L’entretien individuel annuel : préparations, déroulement et commentaires


La période des entretiens individuels annuels est généralement au début de l’année.

tête à tête au fémininC’est le moment privilégié du « tête à tête » entre le manager et chacun de ses collaborateurs, ceci tout au long, de haut en bas de la hiérarchie.

Les deux parties principales de cet entretien individuel annuel sont :

  1. Le point sur l’année passée
  2. Les objectifs et attentes de l’année qui démarre

Une bonne préparation

Que vous soyez le manager ou le collaborateur, la préparation commence par lister les évènements majeurs de l’année écoulée.
En deux colonnes : ceux que vous considérez comme positifs et les autres.

Pour les uns comme pour les autres, il faut se rappeler les circonstances et les résultats.
Ils vont serviront à justifier, selon le cas, les imperfections ou les contre-arguments pour minimiser les imperfections.

Les objectifs

Les objectifs sont donnés par le supérieur hiérarchique.

Généralement, les surprises sont rares. Les objectifs se reproduisent d’une année sur l’autre avec des quantités plus élevées ou une meilleure qualité.

Si vous êtes le manager, vérifier auparavant que les objectifs soient bien smart.

Si vous êtes le collaborateur, faites-en de même. Signalez les difficultés que vous auriez à rencontrer, et profitez-en pour évoquer vos besoins de formations.
Demandez des formations en rapport avec vos besoins et ceux de l’entreprise.

Le respect réciproque

L’entretien individuel annuel est un moment où les deux critiquent et se défendent.

Attention, seuls les faits, les évènements, le travail, doivent être pris en compte. En aucun cas, la personne en tant que telle ne doit faire l’objet des discussions.

Si vous sentez le besoin de parler du comportement de l’autre, faites-le, en conservant dans le discours qu’il s’agit du comportement au travail et non pas des qualités ou défauts de la personne.

Respectez aussi la parole de l’autre. Ne lui coupez pas la parole.

Vous avez le droit de ne pas être d’accord, sur l’un ou/et un autre point. Vous pouvez l’écrire en tant que commentaire. Le manager ne peut s’opposer à ce que le collaborateur écrit dans son commentaire.

A contrario, le collaborateur doit signer le document, qu’il soit d’accord ou pas avec son contenu. C’est seulement la preuve que l’entretien individuel annuel a bien eu lieu.

Philippe Garin

Pour plus de conseils, contactez-moi : phgarin@gmail.com

Pour en avoir plus :


En complément :

L’entretien individuel annuel : conseils pour le salarié pour déstresser
L’entretien individuel : un exercice difficile pour le manager
Mener un entretien d’évaluation d’un collaborateur

Approche pour la construction d’une atmosphère de sympathie dans le cadre d’un entretien
Comment bien mener un entretien efficace
Qu’est-ce qu’un objectif concret, smart ?

Autres Communication et Management :

Récapitulatif 8 Communication
Récapitulatif 1-1 Management
Récapitulatif 1-2 Management
Récapitulatif 9 Management

Tous les articles de ces catégories sont listés dans la page Management et la page Communication de la page Autres catégories

abonnez_vous_ICI_a_la_Newsletter

3 Réponses

  1. Bonjour,
    Merci pour ces rappels. l’entretien individuel est vraiment un exercice difficile car il demande une préparation des deux côtés : au niveau du manager et du managé ce qui n’est pas toujours compatible avec l’emploi du temps de chacun. Pourtant l’entretien individuel est un outil RH précieux qui permet de fixer un cap, faire un bilan mais aussi parfois mettre fin à des incompréhensions (même si la communication quotidienne reste à privilégier. Il ne faut pas attendre l’entretien annuel pour régler un problème). Avec votre expérience, y a t-il des erreurs à éviter ? Par exemple, certains experts préconisent de ne pas aborder pendant l’entretien annuel des négociations mais d’uniquement faire un bilan qui permet de provoquer une négociation future. Qu’en pensez-vous ? Proposez-vous vous même des formations à l’entretien annuel?

    J'aime

    • Les négociations salariales sont à aborder à un autre moment que durant l’entretien annuel, car souvent ces prévisions ne sont pas encore prêtes au moment des entretiens annuels.
      Par contre, les formations à venir peuvent faire l’objet d’un point à l’ordre du jour de l’entretien annuel. C’est même souhaitable.
      Dans un tel entretien, on fait le bilan de l’année écoulée et on prépare l’année qui vient de démarrer avec des objectifs smart (voir les articles de ce blog à ce sujet).
      Des formations ? Pour le manager ou le collaborateur ? En tout cas, je propose un accompagnement personnalisé en fonction du besoin de chacun : phgarin@gmail.com

      J'aime

  2. Exploitez-vous même cette entretien pour augmenter le niveau de confiance de votre équipe. L’entretien annuel d’évaluation est l’occasion de parler avec votre collaborateur: – de ses performances – de ses attentes – de sa perception du travail. Cela fait partie de votre job de manager. C’est un moyen d’optimiser les ressources de votre département. Pour que ce soit efficace, il faut aussi que vous ayez d’autres entretiens, peut-être moins formels, tout au long de l’année.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :