Monoxyde de carbone : quoi, où, les dangers


Qu’est-ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carboneLe monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès.

Il provient essentiellement du mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion, c’est-à-dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l’essence, au fioul ou encore à l’éthanol.

Sommaire :

Comment éviter les intoxications au monoxyde de carbone
Agir en cas d’intoxication au monoxyde de carbone

Quels appareils et quelles installations sont surtout concernés ?

  • Chaudière et chauffe-eau ;
  • Poêles et cuisinières ;
  • Cheminées et inserts, y compris cheminées décoratives à l’éthanol ;
  • Appareils de chauffage à combustion fixe ou mobile (d’appoint) ;
  • Groupes électrogènes ou pompes thermiques ;
  • Engins à moteurs thermiques (voitures et certains appareils de bricolage notamment) ;
  • Braseros et barbecues ;
  • Panneaux radiants à gaz ;
  • Convecteurs fonctionnant avec des combustibles.

La grande majorité des intoxications a lieu au domicile.

Quels sont les dangers ?

Le monoxyde de carbone est très difficile à détecter car il est inodore, invisible et non irritant.

Après avoir été respiré, il prend la place de l’oxygène dans le sang et provoque donc maux de tête, nausées, fatigue, malaises ou encore paralysie musculaire.

Son action peut être rapide : dans les cas les plus graves, il peut entraîner en quelques minutes le coma, voire le décès.
Les personnes intoxiquées gardent parfois des séquelles à vie.

Source : inpes, institut national de prévention et d’éducation pour la santé

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Détecteurs de fumée : les obligations de la loi 2010-238
Ehpad : nouveau nom pour les maisons de retraite médicalisées
Vaccination : Le calendrier de 10 vaccins

Risques cardiovasculaires : les facteurs du risque
La Miviludes : Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires
Décès : Démarches à effectuer

Autres Bien-être et Sécurité :

Récapitulatif 14 Bien-être
Récapitulatif 14 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sécurité informatique : 1 milliard de dollars volé


Carbanak a volé 1 Md $ à des banques de 25 pays

pas d'anti-virus : aïe !

Ah ! Si j’avais su

Le gang de cybercriminels appelé Carbanak a dérobé cette somme monstrueuse à des banques au cours des 2 dernières années.

Leur technique est très au point : Ils étudient le comportement des collaborateurs des banques, sur une période longue, pour bien comprendre et s’imprégner de leurs habitudes. Puis, ils agissent vite en transférant des fonds vers des comptes qui disparaissent après la transaction.

Suis-je concerné ?

En dehors du fait, qu’une votre banque peut se trouver en difficulté financière et que vous pouvez perdre l’argent que vous y avez, les pirates utilisent une deuxième méthode pour récupérer des sommes moins importantes : le piratage des terminaux distributeurs de billets.

Là, vous êtes concernés directement, car c’est peut-être votre compte qui vient d’être vidé.

Une leçon à tirer

Pour introduire le virus qui leur permet de collecter les informations sur les procédures bancaires, les cybercriminels envoient un message dans la boîte-aux-lettres des employés.

L’origine du message est neutre, le sujet est cohérent par rapport aux activités de l’employé, celui-ci clique sur un lien ou une pièce jointe et le tour est joué. Le virus s’installe. Comme il ne se manifeste pas tout de suite, lorsqu’il est détecté, il est trop tard.

Source : LMI

Alors, que faire ?

Seules les banques peuvent intervenir et se protéger de telles attaques. Si votre compte est vidé, partiellement ou totalement, avertissez immédiatement votre banque pour qu’elle vous restitue les sommes disparues et portez plainte.

La procédure peut s’avérer longue car il faut démontrer le lien entre un éventuel virus et le vol.
Lorsque les deux événements sont distants dans le temps, la corrélation est quasi impossible à trouver et à prouver.

Pour votre informatique personnelle, les mesures de prévention consistent à mettre en place un ou des anti-virus, ainsi qu’un parefeu. Et surtout, qu’ils soient à jour en permanence !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le Pacte Défense Cyber : 550 postes créés
Arnaques téléphoniques ou par SMS
Grooming : Attention les jeunes !

Signalez un mail frauduleux
Moyens de protection d’accès à mon PC
Parefeu ou firewall : Définition

Autres Sécurité, Informatique, Juridique :

Récapitulatif 12 Sécurité
Récapitulatif 12 Informatique
Récapitulatif 12 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :