Le Conseil en Évolution Professionnelle : Les 8 questions fondamentales


Qu’est-ce que le Conseil en Évolution Professionnelle ?

Il s’agit des conseils pour favoriser sa mobilité professionnelle en développant ses compétences à s’orienter et à faire des choix pour sa carrière.
CéP Conseil en évolution professionnelle

Ses 3 composantes sont :

  1. L’élaboration du projet professionnel
  2. L’adaptation au marché du travail
  3. La recherche d’emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Les 8 questions à se poser :

1. Dans quels nouveaux métiers puis-je me projeter ?

Trouver des pistes de métier diversifiées.

2. Quel est le métier que je préfère ?

Prioriser des pistes de métier.

3. Suis-je en mesure d’exercer ce métier ?

Confronter ses caractéristiques personnelles à celles du métier.

4. Suis-je capable d’expliquer mon projet et d’argumenter mes choix ?

Expliciter son expérience, ses choix et son projet professionnel.

5. Mon entourage soutient-il mes choix ?

Identifier dans son environnement les soutiens à son projet.

6. Est-ce que je connais les débouchés dans le secteur qui m’intéresse ?

Chercher de l’information sur le marché du travail et de la formation

7. Est-ce que je connais les étapes pour réaliser mon projet ?

Mettre en oeuvre et adapter son plan d’action.

8. Comment faire jouer mes relations pour avancer dans mon projet ?

Activer et élargir son réseau.

Source : Pôle emploi

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :

En complément :

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière ?
Reconversion : Motivation et décision, le mode d’emploi
Mobilité : Oser déménager pour (re)-trouver du travail

Évolution professionnelle : Reconversion et réorientation
Prise de décision : Incertitude quand tu nous tiens !
Réflexions pour une orientation professionnelle

Autres Emploi :

Récapitulatif 16 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Check-list pour la préparation d’un entretien réussi


Check-list pour la préparation d’un entretien réussi

Quel que soit le sujet d’une conversation, voici une check-list pour la préparation d’un entretien réussi en quelques conseils :entretien réussi

1) De quoi est-ce que je veux parler?

  • Délimiter les sujets
  • Rassembler ses documents
  • Rechercher des informations d’autres organismes professionnels et / ou spécialistes
  • Clarifier de points incertains, c’est-à-dire noter des questions
  • Rafraîchir ou compléter ses connaissances, si le sujet le nécessite

2) Qu’est-ce que je veux atteindre?

  • Précision de l’objectif de l’entretien sur la base de critères quantitatifs et qualitatifs
  • Découpage en sous-objectifs à atteindre progressivement
  • Examen de chaque partie en différents points :
    • Qu’est-ce qui est souhaitable pour mon entreprise ?
    • Qu’est-ce qui est réalisable du point de vue de l’interlocuteur ?
  • Définir des priorités

3) Qui est mon interlocuteur?

  • Comment s’appelle-t-il ?
  • Quel âge a-t-il ?
  • Quelles sont ses caractéristiques ?
  • Est-il intraverti, ouvert ou renfermé, difficile d’accès?
  • Quelle est sa fonction dans l’entreprise?
  • Quelles sont ses compétences ?
  • Est-il sobre, factuel ou fait-il des digressions et discute ?
  • Quelles sont ses préférences et ce qu’il rejette ?
  • Prend-il volontiers la direction de la conversation ?
  • Etc.

4) Comment dois-je argumenter

  • Quels sont mes arguments ?
  • Quels sont les arguments émotionnels?
  • Dans quel type de conversation, je me trouve ?
  • Dois-je me défendre ou puis-je attaquer?
  • En cas de besoin puis-je être plus dur et argumenter objectivement et ou dois-je composer ?
  • Quels sont les arguments les plus importants?
  • Dans quel ordre, mes arguments seront-ils les plus convaincants auprès de mes interlocuteurs ?
  • Quels sont les arguments que j’ai à attendre de mon interlocuteur ?
  • Quelle est la réaction de mon interlocuteur face à des arguments émotionnels ?

5) Quelles sont les objections que j’ai à attendre ?

  • Qu’est-ce qui pourrait être en contradiction avec les intérêts, les souhaits, les besoins mon interlocuteur ?
  • A quels arguments a-t-il une réaction allergique ?
  • Existe-t-il les expériences négatives de l’interlocuteur à prendre en compte dans le cadre du sujet ou des objectifs de l’entretien ?
  • Réagit l’interlocuteur aux objections plus par des arguments factuels ou par l’émotion ?
  • Hésite-t-il dans la prise de décision ?

6) Comment puis-je évacuer ses objections ?

  • Quels sont les arguments pour contrer les objections à attendre de l’interlocuteur?
  • Quel est le poids des objections de son interlocuteur ?
  • Résiste-t-il fortement ?
  • Quelles sont les tactiques vais-je employer ?
  • Suis-je le bon interlocuteur pour lui?

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les noms et les verbes pour améliorer un entretien par des bonnes questions
Comment faire passer mes idées en 8 étapes
Comment présenter un avantage ou un inconvénient

Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien
Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Prise de décisions
Convaincre par les mots

Autres Communication :

Récapitulatif 2 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter