Langage tactique militaire : L’autre façon de parler sans parole


L’autre façon de parler sans parole

langage tactique militaireDepuis l’avènement du cinéma, les films de guerre montrent des scènes où les militaires se parlent par un langage de signe.

Habituellement, ces signes sont utilisés pendant des opérations où le silence est indispensable pour la réussite de l’action, au cinéma et dans la vraie vie, notamment lors d’opérations de sauvegarde d’otages.

Comme tous langages des signes, le langage tactique militaire comprend un nombre limité de gestes, chacun ayant sa signification.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Ponctuation : Les règles
Les sons ou phonèmes français en langage phonétique
Le langage des fleurs

L’Alphabet Radio International
Alphabet Braille français : tout sur les lettres et les chiffres
Braille : Ponctuation et signes

Autres Communication :

Récapitulatif 20 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Sémaphore : des signes pour se parler


Navigation et Aviation sont les deux secteurs où les signes de sémaphore sont utilisés

Autant le code Morse est utilisé pour la télégraphie, autant il est parfois nécessaire de pouvoir échanger des messages sur de longues distances quand la voix ni l’électronique de ne peuvent être utilisées.

Le système de sémaphore est à l’inverse du système Braille. Le premier est essentiellement visuel alors que le second a été inventé pour les aveugles et malvoyants.

C’est pourquoi, l’alphabet sémaphore est l’un des plus anciens moyens de communiquer. Initialement employé dans la Marine pour les échanges entre navires, autant le sémaphore est plus fréquent pour le guidage au sol des avions de nos jours.

Voici les signes de sémaphore et leurs significations, vus de face:

Code sémaphore

Utilisation du code sémaphore

En 1806, Napoléon charge Charles Dupillon d’inventer un dispositif de surveillance des côtes et des navires. C’est la naissance de ces postes de surveillance, appelé sémaphores.

Le code Sémaphore est inventé, pour permettre la communication entre les navires et les sémaphores. C’est le seul moyen à l’époque de se faire comprendre sur de grandes distances et qui soit codifié d’une manière simple, à partir de l’alphabet latin.

L’invention du télégraphe, puis celle de la radio a remplacé l’usage du code sémaphore dans la plupart des situations.

Le code sémaphore est semblable au code Morse en ce que chaque lettre d’un message est traduite en une autre forme pour lui permettre d’être plus facilement communiquée.

Sémaphore est utilisé pour communiquer visuellement des informations sur de longues distances.

Pour utiliser sémaphore, un opérateur titulaire d’un drapeau ou baguette allumée dans chaque main. L’opérateur étend ses bras dans la position correcte et une pause pour chaque lettre du message. « Attention » est le seul signal qui implique le mouvement et la position de « repos » est le seul moment où les drapeaux se croisent.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les atouts du langage
Convaincre par les mots
Congruent Définition Communication verbale et non verbale

Compréhension dans la communication
PNL Code de représentation VAKO
Suffixes AA – BR des noms de domaine ISO 3166

Autres Communication :

Récapitulatif 12 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Le Code Morse international (Alphabet Morse) a trois composantes


Trois composantes pour le code Morse !

Contrairement à l’idée que s’en fait la très grande majorité des gens, le code morse a trois composantes :

  • Le point ou ti,
  • Le tiret ou taah, équivalent en durée à 3 points
  • L’espace

Une invention du 19ème siècle

En 1837, Samuel Morse invente avec Alfred Lewis Vail, le code qui sera remplacé en 1999 par les communications satellitaires.

L’invention du code va de pair avec l’invention par Morse du télégraphe électrique, basé sur l’utilisation d’un électro-aimant.

L’idée est de pouvoir transmettre un message en représentant lettres et signes, autres caractères et symboles par des impulsions électriques possibles grâce à un électro-aimant.

Le code Morse international

Après différentes variantes issues du code original, l’ITU instaure le code Morse international, appelé souvent Alphabet Morse par erreur puisque l’alphabet n’a que 26 lettres.
Code Morse international

Des durées différentes

Pour cela, les impulsions ont des durées différentes. La combinaison des impulsions courtes, longues et l’absence d’impulsion détermine le signe représenté.

  • Le point est une impulsion courte
  • Le tiret est une impulsion longue, dont la durée est trois fois celle du point
  • L’espace est l’absence d’impulsion dont la durée est variable :
    • Séparation entre deux signes d’un même caractère : la durée est identique à celle d’un point,
    • Séparation entre deux caractères, lettres ou chiffres : la durée est identique à celle de 3 points ou d’1 tiret,
    • Séparation entre deux mots : la durée est généralement identique à 7 points, parfois 5.

Exemple :

La lettre S est représentée par trois points avec un espace d’une durée d’un point entre chacun des trois points, la durée du message représentant la lettre S est donc de 5 :
1 impulsion courte pour chacun des trois points + 2 absences d’impulsion pour les espaces entre les points

La lettre O est représentée par trois tirets avec un espace d’une durée d’un point entre chacun des trois tirets, la durée du message représentant la lettre O est donc de 11 :
1 impulsion longue d’une durée de 3 points pour chacun des 3 tirets + 2 absences d’impulsion pour les espaces entre les tirets.

Le fameux SOS (Save Our Saouls, Sauvez nos âmes)    (ti ti ti taah taah taah ti ti ti) a donc une durée équivalente à 27 points :

  • 5 pour le premier S +
  • 3 pour séparer le S du O +
  • 11 pour le O +
  • 3 à nouveau, pour séparer le O du second S +
  • 5 pour le second S

La durée d’une impulsion d’un point diffère selon l’opérateur, c’est-à-dire de la personne qui utilise le code Morse. La vitesse commune est de 20 mots à la minute. A vous de faire le calcul !

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Alphabet Braille français ; tout sur les lettres et les chiffres
L’origine du français et de son orthographe
Leçon de français aux francophiles

PNL Code de représentation VAKO
Norme ISO 3166 Codes YATA des Pays – 1 –
Codes ISO 4217 des monnaies de AED à ETB

Autres Communication

Récapitulatif 10 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :