âge, pour les juniors ou les seniors.

Éliminez autant que possible, tous les éléments discriminatoires ou pénalisants dans votre CV, lettre ou entretien.

Points faibles

Jusqu’à ce que le recruteur vous pose la fameuse question des points faibles, inutile de se dévaloriser.

Laissez donc l’autre évoquer la question en premier.

Les fautes de français

Les recruteurs sont très sensibles à toutes les fautes de français. Déjà, trois fautes dans les écrits, CV, lettre ou mail de candidature, risquent de provoquer un rejet de votre candidature.

En entretien d’embauche, si vous êtes incapable de vous exprimer correctement, avec une syntaxe correcte, à défaut de connaître suffisamment de vocabulaire, alors vos chances se réduisent beaucoup.

Être joignable

À l’heure de la communication immédiate, la présence d’un téléphone mobile est devenue indispensable.

Le recruteur doit être à même de vous joindre immédiatement ou très rapidement. Faute de pouvoir vous joindre, il passera au prochain candidat.

L’adresse mail est tout aussi indispensable. Vous devez pouvoir envoyer et recevoir des messages écrits et des pièces jointes.

Regardez votre messagerie électronique, écoutez votre répondeur, au moins trois fois par jour, pour vous assurer de pouvoir rappeler le recruteur dans la journée, de préférence au lendemain.

Numéro de téléphone et adresse mail doivent être exacts.

Rien de pire qu’une faute de frappe pour que le recruteur ne puisse vous joindre, et alors… adieu le poste.

La ponctualité

Même s’il est toujours possible d’appeler au dernier moment pour prévenir du retard à votre entretien d’embauche, mieux vaut l’éviter. Préparez donc bien la durée de votre trajet, en prévoyant des incidents possibles.

Par contre, si vous arrivez en avance, attendez l’heure avant de vous montrer sur le lieu de votre rendez-vous.

Les gens en avance irritent tout autant que ceux qui sont en retard.

Refuser de répondre

En dehors des questions interdites en entretien d’embauche et que certains recruteurs se permettent quand même de poser, répondez à toutes les questions de votre interlocuteur.

Prenez le temps de réfléchir sans hésiter trop souvent. Votre agilité mentale, votre sens de la répartie, votre humour seront mieux appréciés si le contenu de votre réponse est en rapport direct avec la question posée.

Soyez honnête, tournez vos phrases dans un sens toujours positif et minimisez tous propos qui pourraient être mal interprétés.

Une bonne impression

Quelle que soit l’ampleur de vos compétences professionnelles, l’immensité de votre savoir ou de votre savoir-faire, si vous laissez une mauvaise impression au recruteur, vous risquez de vous faire éliminer.

A priori, les candidats qui parviennent à décrocher un rendez-vous ont les compétences nécessaires pour assumer le poste.

C’est donc l’attitude, la volonté, la force de conviction, et d’autres traits de caractère qui feront que vous obtiendrez le poste.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Liste d’exemples de points forts et de points faibles
Entretien téléphonique non planifié
Ayez l’air d’être la personne indispensable en entretien d’embauche

Comment rater son entretien d’embauche
Entretien d’embauche : 4 conseils pour inspirer confiance aux recruteurs
Échanger durant l’entretien d’embauche

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Travail, Licenciement : Obligation de loyauté


La loyauté d’un salarié envers son employeur est obligatoire

Loyauté au travail et pas loyauté en géographie

La loyauté au travail ici aussi

L’obligation de loyauté est exprimée dans l’article 1135 du Code civil et dans l’article L 1222-1 du Code du travail.

L’obligation de loyauté est de respecter l’entreprise pour laquelle on travaille et tous ses employés, patron inclus.

Il s’agit d’éviter de commettre des agissements répréhensibles suivants :

  • tenir des propos publics pouvant nuire au bon fonctionnement ou à la réputation de l’entreprise ou d’un de ses membres, même en dehors de ses heures de travail
  • utiliser les biens matériels et immatériels de l’entreprise sans autorisation de celle-ci
  • agir contre son employeur au sens juridique du terme
  • détourner salariés ou clients de l’entreprise
  • accepter ou proposer des pots-de-vin, de livrer des informations confidentielles appartenant à l’entreprise
  • travailler pour la concurrence
  • travailler à l’extérieur de l’entreprise et être rémunéré avec pour conséquence une diminution de son efficacité dans l’entreprise

Les sanctions en cas de rupture de l’obligation de loyauté

  • licenciement immédiat pour faute grave, sans indemnité de licenciement
  • poursuites pénales par l’employeur contre son salarié indélicat

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Conflit entre salarié et employeur : Les intervenants
Emploi : Licenciement et Contrôle de référence
Vos obligations légales vis-à-vis de la CNIL

Licenciement économique : Le CSP est obligatoire, Contrat de Sécurisation Professionnelle
Courriels échangés entre collègues : Attention au licenciement
Faute grave : Définition juridique

Autres Emploi, Juridique, Management :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Juridique
Récapitulatif 12 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment annuler un licenciement ?


Comment annuler un licenciement ?

réintégrationLorsque votre employeur veut vous licencier pour un motif qui vous est personnel, celui-ci doit impérativement mentionner les motifs de ce licenciement.

Dans certaines hypothèses, ce licenciement n’est pas justifié et votre licenciement est nul.

Il est donc possible d’annuler un licenciement.

Votre licenciement n’est pas justifié par une cause réelle et sérieuse

1.      Votre employeur vous a licencié pour un motif juste mais non clairement ou suffisamment justifié dans la notification de votre licenciement.

En principe, l’insuffisance des motifs équivaut à une absence de motif.

Par exemple dans la notification de votre licenciement, votre employeur a justifié votre licenciement parce le fait qu’il avait totalement perdu la confiance qu’il avait en vous, sans aucune autre mention ou précision. Cette mention n’est pas valable tout comme celle par laquelle il affirmerait que vous avez du mal à vous entendre avec vos collègues de travail.

2.      Votre employeur vous a licencié pour un motif discriminatoire

Votre employeur ne peut prendre aucune mesure à votre égard en la fondant sur un motif discriminatoire, c’est-à-dire en raison de :

  • Votre origine
  • Votre âge
  • Votre situation de famille ou de grossesse
  • Vos opinions politiques
  • Votre activité syndicale
  • Vos convictions religieuses
  • Votre apparence physique
  • Votre état de santé ou votre handicap…

Ce catalogue s’allonge d’année en année et ses critères sont évolutifs.

Vous avez été victime d’une discrimination si vous avez été traité de manière moins favorable qu’un autre candidat ne l’est ou ne l’a été dans une situation comparable. Si on vous a licencié car vous votez à gauche ou à droite, ce licenciement est nul.

3.      Dans le cadre d’un licenciement économique, les difficultés économiques ne sont pas réelles

Le licenciement économique est un licenciement particulier puisqu’il est fondé sur un motif qui n’est pas inhérent à votre personne. En effet, votre employeur va devoir vous licencier alors même que vous n’avez commis aucune faute ou encore qu’il ne vous reproche pas un manque de résultats.

Pour vous licencier pour un motif économique, la société qui vous emploie doit être victime de difficultés économiques, subir des mutations technologiques être en cessation d’activité ou subir une réorganisation pour le maintien de sa compétitivité.

Les difficultés économiques ne peuvent être justifiées par la simple baisse du chiffre d’affaire ou le coût trop élevé du travail.
Elles doivent être justifiées plus explicitement.

Attention donc à l’abus de licenciement économique.

Vos alternatives

1. Vous souhaitez être réintégré dans l’entreprise

Lorsque votre licenciement est nul, vous pouvez demander votre réintégration dans l’entreprise.

Vous obtiendrez des dommages et intérêts du fait du préjudice que vous avez subi par le fait d’avoir été licencié alors que vous n’auriez jamais dû l’être.

Toutefois si c’est votre employeur qui propose votre réintégration et que vous décidez de la refuser, vous n’êtes pas privé de cette indemnisation.

Cette indemnité qui vous est due du fait de l’illicéité de votre licenciement doit au moins être égale à 6 mois de salaire.

Lorsque vous refusez cette réintégration vous obtenez en plus, une indemnité de rupture du contrat de travail.

2. Votre employeur refuse de vous réintégrer dans l’entreprise

Votre employeur vous avait indument licencié, celui-ci tient tête malgré l’annulation de licenciement : il n’a pas envie que vous réintégriez son entreprise.

Celui-ci garde ce droit, puisque personne ne peut être forcée de travailler avec quelqu’un qu’il ne veut plus avoir sous son commandement, cependant, ce droit à un prix.

Dans cette hypothèse vous allez pouvoir obtenir 3 types d’indemnités

  • L’indemnité pour licenciement illicite : au moins égale à 6 mois de salaire
  • L’indemnité de licenciement
  • La rémunération que vous auriez dû percevoir entre le moment où vous vous êtes fait licencier et le moment où la rupture de votre contrat intervient après la seconde décision de justice.

Conclusion

Votre employeur ne peut vous licencier que pour une cause réelle et sérieuse.

Si celle-ci n’est pas réelle ou qu’elle est insuffisamment justifier vous toucherez des indemnités.

De plus, vous pourrez demander votre réintégration dans l’entreprise

Par Anna Allouche, chef de projet, droit du travail

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Emploi : Licenciement et Contrôle de référence
Licenciement économique : Le CSP est obligatoire, Contrat de Sécurisation Professionnelle
Courriels échangés entre collègues : Attention au licenciement

Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées
La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Recherche d’emploi : Sérendipité ou Aider la chance

Autres Emploi :

Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Seniors : Exprimez-vous correctement


Les seniors ont le gros avantage de bien connaître le français

La dégradation de la maîtrise du français est bien postérieur à l’éducation qu’ont reçus les plus de 50 ans.

Sommaire :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Senior: Être présent(e)
Quinqua : Forcer le respect

Baby boomer : Afficher sa force tranquille
50 ans et plus : Rester en forme
Tempes grises : Soigner son apparence

Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut
50 ans et plus : Agir pour avancer
Choix de carrière : Suivre sa passion

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Parler le français

Profitez de l’atout que représente un bon niveau de français

  • Rédigez vos CV et lettres de candidature en bon français, sans faute.
  • Choisissez vos mots, bannissez les mots parasites et locutions répétitives.
  • Prenez votre temps, parlez lentement pour vous faire comprendre, tout en montrant votre intérêt pour le poste et sans endormir votre interlocuteur.
  • Utilisez des mots positifs.
  • Préparez les entretiens.
  • Soyez congruents : vos gestes soutiennent votre discours.
  • Regardez votre interlocuteur sans le mettre mal à l’aise.
  • Utilisez un humour subtil et fin, si c’est dans votre tempérament.

Et surtout, souriez ! Même au téléphone !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les généralisations et les règles pour mieux se faire comprendre
L’écoute active, ça s’apprend
Fautes de français : dur dur, pas glop, nase, grave !

Réussir son entretien d’embauche au téléphone
Leçon de français aux francophiles
La dictée de Mérimée : Combien de fautes ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Faute du recruteur : 2. Elargir le champ des possibilités


2) Elargir le champ des possibilités

champ de coquelicotsLes candidats n’ont qu’eux à « vendre ». Les recruteurs vont quant à eux vendre le poste au candidat.

C’est tout à fait compréhensible, surtout lorsqu’il(ou elle) apprécie la société dans laquelle il travaille, et sans réfléchir il décrira des éléments comme des nouveaux projets potentiels, une assurance complémentaire : prévoyance encore plus performante, ou des opportunités de carrière basées sur la croissance à venir.

Sommaire :

Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

1) Considérer que la timidité signifie incapacité à
3) Avoir la certitude que 5 ou 6 ok = « extra ordinaire »
4) Organiser un entretien improvisé à plusieurs
5) Suivre scrupuleusement un script pré défini
6) Prenez du recul
7) Ne pas vérifier auprès des autres

C’est une excellente chose d’être enthousiaste à propos de sa société, cependant le candidat traduira « peut être », « possibilité », « un jour », en « garanti », ce qui engendrera à coup sur un collaborateur déçu voire mécontent. Il  aura le sentiment que les promesses ne sont pas tenues.

Faites ceci : Si vous devez décrire un déroulement de carrière, faites le de telle façon qu’il reste général.
Ne partagez les détails que sur les projets réellement engagés, ou sur des actions actuellement en cours.

Vous pourriez être en train de recruter avec ce que vous aimeriez obtenir en tête… alors soyez certain que le candidat à bien compris ce que le poste proposé lui offre.
En règle générale, ne bâtissez pas de promesses sur des thèmes dont vous n’êtes pas certain.

Cette série vous est proposée par Philippe Gaultier

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com
Vous êtes cordialement invité à visiter le site www.boosteremploi.com et ses plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Pour en savoir plus :


En complément :

Le Titre Emploi Service Entreprise ou Tese pour simplifier les formalités d’embauche et de gestion
Contrats en Alternance : c’est quoi et pour qui
Les aides à l’embauche d’une personne en situation de handicap

Autoentrepreneur et indemnités chômage : mode d’emploi
Être en retraite et se déclarer auto-entrepreneur : Possible
Quand une entreprise en difficulté demande de l’aide au médiateur du Crédit

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Faute du recruteur : 1. Considérer que la timidité signifie incapacité à


1) Considérer que la timidité signifie incapacité à

chat timideCertaines personnes ne sont pas à l’aise lors d’un entretien.
Elles sont nerveuses ou timides, et finalement elles ne font pas grande impression.

Sommaire :

Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche

2) Elargir le champ des possibilités
3) Avoir la certitude que 5 ou 6 ok = « extra ordinaire »
4) Organiser un entretien improvisé à plusieurs
5) Suivre scrupuleusement un script pré défini
6) Prenez du recul
7) Ne pas vérifier auprès des autres

Une maladresse survenant au cours de cet entretien, ne signifie aucunement que le candidat ou la candidate ne pourra pas accomplir le travail.

A contrario, une excellente aptitude à communiquer ne signifiera pas une plus large expertise.

Faites ceci : Soyez patient lorsque le candidat vous semble dans une posture inconfortable.

Votre tâche, c’est d’obtenir le meilleur de la personne, même si vous ne l’avez pas encore recrutée.

Cette série vous est proposée par Philippe Gaultier

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com
Vous êtes cordialement invité à visiter le site www.boosteremploi.com et ses plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Pour en savoir plus :


En complément :

Moi, stressé (stressée) ?
Stress technologique : comment le maîtriser
Convaincre par les mots

Être timide et réservé : Point faible ou point fort
L’observation est un travail des cinq sens
Entrevue d’embauche : Trac et patatras

Autres Bien-être et Emploi :

Récapitulatif 9 Bien-être
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont regroupés dans la page Emploi et la page Bien-être de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche


Les erreurs lors d’un entretien ne sont pas exclusivement l’apanage des candidats.

7 sept fautesLes recruteurs ne sont pas épargnés, loin s’en faut.

Cette série d’articles est destinée, en premier, aux recruteurs.

Néanmoins, tout le monde peut les consulter.

  1. Considérer que la timidité signifie incapacité à
  2. Elargir le champ des possibilités
  3. Avoir la certitude que 5 ou 6 ok = « extra ordinaire »
  4. Organiser un entretien improvisé à plusieurs
  5. Suivre scrupuleusement un script pré défini
  6. Prenez du recul
  7. Ne pas vérifier auprès des autres

Cette série vous est proposée par Philippe Gaultier

Dans le site dédié à la recherche d’emploi www.boosteremploi.com vous trouverez plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Philippe Garin

Pour un accompagnement personnalisé, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?
Analyse de poste

Cadremploi : Speed recruiting pour décrocher un job en 7 minutes
Employeur : Recrutement difficile ?
Déroulement d’une cellule de mobilité ou cellule de reclassement

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CV rejeté : Pourquoi ?


Votre CV est rejeté et vous vous demandez Pourquoi ?

poubelle à CVUn « bon » CV est un « bon » argument pour convaincre un recruteur que l’on est un « bon » candidat

Il doit contenir son Parcours de vie (en latin Curriculum Vitae), avec tous les éléments qui vont servir à un recruteur pour se faire une idée de la personne qui s’y trouve décrite

En quelques mots, quelques phrases, et en moins de 10 secondes, le CV sera retenu ou rejeté

Il faut se faire à l’idée :

Il y a plus de candidats que de postes à pourvoir

C’est pourquoi, l’afflux, souvent, très important de CV pour un poste (jusqu’à plusieurs centaines) nécessite un traitement par élimination, de la part du recruteur

Il est donc impératif de soigner autant la présentation de son CV que son contenu. Ceci est valable, que l’on soit débutant, sans expérience, ou que l’on soit senior avec une longue carrière

Le cabinet Shape the Future a mené une enquête auprès de 757 chefs d’entreprise de 5 pays, France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Suède, pour le compte de Carreerbuilder.co.uk sur les motifs de rejet de CV

source : JobAt.be

Les raisons principales tiennent essentiellement à la FORME du document

Elles n’ont aucun rapport avec les connaissances, l’expérience, etc. du candidat ou de la candidate :

Raisons_du_rejet_de_CV

  1. 54% sont rejetés car trop impersonnels
  2. 33% sont trop longs
  3. 31% sont trop confus, n’incitent pas à être lus
  4. 12% contiennent des fautes d’orthographe qui rebutent le lecteur
  5.   8% utilisent des copier-coller trop voyants

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les mots dans le CV
CV : Que mettre dans l’entête ?
CV Les embuches du parcours professionnel

CV Formations Conseils pour les présenter
Un excellent CV… suffisant ?
Langues : Le référentiel européen commun

Autres Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 8 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Faute grave : Définition juridique


La faute grave : Qu’est-ce que c’est ?

licenciée pour faute graveLa faute grave est une violation des obligations découlant du contrat de travail et des relations de travail, qui rend impossible le maintien du salarié dans l’entreprise (Arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 10 novembre 2010. N° de pourvoi : 09-42077).

L’employeur qui a connaissance des faits doit procéder dans un délai restreint à la rupture du contrat de travail

L’employeur bénéficie d’un délai supplémentaire s’il doit procéder à une enquête ou à des vérifications.

Arrêt de la Chambre sociale de la Cour de cassation du 6 décembre 2011. N° de pourvoi : 10-16454

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Prud’hommes = victoire à la Pyrrhus
Licencié pour avoir cherché à effacer ses connexions sur des sites porno
La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?

Les aides à l’embauche d’une personne en situation de handicap
Insubordination = Faute grave. Pas toujours !
Conseil de prud’hommes Art. L 512-1 et L 512-8 du Code du travail

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 6 Juridique
Récapitulatif 7 Juridique

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Licencié pour avoir cherché à effacer ses connexions sur des sites porno


Licencié pour avoir cherché à effacer ses connexions sur des sites porno

porno flouté à l'écran

flouté

La Chambre sociale de la Cour de Cassation a rendu un arrêt le 21 septembre 2011 rejetant le pourvoir du salarié, licencié pour faute grave

Ce salarié a, non seulement passé son temps à surfer sur des sites à caractère sexuel ou pornographique durant ses heures de travail, mais encore a téléchargé un logiciel pour effacer ses traces

Mais, certaines traces sont néanmoins restées. L’entreprise est parvenue à découvrir que les sites concernés ont été visités à des dates et des heures précises. Elle a recoupé ces informations avec le tableau de présence des employés

Et il se trouve que cet employé était le seul présent à ces moments-là !

De plus, l’employeur a trouvé la trace d’un message envoyé à l’adresse personnelle de cet employé et contenant des informations à caractère sexuel ou pornographique

Il a donc licencié pour faute grave cet employé indélicat

Celui-ci, croyant avoir correctement utilisé le logiciel qu’il a lui même installé sur son disque dur, a déposé plainte

Les preuves se sont avérées contre lui

La Cour de Cassation a également fait valoir que l’employé avait menti et tenté de dissimuler la vérité de ses actions et a condamné l’employé aux dépends

Quand on vous dit, dès la plus tendre enfance, que tricher n’apporte que des ennuis…

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Surveillance en entreprise : caméra, micro et charte informatique
Pôle emploi : Surveillez votre messagerie
Vol de documents légalisé ? Non, sauf

Insubordination = Faute grave. Pas toujours !
Filtrage Internet : Pas de brimade des salariés
Conservation des logs dans une entreprise

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 6 Juridique
Récapitulatif 7 Juridique
Récapitulatif 7 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pausez vous ! Faute de français ou évolution de la langue ?


« Pausez vous ! » Est-ce une faute de français ou l’évolution d’une langue ?

faites une pauseSur l’autoroute du Nord, direction Paris, peu après le péage et le Parc Astérix, un panneau lumineux affiche cet avertissement :

« Pausez vous »

Maîtrisant la langue, j’ai compris que l’idée de l’auteur de ces mots était d’inviter les automobilistes à faire une pause, à se reposer, voire, pourquoi pas, à poser les pieds par terre sur une aire de repos ou encore à déposer ou amener sa voiture sur le bas-côté de la route.

Dans le même instant, je me suis dit que les étrangers, et ils sont nombreux à prendre cette autoroute, belges, hollandais, allemands, et autres, si tant est qu’ils comprennent un peu de français, devaient se faire une idée complètement fausse de la langue française.

Enfin, quoi ! S’agit-il d’une faute de français ?…

L’employé(e) ne sait-il(elle) pas son orthographe ? Le verbe « Pauser » n’existe pas !

« Faire une pause » existe !

Avait-il(elle)  si peu de place sur la ligne qu’il(elle) a raccourci la bonne expression en quelques caractères issus du langage texto, utilisé pour la communication écrite via le téléphone portable, et très prisé par une population jeune  ?

Est-ce un(e) jeune inadapté(e), intérimaire, issu(e) d’un milieu si défavorisé intellectuellement que le français soit une langue quasi étrangère ou, du moins, mal maîtrisée ?

…ou d’une évolution de la langue ?

S’agit-il, au contraire, d’un néologisme, copié sur celui du verbe « Positiver« , inventé pour une publicité ?

Une évolution naturelle de la langue que chaque génération apporte à la précédente pour la suivante ?

Allez-vous nous « pauser » pour faire une pause ? Que va devenir alors le verbe « Poser« , le pauvre vieux ?

La modernité passes-t-elle par l’invention inégalée de ce génie imaginatif qui a écrit ces deux mots sur un panneau d’avertissement d’une autoroute française ?
A-t-il (elle) compris les subtilités d’un message simple et percutant comme un slogan publicitaire ?

Qu’en penser ?

Étant respectueux de la langue, ma première réaction fut négative, durant environ une seconde et demi. Amoureux des mots, ma seconde réaction a été de me dire que le message était passé puisque je l’ai retenu. L’objectif du rédacteur de ces deux mots était atteint.

Alors ! Faute de français ou évolution de la langue ? Qu’en pensez-vous ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Définition des critères d’exigence dans le domaine Connaissances et compétences professionnelles
Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Motivation
Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Communication

Convaincre par les mots
Les atouts du langage
Fautes de français : dur dur, pas glop, nase, grave !

Autres Bien-être et Communication :

Récapitulatif 7 Communication
Récapitulatif 5 Communication
Récapitulatif 1 Bien-être

Tous les articles de ces catégories se trouvent dans les pages Bien-être et Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Insubordination = Faute grave. Pas toujours !


Insubordination = Faute grave. Pas toujours !

insubordination

Le contrat de travail signé est un acte qui place le salarié sous l’autorité de son entreprise.

Un acte d’insubordination est donc une faute grave, sauf dans quelques cas, examinés par la jurisprudence lors d’actions en justice auprès des conseils des Prud’hommes.

Insubordination = Fautes grave. Exemples

  • Expression véhémente, en termes injurieux contre son supérieur hiérarchique, exprimant la volonté du subordonné de ne pas suivre les instructions et de travailler selon ses propres méthodes et objectifs
  • Refus de l’employé d’effectuer un autre travail que celui prévu en raison de l’impossibilité pour l’employeur de l’occuper à temps plein pour la fonction pour laquelle il a été engagé
  • Refus de se présenter à son supérieur hiérarchique malgré une invitation dans les formes
  • Se présenter à son supérieur hiérarchique avec une désinvolture délibérée ou avec un comportement d’irrespect
  • Refus d’un commercial de fournir des rapports journaliers de son activité, en dépit de plusieurs avertissements et mises en garde

Insubordination Faute grave. Exemples

  • Refus d’un employé de travailler la nuit parce que ça lui est interdit par la législation du travail
  • Refus d’un chauffeur de transporter des passagers avec un autobus qui ne respecte pas les normes de sécurité
  • Refus d’un salarié de la mutation d’un lieu de travail lorsque aucune compensation ne lui est proposée pour les frais de déplacement et lorsque son contrat de travail ne contient pas une clause de mobilité

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Conseil de prud’hommes Art. L 512-1 et L 512-8 du Code du travail
Surveillance en entreprise
La charte informatique

Loi n° 2006-64 du 25 mars 2007 sur la Conservation des données
Investigations ou la preuve électronique
Échelle d’évaluation pour Aptitudes et comportements 1

Autres Juridique et Management :

Récapitulatif 6 Juridique
Récapitulatif 6 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Juridique de la page Autres Catégories et la page Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Partir avant la fin de son préavis : Les risques


Partir avant la fin de son préavis : Les risques

Vous souhaitez partir good_by_handyla fin de votre préavis, et, votre employeur actuel refuse de le raccourcir.

Si vous envisagez de partir, quand même, plus tôt, par exemple pour aller travailler pour un autre employeur qui insiste pour vous avoir plus tôt, alors voici les risques :

Licenciement pour faute grave

Cet « abandon » de poste peut être considéré par votre employeur comme une faute grave. Dans ce cas, aucune indemnité de préavis ou de licenciement ne vous sera versée.

Jugement aux Prud’hommes

Votre employeur peut saisir le conseil des Prud’hommes et vous faire condamner à payer une indemnité pour le préjudice subi à cause de votre départ anticipé.

Non seulement, vous ne toucherez pas d’indemnités de licenciement, mais vous devrez payer votre ancien employeur un forfait équivalent au montant brut de la période non effectuée du préavis.

Double emploi illégal

La législation du travail indique que la durée hebdomadaire du travail est fixée à 35 heures. Quelques aménagements sont possibles.

Néanmoins, en travaillant pour un nouvel employeur alors que le préavis courre toujours sur l’ancienne entreprise, vous dépassez cette limite de durée hebdomadaire du travail. Vous êtes dans l’illégalité.

En cas d’accident du travail ou simplement de maladie, l’anomalie sera relevée et vous vous exposez à une condamnation, ainsi que votre nouvel employeur.

Fin anticipée de la période d’essai

Votre nouvel employeur risque d’apprendre votre départ anticipé sans l’accord de votre ancien employeur. Il peut considérer, lui, qu’il s’agit d’un abandon de poste. Son opinion à votre égard, outre le risque de dépassement de la durée légale hebdomadaire du travail, peut vous être défavorable.

Vous risquez une interruption de votre période d’essai, à l’initiative de votre nouvel employeur.

Dans ce cas, aucune indemnité de chômage ne vous sera versée !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour passer le cap et bien rebondir, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Conseil de prud’hommes Art. L 512-1 et L 512-8 du Code du travail
Test congés payés à l’usage des employeurs
Employeur : Recrutement difficile ?

Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées
La prise du nouveau poste, du nouvel emploi
Critères pour quitter son emploi

Autres Juridiques et Emploi :

Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 6 Juridique

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter