Pour une image positive : abandonnez vos tics de langage


Séduire pour se faire apprécier

positivez

Qui parle ?

Entretien d’embauche, devant ses collègues, en bonne compagnie, les moments où il faut plaire sont nombreux. Les circonstances nous obligent parfois à surmonter sa timidité naturelle pour se montrer sous son meilleur jour.

Abandonner les tics de langage

Les tics de langage sont des mots ou des expressions, ayant un sens parfois détourné du sens réel qui énervent votre ou vos interlocuteurs.

Ils sont souvent répétés tellement souvent, qu’ils pénalisent le message que l’on veut transmettre. L’autre retiendra ses mots parasites au lieu de retenir les autres propos, les plus importants pour vous.

Parmi ces tics de langage, on trouve :

  • « Euh »
  • « Au jour d’aujourd’hui »
  • « Petit » et « petit peu »
  • « Oui, mais » et « non, mais »
  • « C’est c’la, ouiii »
  • etc.

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Supprimer les mots et expressions négatives

Là encore, les expressions ou les mots négatifs ont un impact négatif sur son interlocuteur. Pour se faire apprécier de l’autre, mieux vaut tourner la phrase à l’envers en utilisant des expressions ou des mots positifs.

Quelques exemples :

  • « Je n’avais pas le temps de … » devient « je prenais mon temps pour … »
  • « Je ne sais pas faire » devient « Avec une formation, je saurais faire »
  • « Ne pensez-vous pas que … » devient « Pensez-vous que … »
  • etc.

Remplacez « mais » par « et ». Ce ne sont pas les expressions qui manquent, mais …. Oups, pardon : il y a beaucoup d’occasions pour cela, et … . Pas mal, heiiinnnn ?

Réfléchir et s’entrainer

Perdre ses tics de langage et prendre de nouvelles habitudes se heurtent à ceux qui prédisent l’échec en pointant sur doigt le « chasser le naturel, il revient au galop ». Sauf, qu’un langage s’apprend, la notion d’instinct laisse la place à la notion d’apprentissage.

Pour qu’une nouvelle habitude, surtout de langage, soit prise, il faut s’y préparer, en cherchant ses tics de langage et ses expressions négatives, et en trouvant des mots et expressions de remplacement.

Il faut aussi répéter, répéter, répéter, jusqu’à ce que ce qui est un effort important au départ devienne « naturel », donc une habitude.
Philippe Garin, plus de 20 de management en entreprise

Pour un accompagnement positif, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :

En complément :

Les 3 types de Management
Quitter son emploi ou rester : Telle est la question
TMS : Des chiffres et des accessoires (Troubles musculo-squelettiques)

Stratégie à l’usage d’un dirigeant d’entreprise
Psychologie du travail dans l’organisation du bureau
Pratiquez-vous le management participatif : Sondage

Autres Communication et Emploi:

Récapitulatif 14 Communication
Récapitulatif 15 Emploi

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :