Bientôt retraité (e) : Préparer sa retraite


La retraite, ça se prépare

Comparaison retraite publique retraite privée

source : fonction-publique.gouv.fr

La loi sur le recul de l’âge pour faire valoir ses droits à la retraite est compliquée. En gros, selon sa date de naissance, cet âge change. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut travailler plus longtemps qu’avant.

Dans tous les cas, même pour certains privilégiés qui partent avant leurs 60 ans, la retraite est un moment très attendu ou redouté.

Du jour au lendemain

Un jour, on travaille. On a des collègues, des clients, des fournisseurs, un statut social par son poste.

Le lendemain, on est … seulement retraité(e) ; Avec un peu de nostalgie, on peut parfois ajouter un terme vague pour décrire ce que l’on faisait encore la veille.

Il y a aussi ceux qui attendent avec impatience de remplacer une allocation sociale parce qu’ils n’ont plus de travail depuis des années, par une pension de retraite. Un très fort pourcentage de plus de 50 ans se trouvent au chômage et franchissent la frontière vers la retraite avec le regret d’une pension plus faible que s’ils avaient pu continuer à travailler.

Les études, scolarité, supérieures ou apprentissage, préparent à l’arrivée dans le monde du travail.
Les joies, les peines, les envies, les aides sont nombreuses et les débutants reçoivent des conseils de tous côtés, ou doivent découvrir par eux-mêmes, les relations hiérarchiques, entre collègues, etc.

Pour les futurs retraités : rien. C’est à chacun de se débrouiller pour préparer la transition.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La liberté ou le vide

Le cercle des fréquentations va se restreindre d’une manière drastique. 80 à 90% des relations avec les autres sont liés au monde du travail.

D’un seul coup, seuls les amis proches, surtout s’ils sont eux-mêmes retraités, et la famille, lorsque les enfants sont à proximité et le veulent bien.

Plus de contraintes professionnelles, plus besoin de se lever pour aller travailler. Le temps de la journée est entièrement disponible pour les activités de son choix.

Il reste, certes, les contraintes au quotidien, faire les courses, le ménage, à manger, etc.

Comme un enfant de 2 ou 3 ans veut aller à l’école pour avoir des vacances, le retraité est en vacances tout le temps. Il en rêvait peut-être quand il travaillait, et même quand il était au chômage. Maintenant, le voilà sans savoir quoi faire de son temps ou trop occupé pour être joignable.

Déprime ou pas

Comme toute période de repos prolongée, la retraite peut amener à la déprime, à un laisser-aller de mauvais aloi, à une irritation de sa part ou de la part des autres, ceux qui travaillent, envers lui. Eux, ils n’ont pas le temps.

La vie du conjoint est impactée, elle aussi. Avoir le retraité « dans les pattes » signifie devoir changer ses habitudes à la maison prises parfois depuis des décennies.

Un changement de revenu va peut-être impliquer un changement de résidence, un départ vers une zone plus agréable, quand on en a les moyens, ou moins agréable, quand les finances sont trop justes.

Le temps du rêve devenu réalité

Préparer sa retraite, c’est se poser des questions. En voici un échantillon :

  • À quoi vais-je passer mon temps ?
  • Vais-je avoir les moyens financiers suffisants pour assouvir mes envies ?
  • Même question sur sa santé.
  • Qui vais-je voir, rencontrer ? Comment trouver de nouvelles connaissances ?
  • etc.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Mal préparé(e) ? contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Retraite : Avant de s’expatrier
Ehpad : Nouveau nom pour les maisons de retraite médicalisées
Partir plus tôt avec sa retraite complète

Le contrat de génération : L’argent n’est pas la seule motivation
Génération W ou babyboomers
Décès : Démarches à effectuer

Autres Bien-être et Emploi :

Récapitulatif 15 Bien-être
Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Génération W ou babyboomers


Pourquoi ne pas appeler les babyboomers, la génération W ?

Les générations W X Y Z
source de la pyramide : INSEE

La génération Y

Entre 20 ans et 30 ans, on les appelle la génération Y. Ils sont nés dans les années 80.

Ils mettent leurs priorités sur la famille et les amis, puis sur le travail.

Le travail est un moyen de gagner de l’argent et de s’épanouir tant que l’équilibre est préservé par une vie familiale et sociale.

C’est la génération des 80% de bacheliers, du langage texto, du tutoiement, de l’Internet.

La génération X

Entre 30 et 50 ans, on les appelle la génération X. Ils sont nés dans les années 60 à 80.

Leurs priorités sont d’abord le travail, puis la famille et les amis.

Ils travaillent pour gagner de l’argent, avoir une position sociale par une position professionnelle.

Leur travail est porté par la fierté du travail bien fait, de qualité.

Ils sont méthodiques, connaissent bien leur métier, même s’il ne correspond pas toujours à leurs aspirations profondes et à leurs envies professionnelles.

Les baby-boomers

Ils ont plus de 50 ans et moins de l’âge de la retraite. Nés dans les années après-guerre jusqu’aux années 60, leurs priorités est aussi le travail, la famille et les amis.

Cependant, seulement un peu plus de la moitié d’entre eux sont en activité professionnelle.

Ils fréquentent chez eux la génération Y plus que la génération X.

Ils ont laissé derrière eux leurs dents longues et cherchent la stabilité de l’emploi.

Ils ont un rôle de modérateur entre la génération X et la génération Y au travail.

On les appelle papy- ou mamy-boomers pour les plus vieux, et aussi seniors dès qu’ils dépassent 45 ans, ce qui les fait se confondre avec les seniors qui ont plus de 60 ans.
Ce sont les plus résistants au stress et les plus disponibles !

Alors pourquoi ne pas les appeler la génération W ?

C’est bien elle qui vient avant la X qui vient elle-même avant la Y, n’est-ce pas ?

50 ans et plus : Comment voulez-vous être appelé ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

3 métiers dans sa vie ?
ATS ou Allocation transitoire de solidarité pour les chômeurs touchés par le recul de l’âge de la retraite
Les discriminations à l’embauche

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Seniors Vos points forts auprès des recruteurs
Comment favoriser le renouvellement et le dynamisme des organisations

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 10 Emploi
Récapitulatif 10 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans les pages Emploi et Management de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Baby boomer : Afficher sa force tranquille


Les baby boomers sont dans l’âge de la force tranquille

la force tranquilleMontrez que vous êtes zen, calme, à l’écoute de toute opportunité et de vos interlocuteurs.

Plus vous semblerez détendu(e) et plus vous inspirez confiance et vous rassurerez le recruteur et le futur employeur

Si votre carrière est en pointillés avec des moments sans emploi et galère, alors montrez que les moments d’emploi ont été profitables pour l’entreprise, qu’elle avait un surcroît de travail, un remplacement de maternité, une nouvelle activité interrompue, des difficultés qui ont empêché de vous garder.

Tout à fait en dehors de vous et indépendant des résultats de votre travail. Votre potentiel est toujours là, développé, prêt à être utilisé pour votre futur employeur

Sommaire :

50 ans et toujours dans la course : 10 astuces pour booster votre recherche d’emploi
Senior: Être présent(e)
Quinqua : Forcer le respect

50 ans et plus : Rester en forme
Tempes grises : Soigner son apparence
Seniors : Exprimez-vous correctement

Expérimenté(e) : Dire ce qu’il faut
50 ans et plus : Agir pour avancer
Choix de carrière : Suivre sa passion

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Checklist pour la préparation d’un entretien réussi
Seniors Vos points forts auprès des recruteurs
Entretien d’embauche : 10 bons gestes = 10 bons atouts

Génération W ou babyboomers
Pôle emploi : Les services pour les plus de 50 ans
Entretien de seconde partie de carrière : Senior à partir de 45 ans ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi de ce blog

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

50 ans et plus : Comment voulez-vous être appelé ?


50 ans et plus : Comment voulez-vous être appelé ?.

Je vous encourage fortement à répondre au sondage sur la dénomination des plus de 50 ans.

Avec si peu de réponses le résultat est insuffisamment représentatif et ne permet pas de dégager une vraie tendance.

Merci de votre attention et de votre participation.

Philippe Garin

phgarin@gmail.com

www.boosteremploi.com

%d blogueurs aiment cette page :