Emigrer ou Immigrer : Quand on change de pays pour y vivre


Bien se préparer pour réussir sa vie à l’Étranger

migration de l'homo sapiensÉmigrer, c’est partir dans un autre pays

Immigrer, c’est venir d’un autre pays

La migration peut être imposée par la guerre, la famine, ou toute autre calamité. On parle alors de réfugiés.
Ils ont fui pour des raisons politiques, économiques, climatiques.

La migration peut aussi être choisie. Volontairement, pour des raisons personnelles, le migrant décide de changer de pays, sans contrainte particulière.

Dans tous les cas, il faut un certain temps d’adaptation dans le nouveau pays.
Parfois les cultures, les langues sont tellement différentes que l’incompréhension et le jugement réciproque pénalisent l’intégration, voire même le simple fait de vivre les uns à côté des autres.

Si vous venez d’arriver dans un nouveau pays ou si vous projetez de le faire, il faut se renseigner sur de nombreux domaines, à commencer par les formalités jusqu’au plus petits détail de la vie courante.

Voici quelques éléments de réflexion pour ceux qui se sentent concernés.

Cette liste est loin d’être exhaustive et toute contribution à l’enrichir est la bienvenue : phgarin@gmail.com

La check-list ou pense-bête

Les modalités et dispositifs d’accueil

  • Réglementations
  • Autorisation
  • Formalités douanières
  • Déclarations diverses dans le pays de départ
  • Les associations et administrations spécialisées dans l’accueil des migrants
  • Les sites utiles
  • L’argent
  • etc.

S’orienter avec des plans du pays, de la région, de la ville

  • géographie,
  • administrations,
  • routes et moyens de transport comme le train, le métro ou tramway,
  • le climat
  • économique
  • population
  • etc.

Le logement

  • Numérotation des rues et des téléphones
  • Références des lieux, quartiers, vocabulaire local
  • Les organismes et habitudes de l’immobilier
  • Les petites annonces
  • Les installations internes au logement
  • Les loyers et charges
  • etc.

Le quotidien

  • Se déplacer, permis de conduire, location ou achat de véhicule, comportements dans la rue
  • Faire ses courses
  • Parler, apprendre la langue parlée localement
  • Assurances et lieux de soins
  • Le système bancaire
  • Les impôts
  • Les services municipaux
  • La vie sociale et les loisirs
  • La mode et les tenues vestimentaires
  • etc.

Le travail

  • Les secteurs d’activités
  • Les professions réglementées
  • L’équivalence des diplômes et qualifications
  • Législation et normes, habitudes au travail
  • La recherche d’emploi, avant de partir, sur place
  • CV, lettre de motivation, réseaux, candidature, entretien d’embauche
  • Contrat de travail, horaires, salaires, conditions de travail, déplacement
  • Créer une entreprise, formalités, partenariats, réseaux d’affaires
  • etc.

Le système éducatif

  • Les établissements scolaires et universitaires
  • L’inscription dans un établissement
  • Horaires, repas, hébergement, soutien scolaire
  • Mode de garde, santé et assurances, relation parents – enseignants
  • Financer ses études
  • etc.

Cultures et loisirs

  • Lieux de rencontre et de loisirs
  • Sports
  • Associations et clubs
  • Fêtes et événements culturels
  • Restauration et hôtellerie
  • etc.

Philippe Garin, plus 6 ans de vie dans un autre pays

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Un Visa spécial (VVT) pour le Programme Vacances Travail (PVT) dans 6 pays
Québec vs France : équivalence des études et des diplômes
Tour de taille : Comparaison France International

Emploi : à savoir pour un entretien d’embauche en Suisse
Lettre de motivation : Canada vs Europe
Indicatifs en Belgique téléphoniques interurbains

Autres Voyage :

Récapitulatif 17 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CV au Canada : Quelques particularités


CV au Canada : Quelques particularitésévolution des provinces du canada

  1. Les renseignements personnels sont considérés comme discriminatoires.
    …..Donc, ne mettez ni âge ni situation familiale (marié(e), célibataire, …)
    …..
  2. Le CV est toujours dactylographié ou sorti d’une imprimante.
    …..Donc, pas d’analyse graphologique à la clé.
    …..
  3. Vous devez tenir dans votre agenda, la trace de vos candidatures ET de tous vos appels téléphoniques.
    …..En effet, avoir un contact avec un membre du personnel de l’entreprise permet de confirmer le nom de la personne à qui envoyer le CV et de se renseigner sur l’entreprise, ses habitudes, son climat, sa situation financière, son management, etc.
    …..
  4. Le téléphone est aussi une nécessité pour appeler le destinataire de sa candidature.
    …..Cela permet de s’assurer que son CV est bien arrivé, que sa candidature sera analysée et de montrer sa motivation.
    …..Dans un pays où les conditions sociales, bien que meilleures que chez son voisin du sud, sont nettement moins avantageuses que dans la plupart des pays d’Europe, il faut montrer que l’on souhaite vraiment le job.

Les Européens désirant travailler au Canada doivent s’adresser aux instances représentatives.

Pour vous renseigner : Travailler au Canada

Visitez mon site dédié à la Recherche d’emploi

www.boosteremploi.com

dont plus de 1000 liens vers des sites d’emploi

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Lettre de motivation : Canada vs Europe
Entretien d’embauche en France vs entrevue d’embauche au Canada
CV Tout savoir

Quelques exemples de questions lors d’un entretien d’embauche
CV astuces 1/2 pour Internet
CV astuces 2/2 pour Internet
Jours fériés au Brésil, Canada, aux États-Unis

Autres Emploi :

Récapitulatif 5 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :