Prise de décision : L’heure du doute et de la remise en question


Vous doutez d’avoir pris la « bonne » décision.

C’est une situation passagère ou conjoncturelle, sil'heure du doute et de la remise en question

  • La question de savoir si vous avez pris la bonne décision vous vient à l’esprit furtivement.
  • Vous avez une baisse de régime, de la fatigue
  • Vos résultats sont diminués
  • Votre situation a changé récemment

C’est une situation plus profonde et structurelle, quand

  • Le doute s’installe durablement et devient récurrent
  • Votre envie de poursuive perdure
  • Vous ne parvenez pas à maintenir vos bons résultats
  • Votre situation a changé depuis quelques temps

Le doute arrive sans crier gare, au détour d’une conversation, d’une image vue, d’un son entendu, d’une sensation soudaine.

Il convient d’analyser l’origine de ce mal-être avant de se poser les questions pour remettre en cause la décision déjà prise

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Management participatif : Prise de décision
Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Prise de décisions.
Première des trois étapes de la Méthode d’Analyse de décision : L’évaluation des variantes

Choix de projets Méthode de la moyenne pondérée
Se reconvertir ? Pourquoi ? Analyse de vos motivations
Analyse de poste

Autres Emploi et Organisation :

Récapitulatif 10 Emploi
Récapitulatif 10 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Organisation de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Critères pour quitter son emploi


Quels critères pour quitter son emploi ?

porte des départs à la gareQuitter son emploi signifie risquer de ne pas toucher d’indemnités chômage, au cas où la période d’essai se termine avant la date prévue.

C’est pourquoi, il est intéressant de savoir si l’on ne va pas « quitter sa proie pour l’ombre », c’est-à-dire, perdre une situation pour en trouver une pire.

On peut regrouper les motivations de départ en trois grandes catégories :

  1. Le salaire
  2. L’intérêt du travail :
    • Les missions,
    • L’environnement de travail,
    • Les opportunités de progression,
    • Le titre et le prestige du poste,
    • Les avantages sociaux,
    • Etc.
  3. L’intérêt extérieur au travail :
    • Le travail du conjoint,
    • La famille,
    • Le lieu de vie et son environnement,
    • Le temps de trajet,
    • La stabilité,
    • Etc.

L’analyse de la situation doit se faire uniquement sur les éléments structurels et non conjoncturels.
Seuls les éléments durables sont à prendre en compte, les éléments passagers ou de faible durée sont à éliminer de l’analyse.

Comme la situation repose sur un trépied, dès qu’il manque l’un de ces trois piliers alors on se sent mal au travail ou à la maison.

Quand deux critères manquent alors le départ est envisageable et peut même avoir lieu. Il faut s’assurer que la future situation repose bien sur son trépied.

Quand les trois critères manquent, alors le départ est inévitable.
Il est temps de se lancer dans sa recherche d’emploi. Plus de 1000 liens vers des sites d’offres d’emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Critères de planification de ma situation personnelle
Liste 6 d’atouts en tant que point fort ou point faible à dire en entretien d’embauche
Définition Points faibles Points forts

Comment reconnaître mon propre comportement de fuite au travail
Idéaux personnels, objectifs, stratégies & mesures définitions et descriptions
Analyse de mes habitudes de travail

Autres Emploi et Organisation :

Récapitulatif 6 Emploi
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :