6 faiblesses positives pour l’entretien d’embauche


6 Points faibles à citer dans un entretien d’embauche

Point faible : Mannequin ET trisomique

Madeline Stuart : Mannequin ET trisomique


La question des points faibles est des plus récurrentes, et qui prend la tête autant aux candidats qu’aux recruteurs.

Sommaire

  1. Mort de trac
  2. Échecs professionnels
  3. Avoir un défaut, et alors ?
  4. Le manque d’expérience
  5. Trop d’expérience
  6. Pas de diplôme ou pas le bon diplôme

Les premiers pèchent pas manque d’imagination ou la trouille d’énoncer des faiblesses qui pourraient leur coûter le job.
Les autres sont saturés des « perfectionnistes » et autres banalités tellement peu originales.

Cependant, il existe des points faibles que l’on peut très bien énoncer lors d’une entrevue d’embauche, qui conviennent assez bien pour les deux parties.

Philippe Garin

Entreprises, chercheurs d’emploi, facilitez-vous le recrutement avec un accompagnement personnalisé,contactez-moi : phgarin@gmail.com

Visitez notre site : www.boosteremploi.com

Pour en avoir plus :


En complément :

Recruteurs : 7 conseils pour évaluer les candidats
Entretien d’embauche : avant de partir au rendez-vous
Liste 6 d’atouts en tant que point fort ou point faible à dire en entretien d’embauche

9 conseils pour atteindre et tenir ses objectifs
Les raisons de l’échec à l’embauche
Emploi Entretien de recrutement : Des trous dans son CV

Autres Emploi et Management :

Récapitulatif 12 Management
Récapitulatif 12 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Génération Y : Comment les recadrer au travail


Comment recadrer la génération Y au travail

Interdiction de se servir de l'informatique en punition

interdit par le chef

Les jeunes de la génération Y acceptent de confronter leurs points de vue sur les méthodes de travail avec celles de leurs aînés.
S’ils sont convaincus du bien-fondé de celles-ci, ils les adopteront.

Sommaire :

Ils iront jusqu’à proposer des améliorations, en particulier si ces améliorations concernent l’usage d’outils de communication et d’information qui permettent de gagner du temps, donc de l’efficacité.

Au manager de freiner les emballements qui préconisent des solutions ou des changements inadaptés à la situation, par exemple à cause des investissements nécessaires ou des formations indispensables.
Une entreprise se compose aussi de personnes d’autres générations, moins à l’aise avec l’internet et les réseaux sociaux.

Les écarts de points de vue peuvent aller jusqu’à des échanges verbaux ou via messageries et autres moyens de communication, vigoureux.

C’est là qu’intervient le manager

  1. pour expliquer ce qui ne convient pas, y compris l’attitude,
  2. pour faire part de ses sentiments et prendre en compte celui du jeune de la génération Y,
  3. pour expliquer ou réexpliquer les besoins et la situation,
  4. et pour écouter les suggestions dans un échange plus fructueux, constructif, positif et non violent.

Une attitude de professeur envers un élève est la pire attitude à avoir.
Quoique l’indifférence est aussi très mal prise par la génération Y, avide de reconnaissance, comme tout un chacun.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Critiqué(e) en public : Comment réagir
Conflit entre salarié et employeur : Les intervenants
Management participatif : comment ça marche, points forts, points faibles

Management : Déléguer, rectifier, sanctionner, féliciter
Axe des compétences de l’entreprise ou Outils de management du dirigeant d’entreprise
Comment dénoncer un harcèlement au travail

Autres Management :

Récapitulatif 11 Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Se reconvertir ou changer d’employeur ?


Lorsqu’ on veut se reconvertir

envie de changer d'employeurOn commence par analyser ses motivations

Cette analyse peut, certes, conduire à une reconversion.

D’autres alternatives, pourtant, existent et des décisions sont généralement prises.

Changer d’employeur

La première d’entre elles est certainement celle qui consiste à quitter son emploi pour exercer la même profession, le même métier, la même activité pour un autre employeur, ou/et dans une autre ville, une autre région ou même dans un autre pays.

Rester et engager le dialogue

Si le principal motif de vouloir changer est une dégradation des conditions de travail ou de mauvaises conditions, si c’est un changement de manager, une prise de bec avec un collègue ou un chef, si un conflit social est ouvert dans votre entreprise et que vous vous sentez mal, le changement est une possibilité pour évacuer le stress du moment.

Le dialogue en est un autre. Parfois, une discussion ou une série de discussions, avec son chef, la ou le collègue qui dit du mal de vous, le représentant du personnel ou le (la) DRH, peut apporter des améliorations dans vos conditions de travail, dans le fait que vous allez vous sentir mieux.

Dialoguer, négocier, sont des étapes avant la prise de décision de rester ou de quitter l’entreprise.

Bien sûr, si le dialogue ou/et la négociation vous sont refusés alors passez à l’étape suivante directement

Ce n’est qu’après et en poursuivant votre analyse de vos motivations, que vous envisagerez de quitter l’entreprise

C’est décidé : vous partez !

Une fois la décision de quitter votre entreprise et le poste que vous occupez, ou encore, d’arrêter votre activité d’indépendant, etc., celle d’une éventuelle reconversion se pose.

  1. Voulez-vous changer une partie seulement, à savoir poursuivre dans d’autres conditions pour un autre employeur, et/ou ailleurs ?
  2. Voulez-vous jeter aux orties votre carrière passée et vous reconvertir professionnellement ?

Si vous répondez oui à la première question alors vous allez vous lancer dans une recherche d’emploi, classique.

Si vous répondez oui à la seconde question alors votre recherche d’emploi va démarrer plus tard dans le temps, car des étapes intermédiaires, indispensables pour réussir sa reconversion, s’ajoutent avant cela.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Se reconvertir ? Pourquoi ? Analyse de vos motivations
Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un

La rupture conventionnelle : Mode d’emploi
Définition des points forts et des points faibles
Êtes-vous prêt à quitter votre emploi en 25 questions

Plus de 50 ans : Comment souhaitez-vous être appelé ?

Autres Emploi :

Récapitulatif 4 Emploi
Récapitulatif 9 Emploi

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Emploi

 abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Conduire le changement


Conduire le changement

conduite du changementPlus une époque est troublée, plus il y a des risques pour une entreprise et plus le changement est indispensable pour survivre.

Ceci est valable autant pour sa vie personnelle que pour sa vie professionnelle.

Le premier devoir du chef d’entreprise est d’assurer la pérennité de son entreprise.

Le changement peut-il être imposé ?

La loi du plus fort fonctionne dans certaines entreprises.
En fait, il y a une tête pensante et tous les autres sont des exécutants, qu’ils soient simples employés ou cadres.

Quel que soit l’ampleur du changement, petit ou grand, il dérange !

Certains acceptent sans broncher, d’autres, au contraire, entrent dans une rage folle.

Ce n’est pas que les employés soient contre le changement, ils sont contre les conséquences du changement.

Un changement de chef, un changement de la politique de produit ou de la politique d’achat sont autant de modifications profondes qui conditionnent le quotidien au travail.

La crainte et l’hostilité aux changements sont des réflexes de sécurité personnelle et pour les siens, famille ou clan.

Pour ces sentiments forts et qui font peur ?

Tout changement implique des modifications inconnues et tout ce qui est inconnu fait peur.

C’est pourquoi, pour mener un changement profond dans une entreprise, certaines pratiques sont mises en œuvre :

  1. Obtenir l’adhésion, convaincre que le changement est vital pour l’activité de l’entreprise et sa pérennité
  2. S’appuyer sur les plus convaincus, ou les plus rapidement convaincus, car ils chercheront à convaincre les plus septiques ou hostiles
  3. Communiquer, informer, tenir informer de l’avancement du changement, des bienfaits attendus et de ceux déjà obtenus
  4. Rester positif, surtout quand le changement est douloureux pour certains, tenir la route sur la durée,
  5. Mener le changement jusqu’au bout, et préparer le prochain changement, dans une démarche d’amélioration continue

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Les 10 clés du changement
Changement : Dix conseils pratiques pour en gérer la conduite
La gestion stratégique du management

Modes de pilotage en entreprise
Quelles sont les menaces qui pèsent sur une entreprise
Les 6 défis de la modernité

Autres Management :

Récapitulatif 5 Management
Récapitulatif 6 Management
Récapitulatif 7 Management

Tous les articles de cette catégorie sont listés dans la page Management

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Au travail : Motivation et Démotivation vues par les employés


Au travail : Motivation et Démotivation vues par les employés

légion d'honneurDans une entreprise, l’efficacité passe par la motivation des employés. Plus la motivation est forte, plus efficace est leur travail, en quantité et en qualité.

Pour un manager, une bonne organisation au travail doit tenir compte des éléments de motivation ainsi que des éléments qui détériorent la motivation de ses collaborateurs.

Éléments de motivation

  • L’équilibre vie professionnelle / vie privée
  • Travailler avec un manager que l’on respecte et dont on apprend beaucoup
  • Des collègues que l’on apprécie
     
  • Travailler avec des équipements à la pointe des technologies
  • Le sentiment de la sécurité de l’emploi, d’une entreprise ’stable’
     
  • Un environnement agréable : architecture des bureaux, alentours du bâtiment, etc.
  • Des temps de transports courts

Éléments de démotivation

  • Les collègues qui manquent d’implication dans leur travail
  • Les collègues colporteurs de ragots et rumeurs
     
  • Les « emprunteurs d’idées », se servant des suggestions des autres pour se faire valoir
  • L’absentéisme avec arrêts maladie fréquents
  • Les collègues peu respectueux de l’espace de travail des autres (parlant fort, laissant la sonnerie de leur portable…)

source : OfficeTeam

Philippe Garin

Pour un management plus motivant, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Actions d’amélioration au sein d’une entreprise
Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Motivation.
L’inefficacité de Franz Schubert

Amélioration : 10 principes pour être efficace en entreprise et ailleurs
Indicateurs d’efficacité
Définition de l’effectivité et définition de l’efficience

Autres Bien-être, Management et Organisation :

Récapitulatif 6 Bien-être
Récapitulatif 6 Management
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les billets de ces catégories se trouvent dans les pages Organisation, Management et dans la page Bien-être du menu Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Amélioration : 10 principes pour être efficace en entreprise et ailleurs


Amélioration : 10 principes pour être efficace en entreprise et ailleurs

AméliorationVous manquez d’efficacité pour améliorer votre situation, professionnelle ou personnelle, dans votre entreprise ou ailleurs ?

Vous vous demandez pourquoi et comment ?

Voici quelques principes pour augmenter l’efficacité de votre processus d’amélioration :

1. Abandonner les idées fixes

Tant que vous vous agrippez à la corde qui vous serre le cou, vous survivrez…
…Sans résoudre votre problème.

2. Au lieu d’expliquer ce qui est impossible à faire, réfléchissez à comment le faire

Vous trouverez toujours une « bonne » raison pour ne pas mettre en oeuvre une solution qui permette d’avancer.

3. Refuser l’état actuel des choses

Si vous ne voulez pas voir l’éclat du problème, vous ne pourrez pas voir d’ombre d’une solution.

4. Réaliser immédiatement les bonnes propositions d’amélioration

Si vous ne démarrez pas le processus par une première action, vous risquez de vous voir prolonger votre problème.

A attendre le bateau de secours sans prendre place dans le canot de sauvetage, le tsunami de vos problème risque de vous submerger.

5. Ne pas chercher la perfection

La perfection n’existe pas. Les solutions miracles non plus.

A chercher LA perfection, vous risquez de passer à côté de solutions qui vous permettraient de franchir les étapes vers la résolution de votre problème, pas à pas.

6. Corriger l’erreur immédiatement sur le terrain

La mise en oeuvre d’une solution se fait sur le terrain.

Elle permet d’avancer vers l’amélioration ET de détecter d’éventuels dysfonctionnements ou problèmes cachés jusque là par le problème désormais résolu.

7. Trouver des idées novatrices

Le Monde bouge en permanence.
Ce qui était valable hier, peut être devenu obsolète aujourd’hui.

Les vieilles idées ne marchent pas toujours.
De nouvelles idées résoudront les nouveaux problèmes.

8. Identifier en premier lieu la cause réelle afin de chercher ensuite la solution

Mieux vaut savoir où se trouve l’incendie avant d’appeler les pompiers.
Une cause apparente peut cacher un problème plus important.

L’amélioration de la situation passe par la source réelle des problèmes.
N’endiguez pas une rivière en aval, si elle peut changer son cours en amont.

9. Enregistrer les idées de 10 personnes au lieu d’attendre l’idée géniale d’une seule

Une idée en amène une autre. Chacun apporte sa pierre à l’édifice de la réflexion.
L’union fait la force tant dans la recherche des causes que dans celle des solutions et encore plus dans leurs mises en oeuvre.

10. Rendre l’amélioration permanente

En permanence, des évènements, intérieurs ou extérieurs, influencent sur une situation, même les plus optimisées.
C’est pourquoi, l’amélioration est un processus qualité, lui aussi, permanent.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Méthode SCORE ou Chercher les causes profondes
Carences dans une organisation décelées par son informatisation
Les causes des dysfonctionnements

Actions d’amélioration au sein d’une entreprise
Les 10 clés du changement
Les 6 défis de la modernité

Autres Management et Organisation :

Récapitulatif 6 Management
Récapitulatif 6 Organisation

Tous les articles de ces catégories sont regroupés dans les pages Management et  Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

La méthode des 5S


La méthode des 5S

carte des 5S

source : Wikipedia

La méthode des 5S fait partie de ces méthodes et techniques d’amélioration de la qualité et de la performance industrielle.

Les 5 S représentent les initiales de 5 mots japonais suivant :

  • Seiri
  • Seiton
  • Seiso
  • Seiketsu
  • Shitsuke
= Débarrasser
= Ranger
= Nettoyer
= Ordonner
= Être rigoureux

Concrètement, cela donne la mise en œuvre d’actions d’amélioration du poste de travail :

  • Seiri
= Ôter l’inutile. Si un objet est inutile à ce poste de travail alors il faut l’enlever.
  • Seiton
= Ranger. « Une chose a sa place, une place pour chaque chose ».
  • Seiso
= Nettoyer. Mettre en place les mesures d’hygiène nécessaire et chercher des anomalies pour les supprimer le plus possible.
  • Seiketsu
= Mettre en évidence ce qu’il faut faire et où l’on en est par des moyens visuels.
  • Shitsuke
= Etre rigoureux, systématique et remettre en cause en permanence les résultats déjà obtenus dans une démarche d’amélioration.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour en savoir plus, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Roue de Deming ou Méthode PDCA
Méthode Lean ou supprimez l’inutile : Gestion de la qualité
Méthode Six sigma

Carences dans une organisation décelées par son informatisation
Méthodes et outils de résolution de problèmes
Méthode d’Analyse de situation comment fixer des priorités

Autres Organisation :

Récapitulatif 2 Organisation
Récapitulatif 4 Organisation
Récapitulatif 6 Organisation

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :