Gestion des risques : Le tableau ROAM


Gestion des risques dans un projet

Quel que soit ce qu’on entreprend, il y a des risques.
Et même si on ne fait rien, il y a des risques.

Sans aller jusqu’à se voiler la face, il vaut mieux savoir quels sont les risques liés à un projet, plutôt que de compter sur la chance pour les éviter.

La classification ROAM

On peut distinguer les risques selon une technique de regroupement des risques, appelée ROAM.

C’est un acronyme anglais qui indique l’impact sur le projet et la probabilité que la menace se produise :

  • Resolved ou Résolu : Le risque a été résolu ; la menace évitée ou éliminée.
  • Owned ou Propriétaire : Un membre de l’équipe projet a été désigné pour trouver une parade en cas de concrétisation de la menace.
  • Accepted ou Accepté : Le risque a été accepté. Il a été convenu que rien ne sera fait pour y remédier. Les conséquences ont peu d’impact sur le projet.
  • Mitigated ou Atténué : Des mesures ont été prises pour atténuer le risque, soit en réduisant la menace, soit en réduisant les effets.

Le tableau ROAM

tableau ROAMAu début et tout au long du projet, le tableau ROAM permet de ranger les risques selon la classification ROAM.

Le tableau a 4 colonnes, chacune correspond à une lettre de l’acronyme.

Le chef de projet et les membres de l’équipe écrivent un risque par post-it et les collent dans la colonne adéquate.

Au fur et à mesure que le projet avance, les risques sur les tâches du projet évoluent et les post-it sont déplacés d’une colonne à l’autre.

À la fin du projet, il reste seulement les risques d’après-projet.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour mieux protéger vos données et vos équipements informatiques, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Management de projet : 5 causes de l’échec
Neuf erreurs les plus courantes du Chef de projet
Menace – Vulnérabilité – Risque

Productivité : Un résultat rapidement
Programmation Quick and Dirty
Sécurité informatique : L’audit des vulnérabilités

Autres Organisation et Management :

Récapitulatif 19 Management
Récapitulatif 19 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

10 conseils pour atténuer les effets du décalage horaire


Un voyage lointain, ça se prépare

zones horaires mappemondeAh ! Prendre des vacances dans un pays chaud quand l’hiver arrive !

A moins que vous ne voyagiez pour votre entreprise, auquel cas le déplacement professionnel peut vous amener loin, loin !

Avec un décalage horaire important, viennent des signes gênants pour la vie quotidienne puisque vous n’êtes pas en phase avec les habitants du lieu de destination.

Manger, dormir, travailler sont des actions qui changent votre biorythme et vous obligent à vous adapter.

Rien de meilleur qu’une bonne préparation physique et psychologique pour supporter le décalage horaire, tant à l’aller qu’au retour.

10 conseils, pour tout le monde

  1. Avant de partir, décalez de 2 heures le moment de vous endormir, plus tôt si vous allez vers l’Est, plus tard vers l’Ouest
  2. Préparez-vous psychologiquement en pensant à l’adaptation qui va venir
  3. Prévoyez d’arriver pendant la période de jour
  4. Durant le voyage, ne buvez que de l’eau et éviter les excitants
  5. Voyagez de préférence en faisant des escales
  6. Dès le départ, changez l’heure de votre montre pour y mettre celle de votre destination
  7. Privilégiez les repas légers et aux horaires de votre pays d’arrivée
  8. Surtout, pas de somnifère, à cause des risques en avion et l’effet d’amplification des troubles
  9. A l’arrivée, restez éveillé le plus longtemps possible pour vous endormir à l’heure locale
  10. Sortez et laissez le soleil aller sur votre peau, sans aller jusqu’aux coups de soleil

Source : Magazine Géo

Philippe Garin

Pour échanger, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Décalages horaires par Pays et Villes 1
Décalages horaires par Pays et Villes 2
4 astuces pour se préparer correctement au jet lag

Insomnie vs sommeil fractionné
Pays et territoires : 10 questions pour les « forts » en géographie
Dubrovnik en Croatie

Autres Bien-être et Voyage :

Récapitulatif 18 Bien-être
Récapitulatif 18 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Perte de poids : Premier succès


Ça commence enfin

succès plus léger légèreJe crois que mon régime
commence à faire son effet :

Mes cheveux commencent
à être plus légers

Source : Brigitte.de

Traduction par

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Maigrir à quelques cheveux près
Le succès c’est …
Aujourd’hui je cuisine

Une théorie à notre goût
Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?
L’inefficacité de Franz Schubert

Autres Humour :

Récapitulatif 17 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Productivité : Douchez-vous quand vous voulez réfléchir


Douchez-vous pour réfléchir au calme

pommeau de doucheL’effet physique

Une « bonne douche » nettoie, en premier lieu.

Être propre permet d’éliminer le facteur olfactif qui pourrait perturber la réflexion.

L’effet de la douche stimule la peau. Mettre sa tête sous le pommeau de la douche, c’est placer son cerveau au plus près des jets d’eau qui massent ainsi la peau du crâne. Le sang est activé et stimule les neurones.

En dehors de l’effet physique d’une eau ni trop chaude, ni trop froide, se trouver sous la douche implique de se consacrer à cette tâche d’une manière exclusive. Impossible de faire quoi que ce soit d’autre de physique.

L’effet intellectuel

C’est parfait lorsqu’il faut se mettre à réfléchir, quel que soit l’objet de sa réflexion, puisque c’est la chose que l’on puisse faire.
Le summum de la concentration.

Bien sûr la douche sert aussi à se relaxer. Là, le bain est plus efficace.

Chercher des idées, trouver des solutions, envisager un scénario, imaginer le futur.
Tout le temps passé sous la douche à faire abstraction de l’activité physique est alors consacré à réfléchir.

Bien entendu, on peut réfléchir en dehors de la douche.
Par contre, à cet endroit, les perturbations sont taboues : personne ne vient vous déranger, le téléphone sonne sans que vous décrochiez, vous êtes libre… et propre.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie

Monoxyde de carbone : quoi, où, les dangers
Le brainstorming ou remue méninges, une méthode pour trouver des idées en groupe
Un miroir bien intentionné

Prise de décision : 10 méthodes
Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes
Comment faire pour ne pas être dérangé au travail et gagner du temps

Autres Organisation :

Récapitulatif 16 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Méthode SCORE ou Chercher les causes profondes


Méthode SCORE ou Chercher les causes profondesméthode score

SCORE est un acronyme pour

S ymptômes

C auses

O bjectifs apparents

R essources

E ffets escomptés ou objectifs profonds

Pour chacune de ces lettres, il y a au moins une question à poser :

S : Quelle est la situation ?

C : Quelles sont les origines ?

O : Quel est l’objet, le but ?

R : Qui, quelles ressources sont impliquées ?

E : Pourquoi ?

Les Causes profondes d’une situation dévoilent des Symptômes apparents, qui conduisent à définir des Ressources, des moyens pour des Objectifs apparents qui cachent les effets escomptés qui, demandent, eux, des vraies solutions.

C’est par de nombreuses questions que l’on parvient à déterminer le bon diagnostic.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Méthodes et outils de résolution de problèmes
7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Les 7 catégories d’outils de la résolution de problème

Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes
Le brainstorming ou remue méninges, une méthode pour trouver des idées en groupe
La question la plus importante

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 4 Organisation
Récapitulatif 5 Organisation

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

L’observation est un travail des cinq sens


L’observation est un travail des cinq sens

périscope binoculaireUtiliser son sens de l’observation, c’est être conscient de ce qui se passe maintenant, à l’endroit où l’on se trouve.

Observer, c’est aussi, se détacher de son système de valeurs personnelles. C’est faire en sorte de séparer l’observation et l’interprétation.

« Pure utopie ! » diront certains, puisque chacun d’entre nous ne peut s’empêcher de filtrer ce qu’il perçoit, voit, goûte, sens ou entend.

Soit !

Il est, cependant, possible de s’entraîner à observer :

  • Choisissez chaque jour un élément différent à observer.
    Par exemple, en choisissant l’heure et la minute exacte auxquelles vous souhaitez consacrer dix minutes à observer et en changeant ce moment tous les jours.
    En fonction du lieu où vous serez à ce moment-là, vous observerez des éléments différents.

Les critères suivants font partie de ce que vous pouvez observer :

  • Le nom des objets qui vous entourent. Leurs formes, leurs couleurs, leurs aspects, etc.
  • Le nom des personnes qui vous entourent. Leurs odeurs, leurs vêtements, leurs postures et leurs mouvements, les expressions de leurs visages, le ton et le rythme de leurs voix, etc.

Notez alors vos observations « objectives ».

Après une première période d’observation, par exemple, une semaine, reprenez les descriptions de vos observations et ajoutez des commentaires sur les événements qui ont eu lieu aux moments des observations.

Répétez cette analyse, par exemple sur une période d’un mois,  et notez les répétitions et les relations de cause à effet.

Êtes-vous devenu un(e) bon(ne) observateur (trice) ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Guide d’observation d’une visite d’entreprise
La communication non verbale : le message total
Congruent : Définition Communication verbale et non verbale

Quelques bonnes résolutions à partir de maintenant
Ce que vous devez atteindre
Burnout ou Syndrome d’épuisement professionnel

Autres Bien-être :

Récapitulatif 4 Bien-être

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Bien-être de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Affinement pas à pas ou effet de loupe


Affinement pas à pas ou effet de loupe

effet de loupeAu cours d’une analyse de système, la représentation des différentes fonctions passe par un affinement pas à pas qui donne un effet de loupe dans les documentations

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

Autres définitions :

Approche Top-down
Problème

En complément :

Analyse structurée sur le Lexique informatique de Philippe Garin
analyse thème ajouté dans mon Lexique informatique
Fonction de développeur

Analyse de flux un descriptif complémentaire indispensable
Fonction en informatique, biologie, économie
Qu’appelle-t-on une faille 0-day ?

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :