Handicap et Emploi : Comment trouver 2/2


Handicapé (e) : Je dis, je ne dis pas

AgefiphFaut-il mentionner que l’on est handicapé sur son CV, dans sa lettre de motivation, durant son entretien de recrutement ?

Ce sont des questions que se posent tous celles et ceux qui sont concernés. Ceux, dont le handicap est peu ou pas visible. En effet, de nombreux handicaps ne se voient pas par la présence d’un fauteuil, l’absence de tout ou partie d’un membre, une canne blanche, des stigmates de sa trisomie, etc.

Premier conseil:

Si vous ne pouvez pas cacher votre handicap, autant le mettre dès le CV, mention « travailleur handicapé ». Comme ça, le recruteur est fixé tout de suite. S’il refuse de vous rencontrer, vous ne saurez pas si cela est dû à votre handicap, mais cela vous évitera d’avoir le même refus lors d’un entretien où vous vous serez déplacé pour rien.

Conseil 2 :

Signaler dans son CV ou dans sa lettre de motivation que l’on est en situation de handicap, n’est ni une obligation ni un frein.

Tant que le recruteur ne vous pose pas la question, si vous n’en parlez pas, personne ne pourra vous le reprocher. Sauf dispositions physiques qui rendent incompatible l’exercice du poste à cause du handicap, le recruteur ne pourra évoquer ce handicap dans les motifs de refus de vous accorder le poste au risque de se voir inquiéter ou condamner pour discrimination à l’embauche.

C’est aussi une des raisons d’avoir un entretien en face-à-face est préférable, pour le recruteur qui est souvent aussi le futur employeur, à une rencontre virtuelle au cours d’un entretien par vidéo-conférence.

Conseil 3 :

Au cours de l’entretien téléphonique ou de l’entrevue d’embauche en face-à-face, vous pouvez évoquer votre handicap. Là encore, mieux vaut le signaler avant de commencer la période d’essai où, mis au pied du mur, votre handicap apparaîtra, à un moment où à un autre. Sans compter que les Ressources humaines de l’entreprise ou l’entrepreneur lui-même aura des doutes sur votre efficacité et votre honnêteté, puisque vous lui aurez « caché » votre situation. De plus, il aurait droit à une réduction de son amende puisqu’il aura augmenté son quotas de salariés handicapés, sous réserve que l’entreprise soit soumise à cette obligation.

Conseil 4 : Quand dire « je suis en statut de travailleur handicapé » ?

Si votre handicap est visible, dès le CV et ne l’évoquer qu’à la demande du recruteur pour toutes les démarches suivantes.

Pour un handicap invisible, parlez-en, de préférence, à la fin du premier entretien d’embauche, une fois que le recruteur vous aura interrogé sur vos expériences, compétences et savoir-être.

Toutefois, si vos formations se sont avérés diluées dans le temps, avec ou sans diplôme ou, si votre parcours professionnel (emplois, stages et apprentissages) a été compliqué en raison de votre handicap, alors il faut mieux expliquer ces difficultés par leur cause, c’est-à-dire par votre handicap (si c’est réellement le cas, le mensonge est autant interdit aux travailleurs handicapés qu’aux « valides », en entrevue de recrutement.

Votre interlocuteur découvrira alors comme vous avez surmonté votre handicap durant vos études ou chez les employeurs précédents. Vous montrerez ainsi votre ténacité, votre volonté de « faire comme les autres et même mieux », toujours éléments positifs pris en compte dans l’appréciation d’un recruteur.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Handicap et Emploi : Comment trouver 1/2

L’âge, véritable handicap pour l’emploi ?
Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés
L’entête du CV, que faut-il y mettre ?

Les discriminations à l’embauche
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche
Des offres d’emploi trop belles

Autres Emploi :

Récapitulatif 10 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut


Dites la vérité, juste la vérité !

Inutile d’en rajouter pour se faire valoir ou … pour faire peur au chargé (e) du recrutement.Silence !

Sommaire :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Senior: Être présent(e)
Quinqua : Forcer le respect

Baby boomer : Afficher sa force tranquille
50 ans et plus : Rester en forme
Tempes grises : Soigner son apparence

Seniors : Exprimez-vous correctement !
50 ans et plus : Agir pour avancer

Pas de mensonge ! Préférez le silence au déguisement de la vérité.

  • Déviez la conversation vers des sujets dans lesquels vous êtes plus à l’aise.
     
  • Ne dites jamais du mal, ni critiquez vos anciens employeurs.
    Dites franchement que vous ne souhaitez pas parler d’un sujet qui fâche, avec La bonne raison qui convient.
     
  • Parlez de vos atouts, de vos points forts, de vos capacités et expériences en adéquation avec les actions que l’on vous demande pour le nouveau poste.
     
  • Donnez des chiffres qui vous favorisent.
     
  • Montrez que vous êtes à même de tenir le job à la plus grande satisfaction de l’employeur futur.
     
  • Répondez aux questions. N’en rajoutez pas.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Choix de carrière : Suivre sa passion
Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?
Schéma de la déperdition de l’information

Senior, Trop vieux, trop cher : Luttez contre les préjugés
Soyez positif – Ne dites pas, dites
Entretien de recrutement : Mentir en entrevue ou se sentir mal à l’aise

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Management participatif : Les critiques


Votre style de management provoque des critiques parce que…

des critiques contre moi

C’est la troisième question sur les 7 du sondage sur le management participatif.

a) Vous êtes trop présent et irritez certains membres de l’équipe

Après avoir distribué les tâches à effectuer par chacun des membres de l’équipe, si vous avez le sentiment d’être devenu inutile dans l’action, c’est que vous avez besoin de reconsidérer votre rôle de manager.

Vous avez vos propres tâches dans les actions. Elles suffisent à remplir votre emploi du temps, et elles vous évitent de vous impliquer dans les tâches de votre équipe. Ne faites pas à leur place.

Ce sont eux qui participent à votre réussite, parce que vous aurez dirigé l’équipe qui sera parvenu au résultat souhaité. Les médailles vont toujours au plus haut gradé dans une bataille, rarement aux soldats.

b) Vous êtes trop absent aux yeux de certains membres de l’équipe

Après avoir discuté avec les membres de votre équipe, chacun sait ce qu’il a à faire.

Votre rôle de manager reste de superviser leurs actions. La répartition des tâches comprend la vérification de la qualité du travail et pas seulement la qualité du résultat.

Le management participatif implique d’être disponible pour son équipe, tout en préservant des moments où vous êtes indisponible pour eux. Le chaos est évité par une bonne organisation de son temps.

c) Vous conservez des informations pour vous

Un manager doit conserver certaines informations pour lui. Il s’agit d’informations qui sont uniquement de sa responsabilité.

C’est l’éternelle question de dire toute la vérité ou la taire, ou encore, de mentir.

Si le management participatif induit de transmettre des informations à l’équipe, il implique surtout que les informations viennent de vos collaborateurs pour vous aider dans votre tâche de management.

La notion de hiérarchie est toujours présente !

La meilleure réponse est

c) Vous conservez des informations pour vous
SOMMAIRE :

1) On vous annonce que vous devez diriger une équipe sur un nouveau projet. Que faites-vous en premier ?
2) Vous avez la plus grande satisfaction lorsque…
3) Votre style de management provoque des critiques parce que…

4) Pour une décision non cruciale pour la réussite du projet…

5) Dans les réunions de travail, vous êtes irrité par…
6) Un membre de l’équipe vous préviens peu avant la fin de la journée de travail qu’il ne sera pas prêt pour le lendemain matin
7) En réunion, votre but principal est de…

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Caractéristiques typiques de styles d’organisation et de management
Mode d’emploi de la Gestion de projets
Comment construire un tableau de bord

Avant d’entreprendre un travail, je me demande
3 conseils pour faire cesser les critiques
Manque de confiance en soi ou désir de bien faire les choses

Autres Organisation et Management :

Récapitulatif 2 Management
Récapitulatif 9 Management
Récapitulatif 1 Organisation
Récapitulatif 8 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Management et Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Communication non verbale sur www.boosteremploi.com


Communication non verbale sur http://www.boosteremploi.com

communication non verbale Les ChefsÉlément important de la communication dans un entretien d’embauche : La communication non verbale

Ces pages sont désormais accessibles via la page Emploi de ce blog

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Dresser son bilan sur www.boosteremploi.com
16 sites d’emploi dans www.boosteremploi.com
La communication non verbale : le message total

Expérimenté (e) : Dire ce qu’il faut
Liste 6 d’atouts en tant que point fort ou point faible à dire en entretien d’embauche
Être timide et réservé (e) : point faible ou point fort

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Stratégie de présentation en six points


Stratégie de présentation en six points

présentation en 6 poins sur tableau blancAvant de se lancer dans une présentation, il faut la préparer.

Rien de mieux que de se poser les bonnes questions.
Celles de cette check-list :

1. Qu’est-ce que je veux dire ?

2. Comment est-ce que je veux le dire ?

3. Qui pourrait être contre ?

Causes et argumentation

4. Conception

Coordination (test)

5. Élaboration finale

Présentation convaincante

Élocution (si possible 2 personnes pour animer)

Fiche technique détaillée

6. Qui est le décideur ?

Rendez-vous planifié

Aide demandée

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les cinq clés de la communication
Les quatre attitudes de base de la négociation
Règles d’interactions pour bien mener une réunion de groupe

10 conseils pour votre prochaine courte présentation
Présentation 7 Modèles
Déperdition de l’information : Pourquoi

Autres Communication :

Récapitulatif 1 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La quantité d’informations transmises par un message


Les causes de la déperdition d’informations transmises par un message

perte d'informationsEntre deux interlocuteurs, il existe de multiples causes de déperdition ou de déformation du message.

Entre le Message initial et le Message final, la quantité d’informations transmises diminue à chaque étape.

C’est ce qu’on appelle la déperdition d’information

Ce que l’émetteur veut dire,

C’est le message initial qu’il formule dans sa tête.

Ce que l’émetteur dit réellement

perd déjà de son sens à cause

  • d’un vocabulaire insuffisant,
  • d’idées confuses,
  • de l’émotivité ou/et
  • du trac.

Ce que le récepteur entend

est déformé par

  • du bruit ambiant,
  • une mauvaise audition ou/et
  • un support inadapté.

Ce qu’il écoute

est moindre à cause

  • d’un manque d’intérêt,
  • la fatigue,
  • une émotivité,
  • une projection personnelle ou/et
  • un message trop long.

Ce qu’il retient

est encore moins d’information car la mémoire est peu fidèle.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Une information précise est proche de l’expérience sensorielle
Les cinq clés de la communication
Compréhension dans la communication

Schéma de la déperdition de l’information
Information
Communiquer correctement pendant un entretien d’embauche

Autres Communication :

Récapitulatif 1 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :