Les changements pour les chômeurs au 1er novembre 2019


Les nouvelles règles du chômage au 1er novembre 2019

règles Pôle emploi au 1er novembre 2019Le décret n° 2019-797 et le décret n° 2019-796, tous deux du 26 juillet 2019 modifient les règles pour l’assurance chômage au 1er novembre 2019 et d’autres au 1er janvier 2020.

Seuls les nouveaux inscrits à Pôle emploi à partir du 01/11/2019 sont concernés.
Les « anciens » conservent les anciennes règles.

Voici celles pour novembre 2019.

Démission

En cas de démission pour réaliser un projet professionnel, un salarié a le droit à l’assurance chômage, à condition d’avoir travaillé au moins 5 ans dans la même entreprise.

L’ancienne règle dit qu’un (e) démissionnaire n’avait le droit à aucune indemnité chômage.

Indépendant

Les indépendants, appelés aussi freelances, ont aussi le droit à l’assurance chômage.
Ceci sans cotisation supplémentaire.

L’ancienne règle dit qu’un (e) indépendant (e) n’avait le droit à aucune indemnité chômage.

Éligibilité

Pour avoir droit à une indemnité chômage, il faut avoir travaillé 6 mois sur les 24 derniers mois.

L’ancienne règle dit qu’il faut avoir travaillé 4 mois sur les 28 derniers mois.

Rechargement des droits

Pour bénéficier du rechargement de ses droits après une reprise d’un travail salarié interrompu, il faut que cette durée de travail après une période de chômage soit au minimum de 6 mois, sinon les droits antérieurs sont perdus.

L’ancienne règle dit que la période de travail salarié est d’un mois pour avoir le rechargement de ses droits.

Dégressivité

Le montant de l’allocation chômage diminue avec le temps, au début du 7ème mois pour les salaires bruts mensuels supérieurs à 4500 euros.

L’ancienne règle est l’absence de dégressivité.

Le montant

Le montant de l’ARE, Allocation de Retour à l’Emploi, est basé sur le salaire journalier brut de référence.

Ce dernier est calculé à partir des salaires des 12 derniers mois, primes incluses sauf l’indemnité de rupture de contrat.

Le montant journalier de l’indemnité chômage est le résultat le plus élevé des deux calculs :

  • 40,4% du salaire journalier de référence + 12€
  • ou 57% du salaire journalier de référence.

Quel que soit le résultat, l’ARE journalier minimum est de 29,26 euros, et sera au maximum de 75% du salaire journalier brut de référence.

L’ARE est versé une fois par mois et correspond au montant journalier multiplié par le nombre de jours dans le mois, donc de 28 à 31 jours pour un mois complet.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Auto-entrepreneur et indemnités chômage : Mode d’emploi
Chômage : Le nombre de jours sans indemnité
Chercher une offre d’emploi avec Google

Licenciement pour faute : Causes et conséquences
Pourquoi avoir son CV sur un jobboard ou site d’emploi
Recrutement d’un salarié étranger en France : Les règles

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 19 Emploi
Récapitulatif 19 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Chômage des jeunes : Qui sont les NEET ?


Les plus touchés par le chômage des jeunes sont les NEET

Part des jeunes NEET en 2009 par départementNEET est acronyme anglais qui signifie « Not in Education, Employment or Training », ou, en français « ni étudiant, ni employé, ni stagiaire ».

Cette classification sociale entre, de plus en plus, dans le vocabulaire des personnes en charge de l’aide au retour à l’emploi ou de la recherche d’un premier emploi.

Il s’agit des jeunes de moins de 25 ans, qui ont quitté le système scolaire, souvent sans diplôme.
Ils cherchent une formation ou un apprentissage et peinent à en trouver.

Les NEET sont environ 2 millions en France dont la moitié sans diplôme. (*)

Pire ! 10% d’entre eux ont des difficultés dans la lecture, l’écriture et le calcul. (*)

50% seulement ont l’accès à Internet. (*)

Les difficultés qu’ils rencontrent, en plus de trouver un emploi, sont le manque de connaissances de leurs droits et des aides dont ils pourraient bénéficier, notamment l’accompagnement de Pôle emploi via les missions locales et d’associations diverses pour l’emploi, le logement, le transport, de la CAF et des assistantes sociales, ainsi que les mairies et autres acteurs de l’économie.

Parmi les NEET, certains cumulent les facteurs de vulnérabilité (**) :

  • jeunes découragés,
  • jeunes au foyer familial,
  • jeunes volontaires,
  • jeunes en situation de handicap,
  • jeunes en recherche d’orientation,
  • jeunes profitant d’une année de césure,
  • etc.

(*) Source : Pôle emploi

(**) Source : INJEP

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Jeunes au chômage : Le PACEA ou Parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie
CV pour un premier emploi : Meubler est inefficace
Recherche d’emploi : Les 5 premiers pas

Insertion par l’Activité économique ou IAE : Définition
Trop jeune pour le RSA : Le Service Civique est là
Réussir sa transition entre l’école et le monde du travail

Autres Emploi :

Récapitulatif 18 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

FIFA : Mode de calcul des points pour un match de football


Chaque rencontre permet d’accumuler des points pour le classement mondial

fifa.comSaviez-vous que la Belgique était la troisième équipe dans le classement de la FIFA avant la Coupe du monde 2018 ?

Et que la France était 7ème ?

Chaque mois, un calcul est établi pour déterminer ce classement.

Chaque rencontre permet d’obtenir des points et c’est le total des points qui détermine le classement

La formule magique

P = M x I x T x C

où le nombre de points P = le résultat du match M multiplié par l’importance du match I, la valeur de l’adversaire T, et le coefficient de la Confédération C

Le résultat d’un match : M

M = 3 points pour une victoire, 1 point à chaque équipe en cas d’égalité, 0 pour l’équipe qui a perdu.
C’est généralement la valorisation d’une rencontre que tous les amateurs connaissent, quand ils vont dans un stade ou qu’ils sont devant un écran.

Importance du match : I

Match amical (et petit tournoi) : I = 1,0

Éliminatoires de Coupe du Monde ou continentales I = 2,5

Compétition finales continentales et Coupe des Confédérations de la FIFA I = 3,0

Compétition finale de la Coupe du Monde de la FIFA I = 4,0

Valeur de l’adversaire : T

200 – le classement de l’adversaire (sauf pour le leader du classement qui se voit assigner une valeur de 200 et pour les équipes classées 150ème et au delà qui se voient assigner la valeur minimale de 50). C’est le classement le plus récemment publié par la FIFA qui est pris en compte.

La valeur de la Belgique était donc de 200-3, c’est-à-dire T = 197 pour la finale de la Coupe du Monde 2018.

Coefficient de confédération : C

Pour des matches entre équipes de confédérations différentes, il convient de prendre en compte un coefficient calculé en faisant la moyenne des valeurs des deux confédérations. La valeur d’une confédération est calculée sur la base du nombre de victoires remportées par la confédération lors des trois dernières Coupes du Monde de la FIFA. Les valeurs sont les suivantes :

Amérique du Sud : CONMEBOL  1,00
Europe : UEFA  0,99
Reste du Monde : AFC/CAF/OFC/CONCACAF  0,85

source : FIFA.com

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Classement avant et après la Coupe du Monde 2018
Coupe du monde des jeux vidéo
Devise 075 : Ta maison est là où est ton coeur, mais les étoiles sont faites en or

Pays et territoires : 10 questions pour les « forts » en géographie
CV : Quoi mettre dans les « Centres d’intérêt »
Paix mondiale : Le classement 2016

Autres Bien-être et Voyage :

Récapitulatif 18 Bien-être
Récapitulatif 18 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Chômage : Le nombre de jours sans indemnité


Comment fonctionne le calcul des droits à l’ARE ?

emploi Intérimaire : carte des régions

source : Prism’emploi

Lorsque vous vous inscrivez à Pôle emploi pour déclarer que vous êtes à la recherche d’un emploi, vos droits sont calculés en fonction de votre situation qui a précédée votre inscription.

Un délai est calculé pendant lequel aucune indemnité ne sera versée.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

En cas de fin d’une mission en intérim

Lorsqu’un salarié intérimaire d’une entreprise de travail temporaire termine une mission, Pôle emploi calcule, chaque fois, un nombre de jours sans ARE (Allocation de Retour à l’Emploi), en fonction des rémunérations reçues.

Le nombre de jours non payables est égal à la somme du salaire brut du mois et de l’indemnité compensatrice de congés payés, divisé par l’ancien salaire journalier servant au calcul de l’allocation

Si, le demandeur d’emploi concerné est âgé de 50 ans ou plus, le nombre de jours non indemnisés est diminué de 20%.

Ce calcul permet de pénaliser aucune mission, qu’elle soit courte ou longue.

De plus, la date de fin de l’indemnisation est repoussée du nombre de jours travaillés, grâce au rechargement des droits.

Pour les autres cas

Lorsque le motif d’inscription à Pôle emploi est la fin d’une activité salariée autre qu’intérimaire, c’est le règlement général qui s’applique.

Le calcul du nombre de jours sans indemnité est le même, avec les conditions supplémentaires suivantes :

  • L’activité occasionnelle ou réduite doit être inférieure à 110 heures dans le mois, et
  • la rémunération brute mensuelle doit être inférieure à 70% des revenus perçus avant la perte d’une partie des activités du salarié.

Attention : Sont exclus de ce calcul, les bénéficiaires d’une Allocation Solidarité et Etat : ASS, ATS, ATA, etc.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin

Pour être plus performant (e) dans votre recherche d’emploi, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Allocation chômage : Nouvelle convention, nouvelles règles
RSA ou Revenu de Solidarité Active et Prime d’Activité
Rupture du contrat de travail : Risques et légalité

Fausse déclaration à Pôle emploi : Les sanctions
Licenciement, Rupture conventionnelle, Démission, Jurisprudence : Définitions
Chômage : Les droits rechargeables, mode d’emploi

Autres Emploi et Juridique :

Récapitulatif 16 Emploi
Récapitulatif 16 Juridique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment est calculé le montant du RSA


Le montant du Revenu de Solidarité Active (RSA) est calculé sur la base :

logo du RSA

  • d’un montant forfaitaire mensuel fixé par décret,
  • de vos ressources dont vos revenus d’activité et ceux de toute personne composant votre foyer

Montant du RSA (hors Mayotte) à compter de septembre 2013

Montant forfaitaire

 Première personne  492,90 €
 Majoration pour première personne à charge
(enfant ou conjoint)
 246,45 €
 Majoration :

  • pour les 2 premiers enfants (pour un couple)
  • ou pour le 2ème enfant (pour un isolé)
 147,87 €
  • à partir du troisième enfant (couple ou isolé)
 197,16 €

 Personne isolée bénéficiant du RSA majoré :

 Femme enceinte ou parent  632,94 €
 Personne isolée avec un enfant à charge  843,92 €
 Supplément par enfant ou personne à charge  210,98 €

 Forfait logement par ménage :

 1 personne    59,15 €
 2 personnes  118,30 €
 3 personnes et +  146,39 €

Pour plus de détails ou pour Mayotte, voir sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la santé

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Chômage, argent et restrictions
CESU : Pour quels services à la personne
Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?

ATS ou Allocation transitoire de solidarité pour les chômeurs touchés par le recul de l’âge de la retraite
Chômage et handicap : L’ADAPT
Le chômage au sens du Bureau International du Travail : Définition

Autres Emploi :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 10 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Indemnité chômage : Comment est calculé le montant de l’Allocation d’aide au Retour à l’emploi


L’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi ou ARE est le nom actuel pour indemnités chômage

Cette allocation est calculée, pour une journée, à partir des éléments suivants :Allocation d'aide au retour à l'emploi

  • Anciens salaires et primes
  • Durée du temps de travail : temps partiel ou complet
  • Période de référence prise en compte
  • Seuils et minima
  • Application de la CSG et de la CRDS

L’allocation va donc varier

en fonction du nombre de jours d’indemnisation dans le mois : 28, 29, 30 ou 31.

Sauf exception, le montant journalier brut de votre allocation ARE est égal au montant le plus élevé entre :

  • 40,4 % de votre salaire journalier de référence (SJR) + 11,64 € (depuis le 01/07/2013) ;
  • 57,4 % de votre SJR.

Ce montant

  • ne peut être inférieur à 28,38 € (depuis le 01/07/2013) ;
  • ni excéder 75 % de votre SJR.

Plus de détails sur cette page du site de Pôle emploi

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Chômeurs, un traitement inégal par Pôle emploi
Emploi franc : Définition et conditions
Emploi d’avenir : Pour qui, comment

Aide à domicile : Quelles heures ? Payées comment ?
La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Contrats en Alternance : c’est quoi et pour qui

Autres Emploi :

Récapitulatif 7 Emploi
Récapitulatif 10 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Températures Celsius et Fahrenheit pour un four : Thermostat 1 à 8


Les fours en cuisine disposent d’un thermostat, gradué de 1 à 8

Thermostat 1 à 8Nombreux sont ceux qui ne savent pas à quelles températures correspondent les graduations d’un thermostat sur un four en cuisine.

C’est une lacune qui va être comblée immédiatement, en français et en anglais :

Thermostat 1 = 140C = 275F = Gas Mark 1

Thermostat 2 = 150C = 300F = Gas Mark 2

Thermostat 3 = 160C = 325F = Gas Mark 3

Thermostat 4 = 180C = 350F = Gas Mark 4

Thermostat 5 = 190C = 375F = Gas Mark 5

Thermostat 6 = 200C = 400F = Gas Mark 6

Thermostat 7 = 210C = 425F = Gas Mark 7

Thermostat 8 = 220C = 450F = Gas Mark 8

Attention, les conversions réelles entre Celsius et Fahrenheit sont différentes, puisque les formules de conversion sont :

T(°C) = (T(°F) – 32)/1,8

T(°F) = T(°C)×1,8 + 32

Pour convertir en degrés Celsius une température donnée en degrés Fahrenheit, il suffit de soustraire 32, puis de diviser par 1,8 le nombre ainsi obtenu.

Ben oui, « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? », n’est-ce pas ?

Exemple

Pour 400°F, on obtient : 400 − 32 = 368, puis 368/1,8 = 204.4 ; donc 400°F = 204°C.

C’est la température obtenue avec le thermostat du four positionné sur le 6.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Conversion Poids et Volumes dans les recettes de cuisine
Correspondance des tailles des gants
Conversion Celsius Fahrenheit

Taille de pantalons : équivalence américaine
Règles simples pour convertir des distances, surfaces, volumes, degrés
Conversion taille de soutien-gorge

Autres Voyage :

Récapitulatif 10 Voyage

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Frais kilométriques 2012 : auto moto et deux-roues


Barème des Frais kilométriques 2012 pour auto, moto et deux-roues

BO bulletin officiel des impôts 2012Les frais kilométriques en 2012 restent identiques aux frais kilométriques de 2011.

Source : Bulletin officiel des impôts du 22 février 2012

Le barème forfaitaire est le suivant, où « d » est la distance parcourue :

Pour les automobiles :

 Puissance fiscale  Jusqu’à 5000 km  De 5001 à 20000 km  Au-delà de 20000 km
 3 CV  d x 0.405  (d x 0.242) + 818  d x 0.283
 4 CV  d x 0.487  (d x 0.274) + 1063  d x 0.327
 5 CV  d x 0.536  (d x 0.300) + 1180  d x 0.359
 6 CV  d x 0.561  (d x 0.316) + 1223  d x 0.377
 7 CV  d x 0.587  (d x 0.332) + 1278  d x 0.396
 8 CV  d x 0.619  (d x 0.352) + 1338  d x 0.419
 9 CV  d x 0.635  (d x 0.368) + 1338  d x 0.435
 10 CV  d x 0.668  (d x 0.391) + 1383  d x 0.460
 11 CV  d x 0.681  (d x 0.410) + 1358  d x 0.478
 12 CV  d x 0.828  (d x 0.426) + 1458  d x 0.499
 13 CV et plus  d x 0.729  (d x 0.444) + 1423  d x 0.515

Pour les motos :

 Puissance fiscale  Jusqu’à 3000 km  De 3001 à 6000 km  Au-delà de 6000 km
 1 ou 2 CV  d x 0.333  (d x 0.083) + 750  d x 0.208
 3, 4 ou 5 CV  d x 0.395  (d x 0.069) + 978  d x 0.232
 > 5 CV  d x 0.511  (d x 0.067) + 1332  d x 0.289

Pour les autres deux-roues :

Un barème unique, puisqu’il y a absence de puissance fiscale

 Jusqu’à 2000 km  De 2001 à 5000 km  Au-delà de 5000 km
 d x 0.266  (d x 0.063) + 406  d x 0.144

Mode de calcul

Dans tous les cas, c’est le nombre total de kilomètres parcourus qui est utilisé et qui permet de connaître la case où chercher l’unique formule à appliquer.

Par exemple, pour un utilitaire de 6 CV qui a parcouru 25 000 kilomètres, la formule à appliquer est 25000 x 0.377 et non pas 5000 x 0.561 (tranche des premiers 5000 kilomètres) + 15000 x 0316 + 1223 (tranche 5001 à 20000 kms) + 5000 x 0.377 (pour les 5000 derniers kilomètres)

On ne calcule pas le montant de chaque tranche !

Le montant à payer pour cet exemple est donc de 25000 x 0.377 = 9425 euros

et non pas 2805 + 4740 + 1885 = 9430 euros

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les déclarations des entreprises doivent se faire en ligne à partir du 01 janvier 2012
CSG et CRDS : calcul changé au 01 01 2012
Instructions 13 L-6-91 du 14 octobre 1991 et 13 L-9-96 du 24 décembre 1996 du livre des procédures fiscales du code des impôts à propos de la vérification des comptabilités informatisées

Déclaration d’impôts 2011 : Les dates
Les pratiques dans la gestion des ressources humaines
Conversion kilomètres en miles et miles en kilomètres

Autres Juridique et Management :

Récapitulatif 8 Juridique
Récapitulatif 8 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Management et la page Juridique de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Botnet et machines zombies


Botnet et machines zombies

machine zombieUn botnet est un ensemble de machines zombies dans l’idée d’un partage comme dans un réseau d’entreprise

Seulement voilà, il s’agit nos ordinateurs, qui connectés à Internet font l’objet d’une attaque par un virus, développé par des personnes malveillantes et tout à fait à notre insu

Notre machine devient une machine zombie car elle est prise dans ce réseau, sans le savoir, et devient membre d’un réseau à des fins néfastes

Les botnets sont utilisés pour plusieurs raisons

La principale est la puissance de calcul que représentent des milliers et des milliers de machines zombies

C’est ainsi que nous pouvons être complice d’actions illégales et malfaisantes, comme :

  • Être spammeur
  • Contaminer d’autres ordinateurs et smartphones
  • Attaquer des sites web pour empêcher leur bon fonctionnement (déni de service) en les paralysant par un trop grand nombre d’accès
  • Effectuer des calculs pour « craquer » des mots de passe
  • Vendre des produits illicites ou de contrefaçon
  • Faire croire que l’on est allé sur un site et faire gagner de l’argent en augmentant la fréquentation d’un site
  • Rechercher des informations qui seront revendues

Il est très difficile de se débarrasser du piège d’un botnet en raison du très grand nombre de PC concernés et par le fait, que le hacker se cache derrière les autres

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Faux courriels de Hadopi
Qu’appelle-t-on une faille 0-day ?
Sécurité Smartphone : Danger avec les paiements par téléphone

Sécurité sur Internet : Les 10 commandements
Parefeu ou firewall : Définition
Moyens de protection d’accès à mon PC

Autres Sécurité :

Récapitulatif 5 Sécurité
Récapitulatif 8 Sécurité

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Sécurité de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

CSG et CRDS : calcul changé au 01 01 2012


A partir du premier janvier 2012, le calcul de la CSG et de la CRDS change

Prélèvements obligatoires administration FranceJusqu’au 31 décembre 2011, la CSG et la CRDS étaient calculées sur la base de 97 %des salaires versés.

Depuis le 1er janvier, la CSG et la CRDS sont calculées sur la base de 98,25 %.

Un exemple

Pour un salaire de 30 000 euros / an, le calcul sur fait sur la base de 29 475 euros au lieu de 29 100 euros.

La CSG de 7,5 % et la CRDS de 0,5 % deviennent donc 2211+ 147 = 2358 en 2012 au lieu de 2358 euros en 2011. Soit une différence de 30 euros.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les déclarations des entreprises doivent se faire en ligne à partir du 01 janvier 2012
Instructions 13 L-6-91 du 14 octobre 1991 et 13 L-9-96 du 24 décembre 1996 du livre des procédures fiscales du code des impôts à propos de la vérification des comptabilités informatisées
Échelles de notations financières

Exonérations pour les Salariés créateurs d’une entreprise
Comment réclamer en Europe : un même formulaire pour tous les Européens
Art. 71-1 de la Constitution : www.defenseurdesdroits.fr

Autres Juridique et Management :

Récapitulatif 8 Juridique
Récapitulatif 8 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Boulier


Boulier

boulier chinoisUtilisé par un tiers de la population mondiale, le fameux boulier…

lire la suite dans le

Lexique informatique de Philippe Garin

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Ordinateur
Zuse, Konrad
Thèmes de la navigation dans mon lexique informatique et assimilés

Outil en informatique Définition
Qu’appelle-t-on une faille 0-day ?
RAID 5 contre les pannes de disques durs

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Ordinateur


Ordinateur

super ordinateurUn ordinateur est un appareil électronique pour le traitement des données, le calcul, entre autres, avec trois catégories distinctes :

  1. numérique (généralement binaire)
  2. analogique
  3. hybride (numérique et analogique)

On distingue les ordinateurs numériques à leur taille et leur domaine d’application:

  1. Micro-ordinateur
  2. Mini-ordinateur
  3. Mainframes ou gros ordinateurs
  4. Super ordinateurs

Parmi les micro-ordinateurs, on compte aussi les organiseurs électroniques (PDA), disparus rapidement, les PC de type portable, de bureau, et même maintenant les smartphones.

Ils peuvent être utilisés indépendamment ou en tant que serveurs dans un réseau local LAN. La disparition des mini-ordinateurs s’effectue par leur remplacement par des micro-ordinateurs en raison des mêmes composants électroniques à un coût de fabrication plus bas.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Boulier
Wintel sur Le lexique informatique de Philippe Garin
Matériels ou Hardware

Topologie de réseau
Point de restauration sur votre PC
Données

Autres Informatique :

Récapitulatif 4-1 Informatique
Récapitulatif 4-2 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Comment construire un tableau de bord


Un tableau de bord se construit par étape

tableau de bord

source : wikipedia

Formellement, on peut définir les étapes suivantes :

  1. Analyse des attentes : identification des préoccupations de gestion et des indicateurs
  2. Design des indicateurs et du tableau de bord
  3. Réalisation

En pratique, il faut commencer par savoir où en est l’entreprise, c’est-à-dire par compartiment que l’on souhaite retrouver dans les tableaux de bord ou pour lesquelles des tableaux de bord sont à définir : services ou activités, processus ou actions, objectifs, compétences, etc.

Ensuite, il faut définir les indicateurs, c’est-à-dire définir ce qui est LA norme à partir de laquelle les écarts vont être mesurés.

Ces mesures vont être des calculs bien sûr, sommes, moyennes, et aussi des comparaisons, des écarts de temps sur des étapes, jalons, balises, etc. par rapport à des prévisions, fournies dans la même unité de mesure.

Se poser les bonnes questions :

  • Quelles informations sont-elles disponibles ?
  • Comment se procurer les informations qui manquent ?
  • Pour qui construire le tableau de bord

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

A quoi sert un tableau de bord d’entreprise
Quels sont les bons critères pour des indicateurs de tableaux de bord
Indicateurs d’activité exemples

Bien diriger : Les recettes de six grands patrons
Modes de pilotage en entreprise
Questions à se poser pour construire son tableau de bord de pilotage stratégique

Autres Management :

Récapitulatif 1-1 Management
Récapitulatif 1-2 Management
Récapitulatif 3 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Choix de projets Méthode de la rentabilité


Choix de projets Méthode de la rentabilité

rentabilité des projetsLorsque plusieurs projets ou variantes de projet sont à l’étude, il arrive un moment où il faut choisir l’ordre dans lesquels on va les traiter.

Cette méthode va même permettre d’abandonner des projets dont la rentabilité n’existe pas ou est insuffisante.

Deux indicateurs servent pour aider au choix : Le Taux de Rentabilité et le Taux de Liquidité.

Les sources de coûts et de revenus d’un projet sont indiquées dans la Liste des Coûts et Produits d’un projet informatique dans ce blog.

Taux de rentabilité = Revenu Annuel moyen / ((Coût Investissement – Valeur Résiduelle) /Durée de l’Investissement)

Soit TR = (RA / DI) / ((CI – VR) / DI)

Taux de liquidité = Coût de l’Investissement / Revenu Annuel moyen

Soit TL = CI / (RA / DI)

Plus le taux de rentabilité est élevé, meilleur est le projet.

Plus le taux de liquidité est faible, meilleur est le projet.

Exemple :

Variante 1 :

Si les dépenses de 1160 s’étalent sur 6 années, sans valeur résiduelle, pendant lesquelles le revenu attendu est de 1865 alors

Le taux de rentabilité est : (1865/6) / (1160/6) = 1.61

Le taux de liquidité est : 1160 / (1865/6) = 3.73

Variante 2 :

Si les dépenses de 1160 s’étalent sur 5 ans, avec une valeur résiduelle de 265, pendant lesquelles le revenu attendu est de 1608 alors

Le taux de rentabilité est : (1608/5) / ((1160-265)/5) = 1.80

Le taux de liquidité est : 1160 / (1608/5) = 3.61

Conclusion : La variante 2 sera préférée à la variante 1

Attention : Les calculs de cet exemple ne tiennent pas compte du Taux d’Actualisation Annuelle (inflation, …), les résultats diffèrent alors.
Cependant dans une période de taux d’actualisation faible, ou, dans le cas d’étalement sur une période à courts ou moyens ternes, une présentation de ces taux telle que présentée ci-dessus suffit généralement pour permettre le choix de l’ordre des projets ou des variantes de projet.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Liste des coûts et des produits d’un projet informatique
Choix de projets Méthode de la moyenne pondérée
Méthode de choix de progiciel

Comment choisir un progiciel ?
Choix par évaluation de projet
Critères commerciaux de choix d’un progiciel

Autres Informatique :

Récapitulatif 1 Informatique
Récapitulatif 3 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter