Efficacité personnelle : Savoir se concentrer, comment faire


Se concentrer est parfois difficile

se concentrerDans une période d’intenses réflexions comme les révisions avant de passer des épreuves pour un diplôme ou un concours, il est nécessaire de se concentrer pour être efficace.

Seulement voilà, l’esprit vagabonde, la procrastination est toute proche. La concentration vous fuit.

Vous vous endormez le soir, avec une idée précise sur votre programme du lendemain, et, le lendemain soir, vous avez la passé la journée sans avancer vraiment.

Comment se concentrer

La concentration signifie être capable de rester actif sur une action avec l’esprit et le corps qui pensent et qui agissent uniquement sur l’action en cours.

Pour cela, il faut plusieurs éléments, liés à nos différents sens.

1 La vue

Regardez l’objet, par exemple un texte ou une image, en « oubliant » tout ce qui est autour, donc en focalisant son attention sur cet objet ou cette pensée.
Pour la pensée, fermer les yeux est une solution.

2 L’ouïe

Il faut aussi se couper des sons parasites, c’est-à-dire tout ce qui peut perturber, par exemple, la musique, la télévision, les publicités sur Internet, les bruits de la rue ou de la maison, bref de l’endroit où l’on se trouve.

Le filtre de ses oreilles doit laisser passer uniquement le son « utile ».

Dans certains cas, une musique douce, par exemple, le bruit de la pluie, de la mer, nous conditionnent à nous concentrer sur le présent.

3. Le toucher

Le toucher implique que l’on fait abstraction de la façon dont se tient.

Debout, assis, allongé, peu importe, le contact avec le corps se fait uniquement par rapport à l’objet que l’on touche volontairement et sur lequel on veut se concentrer.

La chaleur ou le froid sont également des facteurs perturbants de la concentration. Il est plus facile de se concentrer quand l’environnement est à la bonne température.

4. L’odorat

L’odorat a un rôle puissant, car il est tourné vers le passé et les souvenirs, positifs ou négatifs, qui occupent alors l’esprit.

Évitez les parfums forts, si vous êtes sensibles aux odeurs, mieux vaut des senteurs printanières, par exemple, une légère odeur de muguet ou, mieux, pas d’odeur du tout

Cela permet au cerveau de désactiver la partie qui sert à l’identification des odeurs.

5. Le goût

Le rôle du goût est moindre, sauf si l’objet de ta concentration est une recette de cuisine.

Pour la concentration, évitez les moments où vous avez faim.

Calmer sa faim permet de faire abstraction de ce facteur perturbant.

6 Le cerveau

Le plus compliqué est le cerveau et les pensées.

Parfois, faire une pause et s’occuper à tout autre chose permet de chasser de son esprit, pendant un temps, ce qui nous préoccupe.

Par exemple, faire des mots-croisés, jouer au solitaire, faire un puzzle sont des activités qui nécessitent de la concentration et qui empêchent de penser à autre chose.

Une fois, la période de détente passée, vous êtes plus à même de vous concentrer.

6 Autres conseils :

Dormir. Quand on fait une sieste, au minimum de 10 minutes, on a « vidé » le cerveau.

Vient ensuite la respiration. Assis confortablement, les bras ballants, inspirez lentement par le nez, puis expirez profondément par la bouche.
Répétez une dizaine de fois l’exercice, tout en étant dans un environnement non parasité par les autres sens.

Parfois aussi, passer sous la douche ou prendre un bain permet de détendre son corps.
Cela permet la production d’endorphines qui calment. La concentration est plus facile par la suite.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Productivité : Relaxez-vous autant que vous travaillez
Regardez des informations visuelles plutôt que tu texte
Entretien d’embauche : L’écoute pour se mettre au diapason

Résolvez vos problèmes durant votre sommeil
Une information précise est proche de l’expérience sensorielle
Maigrir Lueur d’espoir

Autres bien-être et Organisation :

Récapitulatif 19 Bien-être
Récapitulatif 19 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 11 à 20 choses qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé


Une naissance : 10 autres choses inattendues

pieds de nouveau-néSuite de cet article qui contient les 10 premières choses inattendues quand tu viens d’avoir un bébé.

La blogueuse anglaise Bekki Pope a écrit sur Facebook ces 20 choses auxquelles elle n’aurait jamais pensé avant la naissance de son fils et qui parlent au cœur de toutes les mères !

Voici la suite de ses conclusions :

11. Il y a des gens dans la clinique qui sentent ta faiblesse

Ils prendront des photos sur lesquelles ton bébé aura l’air mignon et qui t’en proposeront un million d’euros.

Ils vont te faire parcourir les 50 photos qu’ils ont prises de ton bébé, toujours dans la même position, et te demanderont de choisir celle que tu préfères.
Et si tu as un compagnon comme le mien, tu devras ensuite contracter une nouvelle hypothèque sur ta maison.

12. La nourriture à l’hôpital est mauvaise pour une bonne raison

C’est pour que les gens préfèrent rentrer chez eux avec douleur que d’avoir à manger encore une fois du « pudding à la pêche ».

Le pudding est un pipi chaud avec une goutte de lait maternel, et les pêches sont des parties du corps humain qui ont été trempées toute la nuit dans du sucre.

Et ne touche pas à la mousse au chocolat ! Laisse-le !

13. Il pète

Il rote. Il a le hoquet. Dans ton sommeil, tu entends des bruits si étranges que tu penses que la poupée tueuse Chucky est assise dans le berceau, avec une tête qui tourne et un rire diabolique.

Tu espères que les autres savent que c’est le bébé, et pas toi, qui pète. Ton anus est justement un peu hors service.

14. Toutes les personnes que tu connais voudront te rendre visite à l’hôpital

Les gens trouvent les visites à l’hôpital exagérément excitantes.
Ils se sentent comme des VIP quand ils entrent dans la maternité.

Le vrai VIP, c’est toi, la personne qui souffre le plus. Tu te sens morte et tu ressembles à une morte.

Donc, n’accepte de recevoir des visiteurs que si tu peux le supporter.

Tu es encore tellement dans le brouillard que converser avec d’autres adultes, c’est comme tamiser de la farine dans un filet de pêche : Ça sort tout seul et tu ne retiens rien.

15. Ton ventre ressemble maintenant à un ballon

Un ballon qui perd son air, et donc se fait pitié lui-même.

Si tu le presses, tu constateras qu’il est un excellent trampoline pour les souris. Ou qu’il pourrait devenir une excellente gelée de mandarines pour la cuisine de l’hôpital, si simplement tu le coupais.

16. Ils te diront que tu as besoin immédiatement de contraceptifs

D’innombrables sages-femmes viendront te dire à quel point tu es fertile et quelle est la probabilité que tu tombes enceinte à nouveau.

Cependant, ils oublient un point très important : Tu n’auras plus jamais de relations sexuelles. Tu ne veux plus jamais voir un pénis. Et si quelqu’un t’aborde, tu le détruiras immédiatement au nom de toutes les femmes du monde. Fin.

17. Tout est en colère

Ton cerveau est en colère, tes yeux sont en colère, ton estomac, ta vessie, tes fesses.

Ton vagin n’est pas en colère, il est furieux.
Donne-lui un peu de temps pour se calmer, mais pour le moment, vous n’êtes pas vraiment amis.

18. Tout le monde te demandera si tu produis déjà du lait.

Tu t’attends à moitié à ce que quelqu’un en costume de laitier vienne à la porte et reste avec toi pour toujours, pour te donner, ainsi qu’à ton bébé, du nouveau lait chaque fois que tu en as besoin.
Cela n’arrive pas.

En fait, c’est après trois jours, que tes seins commenceront à couler comme s’ils avaient oublié qu’ils étaient en réalité des seins et non des arrosoirs automatiques.
Tu ne sais pas pour qui, mais ils arrosent probablement un parc avec la quantité qui est sorti.

19. Ils veulent que tu rentres à la maison le plus tôt possible

Tu bloques un lit précieux, et maintenant tu as libéré ton petit bout d’homme puants, ils ont clairement expliqué que tout allait bien, et tu n’as donné naissance à aucun tableau vivant de Picasso – tu peux donc fiche le camp.

Ne fais pas ça ! Du moins pas avant que tu ne sois vraiment prête.

Prends chaque conseil et aide avant de rentrer chez toi.
Car, une fois à la maison, ton bébé s’attend à ce que tu saches exactement ce que tu faites.

Et alors, tu aurais plutôt aimé rester à l’hôpital, ne serait-ce que pour retarder l’énervement avec le siège auto un peu plus longtemps.

20. Arrête de t’inquiéter !

Tu n’es pas une super femme. Quelque chose comme « normale » n’existe pas, aussi peu que « parfaite ».

Tu es tout ce qui est de plus normal pour ton bébé. Tu es parfaite pour ton bébé.

Ils ne vous jugent pas. Ils sont totalement dépendants de toi et avoir la responsabilité d’une autre personne n’est pas un pique-nique.
C’est plus comme un cri du cœur, comme « Oh mon dieu, je ne pourrais jamais faire ça ! »

Mais tu peux le faire et ce sera un peu plus facile chaque jour. Il suffit de prendre une profonde respiration, maman !

Tu viens de donner naissance à un être humain. Il n’y a rien que tu ne puisses faire !

Sauf dormir.

Ça, malheureusement, tu ne pourras plus jamais le faire.

Source : Brigitte.de

Traduit de l’allemand par

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Pour un ventre plat
AGEPI ou Aide à la garde d’enfants pour les parents isolés , mode d’emploi
Entreprise : Charte de la parentalité

Enlèvement d’enfant : Confiance et méfiance
Conversion taille de soutien-gorge
Le dossier pharmaceutique : C’est quoi ?

Autres Bien-être et humour :

Récapitulatif 19 Bien-être
Récapitulatif 19 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 10 premières choses sur les 20 qui arrivent quand tu viens d’avoir un bébé


Une naissance : 10 premières choses inattendues

main de nouveau-néAvoir un bébé, c’est génial – mais la réalité a peu à voir avec le roman d’amour maman-enfant auquel tu pouvais t’attendre.

Quiconque a déjà eu un enfant le sait : l’expérience est unique. Mais aussi douloureuse, stressante et totalement folle – surtout après la naissance.

La blogueuse anglaise Bekki Pope a écrit sur Facebook ces 20 choses auxquelles elle n’aurait jamais pensé avant la naissance de son fils et qui parlent au cœur de toutes les mères !

Voici ses conclusions :

1. Les douleurs post-natales

Des douleurs. Après coup. Qui aurait pensé à ça ?

Quand Dieu a inventé les femmes pour qu’elles puissent avoir les enfants, il nous a bernées.

2. Ton premier pipi

Prends un grand récipient et incline-le sur tes organes génitaux comme si tu postulais pour le rôle principal dans un porno totalement déjanté.
Ça aide.

3. Tes premières selles

Ne panique pas ! Tu n’auras pas un autre bébé, c’est juste une sensation.

Rappelle-toi simplement de la taille de la chose qui est sorti par devant, alors l’idée de ce qui va sortir par l’arrière n’est plus si mauvaise.

Tu ne vas pas faire tomber tes fesses. Ou peut-être si, si tu as des hémorroïdes ; ce qui est probable.

4. Ton enfant a l’air étrange

Mais alors … vraiment étrange.

D’autres personnes te diront : « Oh, comme il est mignon / Quel beau bébé » et tout ça, et tu accepteras leur opinion.

Mais pour toi, le bébé ressemblera à un grand-père violet et usé, sans poil, sur qui collent le sang toujours séché et les résidus de peau sur son visage ridé.

5. En bas, ça a l’air totalement aberrant

Tu vas un peu t’inquiéter pour leur vie future. Les bourses des testicules des petits garçons sont aussi grosses qu’un sac de chocolats à la noix à la naissance.
Mais leurs petits pénis sont aussi minuscules que les éclats de noix que personne n’aime vraiment.

Apparemment, cela va bientôt disparaître. Sinon, sois heureuse que ton fils ait un surnom à l’école, tel que « l’homme aux œufs ».

6. Son premier caca n’est pas un vrai caca

C’est du goudron. Les sages-femmes entrent furtivement dans la pièce la nuit, remplissent la couche de bébé avec du sirop et voient si tu peux la nettoyer ou si tu saisis sur Google : « Pourquoi les couches sont-elles enduites de colle balsamique à l’usine ? »

7. Ta première douche sera comme une scène d’un film d’horreur

C’est normal Cela peut sembler comme si tu ne te sentiras plus jamais comme avant, et comme si tu devais passer le reste de ta vie à marcher comme John Wayne, et cela peut effectivement arriver, mais tu te sentiras mieux après la douche.

Tu effaces littéralement tous les péchés du monde (par exemple, si l’enfant est illégitime …)

8. Les sages-femmes aiment les bébés

Elles viendront et prendront ton petit sans avertissement.

Elles pressent ses parties génitales, lui massent le ventre jusqu’à ce qu’il ait la selle et caressent son visage au point de donner l’impression qu’il a pris du Botox.

9. Ton bébé te déteste

Il ne pleure pas. Il communique avec son maître – le diable – à quel point leur plan pour te détruire progresse.
Plus sérieusement, bien sûr, il ne te déteste pas vraiment.

Cela peut donner l’impression qu’il ne pleure jamais quand quelqu’un d’autre le tient ou qu’il trouve amusant de te tenir éveillée toute la nuit – mais, en réalité, il dépend tellement de toi que cela est gênant. Les bébés humains sont vraiment casse-pieds.

10. Tu utiliseras le mot « station-service » plus souvent que jamais dans ta vie

Et l’idée qu’une petite personne suce négligemment ton mamelon devient soudainement une réalité.

À ce moment-là, tu te sentiras enfin comme une vraie mère comme il faut.
Et comme une vache.

Lire la suite dans cet article

Source : Brigitte.de

Traduit de l’allemand par

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Fête des mères : Poème de L.R. Brice
Les petites phrases à Noël qu’on aimerait ne pas entendre
Mot d’enfant : La logique de la grossesse

J’ai grossi, bien sûr !
Vaccination : Le calendrier de 10 vaccins
Activité physique adaptée à son état de santé

Autres Bien-être et humour :

Récapitulatif 19 Bien-être
Récapitulatif 19 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Consommation d’eau : Agir chez soi ou Comment faire des économies


Maitrise de la consommation d’eau

le petit cycle de l'eauUn geste pour l’environnement ? Oui !
Pour son porte-monnaie ? Aussi !

Quand économie et environnement vont de pair, alors tout va bien.

Voici quelques conseils pour économiser l’eau chez soi :

1. Prenez une douche au lieu d’un bain

C’est tellement dit et répété qu’il y a du vrai dans ce conseil.

En effet : En moyenne, ce sont 70 litres d’eau d’économisés

Il est même recommandé d’uriner sous la douche pour économiser l’eau de la chasse d’eau.

2. Utilisez son lave-vaisselle plutôt que de laver à la main

Moins connu, ce conseil peut vous apporter une économie de 30 litres d’eau, si vous faites partie de celles et ceux qui laissent couler l’eau durant tout le lavage de la vaisselle à la main.

Un autre moyen est d’utiliser un bac, genre cuvette, de mettre de l’eau chaude dedans et de tout laver avec la même eau.
Un deuxième bac d’eau fraiche peut servir à rincer la mousse sur la vaisselle.
Là, l’économie est encore plus grande.

3. Une chasse d’eau à double action

3 litres pour chasser le petit pipi et 9 litres pour le gros caca.
ce sont 6 litres d’économie d’eau en utilisant la « bonne partie » du bouton de la chasse d’eau.

Autre source d’économie, les toilettes sèches.
Peu utilisée dans nos régions, bien approvisionnées en eau, et pourtant bien pratique pour faire des économies.

4. Bien choisir son lave-linge avec les meilleures catégories

Un lave-linge de catégorie A ou A+ sera bien plus économe en eau, grâce à de meilleurs réglages.

Le linge sera tout aussi propre et 60 litres d’eau en moins à chaque lavage feront du bien à votre porte-monnaie.

De plus, ces appareils sont moins consommateurs d’électricité. Seconde économie !

5. Fermer le robinet pendant le lavage des dents

Se laver les dents permet d’entretenir des dents saines et de fréquenter moins souvent le dentiste. Première économie.

Mieux : Fermer le robinet pendant le brossage et ce sont 46 litres d’eau en moins, selon le débit du robinet.

C’est un bon conseil autant pour les adultes que pour les enfants !

6. Buvez l’eau du robinet au lieu d’eau en bouteille

En dehors des vertus de certaines eaux pour la santé, l’eau propre sert à la consommation quotidienne.

On la retrouve dans la soupe et autre préparations culinaires, et surtout dans nos verres.

L’eau en bouteille coûte environ 100 fois plus cher que l’eau du robinet, consommable dans toutes les habitations dans nos pays.

C’est la plus forte source d’économie potentielle.

Source : Lyonnaise des eaux

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Météo : Les modèles de prévisions Arpège et Arome
A qui appartient le zèbre et qui boit de l’eau ?
Main chaude = Succès à l’entretien d’embauche, Recrutement assuré ?

Petit encas pour visiteur imprévu
Secourir 1/5 : Les bons gestes
Consignes à respecter pour se baigner et éviter la noyade

Autres Bien-être :

Récapitulatif 18 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Productivité : Douchez-vous quand vous voulez réfléchir


Douchez-vous pour réfléchir au calme

pommeau de doucheL’effet physique

Une « bonne douche » nettoie, en premier lieu.

Être propre permet d’éliminer le facteur olfactif qui pourrait perturber la réflexion.

L’effet de la douche stimule la peau. Mettre sa tête sous le pommeau de la douche, c’est placer son cerveau au plus près des jets d’eau qui massent ainsi la peau du crâne. Le sang est activé et stimule les neurones.

En dehors de l’effet physique d’une eau ni trop chaude, ni trop froide, se trouver sous la douche implique de se consacrer à cette tâche d’une manière exclusive. Impossible de faire quoi que ce soit d’autre de physique.

L’effet intellectuel

C’est parfait lorsqu’il faut se mettre à réfléchir, quel que soit l’objet de sa réflexion, puisque c’est la chose que l’on puisse faire.
Le summum de la concentration.

Bien sûr la douche sert aussi à se relaxer. Là, le bain est plus efficace.

Chercher des idées, trouver des solutions, envisager un scénario, imaginer le futur.
Tout le temps passé sous la douche à faire abstraction de l’activité physique est alors consacré à réfléchir.

Bien entendu, on peut réfléchir en dehors de la douche.
Par contre, à cet endroit, les perturbations sont taboues : personne ne vient vous déranger, le téléphone sonne sans que vous décrochiez, vous êtes libre… et propre.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie

Monoxyde de carbone : quoi, où, les dangers
Le brainstorming ou remue méninges, une méthode pour trouver des idées en groupe
Un miroir bien intentionné

Prise de décision : 10 méthodes
Démarche en 7 étapes pour la résolution de problèmes
Comment faire pour ne pas être dérangé au travail et gagner du temps

Autres Organisation :

Récapitulatif 16 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie


Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie

bonne hygiène de vieAvoir une bonne hygiène de vie est source de bien-être. Un esprit sain dans un corps sain et c’est toute sa productivité qui s’en trouve améliorée.

La vie s’allonge et la santé reste bonne plus longtemps.

Parmi les facteurs qui affectent l’hygiène de vie : l’alimentation, la pollution, l’hygiène du corps et de l’esprit.

Sommaire :

Les bases de la productivité 1/4 : L’état d’esprit
Les bases de la productivité 2/4 : Les habitudes
Les bases de la productivité 3/4 : L’hygiène de vie
Les bases de la productivité 4/4 : Les outils et principes

Voici quelques règles d’hygiène de vie pour être plus productif (ve)

  1. Relaxez-vous autant que vous travaillez
  2. Utilisez un code couleur pour vos tâches
  3. Douchez-vous quand vous voulez réfléchir
  4. Utilisez du papier quand l’ordinateur n’est pas nécessaire
  5. Résolvez vos problèmes durant votre sommeil
  6. Demandez à votre Némésis : la compétition motive
  7. Fixez-vous des objectifs physiques
  8. Penser positif génère des résultats positifs

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le clavier BEPO
Le Compte Prévention Pénibilité ou CPP sert aussi pour se former
Toutes les semaines la même chose

Activités dangereuses et prévention associée
La méthode des 5 S
Vos priorités dans la vie

Autres Organisation :

Récapitulatif 16 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Un miroir bien intentionné


merci, mon cher miroir

miroir embuéJe trouve très prévenant
de la part du miroir de ma salle de bain

de s’embuer quand je sors de la douche

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

My boss and i : Mon chef et moi ; Mein chef und ich
Génèse : Le sens de l’orientation
A quoi sert une douche

Métier pas compris
Attitude en entretien d’embauche : L’effet miroir
La légende de Mühlenberg

Autres Humour :

Récapitulatif 16 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :