Carte bancaire au téléphone : prenez vos précautions


Escroquerie à la carte bancaire

CB_de_paiementUn des phénomènes, bien que limité, reste très gênant pour la victime et qui coûte très cher aux banques est celui de l’utilisation de la carte bancaire pour des achats en ligne ou au téléphone.

La CNIL a édicté certaines règles de bon sens. Encore faut-il les connaître et se protéger en conséquence par des réactions que vous devez impérativement avoir.

Pas de numéro sans transaction

Ça paraît tellement évident qu’on se demande pourquoi certains cybermarchands ou tenus pour tels réclament le numéro de votre carte bancaire alors qu’aucune transaction d’achat n’a lieu.

C’est encore plus flagrant lorsque la demande est effectuée par téléphone, où l’on vous dit que vous n’aurez pas le produit ou le service si vous ne fournissez pas vos codes bancaires.

Pourtant c’est interdit !

Droit de retrait des informations personnelles

La loi protège le consommateur.
Vous pouvez faire modifier toute information personnelle, dont le numéro de votre carte bancaire, les données enregistrées par un site de ventes en ligne.

Non seulement modifier mais aussi les supprimer.

N’hésitez pas, en cas de doute sur la conservation, normalement obligatoirement cryptées du numéro de votre carte bancaire et des autres informations associées que sont date d’expiration et le code au dos de votre carte, appelé cryptogramme, à réclamer la suppression.

Ne conservez vous-même aucun code bancaire sur votre terminal

Que vous utilisez un PC, une tablette ou pire, un smartphone, n’enregistrez jamais vos numéros de carte bancaire et codes associés.

Que feriez-vous en cas de vol de votre terminal ? Votre assurance ou votre banque ne vous rembourserait pas les sommes volées.

Source : CNIL

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Internet : Fraudes en hausse sur la carte bancaire
Pôle emploi a les yeux sur vos comptes bancaires
Signalez un mail frauduleux

Pièces à présenter pour déposer plainte
Sécurité Smartphone : Danger avec les paiements par téléphone
Même mot de passe partout Une mauvaise idée

Autre Sécurité

Récapitulatif 10 Sécurité

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Mentions légales sur Internet dans un site e-commerce


Mentions légales dans le cadre d’un site d’e-commerce

mentions légalesSur tout site cybermarchand, les mentions légales, généralement sur une page prévue à cet effet, doivent figurer et être accessibles à partir de n’importe laquelle des autres pages du site.

Sans mention légale, le site peut être une arnaque, ou, au minimum il ne respecte pas la législation.

Les mentions pour un site de e-commerce

  • Identifier en précisant les coordonnées, un numéro de téléphone, l’adresse du siège social ou de l’établissement en charge de l’offre.
     
  • Préciser les caractéristiques essentielles du bien ou du service proposé à la vente, comme la taille, le poids, la quantité, la couleur.
     
  • Afficher le prix de vente en Euro, préciser si celui-ci s’entend toutes taxes comprises et la somme qui devra effectivement être payée par le consommateur (prix TTC), et indiquer la durée de validité du prix et de l’offre qui y est associée.
     
  • Préciser les modalités de paiement (carte bancaire, chèque, etc.), de livraison, les frais de livraison.
     
  • Préciser l’existence d’un droite de rétractation, 7 jours.
     
  • Ces informations devront être communiquées de manière claire et compréhensible au consommateur.
    Notamment, la loi Toubon impose que l’offre destinée à des consommateurs français soit rédigée ou traduite en français.
     
  • Il faut rappeler au consommateur, au plus tard au moment de la livraison, l’ensemble de ces éléments et également préciser l’adresse de l’établissement où il peut présenter ses réclamations, les informations relatives au service après vente et aux garanties commerciales.
     
  • Droits d’auteurs pour les éléments rédigés en interne, pour les images/photos (image gratuite ne signifie pas image libre de droit), pour les éléments « copiés » sur le site : exemple de revues de presse (Centre français d’exploitation du droit de copie).
     
  • Mention « A consommer avec modération » obligatoire pour le commerce de vins et d’alcools.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Mentions légales sur Internet dans le cas d’une entreprise
Loi Chatel pour le développement de la concurrence au service des consommateurs
Site Web Obligation légale et Dispenses de déclaration auprès de la CNIL

Site marchand ou e-commerce Conditions générales de vente
Devise 082 : A produit fragile, prix élevé
Comment calculer la rentabilité d’un site Internet

Autres Juridique :

Récapitulatif 1 Juridique
Récapitulatif 5 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :