Les 4 registres de la Communication interpersonnelle


Bien communiquer, c’est utiliser les 4 registres

le renard communique mieux que le corbeau

Il a atteint son objectif

Que ce soit pour parler à un public nombreux, en petit comité ou à une seule personne, la communication entre les personnes passe par le langage verbal et non verbal.

Ces deux dimensions font partie du premier des 4 registres de la Communication.

Voici ces 4 modes de fonctionnement pour une bonne communication :

1. Le registre du corps

C’est celui qui vient d’être évoqué et que fait l’objet de plusieurs articles dans ce blog.

  • La voix
  • Les expressions du visage ou mimiques
  • Les gestes du corps : mains, bras, jambes
  • Les postures
  • Le regard

2. Le registre relationnel

Bien communiquer passe par l’établissement d’une bonne relation avec son ou ses interlocuteurs.

Un lien se créé qui permet de faire passer son message par un canal plus favorable à la réception du message que si vous avez une mauvaise relation.
Une bonne relation s’établit par :

  • Accueillir : technique du SBAM
  • Favoriser un bon climat physique
  • Mettre à l’aise son ou ses interlocuteurs, ou son public
  • Répondre aux questions
  • Donner la parole, écouter sans interrompre

3. Le registre intellectuel

Partie cachée aux autres, ce que vous avez dans la tête, le registre intellectuel permet de mieux communiquer en évitant des erreurs qui détruisent votre communication.

Il s’agit de :

  • Avoir un objectif et s’y tenir
  • Structurer mentalement le discours
  • Organiser ses idées avant de les exprimer, savoir ce que l’on veut dire
  • Convaincre avec des arguments clairs et précis
  • Observer et réagir aux propos de son ou ses interlocuteurs

4. Le registre émotionnel

Bien communiquer, c’est faire passer ses émotions aux autres, les afficher et les rendre positives pour accentuer l’impact de ses paroles.

Pour cela, il faut :

  • Du charisme, de la présence
  • De la confiance en soi
  • De l’assurance, en montrant que vous êtes sûr (e) de vous
  • De l’aisance, tant dans les gestes et le regard que dans les paroles
  • De l’enthousiasme, qui se partage
  • Du désir de réussir

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

CNV Communication non violente : Les 4 étapes de l’OSBD
La Process Communication : Les 6 personnalités
Règles pour un manager pour des phases difficiles de communication

Compréhension dans la communication
Quatre règles mnémotechniques de Communication
La dictée de Mérimée : Combien de fautes ?

Autres Communication :

Récapitulatif 18 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Burnout : Symptômes, Causes et Conséquences


Le burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel mérite d’être analysé

TechnologiaC’est ce qui a été réalisé dans une étude de Technologia, publiée en février 2014

Symptômes

Les principaux symptômes qui mènent au burnout sont le travail excessif et le travail compulsif, ainsi que l’épuisement émotionnel au travail :

  • 15% se sentent vidés affectivement
  • 15% considèrent que travailler toute la journée est vraiment pénible
  • 20% se sentent usés à force de travailler
  • 25% sont épuisés à la fin de la journée
  • 25% se sentent fatigués en se levant le matin

Ces chiffres sont arrondis.

Causes

Les principales causes du syndrome d’épuisement professionnel sont :

  • L’intensité du travail
  • La pénibilité du travail
  • Le manque de temps
  • Les relations avec les autres
  • Le temps de transport
  • La perte de sens du travail

Conséquences

Ce sentiment d’épuisement au travail n’a aucune conséquence sur la santé pour 60% des personnes interrogées et même un impact positif pour 10% d’entre elles. Par contre, l’impact est négatif pour 30%.

Pire, 30% ont même songé au suicide !

On pourrait penser que les personnes sont soutenues par leurs familles et leurs amis, collègues, etc. C’est le cas… pour seulement 50% d’entre eux.

Il reste donc 50% qui sont proches de s’effondrer au travail sans soutien quelconque de leur entourage.

Le burnout et vous

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Avant qu’il ne soit trop tard, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel
La pénibilité au travail : Les facteurs de pénibilité
Workaholic ou Bourreau de travail : du burnout au karōshi mortel

Stress : maladie contagieuse ou faute du management ?
Moi, stressé (stressée) ?
Tests de réaction au stress et aux tensions

Autres Bien-être, Emploi et Sondages :

Récapitulatif 12 Bien-être
Récapitulatif 12 Emploi
Sondages

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Entretien de recrutement : Gardez votre calme !


Surtout gardez votre calme en entrevue d’embauche !

Quand un recruteur a un doute sur la sincérité du candidat ou de la candidate, il va jouer sur ses sentiments, lui poser une question difficile, déstabilisante, qui va provoquer une réaction émotionnelle, souvent vive : peur, agression verbale, reproche, commentaire acerbe.

Pourquoi sourireLa « bonne » réponse à donner est de deux ordres :

  • Verbale : « pourquoi ? »
  • Gestuelle : sourire

Cela va vous laissez le temps de reprendre contenance et de réfléchir à une meilleure réponse à donner.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour réussir votre entretien d’embauche,, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Votre corps parle
Mentir en entrevue ou se sentir mal à l’aise
Panique à bord !?

Pourquoi cacher les trous de son parcours professionnel ?
Soyez vous-même
Pourquoi les propositions, recommandations, nouvelles idées sont-elles souvent refusées?

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :