Approche Top-down


Approche Top-down

approche top downL’approche top-down est une démarche fondamentale dans le traitement des tâches. La direction top-down se réfère à une approche du haut vers le bas ou du gros vers le plus fin, à l’inverse de l’approche Bottom-up.

Cette approche est un modèle classique pour se rapprocher du sujet.

Un exemple typique pour une approche top-down est l’optimisation du processus d’affaires, par lequel on considère le chemin de la stratégie jusqu’à la mise en œuvre des mesures locales de processus.

L’approche top-down a l’avantage d’une orientation claire de l’objectif, mais le problème, du haut du « Top » est de gagner l’adhésion du bas.
Les résultats sont souvent présentés comme s’ils avaient été élaborés top-down.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Analyse de flux un descriptif complémentaire indispensable
Plan d’un rapport d’audit en entreprise
Méthodes et outils de résolution de problèmes

Méthode d’Analyse de problème
Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité
Affinement pas à pas ou effet de loupe

Autres Informatique :

Récapitulatif 3 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Approche Bottom-up


Approche Bottom-up

microscope de seibert

du petit vers le grand

L’approche bottom-up est une démarche fondamentale dans le traitement des tâches. La direction du bas vers le haut se réfère à la voie de bas en haut, c’est-à-dire du détail vers le général.

Un exemple typique d’une approche bottom-up est l’initiative populaire, à l’initiative d’individus au départ isolés puis en groupe, qui remonte vers le haut pour être prise en compte.

L’approche contraire est le «Top-down».

L’orientation de l’objectif dans une approche bottom-up est problématique. Il est impossible de satisfaire tout le monde, sauf accord à l’unanimité.
Dans l’analyse d’un problème, cette approche implique de faire la synthèse de tous les détails pour une compréhension globale.

L’avertissement prône un « contre-courant des procédures » en tant que combinaison de bottom-up et top-down.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Les paramètres de la maturité des systèmes d’information
Évolution de l’informatique dans l’entreprise
Méthode d’Analyse de problème

Questions clés à propos des quatre méthodes d’Analyse
Pratiquez-vous le management participatif ?
Que doit contenir un rapport d’activité ?

Autres Informatique :

Récapitulatif 3 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter