Devise 059 : Un conseil gratuit est rarement bon marché


Devise 059 des Devises de l’Acquisition des Ferengi (Star Trek)

« Un conseil gratuit est rarement bon marché« 

« Free advice is seldom cheap »

source : Épisode « Les Devises de l’acquisition » (DS9)

Littéralement

Le conseil gratuit est rarement bon marché

Interprétation

Les Ferengi sont de redoutables commerçants. Lorsqu’un Ferengi donne gratuitement un conseil, il en tire un profit sans que cela soit apparent.
La personne qui reçoit le conseil l’accepte, parce qu’il est gratuit. Cependant elle doit s’attendre à ce que le donneur du conseil en tire un bénéfice.

La question est de savoir si c’est à son détriment ou au détriment d’une tierce personne.

Commentaires

Donner est conseil gratuitement, c’est préparer le terrain pour gagner ultérieurement de l’argent.

C’est comme mettre un ver de terre à la disposition d’un pêcheur d’eau douce pour récupérer un poisson en retour, tout aussi gratuitement en misant sur la réciprocité et la reconnaissance du pêcheur.

Un lien s’établit entre le donneur et le receveur du conseil. Ce lien payera un jour ou l’autre. Un prospect deviendra client, si le conseil est de bon aloi et lui a servi.

Le conseil peut être gratuit si le bénéficiaire du conseil est « sponsorisé » par un tiers. Autrement dit, si le conseil est payé par quelqu’un d’autre.

Par exemple, un conseil donné par une Administration est toujours gratuit puisque c’est l’État qui finance. Ceci au détail près que ce sont ceux qui payent des impôts qui financent les dépenses de l’État.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Star Trek et ses dérivés sont propriétés de Paramount Pictures (CBS)

Pour en savoir plus :


En complément :

Devise 058 : Rien ne vaut la réussite
Devise 060 : Garde tes mensonges cohérents

Les 10 qualités d’un coach
Règles pour être un humain
Mon aide directe : Votre participation

Dénonciation d’une fraude : Injustice ou Abus
Vous achetez ? 10 points à vérifier
Danger : fausse annonce, vraie boîte-aux-lettres = complice

Autres Science-Fiction :

Récapitulatif 16 Science-Fiction

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Start-up : 10 clés du succès


10 conseils pour créer une start-up
créer une start-up

Créer QUOI ?

  1. Personne ne fera le boulot à votre place
  2. La pratique remet en cause la théorie
  3. S’adapter sans dévier du but final
  4. Mesurer la progression vers son objectif
  5. Voir grand, commencer petit
  6. Sans argent, point de salut
  7. Vendre est plus difficile que d’avoir une idée
  8. Tenir compte de l’expérience utilisateur
  9. Répartir rôles, gains et pertes au sein de l’équipe
  10. L’harmonie et la confiance entre les fondateurs sont vitales

Philippe Garin

Pour vous faciliter le démarrage de votre start-up, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Management de projet : 5 causes de l’échec
Tenir ses objectifs
Stratégies à l’usage d’un dirigeant d’entreprise

Questions à se poser pour construire son tableau de bord de pilotage stratégique
Créer son propre emploi : oui, non, peut-être
Comment structurer une entreprise ou une organisation

Autres Management :

Récapitulatif 17 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Résolvez vos problèmes durant votre sommeil


La nuit porte conseil

la nuit porte conseil même durant halloweennUne bonne nuit de sommeil est indispensable pour remettre ses idées en place.

C’est le moment où le cerveau se met à classer toutes les informations recueillies durant la période d’éveil : Images, sons, odeurs, goûts, sensations, sentiments, agilité intellectuelle.
Ce super-ordinateur, que la nature nous a donné, compile des milliers d’informations, les trie et les classe.

Dans leur plus grande majorité, ces informations passeront dans la catégorie « à oublier », afin de garder dans le conscient uniquement les informations dont nous avons vraiment besoin.

C’est valable aussi pour les problèmes qui se posent à nous durant la journée. Petits ou grands, ils sont là. La solution est généralement instantanée.
Par exemple, j’ai soif, que dois-je faire ? Réponse : boire. C’est plus ou moins facile selon l’endroit où nous nous trouvons.

Parfois la solution à un problème nécessite une intense réflexion et des recherches d’informations complémentaires.
Par exemple : Comment être plus performant en entretien d’embauche ? Réponse : faire appel à Philippe Garin, sinon … ?

La solution vient toute seule ?

Oui et non. Dans de nombreux cas, le cerveau, durant sa phase de tri et de classement des informations, va retrouver d’anciennes informations qu’il pensait avoir oubliées. Elles sont là parmi les centaines de milliers d’informations stockées dans nos neurones.

L’association d’informations stockées auparavant avec les nouvelles informations va produire des associations d’idées, un rapprochement entre le problème à résoudre et la solution à trouver.

De fait, au réveil, la solution paraît s’être trouvée toute seule, après une bonne nuit de sommeil. Ce qui était inconsciemment présent dans son cerveau est passé du côté conscient.

L’effacement de la mémoire d’informations secondaires a libéré de la place, comme dans une mémoire d’ordinateur, pour effectuer la recherche de la solution.

Ce phénomène est antédiluvien, puisqu’il existe depuis que la vie existe sur la Terre.

Quel bel outil que le cerveau !

Quand la solution est absente au réveil, c’est qu’elle nécessite encore plus de réflexions, seul ou en groupe, et d’informations à découvrir

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour une meilleure organisation dans votre travail, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le sommeil fractionné
Apnée du sommeil : Masquez vos ronflements
Méthode des 5 M pour la résolution de problème

7 conditions de réussite pour la résolution de problème
Open Space : Nuisances et solutions
L’analyse de décision orientée objectifs (ADOO)

Autres Organisation :

Récapitulatif 16 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pôle emploi : Les services pour les plus de 50 ans


Être au chômage à 50 ans et plus

et même moins dans certaines professions est loin d’être une fatalité.Pôle emploi

D’un côté, quand une personne expérimentée est en poste, elle s’y accroche par crainte de voir un plus jeune lui prendre sa place.

Les cadres de plus de 50 ans donnent l’impression d’être sereins et bloquent parfois la montée dans la hiérarchie de plus jeunes.
C’est une sorte de guerre des générations.

Quand c’est le plus jeune qui gagne ou dans l’entreprise décide de « se séparer » d’un senior, ce dernier se retrouve privé de son statut.

Les perspectives d’embauche pour un plus de 50 ans est des plus réduites, sauf auprès des entreprises qui comprennent tout l’intérêt que représente le cumul d’années expérience.
abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Pôle emploi propose des services sur mesure

source : Pôle emploi

Des services adaptés pour la recherche d’emploi

  • Un conseiller personnel dès le premier mois d’inscription
  • Un accompagnement en fonction du profil, des attentes et des besoins
  • Un accompagnement vers la création ou la reprise d’une entreprise
  • Un club de chercheurs d’emploi seniors

Des mesures et des contrats spécifiques

  • Participation aux frais de formation avec l’Aide à la formation préalable au recrutement
  • Le contrat initiative emploi pour fournir une aide de l’État à l’employeur
  • Une Aide différentielle de reclassement, pour compenser partiellement la différence avec l’ancien salaire
  • Un Contrat de professionnalisation, avec travail, formation pour le demandeur d’emploi et exonération de charges sociales pour l’employeur
  • Des actions de formation dans certains secteurs qui ont signé une convention avec le Service public
  • Une aide à la mobilité pour un poste éloigné de chez soi

Des mesures pour se mettre son profil à jour

  • La Validation des Acquis de l’Expérience, VAE, pour obtenir un diplôme plus rapidement quand l’expérience remplace la formation
  • Le Bilan de compétences approfondi, BCA, pour identifier ses atouts
  • L’Évaluation en milieu de travail pour montrer son savoir-faire en marge d’un CV
  • Les Passeports, pour maîtriser les nouvelles technologies : Internet, bureautique

Conclusion

Allez les seniors, les plus de 50 ans, les expérimentés. Profitez de tout ce qui peut vous aider à trouver un nouvel emploi et que Pôle emploi vous propose.

Inutile d’attendre un travail, il faut le chercher, alors mettez tous les moyens en oeuvre pour le faire.

Philippe Garin

Quand/Si vous vous sentez bloqué (e) dans votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Senior : Être présent (e)
50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi

Baby boomer : Afficher sa force tranquille

Arnaques, fraude, virus : Pôle emploi met en garde
Le Conseil en Évolution Professionnelle : Les 8 questions fondamentales
Salon Emploi : Tout l’intérêt pour le chercheur d’emploi

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le Conseil en Évolution Professionnelle : Les 8 questions fondamentales


Qu’est-ce que le Conseil en Évolution Professionnelle ?

Il s’agit des conseils pour favoriser sa mobilité professionnelle en développant ses compétences à s’orienter et à faire des choix pour sa carrière.
CéP Conseil en évolution professionnelle

Ses 3 composantes sont :

  1. L’élaboration du projet professionnel
  2. L’adaptation au marché du travail
  3. La recherche d’emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 8 questions à se poser :

1. Dans quels nouveaux métiers puis-je me projeter ?

Trouver des pistes de métier diversifiées.

2. Quel est le métier que je préfère ?

Prioriser des pistes de métier.

3. Suis-je en mesure d’exercer ce métier ?

Confronter ses caractéristiques personnelles à celles du métier.

4. Suis-je capable d’expliquer mon projet et d’argumenter mes choix ?

Expliciter son expérience, ses choix et son projet professionnel.

5. Mon entourage soutient-il mes choix ?

Identifier dans son environnement les soutiens à son projet.

6. Est-ce que je connais les débouchés dans le secteur qui m’intéresse ?

Chercher de l’information sur le marché du travail et de la formation

7. Est-ce que je connais les étapes pour réaliser mon projet ?

Mettre en oeuvre et adapter son plan d’action.

8. Comment faire jouer mes relations pour avancer dans mon projet ?

Activer et élargir son réseau.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière ?
Reconversion : Motivation et décision, le mode d’emploi
Mobilité : Oser déménager pour (re)-trouver du travail

Évolution professionnelle : Reconversion et réorientation
Prise de décision : Incertitude quand tu nous tiens !
Réflexions pour une orientation professionnelle

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Après une longue réflexion


J’ai pris ma décision

prise de décision : peut-êtreAprès une longue réflexion et
après avoir pris conseil de moi-même,
j’ai enfin pris une décision et je vous dit :

peut-être !

Source : Brigitte.de

Traduction par Philippe Garin
phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Mot d’enfant : Les guerres mondiales
Humour en entretien d’embauche : A manier avec précaution
Différence entre le français et l’allemand

Un porc au zoo
25 excuses pour une absence au travail
Heureusement qu’elle s’est mariée

Autres Humour :

Récapitulatif 14 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Débutant : 6 conseils pour réussir son entrée sur le marché du travail


Bien débuter dans le monde du travail

Passer d’un environnement « protégé » des études, avec ou sans diplôme, au monde du travail, implique de comprendre et de s’adapter à l’inconnu.

Les embûches sont nombreuses. A l’heure où la génération Y commence à se faire pousser par la suivante, encore plus critique vis-à-vis des modes de management rencontrés dans les entreprises, plusieurs conseils s’avèrent nécessaires pour réussir son intégration.

Premier jour de travail

1. Se faire à l’idée de devenir « grand (e) »

Le monde du travail est celui des adultes. Quel que soit son âge, travailler, c’est passer de l’adolescence insouciante à l’âge des responsabilités, avec les avantages et les inconvénients qui vont avec.

Le débutant se tournera auprès de son environnement hors du contexte professionnel pour faire part de ses sentiments et ressentiments. Se tourner vers un collègue ou son chef suppose de rester dans des questions professionnelles. Les états d’âmes positives ou non sont à « externaliser ».

L’autonomie pour le logement, les trajets, les repas, la vie affective, accompagne l’autonomie dans le travail.

2. Se faire à un environnement multiforme

Avant, son environnement est homogène : même âge, mêmes préoccupations, mêmes intérêts, même humour, des types de relations interpersonnelles connus.

Après, le débutant découvre des personnes de tous les âges, de toutes origines et de toutes formations, de tous types de caractères et de visions du monde et du travail, des relations très variées avec les autres.

3. Se faire à l’idée que les autres « savent »

Une attitude qu’ont beaucoup de jeunes diplômés est de croire que leur formation leur permet d’être opérationnels dès leur arrivée dans leur premier poste.

La réalité se révèle différente. Les autres salariés ont de « l’expérience ». Ils ont appris leur métier et ses subtilités sur le tas, dans la pratique. De nombreux postes font l’objet de formations continues ou sont occupés par des personnes sans formation. D’ailleurs, le débutant va découvrir des tas de métiers dont il n’avait jamais entendu parler, sauf s’il a eu la chance d’y effectuer un stage.

Même les collègues qui exercent le même métier ont des trucs et astuces que le débutant doit apprendre.

4. Se faire à l’observation et la surveillance

Chefs, collègues, partenaires, clients, fournisseurs, tous observent, analysent, critiquent ou conseillent le débutant. Une nouvelle tête les intéresse. Au débutant de se montrer sous son meilleur jour et de montrer ce dont il est capable.

Se sentir surveillé (e) et savoir que cette première période d’essai est favorable à une séparation prématurée, signe d’échec, est générateur de stress, comme tout ce qui est inhabituel.

5. Se faire aux habitudes de la « maison »

La « maison » est l’entreprise et non plus le domicile de maman et papa, ce nid où l’on pouvait se réfugier quand quelque chose allait mal.

Le style de management, l’ambiance, les rituels des salariés et du patron, sont à apprendre le plus vite possible. Le débutant sera soumis à des conseils donnés par ses collègues et aussi à des ragots ou des opinions très diverses, y compris de la part des mauvaises langues. Il va lui falloir faire la part des choses.

Le choix de ses vêtements, de son aspect physique, coiffure, barbe, maquillage, accessoires va se trouver influencé par l’entreprise et le poste occupé. Pas question de rester campé (e) sur ses habitudes précédentes, sauf si elles sont les mêmes, ce qui est extrêmement rare.

6. Se faire remarquer « en bien »

La capacité d’adaptation des débutants est forte. L’envie de montrer ce dont ils sont capables également. En très peu de temps, bien encadré, un débutant va devenir opérationnel rapidement.

Des erreurs sont inévitables, les sanctions doivent être adaptées. Apprendre de ses erreurs est un leitmotiv qui accompagne tout salarié tout au long de sa carrière, alors autant s’y faire tout de suite.

L’entreprise a parié sur le débutant et sa capacité à appréhender son poste et à devenir productif selon les espérances de l’employeur.

Le débutant va se faire remarquer en réalisant, jusqu’au bout, d’une manière la plus autonome possible, en suivant toutes les règles de l’entreprise, avec humilité, qualité et efficacité, sans heurt avec les autres, les tâches qui lui sont confiés.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour réussir votre intégration, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en savoir plus :

En complément :

CV pour un premier emploi : Meubler est inefficace
Trouver son premier emploi est différent de trouver un job
Jeunes diplomés et premier emploi : Lâchez la pression

Nouveaux sur le marché du travail
Premier poste de manager : L’angoisse du premier jour
Devise 047 : Ne fais jamais confiance à un homme qui porte un meilleur costume que toi

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 14 Management
Récapitulatif 14 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Un CV ou des CV


Faut-il modifier son CV à chaque candidature ?

C’est une question récurrente et dérangeante.le plus long CV du monde : Mathusalem

UN seul CV

Vous avez votre « parcours de vie », vos expériences sont uniques puisque ce sont les vôtres. En théorie, vous devriez avoir un seul CV, puisque vous n’avez eu qu’une vie professionnelle : postes occupés et employeurs.

Écrire votre CV est un exercice, généralement, peu fréquent. Vous pensez qu’il est nécessaire de le mettre à jour à chaque changement d’emploi et inutile pendant que vous êtes en poste.

Ce que vous avez fait est écrit dans du marbre, votre passé est ce qu’il est, il ne peut être changé.

Vous mettez du temps à rédiger votre curriculum vitae et êtes satisfait (e) de sa présentation, quitte à la revoir de temps en temps selon les conseils des uns et des autres, lus ou entendus.

Et puis, vous vous lancez et envoyez votre CV à des recruteurs, cabinets de recrutement ou directement aux futurs employeurs.

Hélas ! Les retours sont rares et négatifs. Alors vous refaites votre CV, en insistant sur la forme puisque vous pensez que le fond est invariable.

Cette vision du CV est tournée vers vous. Quand vous rédigez votre CV, vous pensez à tout ce que vous avez fait et mettez l’ensemble de vos expériences et savoir-faire, vos diplômes et loisirs.

PLUSIEURS CV

Rédiger plusieurs CV, c’est se positionner vis-à-vis du marché de l’emploi, des offres d’emploi auxquelles vous allez postuler.

Qu’est-ce qui peut changer dans un CV ?

  • Le titre : il reprend les termes de l’annonce, à la condition que ce soit identique ou proche d’une des fonctions que vous avez exercées, de préférence la dernière
  • La phrase sous le titre : elle permet d’indiquer certains traits de caractère ou/et son projet professionnel. Il vaut mieux que cela corresponde le plus possible aux qualités demandées et au poste à pourvoir
  • Le choix des expériences professionnelles : choisissez jusqu’à 4 réalisations dans chaque poste qui soient le plus en adéquation avec ce que l’on vous demande dans la description du poste
  • Les mots dans le CV : la sélection pour un poste se fait d’abord par les mots présents dans les CV, il faut donc retrouver les mots de l’annonce en remplacement de ceux que vous avez utilisés, sous réserve qu’ils signifient la même chose ou presque.

Tous ces changements sont des modifications mineures. Ils vous permettent d’avoir un CV tourné vers l’entreprise et le poste à pourvoir. Chaque CV ainsi créé est une variante de votre CV de base, celui qui est tourné d’abord vers vous.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

CV : Que mettre dans l’entête ?
Le CV : l’obsession?
CV astuces 2/2 pour Internet

Mon aide directe : Votre participation

Le parcours professionnel dans un CV est plein d’embûches
Les mots dans le CV
CV « arrangé » : Même aux postes les plus importants, ils se font prendre

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Recruteurs : 7 conseils pour évaluer les candidats


7 conseils pour analyser les candidats à l’usage des recruteurs

Les recruteurs

recruteur atypique

source : Arte

Contrairement aux idées reçues, les recruteurs font aussi des erreurs. Les entretiens d’embauche demandent autant de préparation du côté du recruteur que du côté des chercheurs d’emploi.

Sommaire :

1 La passion et l’enthousiasme

2 La richesse de la personnalité
3 La curiosité de bon aloi
4 Tout est dans le détail

5 La lumière intérieure et extérieure
6 Audace, ambition ou provocation
7 Les bonnes questions

Pendant un entretien d’embauche, le candidat stresse. La peur de mal faire, d’être mal jugé, de faire des erreurs, est présent dans son esprit.

Par contre, un entretien d’embauche est un exercice fréquent pour un recruteur. Pour un recruteur occasionnel, d’un service des ressources humaines d’une entreprise, le nombre de recrutements est limité au besoin de l’entreprise. Il est plus fréquent que pour un candidat.

Pour un recruteur professionnel, d’un cabinet de recrutement, ce sont plusieurs entretiens d’embauche qu’il mène quotidiennement.

Les risques

Malgré cela, les enjeux pour les recruteurs sont aussi importants que pour les candidats. L’enjeu de la carrière d’un candidat peut se jouer durant l’entretien. C’est aussi le cas pour le chargé de recrutement. S’il choisit des candidats qui ne conviendront pas pour le poste à pourvoir, il sera mis à mal.
Dans l’entreprise, il risque sa place.
Dans un cabinet de recrutement, il risque sa carrière de recruteur.

Des conseils utiles

C’est pourquoi, il m’a semblé important de fournir aux recruteurs quelques conseils. Quant aux candidats, ils ne peuvent que profiter aussi de connaître les soucis et les méthodes utilisées par les recruteurs.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour an savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche
Recruteur : La présélection des candidats
Questionnaire recrutement

Les salaires en Allemagne 1/4 : Comparez, c’est possible
Recrutement : Refuser un poste
Analyse de poste

Autres emploi et management :

Récapitulatif 12 Emploi
Récapitulatif 12 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Quitter son emploi ou rester : Telle est la question


Évolution professionnelle ou Recherche d’emploi

évolution professionnelle ou recherche d'emploiQuand vous ressentez un malaise dans l’entreprise pour laquelle vous travailler. De multiples raisons sont la cause de ce mal-être au travail. Il est alors temps de se poser la question de l’évolution de sa carrière.

Envie de progresser

Rester : Une mutation, une nomination, une promotion, sont autant de facteurs qui incitent à rester, surtout quand une promesse vous a été faite.

Partir : Quand, avec ou sans promesse, vous trouvez que c’est trop long ou que d’autres passent avant vous.

Doute sur votre employabilité

Rester : Quand vous êtes frileux et bien content de votre travail, sans vous poser trop de questions

Partir : Pour éviter de perdre du savoir et de sa valeur sur le marché du travail, faute de mises à jour de vos connaissances

Routine et ennui

Rester : Tout va bien, la routine est reposante et l’ennui est un mot qui vous est inconnu

Partir : Si aller au travail se fait à reculons et que vous attendez le week-end avec une impatience certaine

Stress et charge de travail

Rester : Quand vous finissez votre journée à l’heure et sans soucis, satisfait (e) du travail accompli dans la journée et sans crainte du lendemain.

Partir : Quand vous ne savez plus où donner de la tête, que vos pauses sont un souvenir lointain et que vous vous énervez de ne pas avancer dans votre travail autant que vous le voudriez.

Valeurs éthiques et ambiance

Rester : Quand vos collègues sont devenus (es) des amis (es). L’ambiance est superbe et le travail se fait en accord avec vos valeurs, vous êtes en accord avec les objectifs et les moyens mis en œuvre par votre direction.

Partir : Quand l’ambiance est détestable ou que vous vous sentez à l’écart. Quand vous désapprouvez les choix et les conséquences attendues des décisions de votre direction, parce qu’ils sont à l’encontre de vos valeurs.

Salaire et revenu

Rester : Quand votre salaire et vos primes vous conviennent et que vous pouvez assurer le train de vie auquel vous pensez avoir droit

Partir : Quand des augmentations vous sont refusées alors que vous en avez besoin pour vivre dans de meilleures conditions

Facteurs extérieurs

Rester : Quand vous êtes satisfait de votre environnement de vie, pour vous et votre famille

Partir : Quand vous ou/et votre famille a envie de changer de lieu et de cadre de vie, par obligation ou par choix

Alors rester ou partir ?

Si vous décidez de rester, alors nous parlons d’évolution professionnelle, d’amélioration d’une situation par des formations et des conseils en efficacité personnelle.

Si vous décidez de partir, alors nous parlons de recherche d’emploi, de techniques de communication pour trouver un travail qui va mieux vous convenir et où vous pourrez vous épanouir.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions
La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Points faibles en entretien d’embauche : Pourquoi et comment ?

Liste d’exemples de points forts et de points faibles
Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Se reconvertir ou changer d’employeur ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Vacances scolaires 2013 2014 DOM-TOM


Les dates des vacances scolaires sont différentes dans les DOM-TOM français

Histoire de ne pas oublier nos compatriotes loin de la métropole française, voici les calendriers de leurs vacances scolaires.
DOM TOM français

Saint Pierre-et-Miquelon (fixées par le Recteur de l’académie de Caen)

Rentrée des élèves

vendredi 06 septembre 2013

  Vacances de la Toussaint

du samedi 23 octobre 2013
au lundi 04 novembre 2013

Vacances de Noël

  du vendredi 20 décembre 2013
au lundi 06 janvier 2014

Vacances de Février

du samedi 14 février 2014
au lundi 03 mars 2014

Vacances de Printemps

du samedi 18 avril 2014
au lundi 05 mai 2014

Vacances d’Été

vendredi 04 juillet 2014

Académie de la Guyane

Rentrée des élèves

lundi 02 septembre 2013

  Vacances de la Toussaint

du samedi 19 octobre 2013
au lundi 04 novembre 2013

Vacances de Noël

  du samedi 21 décembre 2013
au lundi 06 janvier 2014

Vacances de Carnaval

du samedi 22 février 2014
au lundi 10 mars 2014

Vacances de Pâques

du jeudi 17 avril 2014
au lundi 05 mai 2014

Abolition de l’esclavage

mardi 10 juin 2014

Vacances d’Été

samedi 05 juillet 2014

Académie de Guadeloupe

Rentrée des élèves

mardi 3 septembre 2013

Abolition de l’esclavage
(Saint-Barthélémy)

mercredi 9 octobre 2013

Vacances de la Toussaint

du samedi 19 octobre 2013
au lundi 04 novembre 2013

Vacances de Noël

  du samedi 21 décembre 2013
au lundi 06 janvier 2014

Carnaval

du samedi 26 février 2014
au lundi 10 mars 2014

Mi-carême (Guadeloupe
et Saint-Martin)

jeudi 27 mars 2014

Vacances de Pâques

du samedi 12 avril 2014
au lundi 28 avril 2014

Vacances de Mai

mercredi 7 mai 2014
au lundi 12 mai 2014

Abolition de l’esclavage
(Guadeloupe et Saint-Martin)

Récupération Mi-carême
(Saint-Barthélémy)

mardi 27 mai 2014

Vacances d’Été

samedi 05 juillet 2014

Académie de Martinique

Rentrée des élèves

mardi 03 septembre 2013

  Congés de Toussaint

  du samedi 19 octobre 2013
au lundi 04 novembre 2013

Congés de Noël

  du samedi 21 décembre 2013
au lundi 6 janvier 2014

Congés de Carnaval

du mercredi 26 février
au lundi 10 mars 2014

Congés de Pâques

du samedi 12 avril
au lundi 28 avril 2014

Abolition esclavage
Pentecôte

du mercredi 21 mai
au lundi 26 mai 2014

Sortie

samedi 5 juillet 2014

Académie de la Réunion

Rentrée des élèves

lundi 19 août 2013

Vacances après la 1ère période

du mercredi 09 octobre 2013
au jeudi 24 octobre 2013

Été austral

  du mercredi 18 décembre 2013
au lundi 20 janvier 2014

  Vacances après la 3ème période

du mercredi 05 mars 2014
au jeudi 20 mars 2014

Vacances après la 4ème période

du mercredi 07 mai 2014
au lundi 19 mai 2014

Vacances d’hiver austral

samedi 05 juillet 2014

Mayotte

Rentrée des élèves

mardi 27 Août 2013

  Vacances de la Toussaint

du samedi 12 Octobre 2013
au lundi 27 Octobre 2013

Vacances de Noël

  du samedi 14 Décembre 2013
au lundi 13 Janvier 2014

Vacances d’Hiver

du samedi 01 Mars 2014
au lundi 13 Mars 2014

Vacances de Printemps

du mercredi 30 Avril 2014
au lundi 12 Mai 2014

Vacances d’Été

lundi 07 Juillet 2014

Polynésie française

Rentrée des élèves

vendredi 16 août 2013

  Vacances de Septembre

  du samedi 14 septembre 2013
au lundi 30 octobre 2013

Vacances de Toussaint

du samedi 02 novembre 2013
au mardi 12 novembre 2013

Vacances de Noël

du samedi 14 décembre 2013
au lundi 13 janvier 2014

Vacances de Février

du samedi 15 février 2014
au lundi 24 février 2014

Vacances de Printemps

du samedi 29 mars 2014
au lundi 14 avril 2014

Vacances d’Été

vendredi 27 juin 2014

Académie de Nouméa (Nouvelle Calédonie)

Rentrée des élèves

jeudi 14 février 2013

Vacances 1ère période

du samedi 06 avril 2013
au lundi 22 avril 2013

  Vacances 2ème période

du samedi 08 juin 2013
au lundi 24 juin 2013

Vacances 3ème période

du samedi 10 août 2013
au lundi 26 août 2013

Vacances 4ème période

  du samedi 12 octobre 2013
au lundi 28 octobre 2013

Vacances d’Été

jeudi 19 décembre 2013

Wallis et Futuna (2014)

Rentrée des élèves

vendredi 14 février 2014

Vacances de mi-trimestre

du samedi 05 avril 2014
au lundi 21 avril 2014

Vacances du 1er trimestre

du samedi 07 juin 2014
au lundi 23 juin 2014

Vacances de mi-trimestre

du samedi 09 août 2014
au lundi 25 août 2014

  Vacances du 2ème  trimestre

  du samedi 11 octobre 2014
au lundi 27 octobre 2014

Vacances de mi-trimestre

jeudi 18 décembre 2014

Source : Ministère de l’éducation nationale

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les académies françaises
Vacances scolaires 2013 2014 Métropole française
Liste Pays Amériques Océanie

Liste Pays Afrique
Le pourboire en et hors Europe
Pièces à présenter pour déposer plainte

Autres Voyage :

Récapitulatif 10 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Vacances scolaires 2013 2014 Métropole française


Les zones académiques

Pour répartir, dans le temps, l’afflux, dans les régions touristiques, des familles, durant les congés scolaires, les zones de vacances scolaires ont été définies. L’objectif est aussi de réguler les transports sur route d’où les regroupements géographiques des académies de l’éducation nationale française suivants :

Zone A : Académies de Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Rennes, Toulouse

Zone B : Académies de Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, Strasbourg

Zone C : Académies de Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles

zones des académies françaisesLes autres régions, DOM et TOM ont leurs propres calendriers de vacances scolaires.

Vacances

Zone A

Zone B

Zone C

Rentrée des élèves

 mardi 3 septembre 2013

Vacances de la Toussaint

 du samedi 19 octobre 2013 au lundi 4 novembre 2013

Vacances de Noël

 du samedi 21 décembre 2013 au lundi 6 janvier 2014

Vacances d’hiver

 samedi 1er mars 2014
lundi 17 mars 2014
 samedi 22 février 2014
lundi 10 mars 2014
 samedi 15 février 2014
lundi 3 mars 2014

Vacances de printemps

 samedi 26 avril 2014
lundi 12 mai 2014
 samedi 19 avril 2014
lundi 5 mai 2014
 samedi 12 avril 2014
lundi 28 avril 2014

Vacances d’été

 Fin des cours : samedi 5 juillet 2014

Le départ en vacances a lieu après la classe, la reprise des cours le matin des jours indiqués. Les élèves qui n’ont pas cours le samedi sont en congés le vendredi soir après les cours.

Académie de Corse

Rentrée des élèves

vendredi 06 Septembre 2013

 Vacances de la Toussaint

du samedi 19 Octobre 2013
au lundi 04 Novembre 2013

Vacances de Noël

 du samedi 21 Décembre 2013
au lundi 06 Janvier 2014

Vacances d’Hiver

du samedi 22 Février 2014
au lundi 10 Mars 2014

Vacances de Printemps

du samedi 26 Avril 2014
au lundi 12 Mai 2014

Vacances d’Eté

mercredi 09 Juillet 2014

Sources : Ministère de l’éducation nationale

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les académies françaises
Vacances scolaires 2013 2014 DOM-TOM
Protéger son habitation pendant les vacances quelques conseils de bon sens

Un Visa spécial (VVT) pour le Programme Vacances-Travail (PVT) dans 6 pays
Les vacances des Demandeurs d’emploi
Recherche d’emploi « en vacances » : mauvaise ou bonne idée

Autres Voyage :

Récapitulatif 10 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les académies françaises


La France est partagée en 13 régions politiques et 30 régions académiques.

L’académie est la circonscription administrative de l’éducation nationale française. Chaque académie représente une des 22 anciennes régions françaises :
Académies en France

Académie

Région

    1.   Amiens    Picardie
    2.   Besançon    Franche-Comté
    3.   Bordeaux    Aquitaine
    4.   Caen    Basse-Normandie
    5.  Clermont-Ferrand     Auvergne
    6.   Corse    Corse
    7.   Dijon    Bourgogne
    8.   Lille    Nord-Pas-de-Calais
    9.   Limoges    Limousin
  10.   Montpellier    Languedoc-Roussillon
  11.   Nancy-Metz    Lorraine
  12.   Nantes    Pays de la Loire
  13.   Orléans-Tours    Centre
  14.   Poitiers    Poitou-Charentes
  15.   Reims    Champagne-Ardenne
  16.   Rennes    Bretagne
  17.   Rouen    Haute-Normandie
  18.   Strasbourg    Alsace
  19.   Toulouse    Midi-Pyrénées

sauf

  20.   Paris    Île-de-France
  21.   Créteil    Île-de-France
  22.   Versailles    Île-de-France
  23.   Lyon    Rhône-Alpes
  24.   Grenoble    Rhône-Alpes
  25.   Aix-Marseille    Provence-Alpes-Côte d’Azur
  26.   Nice    Provence-Alpes-Côte d’Azur

A cela, s’ajoutent les académies de

  27.   Guadeloupe
  28.   Guyane
  29.   Martinique
  30.   Réunion

Les services de l’éducation nationale française

  • Le Rectorat, siège régional de l’académie, dirigé par le Recteur
  • Les directions des services départementaux, dirigés par les directeurs académiques des services de l’éducation nationale
  • Les établissements scolaires, dirigés par les chefs d’établissement et les directeurs d’école : écoles primaires, collèges, lycées, établissements d’enseignement adapté

Cas particulier du Recteur d’académie

Le Recteur d’académie est nommé par décret du Président de la République en conseil des ministres. Il représente le ministre de l’éducation nationale au niveau de l’académie.

On peut effectuer un parallèle avec le Préfet de Région qui représente le gouvernement français.

Le Recteur est responsable de la totalité du service public de l’éducation dans l’académie, de la maternelle à l’université, et exerce aussi des compétences dans le domaine de l’enseignement privé sous contrat.

Source : Ministère de l’éducation nationale

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Vacances scolaires 2013 2014 Métropole française
Vacances scolaires 2013 2014 DOM-TOM
Régions françaises avec les départements ou Départements français par région

Anciennes provinces ou régions françaises jusqu’en 1789
Décalage horaire : 4 astuces pour se préparer correctement au jet lag
Décalages horaires par Pays et Villes 1 et Décalages horaires par Pays et Villes 2

Autres Voyage :

Récapitulatif 10 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Handicap et Emploi : Comment trouver 2/2


Handicapé (e) : Je dis, je ne dis pas

AgefiphFaut-il mentionner que l’on est handicapé sur son CV, dans sa lettre de motivation, durant son entretien de recrutement ?

Ce sont des questions que se posent tous celles et ceux qui sont concernés. Ceux, dont le handicap est peu ou pas visible. En effet, de nombreux handicaps ne se voient pas par la présence d’un fauteuil, l’absence de tout ou partie d’un membre, une canne blanche, des stigmates de sa trisomie, etc.

Premier conseil:

Si vous ne pouvez pas cacher votre handicap, autant le mettre dès le CV, mention « travailleur handicapé ». Comme ça, le recruteur est fixé tout de suite. S’il refuse de vous rencontrer, vous ne saurez pas si cela est dû à votre handicap, mais cela vous évitera d’avoir le même refus lors d’un entretien où vous vous serez déplacé pour rien.

Conseil 2 :

Signaler dans son CV ou dans sa lettre de motivation que l’on est en situation de handicap, n’est ni une obligation ni un frein.

Tant que le recruteur ne vous pose pas la question, si vous n’en parlez pas, personne ne pourra vous le reprocher. Sauf dispositions physiques qui rendent incompatible l’exercice du poste à cause du handicap, le recruteur ne pourra évoquer ce handicap dans les motifs de refus de vous accorder le poste au risque de se voir inquiéter ou condamner pour discrimination à l’embauche.

C’est aussi une des raisons d’avoir un entretien en face-à-face est préférable, pour le recruteur qui est souvent aussi le futur employeur, à une rencontre virtuelle au cours d’un entretien par vidéo-conférence.

Conseil 3 :

Au cours de l’entretien téléphonique ou de l’entrevue d’embauche en face-à-face, vous pouvez évoquer votre handicap. Là encore, mieux vaut le signaler avant de commencer la période d’essai où, mis au pied du mur, votre handicap apparaîtra, à un moment où à un autre. Sans compter que les Ressources humaines de l’entreprise ou l’entrepreneur lui-même aura des doutes sur votre efficacité et votre honnêteté, puisque vous lui aurez « caché » votre situation. De plus, il aurait droit à une réduction de son amende puisqu’il aura augmenté son quotas de salariés handicapés, sous réserve que l’entreprise soit soumise à cette obligation.

Conseil 4 : Quand dire « je suis en statut de travailleur handicapé » ?

Si votre handicap est visible, dès le CV et ne l’évoquer qu’à la demande du recruteur pour toutes les démarches suivantes.

Pour un handicap invisible, parlez-en, de préférence, à la fin du premier entretien d’embauche, une fois que le recruteur vous aura interrogé sur vos expériences, compétences et savoir-être.

Toutefois, si vos formations se sont avérés diluées dans le temps, avec ou sans diplôme ou, si votre parcours professionnel (emplois, stages et apprentissages) a été compliqué en raison de votre handicap, alors il faut mieux expliquer ces difficultés par leur cause, c’est-à-dire par votre handicap (si c’est réellement le cas, le mensonge est autant interdit aux travailleurs handicapés qu’aux « valides », en entrevue de recrutement.

Votre interlocuteur découvrira alors comme vous avez surmonté votre handicap durant vos études ou chez les employeurs précédents. Vous montrerez ainsi votre ténacité, votre volonté de « faire comme les autres et même mieux », toujours éléments positifs pris en compte dans l’appréciation d’un recruteur.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Handicap et Emploi : Comment trouver 1/2

L’âge, véritable handicap pour l’emploi ?
Maria Veen Reken en Allemagne : le village pour handicapés
L’entête du CV, que faut-il y mettre ?

Les discriminations à l’embauche
Les 7 fautes du recruteur qui ruinent l’entretien d’embauche
Des offres d’emploi trop belles

Autres Emploi :

Récapitulatif 10 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Manager : Augmentation, Prime, Promotion, 4 astuces pour dire Non


Comment refuser une demande individuelle d’augmentation de salaire, une prime ou une promotion

dire nonTous les chefs sont confrontés à l’exercice de dire non à une demande d’augmentation individuelle de salaire

En général, elle est seule, il arrive aussi qu’elle s’accompagne d’une demande de promotion ou, même d’une prime.

En tant que manager,

  • que vous soyez cadre, chef d’une équipe,
  • cadre supérieur ou
  • patron,
  • que vous soyez décideur ou
  • que vous devez en référer à votre propre hiérarchie,
  • que ce soit une fois par an, après le bilan de l’année
  • ou individuellement par un (e) collaborateur (trice),

vous êtes confronté à sa sollicitation de la reconnaissance du travail effectué par une demande d’augmentation de salaire, voire d’une demande de promotion ou d’une prime.

Seulement voilà, votre budget ne vous le permet pas.

Votre attitude de manager, tout au long de l’année, conditionne l’impulsion de vos collaborateurs (trices).


Astuce 1 : Des objectifs élevés

Pour éviter de devoir reconnaître un travail bien fait, très bien fait, exceptionnel, mettez la barre des objectifs très haute.

De cette façon, peu de collaborateurs atteindront la limite haute que vous aurez fixée, ce qui entraîne moins de sollicitations et permet de dire non plus facilement sur le critère d’objectifs non atteints

Ce peut être une marge brute minimum à atteindre pour le collaborateur, le service ou l’entreprise entière. Ou/et des économies de temps et donc d’argent.

Avantages :

  • L’une ou l’autre des solutions vous permettra d’utiliser le surplus de trésorerie pour les augmentations éventuelles, que vous auriez néanmoins accordées.
  • Le degré de qualité et un objectif ambitieux génère une activité plus importante du (de la) collaborateur (trice) tout au long de l’année

Inconvénient :

  • A trop tirer sur la corde, elle se casse. Le (la) collaborateur (trice) va chercher ailleurs, si pour le même salaire ou plus, le travail, qui sera plus facile ou plus simple, moins stressant.

Astuce 2 : Des objectifs multiples

Plus vous fixez d’objectifs à chaque collaborateur, et plus vous multipliez les efforts qu’il doit produire pour atteindre chacun d’eux.

Avantage :

  • Qu’un seul ne soit pas atteint vous donne une excuse supplémentaire pour refuser augmentation, prime ou promotion.

Inconvénient :

  • Un trop grand nombre d’objectifs peut décourager le (la) collaborateur (trice) plus enclin (e) à se contenter de son salaire et de son poste plutôt qu’à ne plus savoir où donner de la tête et concentrer ses efforts

Astuce 3 : Des objectifs variés

  • Reprenez les objectifs fixés pour l’année, lors de l’entretien individuel annuel
  • Éliminez de la liste de l’année suivante, les objectifs atteints
  • Remettez les objectifs non atteints, quitte à les augmenter s’ils ont été presque atteints
  • Fixez des objectifs nouveaux, qualitatifs ou quantitatifs

Avantage :

  • Les objectifs qualitatifs induisent une notion d’arbitraire dans l’estimation que vous en ferez. Cela vous donne une marge de manœuvre pour refuser une prime ou une augmentation

Inconvénients :

  • Votre imagination va se tarir car il faut renouveler  et inventer de nouveaux objectifs. A long termes cela se complique chaque année
  • Le (la) collaborateur (trice) « sent » le piège, et reste avec un sentiment d’injustice puisque son appréciation va forcément lui être plus favorable que votre appréciation

Astuce 4 : Des éloges rapprochés

Plus souvent vous félicitez vos collaborateurs, moins l’éloge sera rare. Tous les jours, encouragez-les à faire du bon travail pour qu’ils voient, entendent, sentent que vous appréciez, au quotidien, leur travail.

Avantage :

  • Quand le travail sera au-dessus de la norme que vous vous êtes fixé, exceptionnel, félicitez le (la) collaborateur (trice) fait déjà partie de votre panel d’encouragement. Une prime, une augmentation ou une promotion ne se justifie plus, puisque c’est « normal »
  • L’ambiance au travail sera plus sympathique et les collaborateurs mettront plus facilement du coeur à l’ouvrage

Inconvénient :

  • Sachez aussi réprimander quand le travail est au-dessous de la norme que vous avez fixée. Ce n’est pas parce que vous félicitez votre collaborateur (trice) que celui-ci (celle-ci) doit relâcher ses efforts

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour des conseils adaptés à votre vas, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Définition des critères d’exigence
Les cinq clés de la Communication pour un manager
Manager à distance : Mode d’emploi en 10 points

Être manager de nos jours : Entre sa hiérarchie et ses collaborateurs
Motiver un individu, une équipe
Pratiquez-vous le management participatif ? Sondage

Autres Management :

Récapitulatif 4 Management
Récapitulatif 8 Management
Récapitulatif 10 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter