CV : Quoi mettre dans les « Centres d’intérêt »


Les thèmes à mettre dans la rubrique « Centres d’intérêt » du CV

maquette d'une cathédrale

30 ans et quelques allumettes

On l’appelle aussi Loisirs ou Hobbies, ou encore Divers. En fait, c’est une sorte de rubrique fourre-tout que l’on trouve en fin du CV.

Son utilité semble douteuse à tel point que beaucoup préfèrent l’omettre parce qu’ils ne savent pas y mettre, ni à quoi elle sert.

Et pourtant, elle a toute son importance.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

A priori, on peut y mettre n’importe quoi. En réalité, c’est faux.

Plusieurs possibilités existent :

  • Sport
  • Loisirs
  • Culture
  • Social

Sport

Le sport est un des éléments les plus utilisés dans cette rubrique.

On y trouve un simple intérêt pour un sport que l’on suit à la télévision ou la pratique d’un ou de plusieurs sports en tant qu’amateur, en dehors ou à l’intérieur d’un club sportif.

La notion de sport est vaste puisqu’on y trouve les échecs, la course automobile en plus du football ou du jogging, par exemple.


Loisirs

Les loisirs sont l’un des thèmes les plus ouverts, puisqu’il reflète à la fois ce qu’on fait en dehors de son travail. Ça va de se reposer en regardant la télévision jusqu’à la collection de timbres en passant par les balades en famille ou la pratique de jeux vidéo.

On y trouve aussi les voyages, en France et à l’Étranger.

C’est le thème le plus ouvert de tous.


Culture

Avoir une activité culturelle ou artistique, pratiquer la musique ou le théâtre, ou simplement s’intéresser à la lecture de magazines scientifiques ou autre, est un thème très ouvert et proche des loisirs. Souvent, il y a confusion entre les deux, et comme la rubrique Centres d’intérêt est une rubrique composite, c’est très bien comme ça.


Social

Faire partie d’un club non sportif est un thème moins fréquent dans cette rubrique. Le bénévolat ou la prise de responsabilité au sein d’une association, même non culturelle est une manière d’occuper son temps libre. C’est une sorte de loisir particulier.


Autres thèmes

Dans la rubrique Centres d’intérêt ou Divers, on trouve aussi des informations qui concernent :

  • des compétences linguistiques, si l’on n’ pas utilisé précédemment une rubrique « langues » ou « Formations et langues »
  • les zones géographiques de la recherche d’emploi, si elles sont absentes de l’entête du CV
  • la liste des permis de conduire et autres permis, engins de chantier, bateau, hélicoptère, avion, etc.
  • les dates de disponibilité ou indisponibilité
  • des prix ou/et des participations à des concours
  • des titres de publications dont le candidat est l’auteur ou co-auteur
  • des faits marquants comme des interviews données à des journalistes ou la participation à des évènements
  • etc.

La réponse à la question À quoi sert la rubrique « Centre d’intérêt » ? dans l’article suivant.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Valeurs et motivations : Le portrait chinois
Des mots pour se définir
Emploi : Se renseigner sur l’entreprise qui recrute

A qui appartient le zèbre et qui boit de l’eau
Points faibles en entretien d’embauche : Pourquoi et comment ?
Harmonisation des objectifs professionnels et privés

Autres Emploi :

Récapitulatif 17 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Réorientation, reconversion : Faites ce que vous aimez ?


Ah ! Faire ce que l’on aime !

Votre point fortJ'aime mon travail

Il est sûr que si on aime ce que vous faites, vous le faites mieux, avec plaisir et satisfaction. C’est ce qu’on appelle un point fort.

Un travail bien fait peut l’être avec de l’effort et sans plaisir. D’autres motivations peuvent vous amener à bien travailler :

  • par crainte de perdre son emploi,
  • pour le revenu que l’on en tire,
  • parce qu’il permet d’obtenir un statut social, une image qui donne envie à d’autres
  • etc.

Une vocation est l’exemple typique d’une activité que l’on aime. Quelles que soient les contraintes que l’on a alors dans le travail, elles font partie du plaisir que l’on peut ressentir à l’exercer.

Faire ce que l’on aime = succès ?

Tout dépend de ce que l’on appelle succès.

La passion peut conduire à une satisfaction intérieure, et peut conduire à la pauvreté ou à la richesse matérielle. Les joueurs, les parieurs en sont l’exemple type. Les religieux aussi, dans un autre registre de satisfaction et de passion.

Devenir un expert pour convaincre

Quand on choisit une reconversion ou une réorientation professionnelle, il faut parvenir à convaincre un futur employeur ou de futurs clients.

Si votre choix se porte sur ce que vous aimez, vous allez compléter votre formation et atteindre un degré d’expertise suffisant pour les convaincre.

Attention à la désillusion

Transformer un plaisir en une profession, c’est passer de l’amateurisme au professionnel.

C’est convertir une passion en un métier. Cela demande de compléter les informations sur le métier, de comparer les informations obtenues avec les préjugés, les idées toutes faites, et la réalité du marché, les attentes des entreprises ou des particuliers, c’est-à-dire des clients, directement si vous vous mettez à votre compte ou indirectement au travail d’un emploi dans une entreprise, et la concurrence.

« I love ma job » : « J’aime mon travail » (expression canadienne)

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Démission, réorientation professionnelle : la problématique du choix
Reconversion professionnelle ou évolution de carrière
Se reconvertir ou changer d’employeur ?

Réflexions pour une orientation professionnelle
Comment faire passer mes idées en 8 étapes
Pourquoi les propositions, recommandations, nouvelles idées sont-elles souvent refusées?

Autres Communication et Emploi :

Récapitulatif 10 Communication
Récapitulatif 10 Emploi

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Emploi et dans la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Arche de Noé ou Titanic où sont les compétences


Arche de Noé ou Titanic : Où sont les compétences ?

arche de NoéSi un jour, on te reproche que ton travail n’est pas un travail de professionnel, dis-toi bien que :Titanic construit par des pro

des amateurs ont construit
l’Arche de Noé
et des professionnels le Titanic.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Le grizzly affamé
Secrétaire une vocation
CV : Les embûches du parcours professionnel

Kompetenz : la compétence allemande
Bilan de compétences : Six raisons pour en établir un
My boss and I, mon chef et moi, mein Chef und ich

Autres Humour et Emploi :

Récapitulatif 3 Emploi
Récapitulatif 4 Humour

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :