Nouveau billet de 5 euros à partir du 02 mai 2013


Premier de la nouvelle série de billets en euros

Le nouveau billet de 5 euros fait son apparition à partir du 02 mai 2013.

Nouveau billet de 5 eurosLa Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales nationales (BCN) de l’Eurosystème sont sur le point d’introduire une deuxième série de billets en euros. Cette série est baptisée « Europe », figure de la mythologie grecque qui a donné son nom à notre continent et dont un portrait apparaîtra dans le filigrane et l’hologramme de chaque coupure.

La mise en circulation des nouveaux billets se fera progressivement, sur plusieurs années, dans l’ordre croissant.

Autrement dit, au billet de 5 euros succédera le billet de 10 euros et ainsi de suite

Trois nouveaux signes

  1. Le filigrane portrait
  2. L’hologramme portrait
  3. Le nombre émeraude

Coexistence des deux séries

Billet de 5 euros de la première sérieLes billets de la première série seront retirés progressivement de la circulation avant de cesser définitivement d’avoir cours légal, à une date qui sera annoncée longtemps à l’avance.

Toutefois, les billets de la première série conserveront leur valeur sans limite de temps et pourront être échangés à tout moment dans les BCN de l’Eurosystème.

Source : Banque centrale européenne

Direction Communication
Division Presse et information
Kaiserstrasse 29, D-60311 Frankfurt am Main
Tél. : +49 69 1344 7455, Télécopie : +49 69 1344 7404
Internet : http://www.ecb.europa.eu

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Inflation 2010 dans les pays de l’UE, Union Européenne
Liste Pays Europe
Indicatifs téléphoniques internationaux

La carte Européenne d’Assurance Maladie : Mode d’emploi
Les salaires en Allemagne 1/4 : Comparez, c’est possible
Codes ISO 4217 des monnaies de EUR à LRD

Autres Voyage :

Récapitulatif 9 Voyage

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Voyage de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Noir sur blanc confort visuel ou pourquoi le fond d’écran est blanc


Noir sur blanc confort visuel ou pourquoi le fond d’écran est blanc

Avant les années 1970, les tableaux à l’école étaient noirs et l’on écrivait à la craie blanche

Puis, les tableaux sont devenus verts et la craie a pris de la couleur.

Encore aujourd’hui de très nombreuses écoles ont encore des tableaux verts et utilisent la craie.

C’est plus pour des raisons économiques, car la craie coûte moins cher que des feutres, que pour des raisons sentimentales, dans la mesure où l’on aime bien retrouver, en tant qu’enseignant, l’environnement sécurisant de son enfance à l’école.

En parallèle, les écrans informatiques étaient de simples moniteurs, noirs avec un affichage en vert émeraude, puis, parfois couleur ambre, c’est-à-dire orangé.

Brusquement, vers la fin des années, des écrans en couleurs sont apparus. Petits, comme le célèbre MacIntosh d’Apple, puis de plus en plus grands comme ceux qui servent aussi de téléviseur maintenant.MacIntosh

Mais les écrans ont eu un fond blanc alors que les tableaux à l’école avaient toujours un fond vert.

Les constructeurs se sont rendu compte que le regard, focalisé sur l’écran, enregistrait aussi l’environnement de cet écran.

Or les murs sont généralement de couleurs claires, pastel ou blancs. Le contraste entre le fond de la vision, en blanc, par rapport au petit écran noir, rendait plus difficile la lecture du texte écrit sur l’écran.

Pour éviter un double contraste, les ingénieurs ont pensé qu’en harmonisant les fonds d’écrans avec le fond de la vision, le regard allait se concentrer, avec un minimum d’effort sur le texte à l’écran.

Cette notion d’effort minimum de l’œil est importante dans la mesure où le reproche a été fréquent et polémique par des accusations contre le travail à l’écran qui faisait mal aux yeux.

En réalité, le travail à l’écran permet de révéler plus tôt un défaut de vision qui aurait été détecté plus tard.
Fort de ce constat sur le confort visuel, les fabricants de tableaux ont proposé, aux entreprises et aux écoles, des tableaux blancs avec les feutres noirs ou de couleurs.

Depuis, nous écrivons en noir sur un fond blanc et non plus en blanc sur un fond noir, que ce soit à l’école ou devant un ordinateur.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

L’impact des couleurs sur le subconscient
Pour assurer le bon fonctionnement des CD DVD et Disquettes
Les 6 erreurs humaines d’après Cicéron

Le langage des fleurs
Évolution de l’informatique dans l’entreprise
Les 4 facteurs influençant les comportements

Autres Bien-être, Organisation et Informatique :

Récapitulatif 5 Bien-être
Récapitulatif 5 Organisation
Récapitulatif 5 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :