CSP ou Contrat de Sécurisation Professionnelle : Les avantages


Les avantages du CSP lors d’un licenciement économique

Le CSP est réservé aux personnes licenciées économiques alors qu’elles avaient un contrat à durée indéterminé, CDI.

CSp ou contrat de sécurisation professionnelle

Lors du licenciement économique, les salarié (e) s ont un délai de 21 jours pour accepter ou refuser le Contrat de Sécurisation Professionnelle.

Voici les 4 avantages à accepter ce contrat

1 Un accompagnement renforcé et personnalisé

Un conseiller de Pôle emploi spécialisé cous accompagne pendant un minimum de 12 mois.

Durant cet accompagnement, vous pouvez bénéficier des prestations suivantes :

  1. Définition de votre Projet professionnel
  2. Bilan de compétences
  3. Immersion en entreprise pour découvrir un nouveau métier
  4. Une formation pour acquérir de nouvelles compétences ou monter en qualification
  5. Entrainement à la recherche d’emploi pour convaincre les recruteurs

2 Une allocation majorée

Le montant de l’Allocation de Sécurisation Professionnelle ou ASP est supérieur à l’Allocation de Retour à l’Emploi, ou ARE, dont bénéficient les Demandeurs d’emploi qui ont le droit à une indemnité chômage.

L’ASP dépend de l’ancienneté dans l’entreprise

  1. 1 an ou plus : 75% du salaire brut
  2. Moins d’1 an : 57% du salaire brut

À noter que 57% du salaire brut est le montant de l’ARE si le CSP est refusé.

3 Pas de période de carence

Le CSP débute immédiatement après la fin du contrat de travail, sans tenir compte du délai de carence habituel.
Néanmoins, il faut attendre le délai de réflexion de 21 jours.

4 Des aides au retour à l’emploi

En cas de retour à l’emploi avant la date de fin du CSP, l’ancien demandeur d’emploi a la possibilité de bénéficier d’une aide financière, soit la forme d’une Prime de reclassement ou d’une indemnité

Source : Pôle emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

L’indemnité chômage : Les durées
Chômage : Le nombre de jours sans indemnité
Indemnité chômage : Comment est calculé le montant de l’Allocation d’aide au Retour à l’emploi

Indemnisé (e) par Pôle emploi après un travail au Luxembourg : Les conditions
Demandeur d’emploi : La Préparation Opérationnelle à l’Emploi individuelle ou POE I
Allocation chômage : Nouvelle convention, nouvelles règles

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 20 Emploi
Récapitulatif 20 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Veille économique : êtes-vous prêt (e) ?


La veille économique

étapes de la mise en place de la veilleSe préparer contre les aléas ou les surprises permet d’en contrer les effets.

Pour cela, il faut être informé (e) à temps.
Pour cela, le meilleur moyen est d’assurer une veille, passive et active afin de prendre les mesures et les décisions qui conviennent pour poursuivre votre but.

Pour une entreprise

Dans le cas : d’une entreprise, la veille est économique et concurrentielle.

Voici un panel de questions pour vous aider à déterminer si vous avez une veille de qualité ou si vous devriez la perfectionner et augmenter votre réactivité.

Suivez-vous :

  1. Les évolutions des besoins de vos clients ?
  2. L’environnement économique de votre secteur d’activité ?
  3. La législation qui s’applique à votre entreprise ?
  4. La réglementation s’appliquant à votre entreprise ?
  5. L’action des associations et Organisations non gouvernementales qui s’intéressent à votre entreprise ?
  6. Les tendances et évolutions prévisibles du marché ?
  7. L’évolution des parts de marché de vos concurrents ?
  8. Le comportement de vos concurrents envers votre entreprise ?
  9. Les produits et services de vos concurrents ?
  10. Le comportement de vos concurrents envers vos produits et services ?
  11. L’évolution prévisible du coût de vos fournisseurs ?
  12. L’image de votre entreprise sur Internet : réseaux sociaux, forums, blogs, etc. ?
  1. L’entreprise a-t-elle une image de performance ?
  2. Existe-il un risque de contrefaçon de votre production ?
  3. Avez-vous pris des mesures contre ce risque ?
  4. Avez-vous identifiés des opportunités de développement, notamment à l’international ?
  5. Faites-vous appel à des acteurs à l’international ?

Moins de 14 réponses positives et vous êtes bon(ne) pour vous tenir mieux informé (e).

Source : DIRRECTE

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Être informé à temps pour agir (vu par Machiavel)
La communication externe : Double face
Emploi ou Business : 10 conseils pour sa veille concurrentielle ou pour sa recherche d’emploi

Consignes à respecter pour se baigner et éviter la noyade
Emploi : Internet pour se renseigner sur l’entreprise, mode l’emploi
Comment utiliser le succès d’un concurrent : Démonstration par Microsoft

Autres Management:

Récapitulatif 18 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Licenciement économique : Comment dresser la liste des salariés concernés


4 critères impératifs à prendre en compte

licenciement des nuages en feu dans la têteÀ part quelques patrons indifférents ou sans coeur, licencier est toujours une épreuve difficile.
C’est un constat d’échec pour le dirigeant, surtout lorsqu’il s’agit d’un licenciement économique.

Son rôle est d’assurer la pérennité de l’entreprise. Il doit décider et assumer ses décisions.

La loi permet au chef d’entreprise de le guider dans cette procédure. Notamment, lorsqu’il s’agit d’établir la liste des personnes concernées par un licenciement économique.

Exception à cette obligation

C’est au chef d’entreprise de fixer la liste des personnes à licencier.
Il est, cependant, exonéré de cette obligation dans deux cas

  • Lorsque l’entreprise cesse définitivement son activité
  • Lorsque tous les postes de toute une même catégorie professionnelle sont supprimés

Les critères de branche

En plus de la loi, ou à la place de celle-ci, se trouve la convention collective qui s’applique à l’employeur.

De même, l’employeur peut décider d’ajouter des critères à la loi ou/et à la convention collective, tant que ses critères ne soient pas discriminatoires.
Dans ce cas, le chef d’entreprise doit consulter le comité d’entreprise ou les délégués du personnel, lorsque ces instances existent dans l’entreprise.

Le code du travail

La loi guide l’employeur par l’obligation de respecter 4 critères de sélection pour choisir les salariés qui seront licenciés économiques :

Ces critères sont indépendants les uns des autres. Le chef d’entreprise peut décider de l’ordre dans lequel il va les prendre en considération.

Il peut dresser une liste de personnes pour chacun des critères et sélectionner en fonction des noms absents ou présents dans l’une ou plusieurs de ces 4 listes.

  • Charges familiales et enfants : Nombre d’enfants et situation de parent isolé, notamment
  • Ancienneté : Souvent les derniers arrivés se retrouvent sur la liste
  • Handicap et salarié âgé : Difficultés à retrouver un emploi après le licenciement économique
  • Aptitude et qualités : Par catégorie professionnelle, les moins qualifiés sont souvent les premiers nommés

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Licence : 6 définitions
Licenciement pour insuffisance professionnelle
Les étapes d’un licenciement

Comment annuler un licenciement
Licenciement économique : Le CSP est obligatoire
Emploi : Licenciement et Contrôle de référence

Autres Emploi, Juridique et Management :

Récapitulatif 17 Emploi
Récapitulatif 17 Juridique
Récapitulatif 17 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV africain de la CEDEAO


Le CV africain de la CEDEAO

 Communauté économique des États de l'Afrique de l'OuestLa CEDEAO, Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, utilise trois différentes langues officielles : anglais, français et portugais.

Elle regroupe 14 pays : membres : Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone

Comme la CEMAC, la CEDEAO fait partie des Institutions de l’Union Africaine.

Le modèle de CV de la CEDEAO se présente dans les trois langues officielles. Vous trouverez ici la version française.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV de la CEDEAO

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Prénom (s) et nom, Sexe
Date de naissance, État civil, Nationalité

INFORMATION CONTACT

Adresse courante, ville
E-mail
Pays de résidence
Téléphone mobile

NIVEAUX DE LANGUES

 

Expression Orale

Lecture

Expression écrite

Compréhension

Anglais
Français
Portugais

DIPLÔME (DOCTORAT, MASTER, LICENCE, BTS, BAC, ETC)

Niveau d’éducation

Année

Filière d’études

Institut / Université

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE OU CERTIFICATION

Titre de la qualification

Centre / Lieu

Année

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Date de Début (Mois-Année)

Date de Fin (Mois-Année)

Type d’emploi

Nom/ Adresse de l’employeur

Titre & brève description des tâches

RÉFÉRENCES PROFESSIONNELLES

Nom

Emploi ou titre du poste

E-mail et Téléphone Mobile

Philippe Garin

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

D’autres CV Africains :

Pour en savoir plus :


En complément :

CV : Le chasseur de têtes
CV papier vs Profil sur des réseaux sociaux
Raconter son CV en entrevue de recrutement

Indicatifs téléphoniques internationaux
Cotonou au Bénin
VIE ou Volontariat International en Entreprises : Un autre façon de travailler à l’Étranger

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV africain de la CEMAC


Le CV africain de la CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale Après avoir présenté le CV européen, voici le CV africain.

Pour être plus précis, il s’agit du modèle de CV demandé par la Commission de la CEMAC, pour travailler dans la zone de cet autre « marché commun ».

La CEMAC est l’une des Institutions de l’Union Africaine.

La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale regroupe 6 pays, à savoir le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, la République de Centrafrique et le Tchad.

Le modèle de CV défini est plus complet que le CV européen.
On y trouve, notamment, salaires et motif de départ.
Les responsables hiérarchiques (superviseurs) et les références sont aussi obligatoires.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CV de la CEMAC se compose ainsi :

INFORMATIONS PERSONNELLES

Nom et Prénom, Sexe
Date et lieu de naissance, Nationalité
Adresse permanente et adresse actuelle
Téléphone fixe et/ou mobile, Adresse mail
Situation de famille

CONNAISSANCE DES LANGUES

Langue maternelle, Langue de travail

Autre (s)  langue (s) :

Lisez-vous

Écrivez-vous

Parlez-vous

Très Bien

Bien

Passable

Très Bien

Bien

Passable

Très Bien

Bien

Passable

ÉTUDES

Enseignement supérieur

Nom de l’Établissement – Ville-Pays

Période

Diplôme Obtenu

Sujet d’étude Principal

De

à

Enseignement secondaire ou technique

Établissement – Ville – Pays

Genre d’Enseignement

Période

Certificats ou diplôme obtenus

De

à

Formation professionnelle

Nom et lieu de l’Institut de Formation

Type de formation

Période

Certificats ou Attestations

De

à

APTITUDES EN INFORMATIQUE

Logiciels utilisés couramment

PUBLICATIONS

ASSOCIATION OU CORPS PROFESSIONNEL

FONCTIONS EXERCÉES

De…à, Salaire mensuel Début et Actuel,

Désignation exacte de l’emploi occupé

Nom et titre du Superviseur hiérarchique

Nombre et catégorie des personnes sous vos ordres

Nom et adresse de l’employeur, Genre d’activité de l’employeur

Motif du départ

Description des tâches, responsabilités et accomplissements

RÉFÉRENCES

Nom, adresse mail et/ou téléphone, Activité ou profession

Philippe Garin

Pour un CV efficace, contactez-moi : phgarin@gmail.com

D’autres CV Africains :

Pour en savoir plus :


En complément :

Un CV ou des CV
CV rejeté : Pourquoi ?
CV, lettre de motivation : Le format des pièces jointes

Fêtes nationales des pays en Afrique
Liste Pays Afrique
Quitter la France pour partager ses compétences : Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 7 systèmes de valeurs personnelles


Les 7 systèmes de valeurs

Les 7 systèmes de valeurs proviennent d’un intérêt dominant par ce qui vous motive dans la vie et par votre éducation familiale ou personnelle.

les 7 systèmes de valeurs

Les 7 systèmes de valeurs se traduisent par une attirance sur un domaine prioritaire avec lequel vous vous sentez en phase.

Le type de valeur se traduit par
Économique le sens des affaires
Esthétique une forte sensibilité, à l’harmonie de son environnement, les formes d’expression artistiques
Hédoniste le bien-être personnel
Métaphysique des références à un système de croyance religieuse ou philosophique
Politique dans la recherche de l’influence, de la renommée, du pouvoir personnel
Social des attitudes de compréhension, de sympathie, d’altruisme, des actions d’aide, de développement des personnes et des groupes
Scientifique des préférences pour les démarches scientifiques, rationnelles et celles qui consistent à systématiser, organiser, ordonner les informations ou les données

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :
Valeurs et motivations : Le portrait chinois
Indice de Développement Humain IDH
Emploi : Exprimez vos talents

Devise 021 : Ne met jamais l’amitié au-dessus du profit
Management : Être informé à temps pour agir (vu par Machiavel)
La Process Communication : les 6 personnalités

Autres Bien-être, Communication et Emploi :

Récapitulatif 15 Bien-être
Récapitulatif 14 Communication
Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion


Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion

tri de vêtements en CDDILe CDDI est réservé aux personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières.

C’est le type de contrat principal utilisé par les Structures d’insertion par l’activité économique ou SIAE</aL’accord de Pôle emploi est nécessaire pour pouvoir bénéficier d’un CDD d’insertion.

Caractéristiques du CDDI

La durée minimale d’un CDD d’insertion est de 4 mois. Généralement un CDDI dure 6 mois, renouvelable jusqu’à 2 ans, sans période d’interruption.

Durant le CDDI, et grâce à la SIAE qui embauche avec ce contrat, le bénéficiaire est soutenu et est prioritaire pour des formations qualifiantes. Son contrat peut être prolongé au-delà des 2 ans si une formation est en cours.

Au cas par cas, Pôle emploi peut accorder aussi une dérogation au-delà de 2 ans pour le bénéficiaire de plus de 50 ans ou s’il est reconnu comme travailleur handicapé.

La durée du travail est fixée entre 20 et 35 heures par semaine. Généralement, la durée est de 20 heures pour permettre aux SIAE d’embaucher un maximum de personnes en CDDI.

Contrairement à un CDD classique, le CDDI peut être interrompu.

Le bénéficiaire peut, en effet, en demander la suspension, dès qu’il a trouvé une opportunité d’embauche pour un CDI ou un CDD classique de 6 mois ou plus. Il s’agit alors d’une démission légitime qui permet de conserver tous ses droits sans perte de son indemnité chômage si elle est encore versée ou du RSA s’il est toujours accordé. Ses droits sont calculés en fonction du futur salaire dans le nouvel emploi.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour booster votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition
Emploi d’avenir : Pour qui, comment

Emploi franc : Définition et conditions
Trop jeune pour le RSA : Le Service Civique est là
Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Insertion par l’Activité Économique ou IAE : Définition


Définition de l’Insertion par l’Activité Économique ou IAE

IAE

Origine

Dans les années 1970, les travailleurs sociaux ont attiré l’attention des gouvernements successifs sur les risques liés à l’exclusion de certaines populations dans la vie sociale et professionnelle.

Ces alertes ont permis l’apparition de plusieurs textes de loi contre l’exclusion et la mise en place de Structures d’Insertion par l’Activité Économique ou SIAE.

Ces SIAE proposent des contrats de travail pour faciliter l’insertion des personnes sans emploi et qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles particulières.

Qui peut bénéficier d’un contrat dans une SIAE ?

Les personnes suivantes peuvent postuler dans une SIAE si elles …

  • sont inscrites à Pôle emploi depuis plus d’un an,
  • bénéficient du RSA, revenu de solidarité activé,
  • sont prise en charge au titre de l’aide sociale,
  • ont moins de 26 ans et sont en grande difficulté

Les soutiens pour le bénéficiaire

Une personne concernée peut ainsi bénéficier d’un contrat de travail entre 4 mois minimum et 24 mois maximum, selon la structure.

L’objectif pour ces structures est d’aider le bénéficiaire à trouver un emploi le plus vite possible, après une période pendant laquelle, la personne s’est habituée ou réhabituée au travail dans une entreprise.

Les bénéficiaires reçoivent formation et soutien renforcés par des évaluations, bilans de compétences, apprentissage des processus de recrutement, de préparation d’outils à la recherche d’emploi, etc.

Les types de SIAE

Les Structures d’Insertion par l’Activité Économiques sont diverses. Elles font toutes partie du secteur des biens et des services marchands, donc elles sont dans le domaine concurrentiel, comme les autres entreprises.

Toutes les SIAE sont obligatoirement agréées par Pôle emploi. Elles bénéficient d’aides financières pour les soutiens qu’elles apportent aux personnes qu’elles embauchent pour la durée prévue du contrat.

  • Les entreprises d’insertion ou EI
  • Les entreprises de travail temporaire d’insertion ou ETTI
  • Les ateliers et chantiers d’insertion ou ACI
  • Les associations intermédiaire ou AI

1. Les entreprises d’insertion ou EI

Les salariés sont embauchés avec un contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI

2. Les entreprises de travail temporaire d’insertion ou ETTI

Les salariés sont embauchés sous la forme de missions intérim

3. Les ateliers et chantiers d’insertion ou ACI

Les salariés sont embauchés par les moyens suivants :

  • Contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI,
  • Contrat Emploi d’avenir,
  • Stagiaire de la formation professionnelle

4. Les associations intermédiaires ou AI

Les salariés sont embauchés avec un:

  • Contrat à durée déterminée d’insertion ou CDDI, ou
  • Contrat à durée indéterminé ou CDI, à temps partiel

Il existe des restrictions sur la durée de travail chez un particulier.

Où s’adresser ?

  • 3939 Allô Service Public Pour s’informer

Par téléphone : 3939 (coût : 0,06 EUR la minute en moyenne)
Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h.
Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.
+33 (0)1 73 60 39 39 depuis l’étranger ou hors métropole (0,06 EUR la minute en moyenne + coût de l’appel international variable selon les pays).

Source : Ministère du travail

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les difficultés sociales et professionnelles particulières : La liste
Le CDDI ou Contrat à durée déterminée d’insertion
Pré-embauche : LES contrats, mode d’emploi

CESU : Pour quels services à la personne
Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?
RSA, Revenu de solidarité active : Il faut le demander

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment annuler un licenciement ?


Comment annuler un licenciement ?

réintégrationLorsque votre employeur veut vous licencier pour un motif qui vous est personnel, celui-ci doit impérativement mentionner les motifs de ce licenciement.

Dans certaines hypothèses, ce licenciement n’est pas justifié et votre licenciement est nul.

Il est donc possible d’annuler un licenciement.

Votre licenciement n’est pas justifié par une cause réelle et sérieuse

1.      Votre employeur vous a licencié pour un motif juste mais non clairement ou suffisamment justifié dans la notification de votre licenciement.

En principe, l’insuffisance des motifs équivaut à une absence de motif.

Par exemple dans la notification de votre licenciement, votre employeur a justifié votre licenciement parce le fait qu’il avait totalement perdu la confiance qu’il avait en vous, sans aucune autre mention ou précision. Cette mention n’est pas valable tout comme celle par laquelle il affirmerait que vous avez du mal à vous entendre avec vos collègues de travail.

2.      Votre employeur vous a licencié pour un motif discriminatoire

Votre employeur ne peut prendre aucune mesure à votre égard en la fondant sur un motif discriminatoire, c’est-à-dire en raison de :

  • Votre origine
  • Votre âge
  • Votre situation de famille ou de grossesse
  • Vos opinions politiques
  • Votre activité syndicale
  • Vos convictions religieuses
  • Votre apparence physique
  • Votre état de santé ou votre handicap…

Ce catalogue s’allonge d’année en année et ses critères sont évolutifs.

Vous avez été victime d’une discrimination si vous avez été traité de manière moins favorable qu’un autre candidat ne l’est ou ne l’a été dans une situation comparable. Si on vous a licencié car vous votez à gauche ou à droite, ce licenciement est nul.

3.      Dans le cadre d’un licenciement économique, les difficultés économiques ne sont pas réelles

Le licenciement économique est un licenciement particulier puisqu’il est fondé sur un motif qui n’est pas inhérent à votre personne. En effet, votre employeur va devoir vous licencier alors même que vous n’avez commis aucune faute ou encore qu’il ne vous reproche pas un manque de résultats.

Pour vous licencier pour un motif économique, la société qui vous emploie doit être victime de difficultés économiques, subir des mutations technologiques être en cessation d’activité ou subir une réorganisation pour le maintien de sa compétitivité.

Les difficultés économiques ne peuvent être justifiées par la simple baisse du chiffre d’affaire ou le coût trop élevé du travail.
Elles doivent être justifiées plus explicitement.

Attention donc à l’abus de licenciement économique.

Vos alternatives

1. Vous souhaitez être réintégré dans l’entreprise

Lorsque votre licenciement est nul, vous pouvez demander votre réintégration dans l’entreprise.

Vous obtiendrez des dommages et intérêts du fait du préjudice que vous avez subi par le fait d’avoir été licencié alors que vous n’auriez jamais dû l’être.

Toutefois si c’est votre employeur qui propose votre réintégration et que vous décidez de la refuser, vous n’êtes pas privé de cette indemnisation.

Cette indemnité qui vous est due du fait de l’illicéité de votre licenciement doit au moins être égale à 6 mois de salaire.

Lorsque vous refusez cette réintégration vous obtenez en plus, une indemnité de rupture du contrat de travail.

2. Votre employeur refuse de vous réintégrer dans l’entreprise

Votre employeur vous avait indument licencié, celui-ci tient tête malgré l’annulation de licenciement : il n’a pas envie que vous réintégriez son entreprise.

Celui-ci garde ce droit, puisque personne ne peut être forcée de travailler avec quelqu’un qu’il ne veut plus avoir sous son commandement, cependant, ce droit à un prix.

Dans cette hypothèse vous allez pouvoir obtenir 3 types d’indemnités

  • L’indemnité pour licenciement illicite : au moins égale à 6 mois de salaire
  • L’indemnité de licenciement
  • La rémunération que vous auriez dû percevoir entre le moment où vous vous êtes fait licencier et le moment où la rupture de votre contrat intervient après la seconde décision de justice.

Conclusion

Votre employeur ne peut vous licencier que pour une cause réelle et sérieuse.

Si celle-ci n’est pas réelle ou qu’elle est insuffisamment justifier vous toucherez des indemnités.

De plus, vous pourrez demander votre réintégration dans l’entreprise

Par Anna Allouche, chef de projet, droit du travail

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Emploi : Licenciement et Contrôle de référence
Licenciement économique : Le CSP est obligatoire, Contrat de Sécurisation Professionnelle
Courriels échangés entre collègues : Attention au licenciement

Démission : Les cas où des indemnités chômage sont versées
La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Recherche d’emploi : Sérendipité ou Aider la chance

Autres Emploi :

Récapitulatif 11 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Emploi Entretien de recrutement : Des trous dans son CV


Pourquoi cacher les trous de son parcours professionnel ?

cacher les trousBeaucoup de chercheurs d’emploi pensent qu’en indiquant uniquement les années et non pas les mois et années des périodes de travail en entreprise, le trou sera caché.

En fait, c’est l’inverse. Vous attirez l’attention. D’autres vont chercher à pallier à cela en changeant les dates pour les faire coïncider ou pour réduire la durée de la période où ils étaient au chômage.

Là encore, ce sont de fausses bonnes idées.

Il est plus facile d’expliquer au recruteur que vous aviez besoin de souffler un peu avant de vous mettre à la recherche d’un nouvel emploi, que vous vous êtes occupé de vos enfants, que vous avez suivi une formation, que vous avez mis du temps à trouver un recruteur ou un employeur qui s’intéresse à vous, etc.

Le recruteur comprendra d’autant plus facilement que les périodes de trous se trouvent dans des moments de crise économique. Un licenciement économique, par exemple, concerne souvent plus d’une personne et la concurrence entre eux est plus forte dans la recherche d’emploi, surtout dans des métiers spécialisés ou dans un domaine où le nombre d’entreprises est réduit.

Philippe Garin

Pour améliorer vos outils de recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Votre corps parle
Mentir en entrevue ou se sentir mal à l’aise
Panique à bord

Soyez vous-même
Surtout gardez votre calme
Préparation à l’entretien d’embauche

A savoir sur le recruteur et le CV
100 mots pour OSER
Soyez positif – Ne dites pas, dites

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Licenciement économique : Le CSP est obligatoire, Contrat de Sécurisation Professionnelle


Proposer le CSP en cas de licenciement économique est obligatoire

CSP Contrat de sécurisation professionnelleDepuis septembre 2011, les entreprises de moins de 1000 salariés doivent proposer un contrat de sécurisation professionnelle à tous les salariés concernés par un licenciement économique

Le CSP remplace le CTP, contrat de transition professionnelle et la CRP, convention de reclassement personnalisé

Le salarié qui accepte le CSP est stagiaire et bénéficie d’un suivi régulier par Pôle emploi

Allocation

  • Si > 1 an d’ancienneté alors l’allocation = 80% du salaire de référence, durant 12 mois maximum
  • Si <= 1 an d’ancienneté alors l’allocation = allocation chômage et pour la même durée que si le salarié refuse le CSP

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com
Visitez notre site : www.boosteremploi.com
Pour en avoir plus :


En complément :

Les déclarations des entreprises doivent se faire en ligne à partir du 01 janvier 2012
La loi oblige à embaucher des personnes en situation de handicap
La promesse d’embauche : un engagement mutuel ?

Le Titre Emploi Service Entreprise ou Tese pour simplifier les formalités d’embauche et de gestion
Employeur : Les aides à l’embauche d’un contrat en alternance
Pôle emploi : Surveillez votre messagerie
Licencié pour avoir cherché à effacer ses connexions sur des sites porno

Pause cigarette encadrée
Exonérations pour les Salariés créateurs d’une entreprise
Boosteremploi : la barre des 700 sites d’emploi atteinte pour démarrer la nouvelle année 2012 et dépasse 1000 sites

Autres Emploi, Juridique et Management :

Récapitulatif 8 Emploi
Récapitulatif 8 Juridique
Récapitulatif 8 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi, la page Management et la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Devise 007 : Garde toujours les oreilles ouvertes


Devise 007 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Garde toujours les oreilles ouvertes »

« Keep your ears open »

source : Episode « Entre les mains des prophètes  » (In die Hands of the Prophets) (DS9)oreille tendue

Littéralement

Garde tes oreilles ouvertes

Interprétation

Sois à l’affût de toute occasion de faire des affaires, de toute occasion de faire du profit. L’organe sensitif des étant l’oreille, il est donc mis en avant dans cette devise.

A rapprocher de l’expression « avoir les yeux et les oreilles ouvertes » que nous connaissions avant de rencontrer les Ferengi

Commentaires

La moindre information contenant une opportunité de faire du profit doit être exploitée pour n’en laisser échapper aucune.

Il convient donc d’organiser la veille concurrentielle, la recherche et le traitement d’informations de tout type.

L’idée est d’être le premier à bénéficier d’une information pour pouvoir la transformer en profit en proposant avant toutes les autres au futur client une opération qui sera exclusive ou qui parviendra avec celles des concurrents.
Cette offre devra apporter un maximum de profit, car en rapport avec les informations récoltées.

Cette veille économique, et parfois politique, sera accompagnée d’une offre adaptée au client de telle façon qu’il ne puisse la refuser.

Sondage

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 006 : Ne permets jamais à un membre de la famille de faire obstacle à une occasion (Star Trek)
Devise 008 : Petits caractères entraînent grand risque

Les Prophètes
L’écoute active, ça s’apprend
Entendre n’est pas comprendre

PNL : Découvrez votre dominante par ce test
Ecoute, écoute, écoute la route
Les petites phrases à Noël qu’on aimerait ne pas entendre

Autres Science Fiction et Communication :

Récapitulatif 7 Communication
Récapitulatif 7 Science-Fiction

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans les pages Science-Fiction et Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Etapes de la qualification d’un logiciel


Étapes de la qualification

qualificationQualifier un logiciel, c’est déterminer si le logiciel est conforme aux attentes et s’il répond aux critères de sélection et de qualité que l’on s’est fixé.
Il peut s’agir d’un progiciel, donc d’un logiciel que l’on se procure sur le marché.
Il peut s’agit aussi d’un logiciel développé spécifiquement à partir d’un cahier des charges et réalisé en respectant les spécificités fournies au développeur.

1. Revue de la conception préliminaire

La revue de la conception préliminaire a pour but d’assurer la conformité d’organisation et de moyens par rapport aux orientations correspondantes

2. Revue de la conception critique

La revue de la conception critique a pour but d’assurer l’adéquation des spécifications fonctionnelles détaillées à l’expression des besoins

3. Audit fonctionnel

L’audit fonctionnel a pour but de vérifier que les différentes spécifications logicielles détaillées ont été respectées

4. Audit physique

L’audit physique a pour but de vérifier que le logiciel et sa documentation sont cohérents et sont prêts pour la livraison

5. Audit en cours de développement

L’audit en cours de développement a pour but de vérifier la cohérence du développement :

  • Comparaison du code aux descriptions de conception
  • Spécifications d’interface
  • Comparaison de la réalisation prévue aux besoins
  • Comparaison des besoins fonctionnels aux descriptions de tests

6. Audit de gestion de projet

L’audit de gestion de projet a pour but de vérifier le bon développement du plan

Aspects économiques

Le coût de l’assurance qualité ne doit pas être sous-estimé.
Il est naturellement fonction de la complexité de l’application et doit être rapproché du niveau de fiabilité requis :

  • Très bas : panne sans conséquence autre que la correction nécessaire (modèle de simulation)
  • Bas : panne provoquant une perte faible, aisément récupérable (prévisions météo)
  • Moyen : panne provoquant une perte modérée, sans dommage extrême (gestion de stock)
  • Élevé : panne entraînant une perte financière et/ou de grand désagréments sociaux (traitements bancaires)
  • Très élevé : panne entraînant la perte de vies humaines (navette spatiale)

Notons cependant qu’il est généralement admis que la correction d’une même erreur coûtera 1 lors de la conception, 40 lors de la réalisation et 125 à 150 lors de l’utilisation d’une application

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Qualification de logiciel et qualité informatique de gestion
Facteurs Critères Mesure de la Qualité
Organisation de la qualification en développement informatique

La Qualité vue par Juran et Crosby
Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité
Carences dans une organisation décelées par son informatisation

Autres Informatique :

Récapitulatif 5 Informatique

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Informatique de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pourquoi un schéma directeur ?


Pourquoi faut-il un schéma directeur ?

evolution du papillonUn schéma directeur est une réponse à des évolutions :

Évolution de l’environnement

Évolution technologique

  • Des réseaux de plus en plus performants
  • Des outils intégrant la messagerie, le son, l’image animée, le téléphone, le fax
  • Des solutions progicielles complètes et performantes : gestion, production, communication, pilotage
  • Des architectures techniques de plus en plus ouvertes

Face à un tel contexte faut-il être

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les schémas directeurs classiques
Approche d’un schéma directeur
Application du schéma directeur

Caractéristiques d’un bon conseil en informatique SSII
Les schémas directeurs classiques
Déléguer ET contrôler, sinon gare aux conséquences !

Autres Informatique :

Récapitulatif 5 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise


Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise

une stratégie c'est voir loinToute stratégie qu’un dirigeant d’entreprise décide de mettre en place est une stratégie qui peut être basée sur les 6 dimensions suivantes, à condition de tenir compte de chacun des titres de chapitre, pour conserver un équilibre profond et durable :

MANAGEMENT

MARKETING

  • Marchés, environnement
  • Canaux de vente
  • Produits et services
  • Nos clients et concurrence
  • Capacité d’innovation

TECHNIQUE

  • Connaissance des technologies, veille technologique
  • Niveau technologique interne
  • Maîtrise des choix technologiques
  • Capacité de mise en œuvre
  • Ressources financières et humaines

ORGANISATION – INFORMATION

  • Type de structures
  • Structures formelles, organigramme, structures informelles, lobbying interne
  • Souplesse des structures et adaptabilité
  • Flux matières, produits, finance
  • Flux et systèmes d’information
  • Système de valeurs et d’objectifs
  • Plans stratégiques, tactiques, opérationnels
  • Système de pilotage et de décision

PSYCHO-SOCIAL

  • Politique socio-économique
  • Qualification des postes
  • Évaluation des collaborateurs
  • Adéquation homme / poste
  • Formation intégrée à l’emploi
  • Plan d’évolution de la ressource humaine
  • Structures d’information, de participation, de négociation

ÉCONOMIQUE

  • Tableaux de bord de pilotage du management, selon le niveau hiérarchique
  • Rentabilité des projets d’investissements, calcul du ROI
  • Méthodes de financement, plans de trésorerie, d’endettement
  • Critères d’évaluation financiers, fiscaux, juridiques
  • Suivi des écarts budget, réalisé
  • Évaluation des résultats économiques réels

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les 4 missions du dirigeant
Principaux éléments des structures d’une organisation
Élaboration du tableau de bord

Le projet d’entreprise
Prendre des mesures, les cinq types de mesures
La structure des potentialités d’une entreprise

Autres Management :

Récapitulatif 5 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter