Recherche d’emploi :  » Avez-vous d’autres pistes ? »


La question piège en entretien d’embauche

pistes de lapins des neigesVous arrivez à la fin de votre entrevue d’embauche.

Vous avez fait le tour de la question avec le (la) chargé ‘e) de recrutement, quand, soudain la question fuse :

Avez-vous d’autres pistes ?

Quoi réponde ?

C’est toujours un moment de silence, plus ou moins long, où votre esprit oscille entre mentir et dire la vérité, que vous ayez ou non une ou plusieurs autres candidatures en cours auprès d’un ou plusieurs organismes différents.

  • Si vous répondez que vous n’en avez pas, le recruteur risque-t-il de trouver que vous êtes insuffisamment actif dans votre recherche d’emploi ?
  • Si vous répondez que vous en avez, va-t-il penser que vous êtes insuffisamment intéressé par le poste que lui, propose ?

Ce sont des a-priori

La question des autres pistes dans votre recherche d’emploi permet au recruteur de se faire aussi une idée sur vos motivations de candidat.

Quand vous annoncez aucune autre piste, un recruteur peut raisonnablement se demander si vous êtes trop exigeant dans vos critères de recherche ou si vous avez été rejeté des autres candidatures.

Les motifs de départ de votre poste précédent sont alors exploités par le recruteur pour se faire une idée de la carrière que vous souhaitez avoir, si vous allez rester dans l’entreprise suffisamment longtemps pour rentabiliser le recrutement ou si vous allez la quitter trop tôt parce que l’herbe est plus verte ailleurs.

À l’inverse, quand vous avez plusieurs pistes, cela montre que vous êtes actif (ve) dans votre recherche d’emploi.

Trop de pistes et le recruteur pensera que vous vous dispersez, que vous avez peu confiance en vous.
Trop peu de piste et on revient au paragraphe précédent.

Si le nombre de candidatures en cours est raisonnable, de l’ordre de deux ou trois pistes alors il saura que sa réaction sera l’une des deux suivantes :

  1. Soit il vous donne rapidement une réponse, pour que vous puissiez répondre favorablement ou non aux autres employeurs,
  2. Soit il vous incitera à la patience pour vérifier si vous êtes vraiment motivé pour CE poste, celui qu’il vous propose.

La vérité

Dites toujours la vérité en la matière, c’est plus simple.

Pour atténuer un effet indésirable, complétez votre réponse par quelques mots.

Par exemple :

« J’ai d’autres pistes et je préfère ce poste, parce que… »

Ce qui vous permet de reformuler les arguments que vous avez retenus et qui vont dans le sens de votre motivation pour le poste.

ou

« Je préfère me concentrer sur cette candidature, car elle représente pour moi… »

Et vous ressortez tout ce que vous avez retenu pour convaincre le recruteur que vous êtes très motivé.

Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’occasion de rappeler les motifs principaux de votre candidature.

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Candidature : Comment choisir entre deux réponses positives
Relancer le recruteur, mode d’emploi
Les 5 dernières minutes de son entretien d’embauche

Définition des critères d’exigence dans le domaine de la Motivation
Job dating ou speed recruiting : Faire une bonne impression
Questions de recruteurs et exemples de réponses

Autres Emploi :

Récapitulatif 19 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Crise : pistes pour une réduction des coûts informatiques


13 pistes pour une réduction des coûts informatiques

réduction des coûtsEn cette période de crise, une optimisation des coûts informatiques est indispensable, comme dans d’autres domaines bien entendu.

Vers une optimisation des coûts informatiques :

01. => Remplacer

des logiciels sous licences par des logiciels gratuits

02. => Supprimer

des logiciels très peu utilisés et sans valeur ajoutée pour l’entreprise

03. => Remplacer ou réduire des matériels

en particulier des serveurs. Les logiciels se trouvant sur des serveurs différents peuvent parfois être regroupés sur la même machine, en particulier par l’utilisation de la virtualisation

04. => Renégocier des contrats informatiques

à la baisse avec les fournisseurs avant l’échéance des contrats de maintenance

05. => Analyser des procédures

d’utilisation des logiciels et mise en place de simplification et raccourcissement des flux, diminution du nombre d’intervenants : celui qui détient l’information le premier la saisie pour qu’elle soit disponible par les autres, en interne et/ou en externe à l’entreprise ou à l’organisation

06. => Analyser des applications non critiques

et diminuer ou supprimer les prestations de support hotline associées

07. => Regrouper ses achats informatiques

permet de mieux négocier les prix avec les fournisseurs, quitte à échelonner les livraisons tout le long de l’année pour éviter des immobilisations de matériels ou des prestations

08. => Uniformiser

autant que faire se peut, les interfaces utilisateurs pour éviter de personnaliser les postes de travail, quitte à installer des logiciels dont les personnes ne vont pas se servir, ce qui permet la création de « masters » en nombre plus réduit, c’est-à-dire de configurations types, prêtes à l’emploi

09. => Inciter les utilisateurs à plus de réflexion

dans leur emploi des matériels, logiciels et prestations informatiques. Par exemple, avant d’appeler le support hotline interne, car beaucoup de problèmes se résolvent d’eux-mêmes ou avec un minimum d’intervention de l’utilisateur. Les techniciens étant moins sollicités, seront plus efficaces dans leurs autres tâches

10. => Mettre en place des tableaux de bord de pilotage

comprenant les composantes de coûts issues de la comptabilité, dont les chiffres sont officiels, tant pour le budget que pour les dépenses, même s’ils ne suffisent pas, surtout dans une approche analytique spécifique aux systèmes d’informations

11. => Mettre la priorité

sur la meilleure adéquation entre l’outil informatique et les besoins des fonctionnels, et plus particulièrement, sur tous les facteurs générateurs de richesse ou d’économie pour l’entreprise

12. => Choisir la meilleure alternative

dans le rapport coûts / prestations, à qualité égale, entre une mise en œuvre interne à l’entreprise ou par un prestataire externe

13. => Allonger la durée de vie

des actifs informatiques, en auto financement ou par contrats de location ou de leasing permet d’en diminuer les coûts, tout en respectant un bon rapport performances / coûts pour ne pas conserver du matériel rapidement obsolète

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Actions d’amélioration au sein d’une entreprise
Dysfonctionnements et coûts cachés
Liste des Coûts et Produits des projets informatiques

A vérifier et à savoir sur les contrats informatiques
Limites et réalités du partenariat pour un développement informatique spécifique
Méthode de choix de progiciel

Autres Management et Informatique :

Récapitulatif 5 Management
Récapitulatif 1 Informatique
Récapitulatif 5 Informatique

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Convaincre par les mots


Convaincre par les mots

convaincre par les motsQuelques conseils pour pouvoir convaincre par le choix des mots :

Éviter

Préférer

Être rationnel Les mots négatifs ou réducteurs Logique et normalité
Être direct Les mots à double sens Clarté et précision
Être actif Les verbes passifs Les verbes actifs
Être positif Les tournures négatives Les tournures positives
Être affirmatif Le doute La certitude
Être factuel Les généralisations Les faits précis
Identifier Les pronoms neutres Implication personnelle
Conforter Les mots faiblissent Être direct et précis

Philippe Garin, plus de 20 ans de management en entreprise

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en savoir plus :


En complément :

Sentir son auditoire pour être un bon orateur
Les noms et les verbes pour améliorer un entretien par des bonnes questions
Les généralisations et les règles pour mieux se faire comprendre

Les trois savoir-faire de la communication selon la PNL
Devise 048 : Plus grand est le sourire, plus aiguisé est le couteau
Communication : Convention et référentiel commun indispensables

Autres Communications :

Récapitulatif 5 Communication

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

%d blogueurs aiment cette page :