Candidature spontanée : Mode d’emploi 1 sur 2


Le marché caché de l’emploi

Dans une recherche d’emploi, plus le poste visé est élevé dans la hiérarchie et plus la concurrence est rude pour les obtenir.

Le réseautage, la recommandation sont des techniques qui augmentent considérablement les chances des candidats d’approcher le décisionnaire.

A l’autre bout de la hiérarchie, pour les postes les moins qualifiés, la candidature spontanée peut prendre la forme d’un déplacement directement sur place, à l’entreprise, avec ou sans CV. Vous frappez à la porte

  • Bonjour, je cherche un travail, en avez-vous pour moi ?

porte-à-porteÇa peut surprendre. Le porte-à-porte amène parfois de belle surprise.

Pour les cadres, la candidature spontanée est plus compliquée à mettre en œuvre.

Au contraire du « petit bonheur la chance » et de la multiplication des rencontres par le porte-à-porte, le cadre doit bien choisir les entreprises auxquelles il va s’adresser.

Trouver les entreprises

Les chambres consulaires, c’est-à-dire Chambres des Métiers et de l’Artisanat, CMA, Chambres de l’Agriculture, Chambres du Commerce et de l’Industrie, CCI, disposent de listes des entreprises qui s’y rattachent.

Certaines d’entre elles mettent gratuitement ces listes à disposition, d’autres demandent une contribution pour cela.

Les pages jaunes enregistrent les nouvelles entreprises et les incluent dans la liste des numéros de téléphone et vous pouvez retrouver les établissements de la zone géographique ou vous voulez travailler.

Des sites se sont spécialisés dans des listes d’entreprises, avec des informations issues des bilans annuels déposés et qui fournissent des indications sur la bonne santé des entreprises.

alumni ou ancien élève

alumni ou ancien élève

Pour les jeunes diplômés, les réseaux d’anciens élèves listent les entreprises dans lesquelles ils travaillent pour leurs adhérents.

Et puis, il y a Internet, le bouche-à-oreille et toutes autres sources comme la Presse pour découvrir l’existence de l’organisation qui sera votre futur employeur.

Par ailleurs, vos anciens collègues partis avant vous, les clients, les fournisseurs et les concurrents de l’entreprise pour laquelle vous avez travaillé ou pour laquelle vous travaillez encore, sont aussi des sources d’informations, des intermédiaires voire de futurs collègues ou futurs employeurs.

Renseignez-vous

Une fois la liste des entreprises qui vous intéressent établie, vous passez à la sélection, parmi elles, de celles potentiellement pourraient vous embaucher.

Pour cela, vous devez prendre un maximum d’informations sur les activités et les projets des entreprises.

Un recrutement arrive soit pour remplacer une personne qui s’en va, de son plein gré, démission, retraite, ou pas, fin de période d’essai anticipée, licenciement.

Si ce genre d’informations est difficile à trouver, il est plus facile d’en découvrir d’autres :

sites internetLes sites Internet des entreprises contiennent une description de ses activités, ses produits, ses services, ainsi que ses valeurs, son mode de recrutement, son organigramme, et parfois ses offres d’emploi.

Les sites d’emploi permettent de savoir si une entreprise recrute ou ont recruté et pour quels postes.

La Presse, et plus particulièrement, la Presse spécialisée ou la Presse économique, vous donne, à la fois, les projets des entreprises mais aussi un moyen de rédiger le premier paragraphe de votre lettre de candidature spontanée.

Toute nouveauté, positive, comme la création d’un établissement, le lancement d’un produit ou d’un service, la publicité, un événement sponsorisé, vous apporte de quoi comprendre les besoins potentiels de ressources humaines et de compétences de l’entreprise.

Suite de l’article : Candidature spontanée : Mode d’emploi 2 sur 2

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Pourquoi une candidature spontanée a plus de succès qu’une réponse à annonce ?
Convaincre après une reconversion
Que faut-il connaître sur l’entreprise avant l’entretien d’embauche

Lettre de motivation : Adresser la lettre à …
Envie de changer de boîte : 20 critères pour décider
Recherche d’emploi efficace 2/2 : Se lancer dans l’action

CLIQUEZ ICI POUR VISITER NOS ANNUAIRES DE L’EMPLOI

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Se renseigner pour une candidature spontanée


Se renseigner pour le succès d’une candidature spontanée

se renseigner avant d'agirLa candidature spontanée consiste à écrire à une entreprise pour lui proposer une rencontre dont le but est d’obtenir un emploi dans cette entreprise.

Après avoir vu les avantages et les inconvénients de cette façon de trouver un emploi, voyons comment prendre des renseignements sur les entreprises pour mettre toutes les chances de son côté et rédiger la meilleure lettre de motivation possible, en l’absence d’indications que l’on trouve dans une offre d’emploi, puisque celle-ci n’existe pas.

Sommaire :

Avantages et inconvénients d’une candidature spontanée

Se renseigner

Postuler

Se renseigner

En fonction de son profil, de ses envies et de ses savoir-faire, il est intéressant de lister les entreprises, du secteur professionnel que l’on vise, ou, à défaut de savoir dans quel secteur, il y a le choix de la zone géographique.

Plusieurs sources d’informations existent, notamment les institutions, comme les chambres consulaires (chambre des métiers, chambre de commerce et d’industrie, chambre d’agriculture), ou, tout simplement, Internet.

Une fois que vous avez établi votre liste, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux et la Presse locale ou régionale, voire nationale, pour connaître le nom du dirigeant de l’entreprise ou du responsable fonctionnel qui sera votre interlocuteur.

Votre interlocuteur sera le dirigeant de l’organisation, celui qui décide de créer un poste, ou celui, ou celle, qui va lui parler en bien de votre profil.

L’actualité de l’entreprise, décrit dans son site ou dans les journaux en ligne, est une source d’inspiration.
Vous allez imaginer les besoins en personnel de l’organisation et qui correspondent à vos compétences ou/et votre expérience.

Si un site de production ou un nouvel établissement, ou encore un nouveau produit ou service, est annoncé, c’est que des embauches sont à la clé.

À l’inverse, si l’actualité fait état de perte financière ou de licenciement, vous éliminerez l’entreprise de votre liste, avant même de postuler.

Une entreprise, qui recrute souvent, est-elle une bonne cible ?
Elle peut l’être quand il s’agit de créations de postes, ou une mauvaise nouvelle, quand il s’agit de remplacement de personnes.
Sont-elles incompétentes ou le management est-il « désagréable » ?

Cela mérite d’approfondir l’information avant de postuler.

 

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Emploi : Se renseigner sur l’entreprise qui recrute
4 bonnes raisons d’utiliser les réseaux sociaux dans sa recherche d’emploi
Fausses offres d’emploi

Internet : Naviguer en toute sécurité
Entretien d’embauche : La curiosité est un bon défaut
En poste ET en recherche d’emploi : Bien réagir

Autres Emploi :

Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter