PNL : Découvrez votre dominante par ce test


Un test pour se découvrir

visuel auditif kinesthétiqueChacun d’entre nous a un registre de vocabulaire qui domine sur les autres. C’est ce qu’enseigne la PNL ou Programmation Neuro-Linguistique.

Les mots que nous utilisons dans la communication avec les autres, surtout lors d’entretiens comme un entretien d’embauche, appartiennent à trois grandes catégories, appelées registres. Il s’agit d’un registre visuel, d’un registre auditif et d’une registre kinesthésique ou sensitif.

Nous avons tous une préférence, des habitudes de langage et d’expressions, issues de l’une ou l’autre de ces catégories de mots.

Le test

Le test suivant doit vous permettre de comprendre ce mécanisme de regroupement de mots dans ces trois registres.

De même, là où vous avez le plus de facilité à regrouper les mots, et là où vous avez le plus de mots que vous utilisez, vous trouverez votre dominante.

Attribuez, à chaque mot, le registre auquel il appartient. Exemple : Entendre est du registre auditif.

Mots

Visuel

Auditif

Kinesthésique

Accord
Blessé
Brillant
Cacophonie
Chargé
Clair
Coloré
Concret
Déchargé
Désaccord
Dire
Écouter
Ferme
Flash
Harmonieux
Horizon
Insensible
Lumineux
Mélodieux
Net
Parler
Photographique
Pression
Rythme
Sensible
Sentir
Symphonie
Tendre
Vague
Voir

Quelle est Votre dominante ?

Si vous jouez le jeu correctement, vous devez avoir trouvé autant de mots dans l’une des catégories que dans les deux autres : 10 par registre.
Ce n’est pas le cas, c’est que le registre qui en contient plus que les autres est vraisemblablement votre registre dominant, celui qui vous donne la majorité des mots que vous employez plus volontiers.

Refaites alors le test jusqu’à ce que vous répartissiez 10 mots par colonne.

Repérez les mots que vous utilisez de préférence et la colonne où ils se trouvent.
Si vous choisissez autant de mots dans une catégorie que dans une autre, c’est que vous avez manqué de spontanéité, car un registre domine toujours les deux autres.

Philippe Garin

Pour vous aider à vous découvrir, contactez-moi : phgarin@gmail.com

En complément :


En complément :

Les mot dans le CV
100 mots pour OSER
Différence entre Question fermée et Question ouverte

Communication : convention et référentiel commun indispensables
CNV Communication Non Violente : Les 4 étapes de l’OSBD
Entretien d’embauche, discours, présentation : Conseils pour Bien parler

Autres Communication :

Récapitulatif 16 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Elle entend pour la première fois et il la demande en mariage : sa réaction | Medisite


Double bonheur

entendre pour la première foisAlors qu’une jeune femme entend pour la première fois, son compagnon en a profité pour faire la plus jolie des demandes. Découvrez ce moment émouvant en images.

Source : Vidéo. Elle entend pour la première fois et il la demande en mariage : sa réaction | Medisite

proposé par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Entendre n’est pas comprendre
Communication : convention et référentiel commun indispensables
Devise 007 : Garde toujours les oreilles ouvertes

Symboles des pierres précieuses
Le langage des fleurs
Symboles des années de mariage

Autres Communication et Bien-être :

Récapitulatif 14 Communication
Récapitulatif 15 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La quantité d’informations transmises par un message


Les causes de la déperdition d’informations transmises par un message

perte d'informationsEntre deux interlocuteurs, il existe de multiples causes de déperdition ou de déformation du message.

Entre le Message initial et le Message final, la quantité d’informations transmises diminue à chaque étape.

C’est ce qu’on appelle la déperdition d’information

Ce que l’émetteur veut dire,

C’est le message initial qu’il formule dans sa tête.

Ce que l’émetteur dit réellement

perd déjà de son sens à cause

  • d’un vocabulaire insuffisant,
  • d’idées confuses,
  • de l’émotivité ou/et
  • du trac.

Ce que le récepteur entend

est déformé par

  • du bruit ambiant,
  • une mauvaise audition ou/et
  • un support inadapté.

Ce qu’il écoute

est moindre à cause

  • d’un manque d’intérêt,
  • la fatigue,
  • une émotivité,
  • une projection personnelle ou/et
  • un message trop long.

Ce qu’il retient

est encore moins d’information car la mémoire est peu fidèle.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Une information précise est proche de l’expérience sensorielle
Les cinq clés de la communication
Compréhension dans la communication

Schéma de la déperdition de l’information
Information
Communiquer correctement pendant un entretien d’embauche

Autres Communication :

Récapitulatif 1 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entendre n’est pas comprendre


Entendre n’est pas comprendre

entendre n'est pas comprendrePour bien comprendre, entendre ne suffit pas.

Dans les centres aérés ou les colonies de vacances existe un jeu qui réclame la participation d’une dizaine de joueurs environ.

Le premier chuchote à l’oreille d’un second joueur, une phrase, un peu longue.

Le deuxième joueur répète ce qu’il a entendu au troisième, de façon de ce qu’il soit, lui aussi, le seul à entendre.

Cela continu de cette façon, jusqu’au dernier joueur, qui, lui, répète à voix haute le message entendu.

Tous ceux qui ont joué à ce jeu savent que le message ainsi répété à haute voix par le dernier joueur est toujours différent de la phrase prononcée par le premier joueur,

parce que…

Entendre n’est pas comprendre

Comprendre n’est pas être d’accord

Être d’accord n’est pas appliquer

Appliquer n’est pas conserver

Conserver n’est pas impliquer.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Congruent Définition Communication verbale et non verbale
Schéma de la déperdition de l’information
L’ancrage ou l’imprégnation

Ces phrases qui tuent le dialogue
Comment interpréter la phrase : » Qu’est-ce que tu bois ? «
Comment bien mener un entretien

Autres Communication :

Récapitulatif 1 Communication
Récapitulatif 5 Communication

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Compréhension dans la communication


Compréhension dans la communication

illusion et réalité
Un jour, cette phrase remarquable, qui suit, m’a été transmise et je vous la confie à mon tour.

Elle demande un effort important de compréhension dans sa communication :

Je sais que vous avez compris ce que vous croyez que j’ai dit,

mais je ne suis pas sûr que vous réalisiez que

ce que vous avez entendu n’est pas ce que j’ai voulu dire.

Cette phrase a pour objet d’illustrer la différence qui existe entre la réalité et l’image.

Chacun d’entre nous émet une information.
Elle est filtrée par son conscient et son inconscient, l’historique de ses valeurs et ses interactions avec le monde extérieur à soi.

Ce n’est qu’après qu’elle est perçue et interprétée.

Bon courage et transmettez-moi Votre interprétation de ce morceau de bravoure si vous le voulez bien !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Entendre n’est pas comprendre
Les généralisations et les règles pour mieux se faire comprendre
Convaincre par les mots

Quatre règles mnémotechniques de Communication
Origine du nom des notes de musique
Le langage des fleurs

Autres Communication :

Récapitulatif 1 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :