Brexit : Quand l’informatique vient en aide au passage de la Douane pour les entreprises


Désengorger le flux à la frontière au moment du Brexit

Le contexte

embouteillage avant la douane vers le Royaume-UniLe Brexit est la séparation du Royaume-Uni de l’Union Européenne.
Annoncé depuis plusieurs années, suite à un référendum où 52% des britanniques ont voté en sa faveur, il aura lieu, malgré les reports, avec ou sans accord.

Le Brexit sans accord est aussi appelé « No deal ».

Avec ou sans accord, les pays de l’Union européenne, notamment la France avec Eurotunnel, se préparent :

  • Accroissement des effectifs de la Douane française de 700 fonctionnaires
  • Communications à l’usage des entreprises qui importent ou/et qui exportent à destination ou en provenance du Royaume-Uni.
  • Aménagements d’extensions des surfaces d’attente des camions près des postes de douane
  • Mises en place de règles nouvelles.
  • etc.

Ce sont 4 millions de camions qui transitent, chaque année, à la frontière française, dans les deux sens, avec le Royaume-Uni.
Un rapide calcul donne un flux d’environ 1000 camions par heure à raison de 12 heures par jour, 6 jours par semaine.

Une solution informatisée

Un développement spécifique a été réalisé : La Frontière intelligente.

Deal ou non deal, elle va s’appliquer dès le premier jour du Brexit.

Son objectif est de faciliter les déclarations douanières des entreprises concernées.

Le principe est d’anticiper les formalités, en ligne, sans attendre de se trouver coincé parmi les milliers de camions au poste de douane.

Ce logiciel, la Frontière intelligente, va imprimer un code-barres que le chauffeur du camion doit garder avec lui.
Ce code est lié au numéro de la plaque numérologique du camion utilisé pour franchir la frontière.

Lors du passage en douane

Les camions identifiés grâce au code-barres, vont passer par la file verte.
Les autres devront passer par la file orange et attendre, l’un après l’autre, que les autorités leur délivrent les documents douaniers.

Source : Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour en savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Passage de la douane avec un ordinateur 1/4 : des menaces
Taux de change dans les échanges intracommunautaire DEB, DES
Parler anglais dans un entretien d’embauche : How goude is ior english ?

La Marseillaise en phonetic anglais
Jours fériés en Grande-Bretagne, en Italie, au Luxembourg
Conversion kilomètres en miles et miles en kilomètres

Autres Informatique, juridique et Voyage :

Récapitulatif 19 Voyage
Récapitulatif 19 Informatique
Récapitulatif 19 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Vignette Crit’Air Mode d’emploi


Une vignette contre la pollution

La vignette auto pour les retraités, c’est fini pour les particuliers depuis quelques années.

Place à la vignette anti-pollution Crit’air !

Elle permet aux contractuel(le)s, policiers et gendarmes, de savoir si votre véhicule est autorisé à la circulation pendant les pics de pollution dans certaines villes, de plus en plus nombreuses à mettre ce système en place.

Elle s’applique à tous les véhicules, qu’ils soient autochtones ou de passage.

Quelle vignette pour quel véhicule à moteur ?

vignettes crit'air

Depuis février 2018, les véhicules à moteur, y compris les deux-roues, doivent avoir une vignette Crit’air bien visible sur le pare-brise.

Une exception, les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997 n’y ont pas le droit.
Considérés comme trop polluants, ils n’ont pas le droit de circuler durant les pics de pollution.

Tant qu’aucun pic n’est relevé, tous les véhicules ont le droit de circuler.

Par contre, à partir du quatrième jour de pollution,  les restrictions commencent selon la couleur de la vignette
Par exemple : à partir du 6ème jour, les véhicules avec les vignettes 4 ou 5 sont interdits de circuler.

Les vignettes peuvent être commandées sur le site internet gouvernemental https://certificat-air.gouv.fr/ .
Pour un envoi en France, la vignette et le port reviennent à 3,62€, prix unique pour toute la France et tous les véhicules à moteur.

En cas d’oubli ou de résistance au changement, si votre véhicule circule sans vignette ou que vous braviez l’interdit, cela vous coûte 68€ pour les véhicules légers et 135€ pour les poids lourds.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les différentes classes d’amendes en France
Télépéage : Comment ça marche
Quelles normes pour les équipements de sécurité des deux-roues motorisés ?

Barème des retraits de points du permis de conduite
0.2 g/L = zéro verre d’alcool
Les commandements du bon conducteur

Autres Bien-être :

Récapitulatif 18 Bien-être

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :